Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 23:52

 

 

afiiche-paris-versailles-2013.JPG

 

7ème participation à cette course Paris-Versailles (36ème édition)

qui passe par mon terrain d'entrainement, la forêt de Meudon.

 

carte-benevole--Small-.jpg

J'avais, pour la seconde fois, répondu présente au bénévolat pour le retrait des dossards, mais sans être certaine de pouvoir participer à la course, suite à mes soucis de métatarsalgie du pied gauche. Finalement, les entrainements avec le club CCR92 et la course nature la semaine précédente s'étant bien déroulés, j'ai récupéré mon dossard le vendredi à la fin de ma journée bénévole.

WP_004313--Small-.jpg

Cette compétition sera donc l'occasion de voir si je suis totalement guérie, et si ce n'est pas le cas, à combien de temps et à quelle distance mon pied me dira stop

Avant ma blessure, suite au Trail de Sancerre couru en VFF Spyridon, je pensais courir aussi ces 16km de Paris-Versailles "comme pieds nus" mais du coup, j'ai changé d'avis et opté pour ma paire de Brooks Pure Connect, dont j'ai coupé la Nav-band et ôté la semelle intérieure (tout ça me serrait trop au niveau du cou-de-pied). Il n'y a pas beaucoup d'amorti mais au moins une protection plus épaisse pour mes métatarses.

De toute façon, n'ayant pas suivi une préparation spécifique pour cette course, mon but n'est pas de chercher un meilleur chrono que l'an dernier, mais de m'en approcher et surtout finir sans douleur sous les pieds.

 

Plusieurs autres membres (8) de la Runnosphère participent à cette course, et l'un d'eux, "Mangeur de Cailloux" (en prépa Marathon de Lyon) sera mon meneur d'allure à 5'/km.

 

WP_004312--Small--copie-1.jpg

 

5h30 Réveil musculaire avec ma petite gym matinale d'abdo-gainage, petit déjeuner habituel, douche et préparation d'un léger sac à dos car j'ai prévu de rentrer chez moi à pied après la course

 

WP_004313--Small-.jpg

 

7h00 Départ en transport en commun bus et métro, direction le Trocadéro où j'arrive après 3/4 d'heure. Il fait à peine jour, Paris est encore bien calme et quelques rares coureurs se dirigent comme moi vers la Tour Eiffel.

WP_004314--Small-.jpg WP_004319--Small-.jpg

Le Pont d'Iéna traversé, un monsieur du service d'ordre, placé à la fin de la zone de départ, me salue comme s'il me connaissait Je fais de même et lui souhaite bon courage pour cette journée. Comme il voit que je ne le reconnais pas, il me précise qu'on s'est vu le vendredi matin à Issy-les-Moulineaux... Ah oui En effet, mais il était en costume cravate devant l'entrée du palais des sports Vu que je ne suis pas très physionomiste, là, tout emmitoufflé dans son manteau, je ne risquais pas de le reconnaître

 

WP_004324--Small-.jpg WP_004325--Small-.jpg

 

8h00 Arrivée au stade Emile Anthoine. Ce n'est pas encore la cohue J'ai rendez-vous avec plusieurs personnes, et la première que je vois c'est Jipé des Foulées de la Soie. Nous allons dans le gymnase nous mettre en tenue de course. Il fait doux et la pluie ne semble pas s'annoncer, alors je préfère garder ma veste du club (que je glisserai ensuite à la place du bidon de ma ceinture) plutôt que mettre le sac plastique J.I. sur le dos. Puis passage aux toilettes pour moi, un petit coucou à Sylvain Fresnel qui s'occupe des bénévoles au retrait des dossards, et dépôt de nos sacs à la consigne en échange d'un numéro que le bénévole agrafe sur notre dossard. Tout se fait très vite car la foule n'est pas encore là

Et nous retrouvons Monique qui essayait de me joindre sur mon téléphone

WP_004326--Small-.jpg

 

8h30 Direction la sortie du RER où j'ai rendez-vous avec Nadine pour lui remettre son dossard cédé par un coureur blessé.

