Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sylvounette

imanche 30 novembre 2008, 29ème édition du cross de Chaville.

 

Après avoir été réveillée à 2h00 du matin, je me suis rendormie jusqu’à 6h00, heure à laquelle j’ai pris mon petit déjeuner habituel, puis de nouveau un petit somme jusqu’à 7h30. Je jette un œil par la fenêtre et je constate que la neige a bien fondu sur la route. Malgré tout je décide que je me rendrai au parc forestier de la Mare Adam en footing, ça me servira d’échauffement. Je prépare un petit sac à dos avec mes pointes, ma tenue pour courir et un change pour le retour. Et surtout je n’oublie pas mes épingles de nourrice pour le dossard, comme en 2006.

 

8h45 Je pars en trottinant par la forêt enneigée, en fait il fait bon, pas aussi froid que je m’y attendais, mais bon je suis bien couverte quand même des pieds à la tête, il n’y a que mon visage à l’air. Je vais croiser seulement 2 ou 3 coureurs sur mon chemin. J’arrive sous une petite averse de neige sur le site après 26’ d’endurance, puls 148 et 3,88km. Mes puls sont un peu plus hautes que d’habitude mais je cours avec du poids dans le dos……

 

9h10 Après avoir consulté le tableau d’affichage, je vais chercher mon dossard numéro 16. Je fais un petit tour sur le site, bien boueux surtout au niveau des pelouses, un mélange de terre et neige qui colle bien à mes chaussures de trail. Avant de me trouver un endroit pour me changer, je fais quelques photos de la première course qui a démarré à 9h30.

Pas facile de se changer quand tout est trempé au sol, la prochaine fois faut que je pense à prendre un sac poubelle pour poser par terre, ça m’évitera de jouer à l’équilibriste pour changer mes chaussettes qui étaient humides et mettre mes pointes. J’en vois pas mal qui sont en short et débardeur, quel courage ! Pour moi ce sera collant long, tee-shirt manches longues, gants, bandeau pour mes oreilles et un débardeur polaire sans manche avec capuche (je la garde en attendant le départ). Et puis ma petite fiole d’eau dans la poche (mais en fait je ne m’en servirai pas). Quelques minutes avant le départ je fais un court échauffement avec des montées de genoux, talon-fesses et accélérations au niveau de l’aire du départ. Et puis ça y est les concurrents arrivent en grand nombre, je suis étonnée par rapport à l’an dernier……mais cette année les hommes courent avec les femmes, alors du coup je me dis que ça va partir vraiment très vite ! Je me place le plus à droite de la ligne pour avoir à courir le moins longtemps possible dans la pelouse bien grasse, et donc être plus vite sur le chemin de terre, boueux certes mais ça enfoncera moins….

 

10h05 Le départ est donné. Je ne me laisse pas entraîner, surtout que ça monte un peu avant de sortir de la pelouse. Mes jambes sont bien, je ne veux pas partir trop vite pour éviter que mes mollets me tirent trop tôt. Malgré le monde, pas de bouchon pour sortir du parc, enfin à mon niveau, peut-être que devant ça aura été plus difficile…. Toujours est-il que le flot de coureur va vite bien se réguler. Le parcours n’est pas facile parce que les côtes se situent juste après un virage, et aujourd’hui j’ai essayé de les passer en accélérant progressivement alors qu’avant je repartais à fond du bas et du coup mes mollets peinaient. Là du coup la plus longue côte est bien passée même au deuxième tour. Et puis maintenant je connais bien le parcours alors ça m’aide bien pour gérer. Je passe le premier tour (niveau départ) en 10’45 puls 93% FCM. Le passage sur la fin de la boucle est un peu différent de l’an dernier, on ne passe pas en contre bas sur le chemin de terre, mais sur la butte, et là c’était plus glissant et boueux. Beaucoup ne portaient de chaussures à pointes, mais moi je me sens plus à l’aise et plus confiante pour les passages boueux et puis dans les descentes je peux me laisser aller sans crainte de déraper.

Pour le deuxième tour je sens que mon souffle s’accélère mais mes jambes sont toujours OK. Je vais réussir à remonter deux concurrents avant de finir ce tour en 11’17 puls 95% FCM. Et puis dans la dernière ligne droite sur la pelouse vers la ligne d’arrivée, je sens derrière moi quelqu’un qui me talonne et cherche à me dépasser. Je ne me retourne pas mais j’accélère aussi, pas question de me faire doubler juste 50m avant la ligne ! Et voilà quelques 55 secondes de sprint pour finir ce cross de 4460m en 22’59 à mon chrono.

Je suis contente car j’ai fait le meilleur temps de mes participations à ce cross !

 

Une fois l’arrivée franchie, une bénévole décroche le code barre du dossard, un bénévole me remet le cadeau, cette année c’est un gros bidon, et une bouteille d'eau. A la sortie je prends le bulletin pour le cross de La Sablière à Viroflay (c’est mon cross long de fin de saison) et je vais prendre une collation (pomme, pain au chocolat, banane et un verre de thé chaud). Puis je vais me changer, je prends quelques photos de la course 5. Je voulais attendre les résultats de ma course mais l’animateur annonçait encore un bon ¼ d’heure, alors mes pieds commençant à bien se refroidir je me suis décidée à rentrer en footing.

 

J’ai eu encore assez de force pour remonter la côte du Pavé de Meudon sans marcher, 7’ de côte, avec mon sac à dos un peu plus lourd qu’à l’aller, bidon et bouteille d’eau en plus.

Retour en 29’ puls 141 et 3,99km.

 

Voilà donc mon premier cross de l’hiver terminé. Et c’est la première fois que je fais ce cross de Chaville avec de telles conditions météos, un vrai temps de cross ! Mais les plus courageux ce sont tout de même les organisateurs et bénévoles parce qu’avec le froid il en faut du courage pour rester sur place.

ésultats : 22'59, classement général M+F  134ème sur 180, classement VF 7ème sur 25, classement F 27ème sur 60.

 

Cross Chaville
Temps Distance  Vitesse km/h FC Moy / Max
 22'59 4460 m     11,64       179 / 191 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
La saison cross et bien partie, bonne chance et bisouxxxxxxxx.
Répondre
S


Merci Vévé03 !


V
J'avais raison : une vrai gazelle des neiges
Bravo Sylvie, c'est encourageant pour le prochain cross
(c'est pas moi qui saute des lignes, désolée)
Répondre
S


 


 Merci Véro  En plus le prochain est moins difficile et plus
court



M
oh lala, quel courage! J'aime bien courir, mais par un fropid comme cela... brr, non!!
Répondre
S


 


C'est vrai que l'hiver il faut être bien motivée pour aller courir  



Z
Félicitation pour ce chrono!!!!!!La neige et le te réussissent bien......
Répondre
S


 


 Merci Zaza ! Hi hi tu as trop bu hier à ta soirée.....il manque un mot à ta phrase  



J
Super Sylvie!!!!
Belle course avec des conditions dantesques.
Répondre
V
BRAVO Sylvie !!! C'est génial, en plus dans des conditions loin d'être idéales ! La saison de cros ommence bien pour toi
Répondre
S


 


 Oui pourvu que ça continue ainsi, merci Valérie  (tiens ça fonctionne bien maintenant, d'un
seul clic)