Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sylvounette

 

imanche 5 Avril 2009, semi-marathon de Riom.


J-1 Départ en train de la gare de Paris-Lyon direction Moulins sur Allier où je retrouve Vévé03 et sa femme qui vont m'héberger chez eux à Varennes sur Allier. En cours de route petites pauses shopping dans quelques magasins de sport mais le porte-monnaie ne s'est pas allégé.....

Un peu de repos avant d'aller déguster une bonne assiette de pâtes dans un restaurant près de leur domicile. Puis préparation des affaires pour le lendemain et vers 22h30 extinction des feux car il faut se lever tôt demain, il y a environ une heure de route jusqu'à Riom.

Jour J

6h45 Réveil et petit déjeuner. Du gâteau sportif, un yaourt nature, un gâteau riz au caramel, un kiwi, un bol de thé et deux pastilles de sel.La météo ayant prévu du beau temps je vais courir en short et tee-shirt technique manches courtes.
J'ai prévu mes gants pour le début de course, un bidon d'eau et un autre avec mes gels dilués, et des pastilles de sucre.
Je refais mon sac à dos en veillant bien à ne rien oublier car je ne reviendrai pas chez Hervé et Alexa après la course.

7h45 Nous sommes prêts à l'heure prévue ! Une petite brume va nous accompagner jusqu'à Riom puis le soleil finira par percer et nous aurons un temps magnifique et idéal pour courir.
Nous arrivons au Stade Emile Pons un peu avant 8h00 après avoir tourner dans les environs, ce qui nous a permis de voir les derniers kilomètres du parcours........avec une côte ! Bon elle n'est pas très pentue mais faudra la  passer 3 fois !



8h00
Nous allons chercher nos dossards. Hervé a le numéro 319 et le mien c'est le 321. Les bénévoles nous remettent également un super tee-shirt en coton vert.

L'arrivée se faisant sur la piste nous allons voir quelle distance nous ferons et ensuite une pause toilettes avant de nous mettre en tenue de course. Je fais quelques photos et ensuite je confie mon APNR à Alexa pour la suite du reportage. 



8h20 Nous partons pour un échauffement sur une partie du parcours. Distance qui sera plus longue que prévue car nous avons dû contourner le stade. En tous cas pas de lourdeur dans les jambes ni tiraillements dans mes jambiers antérieurs comme cela m'arrive parfois. Retour vers la voiture où nous retrouvons Alexa en compagnie de Miaou et son ami. Hervé, n'ayant jamais fini une course sur une piste d'athlétisme, a les jambes qui le démangent alors nous allons parcourir les ¾ de la piste avant le départ. 22'50 puls 141/155 et 3,8km.



9h00
Le départ est donné derrière les tribunes du stade. Il n'y a pas foule, ça me change des courses en région parisienne. Un petit coucou à la photographe à la sortie du stade et nous voici sur le bitume pour 3 boucles avec un objectif entre 1h50 et 1h55.

Pendant le premier tour je vais rester pratiquement aux côtés de mon meneur d'allure, en papotant un peu. Mais déjà dès les premiers kilomètres nous ne sommes plus dans les temps de 5'12 au kilo. Mais bon, je me dis que ce n'est pas plus mal et que je pourrai finir plus vite. Seulement la boucle n'est pas si plate que ça, il y a quand même un petit raidillon après le passage sous la voie ferrée (endroit que je reverrai du train à l'arrêt à la gare de Riom lors de mon retour, les rubalises encore en place), puis plus loin un long faux-plat suivi heureusement d'une légère descente pour récupérer et puis une autre côte après le golf sur la fin de la boucle. Et aussi il y avait un passage venté, mais je ne sais plus où...... Donc au premier passage ça va, je me sens bien malgré tout. Par contre je ne vois pas trop les panneaux des kms. Je prends un lap au km5 : 27min36, plus d'une minute de retard ! Nous repassons par le stade, les photographes Alexa et Miaou sont toujours là. Et nous les reverrons plus loin, elles ont eu le temps de changer de poste le temps que nous fassions le tour du pâté de maison.....

Au cours de la deuxième boucle, je suis plutôt derrière Hervé, nous allons suivre un groupe de 3 coureurs qui nous disent viser 2h, alors sans nous concerter nous les passons. Nous en dépasserons encore 2 autres et puis ensuite il y aura un grand trou devant et derrière nous......Passage du km10 en 55min02, maintenant c'est 3 minutes de retard ! Diable j'ai du mal ! A ce stade je pense déjà que mon objectif de 1h50 ne sera pas réalisable vu le profil du parcours. A la fin de cette deuxième boucle, je commence à sentir la fatigue dans mes jambes. Va falloir que je m'accroche si je veux limiter les dégâts et espérer encore ne pas dépasser les 1h55....Cette fois-ci à la deuxième traversée du stade j'attrape un gobelet d'eau pour me mouiller un peu la tête. Nouveau passage devant nos photographes perso, Miaou nous trouve en bonne forme ! Hervé peut-être mais moi je commence à peiner.