A présent il y a du monde qui commence à envahir les lieux

Petites photos souvenirs avant la course. 

Nadine et sa copine, et avec le groupe d'amis des Foulées du Vietnam 2012.

Bon Paris-Versailles à tous 

WP_004328--Small-.jpg 1380733_10202145810951754_1456447127_n--Medium-.jpg

 

8h45 Dernier passage aux toilettes et échauffement collectif en musique, organisé par Planet Jogging. C'était cool, moins dur que les échauffements pour 10 kms

WP_004332--Small-.jpg 556772_10202145843032556_856008146_n--Small-.jpg

 

9h15 Un petit footing avec Monique du côté de la Seine le long de la zone de départ.

Rencontre de 3 coureurs de mon club CCR92, et Richard de la Runnosphère.

12 min et environ 2 km avec des gambettes en bonne forme

 

Puis pour Monique il est temps de rejoindre la foule présente dans le sas départ.

WP_004335--Small-.jpg

 

9h30 Ne voyant aucun autre membre de la Runnosphère s'échauffer dans les environs, je décide d'entrer dans le sas préférentiel réservé aux partenaires de la course.

Là, il faut bien montrer son numéro de dossard sinon on ne passe pas

WP_004338--Small-.jpg

Pas encore grand monde, mais ça va vite se remplir. Juste avant l'entrée et même à l'intérieur du sas, des cabines toilettes sont installées; une bonne chose pour les envies de dernière minute.

WP_004339--Small-.jpg

Le Bagnard Kikoureur, vu la semaine dernière à La Virée des 2 Bois est aussi de la partie avec tout un groupe costumé. Bon sang  y en a qui vont courir avec des palmes

WP_004342--Small-.jpg

Un autre coureur CCR92 pénètre dans le sas, accompagné d'un mal-voyant, je leur souhaite une bonne course.

Richard et Grégo sont là. Mangeur de Cailloux qui doit faire la course avec moi arrivera quelques minutes à peine avant le départ avec Noostromo.

 

denivele

 

10h00 La course est partie

J'emboîte le pas de mon lièvre. Je ne vais pas trop surveiller ma montre, juste prendre les temps de passage, je lui fais confiance, tellement bien que j'en loupe le km1

Une fille va s'étaler de tout son long peu de temps après le départ Puis nous voyons passer à vive allure une paire de pieds nus, c'est Christian Et voilà mon lièvre qui pique une pointe pour le ratrapper et papoter quelques secondes avec lui

Le passage sous le tunnel se fait dans un bruit de soufflerie pas possible et une chaleur humide, jamais eu ça les autres années Je suis bien contente d'en sortir.

Tout va bien, je m'accroche à Mangeur de Cailloux. Quand je vois qu'il me cherche, je lui dis " je suis là", bin oui, pas facile de rester juste derrière quand je dépasse

Au passage du premier ravitaillement, il me demande si je m'arrête... "Non, au prochain dans la forêt, pour l'instant j'ai assez d'eau avec moi ". Km 5 à 24min50. C'est bon, mais un peu moins rapide que l'an dernier (24'21)

 

Juste avant d'entamer la côte des Gardes, nous voici derrière Christian Bizarre, peut-être est-il parti trop vite En fait non, il est en pleine digestion de son petit-déj pris un peu tardivement... du coup pas la forme

Le premier tiers de la côte se passe bien, ensuite comme d'habitude ça commence à me brûler dans les mollets, et mes puls sont déjà bien hautes Je suis les conseils de Mangeur de Cailloux, je cours le plus à plat possible, je tiens jusqu'au virage. Dernier tiers, c'est plus raide, et là il faut que je marche un peu sinon je n'aurai plus de jus pour les côtes suivantes. Nous passons Giao qui semble à la peine, il a marché comme moi Au passage du pont, je relance et ratrappe mon lièvre. Faux plat montant avec les pavés de la route du Château, pas top, mais beaucoup de monde pour nous encourager.

La seconde côte, début de la rue Marcellin Berthelot, bien raide, je marche quelques pas à la moitié. Je relance sur le plat et j'entends des encouragements "Allez Sylvie !". J'ai juste le temps de reconnaître Greg Runner. Merci . Et la fin de cette rue qui monte bien encore, mais là pas de marche. Mon lièvre ayant ralenti, je suis de nouveau derrière. Juste après le rétrécissement pour travaux, c'est Jahom qui est là pour son reportage photo. Je suis Julien qui fait un petit détour pour le saluer, la bise, dernière légère montée et maintenant nous arrivons dans la partie forestière où je vais pouvoir récupérer un peu de temps perdu dans tous ces passages de côtes Sacrés mollets

 

Au ravitaillement devant le complexe sportif Marcel Bec, Mangeur de Cailloux se charge de me prendre une bouteille d'eau. J'évite la cohue et peux continuer dans ma lancée. Je n'ai pas extrêmement chaud mais je me rafraichis un peu la tête et bois quelques gorgées d'eau. Bon sang, ça fait du bien de ne plus sentir mes mollets J'ai mis bien plus de temps que l'an dernier pour grimper ces 2kms de côtes (13'21 contre 12'55 en 2012), et encore heureusement que j'avais Mangeur de Cailloux pour me motiver

Km 10 à 53'30 (52'53 en 2012).

 

La montée sous la N118 se passe plutôt bien. Au niveau du carrefour avant la grande descente, le fan club CCR92 est là C'est le poste de regroupement au cours de notre sortie dominicale. Je salue les autres qui finissent de monter la côte, donc en plein contre-sens du Paris-Versailles Je ne dévale pas cette route forestière des Fonds de la Chapelle aussi vite que l'an dernier, trop peur de martyriser mes métatarses du pied gauche. Km11 en 4'44 (4'27 en 2012). Mon lièvre est du coup bien devant Je finis par le rejoindre, il a dû ralentir J'arrive à retrouver l'allure dans la partie plus ou moins vallonnée, mais je sens que ça me titille sous les pieds et bizarrement surtout dans le pied droit, comme l'an dernier sauf que ça commence bien avant

 

Toujours aussi dur de passer la côte du cimetière de Viroflay, mais je ne marche pas. Au dernier ravitaillement, je me rafraichis encore. J'aimerais aller plus vite pour les deux derniers kilos mais la douleur sous mon pied droit se fait de plus en plus sentir. Quand nous arrivons sur l'avenue de Paris, mon lièvre a bien envie de pousser plus la machine pour finir dans les 1h23 et des poussières, ça serait possible, seulement j'ai trop mal quand je pousse sur mon pied  

Passage devant les photographes Maindru

 pv-2013-avec-julien.JPG PARIS-VERSAILLES-2013--Medium-.JPG

C'est bientôt la fin mais que c'est long

Km 16 à 1h24'00 et il reste encore un p'tit bout donc ça fait plus de 16 km

Passage des deux tapis, bip bip et 1h24'24 à mon chrono

 

Pas si mal finalement sans préparation spécifique

Merci Mangeur de Cailloux pour ton aide, pour une fois je n'avais pas les yeux rivés sur mon chrono tous les kms, c'était super

Par contre ça me réjouit moins cette douleur sous le pied

 

J'ai tout de même les gambettes et les pieds en compote... J'ai un peu de mal à lever mon pied pour faire retirer la puce

Les bénévoles nous remettent un sac avec une compote de pomme, une barre de céréales et une pomme (à moitié abimée la mienne d'ailleurs)

sac-cadeaux--Small-.jpg

 

et la médaille anniversaire des 400 ans de Le Nôtre

DSC03587--Medium--copie-1.JPG

medaille-1.jpg medaille-2.jpg

 

11h30 Et le temps de gagner la zone de récupération des vestiaires, des trombes d'eau se mettent à tomber Heureusement il n'y a pas trop d'attente mais la pluie qui ruisselle sur le toit des tentes a le temps de bien me tremper la tête Dès que j'ai mon sac, je me dépèche d'enfiler le poncho plastique et je vais vers le point de rendez-vous "Rome"

WP_004345--Small-.jpg

J'ai retrouvé pratiquement tout le monde, tous satisfaits de leur course.