Cette troisième boucle va me faire souffrir..... La petite côte du chemin de fer, dur dur pour mes mollets...Hervé m'encourage, et il le fera encore plus dans le long faux-plat où nous réussirons à dépasser une concurrente. Je m'accroche, je m'accroche aux " booster " bleu et rouge de Vévé03.....Lui me tire comme un boulet par ses encouragements.......pfff ! dur dur ce passage, et la partie descendante est vraiment la bienvenue pour que je récupère. J'ai beau avoir pris mes sucres régulièrement toutes les 30 minutes, puis mes gels dilués, mes jambes fatiguent et mon souffle s'accélère. Au dernier ravitaillement nous allons même marcher le temps de prendre un gobelet d'eau sucrée. Les trois derniers kilomètres avec la dernière côte me paraissent une éternité ! Une concurrente va d'ailleurs réussir à nous remonter. Hervé sent bien que j'ai du mal à suivre et jusqu'au bout il va m'encourager. Au km20 je prends le lap : 1h50min45, bon sang je ne vois pas comment je pourrais faire le dernier km100 en moins de 5' ! ! Je voudrais bien y croire mais j'ai plus de jus..... Je m'accroche aux paroles de mon meneur et enfin nous atteignons la piste ! J'ai bien du mal à accélérer et ce n'est que dans les 50 derniers mètres que j'arrive à sprinter. Je franchis la ligne en 1h56min35 à mon chrono, puls 177/191 (91%/97% FCM), le galant Vévé03 me laissant passer devant lui.......Merci donc Hervé pour ton aide, sinon mon chrono eut été bien pire ! Par contre toi, tu n'as pas couru à ton allure 100 bornes mais à celle d'une tortue qui n'arrivait pas à passer le turbo !

KM 5 10 12 15 17 18 19 20
TEMPS 27'36 55'02 1h06'06 1h22'53 1h34'03 1h39'40 1h45'16 1h50'45

A la sortie du sas une bénévole récupère nos dossards. Nous retrouvons nos supporters et allons prendre une petite collation, thé chaud et fruits secs. Puis retour vers la voiture d'où nous assisterons au passage des concurrents du 10 km.



11h15
Un petit footing pour récupérer, mes jambes sont très très lourdes ! J'ai du mal à suivre Hervé. Nous n'irons guère loin, juste à la rencontre des premiers coureurs du 10 km.
10min08 puls 147/152 et 1,4km.

Nous nous changeons à la voiture et ensuite nous allons voir les résultats. Et là surprise, Alexa ou Miaou (je ne sais plus) m'annonce que je suis 2ème de ma catégorie ! La première V2 est arrivée en 1h53min49, mais en fait nous n'étions que deux sur cette course ! !

Pendant que Vévé03 discute avec son cousin qui a couru le 10km, en compagnie de Miaou je me dirige vers le podium pour savoir s'il y a une récompense pour toutes les catégories. Le bénévole confirme mais seulement pour les premiers. Tant pis je ne monterai pas sur le podium. Nous pouvons donc aller nous restaurer !



ésultats : 1h56min36 soit 10,9km/h. 96ème sur 111 participants. 11ème féminine sur 20 et 2ème V2F sur 2.




12h00 Nous prenons la direction de Clermont-Ferrand. Nous allons dans un restaurant du côté d'Aubière. Pour retrouver des forces j'ai commandé une salade aux lardons avec des noix et trois fromages de la région sur des toasts grillés, et pour finir une douceur au nougat glacé et coulis de fruits rouges. Après ce bon repas j'étais requinquée mais mes gambettes elles étaient bien raides en sortant de table !



14h00
Nous quittons Miaou et son ami. Alexa et Hervé vont me déposer à Blanzat chez mon oncle et ma tante pour la fin du week-end.

J'ai fait une marche en fin d'après-midi et une autre le lundi matin dans la montagne de Blanzat. J'avais de bonnes courbatures dans les mollets et les quadriceps !

Voilà un bon week-end de passer au vert et sous le soleil ! Merci encore à tous mes hôtes pour l'hébergement, et les bons petits plats de ma tante !



 Je suis un peu déçue de mon chrono bien que je m'y attende un peu. Une moyenne de 11,5 km/h sur semi c'était trop haut vu que j'ai couru le dernier 10 km à 11,7 km/h. Il est loin le temps où je courais ces 2 distances à la même allure.......Sinon le parcours n'est pas si difficile que ça. Peut-être aussi que je n'ai pas fait assez de sorties longues. En tous cas il faut aussi que je m'entraîne à nouveau sur mes parcours vallonnés.

Malgré tout j'ai fait le même chrono qu'au semi de Noisy l'an dernier, pour un profil sensiblement identique, mais avec 3 kgs de plus, comme si je portais un sac à dos ! Alors y a pas à dire, il faut vraiment que je m'allège de ce gras superflus si je veux regagner des minutes !