Merci Giao et Jipé pour ces photos souvenirs

1381210_10202148148730197_858432298_n--Medium-.jpg 1383842_10151951113687813_1097266032_n--Medium-.jpg

Je n'ai pas revu Christian avec qui je pensais repartir un bout de chemin en sens inverse. Mais finalement, j'avais les pieds tellement endoloris que je suis rentrée tout en marchant, et en plus avec toujours un peu mal sous le pied droit Mais en fin de journée c'était fini, à mon avis ce n'est pas une bursite mais autre chose...

Donc je ne suis pas totalement guérie de mes problèmes de métatarsalgie. Disons que jusqu'à 10/12km et un peu plus d'une heure de course, mes pieds supportent les chocs.

Il faut que je sois prudente encore

 

J'ai attendu l'arrivée de Nadine et sa copine pour avoir leurs impressions de cette belle course. Elles ont eu la chance de ne pas avoir l'averse

 

  13h00 Retour en marchant : 1h22 et 8,5 km à 6,2 km/h,

en passant par la côte de la Chaumière.

Ce n'était pas le plus court mais moins de côtes

20130929-retour-par-velizy.JPG 

 

 

P-V-2013-.jpg

 

Relevé de mon cardio GPS 

Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  1h24'24 16,59
  11,8

    180 / 192

 

Ce chrono de reprise après blessure sera quand même mon deuxième meilleur résultat sur ce parcours Le jour où mes mollets seront moins récalcitrants aux côtes, peut-être ferais-je encore mieux

comparatif-PV.JPG

 

 

Résultats officiels de la Runnosphère

PV2013-RUNNOSPHERE.JPG

PV2013-RUNNOSPHERE-SUITE.JPG

 

  Ce fut encore une belle édition et finalement pas autant de pluie que prévue

Merci aux organisateurs et bénévoles

 

Toutes mes photos ICI.

 

P-V-2013-B.jpg

 

diplome2013 (Medium)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

rohnny 25/10/2013 21:14


Bravo à toi pour cette belle course Sylvie . Je ne savais pas qu'il y avait un stade juste a coté de la tour eifel.

Sydoky 26/10/2013 15:05



 


Merci Rohnny


 



valcox 22/10/2013 22:53


Bravo Sylvie pour cette belle course, et ce très bon chrono. Pour un retour de blessure et sans préparation particulière, c'est très positif  ! Vivement que ce pied te laisse tranquille. 

Sydoky 23/10/2013 13:30



 


Merci Valérie


Après le pied gauche, le pied droit mais pas tout à fait le même bobo. Mais je ne vais pas aller consulter, pas assez grave et mon toubib va encore me
dire que je ne suis pas Usain Bolt Donc je fais attention à ne pas trop forcer, on verra dans 3 semaines si j'arrive
au bout du semi-marathon de Boulogne



Nadine 22/10/2013 15:10


bravo Sylvie mais tu es coquine tu ne m'avais pas dit que tu avais eu un lièvre !!
et merci grâce à toi et à tes connaissances j'ai pu faire enfin cette course qui m'a beaucoup plu malgré le tunnel où comme toi j'ai failli étouffer.... ce fût à la limite du malaise pour moi.
j'ai beaucoup aimé cette course sf la descente où mon orteil a déclaré forfait ça m'apprendra à mettre du vernis sans couper mon ongle !! et encore bravo !!! bizz

mariecke 19/10/2013 12:29


Bravo Sylvie pour ton chrono ! J'espère que tu récupères bien et surtout que tu n"as plus mal

Sydoky 19/10/2013 20:24



 


   Merci Mariecke


En fait cette douleur passe dès que j'arrête de courir. Mais revient à la sortie suivante si elle dépasse l'heure



noostromo 19/10/2013 10:25


Merci à toi d'avoir encore répondu présente pour le bénévolat !


belle course et chouette récit :)

Sydoky 19/10/2013 19:49



 


Merci Noostromo et selon mes projets pas encore prévus, rendez-vous pour le prochain bénévolat