  

Merci à Alexa pour les photos de notre course que vous pouvez voir en cliquant ici, et les photos d'autres coureurs de ce semi de Riom en cliquant .

Le parcours et le profil d'une boucle.
  



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Yin-YinSydoky connait Blanche-Colombe depuis le début de l' année, on s' était rencontré la première fois au Château de Versailles. Lol, sacré Yin-Yin.
Répondre
S


 eh oui ! il a du mal à suivre l'actualité sur les blogs mais bon, pas
évident d'être partout à la fois.......


Y
Hello Sylvie!Tu n'es pas loin de ce que tu avais prévu et au final une p'tite linute ce n'est pas bien grave .Vévé a été sage? Miaou aussi? Tu as fait la connaissance de Blanche colombe aussi...Pour les kilos en trop c'est vrai que ça ralenti et toi encore tu n'en as que 3, pour moi c'est le double .Merci pour la photo de l'Eco-Trail .Bizooo @ bientôt...
Répondre
S



 Oui ce n'est pas catastrophique, je tenterai de faire mieux au semi de prépa du marathon
d'automne........






V
Tu n' as pas zizaguer à ma conaissance, on a vachement tiré au plus court à chaque fois.Leur Km est faux.Quelle plaisir de courir avec toi.Pour l' histoire des 200 mètres, va sur mon blog.Bi²²
Répondre
V
Morte de rire, c'est sûrement quand tu avais mal aux jambes sur la fin que tu as zigzagué sans t'en apercevoir
Répondre
V
Ah ! 21.100km c'est pas pareil que 21.600 km, affaire à suivre ta moyenne remonte Sylvie
Répondre
S


 Ben oui ça change, et puis si je te dis que mon Polar a calculé 22km700 c'est encore mieux !!!! Pourtant je n'ai pas tant zigzagué
que ça en courant !! De toute façon c'est le mesurage et le temps officiels qui comptent.......


Z
BRAVO SYLVOUNETTE!!!!!!A TE LIRE CE FUT UN BEAU WEEK END.....
Répondre
S


 Merci
Zaza. En effet week-end parfait et avec le soleil en plus


V
Le semi fesait bien 21Km 600, j'ai repéré qu' il y avait un décalage de 200 mètres au premier Km et ceci sur chaque tours.Donc, Sylvie, tu es très proche de ton objectif.Bi²² et à très bientôt.Vévé03
Répondre
S


Merci Vévé03.
Et comment as-tu repéré ce décalage ???


V
Bravo pour ta course et ton récit, à chaque fois je me régale.Tu as tout de même fais le même temps que l'année dernière avec 3 kilos en plus, alors c'est plutôt positifTu as peut-être forcé le matin sur la gateau sportifTu as eu un super lièvre en plus, ça c'est cool.Et toutes ces interrogations : j'ai du poids à perdre, je suis pas allez assez vite les premiers kilomètres, j'ai pas fais assez de sorties longues... on est bien tous pareil alors moi je dis BRAVO parceque tu n'es pas un robot et que tu t'es donnée à fond en trouvant des ressources pour accélérer sur la fin. Bonne récup
Répondre
S


Merci Véro.
Je n'ai pas régressé c'est déjà un bon point c'est sûr, et puis mon objectif c'est surtout le trail d'Ambazac mais là je n'ai aucune idée du temps que je pourrais réaliser......A
bientôt


P
Un beau récit de course riche de détails. Mais je n'ai pas eu accés aux photos.
Répondre
S


Merci Phillo.
Pour les photos c'est normal elles ne sont pas encore en ligne, sans doute ne peux-tu lire le message qui s'affiche quand tu passes ta souris sur le lien....


V
Tu as quand même fini par une belle accélération depuis le 18e ! C'est étonnant, tout de même, ce regain d'énergie que tu as toujours sur la fin. Mais le parcours n'était pas facile, en plus c'était des boucles (en tous cas, perso, je trouve ça toujours dur de boucler), et si tu dis qu'il y avait aussi du vent ... Finalement, tu rates ton objectif d'1h55 de peu , mais je comprends ta déception.Allez, on va les perdre, ces maudits kilos  ! Pour sûr qu'on va voler sans, surtout dans les montées  ! En attendant, faudra choisisr des parcours en descente, ha ha ha !Bravo, Sylvie, et dis-toi que ce n'était ma foi peut-être pas un parcours idéal pour une perf
Répondre
S


Merci Valérie. En effet j'ai réussi à bien remonter sur la fin mais sûrement parce qu'en début de course j'étais bien loin des 5'12 au km, et puis grâce aussi à mon lièvre, seule
je ne pense pas que j'aurais eu la force morale.
Pour une perf je crois qu'à présent il me faut un parcours ultra plat et sans vent, voire même un aller simple en faux-plat descendant