Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 09:42

 

bulletin

 

Pendant que la majorité des coureurs de mon club CCR92 participaient à La Corrida d'Issy les Moulineaux, nous n'étions que 2 courageux vétérans à nous aligner sur ce cross réputé le plus difficile de l'Essonne, ça c'est l'organisatrice qui nous l'a dit

Ma copine Nadine était là également pour son premier cross court 

cochonboue

 

7h00 Réveil et petit déjeuner normal.

Il fait très froid, les voitures sont givrées, mais le ciel est dégagé et pas de neige ni pluie, c'est déjà bien. Seulement, le temps de préparer mon sac, d'aller chercher du pain, et bien le brouillard est arrivé

cochonboue

 

8h30 Je reçois le message de Nadine comme quoi elle vient de partir, mais je ne l'appelle pas pour la prévenir du brouillard, pensant que c'était pareil par chez elle Et bien non, elle a eu la même surprise que moi la veille en allant à La Minière, elle a découvert la brume dans la cuvette de Versailles et ensuite tout le long de la route

C'est donc dans la brume que nous arrivons au parc de la Noisette à Verrières le Buisson.

Déjà pas mal de voitures stationnées le long du parc, Nadine s'inquiète de devoir se garer dans la boue Mais je lui dis de ne pas s'angoisser, je suis sûre qu'il y a de la place sur le petit parking où je me gare habituellement... Et gagné Nous avons le choix de la place

Je crois bien que c'est la première fois que j'arrive ici avec autant de brouillard.

DSC03705 (Small)

 

9h15 Nous allons chercher nos dossards. En même temps j'explique à Nadine le parcours. Et puis la voilà qui s'arrête au premier regroupement de personnes. Elle pensait que c'était là le retrait des dossards Mais non, c'était les bénévoles de l'arrivée qui faisaient le point de leurs lots à donner aux arrivants

Les stands d'inscriptions, retrait des dossards, et collation (payante) sont au fond du parc.

DSC03710 (Small)

Nous cherchons notre numéro de dossard sur le listing

DSC03712 (Small)

Nadine a le 521 et moi le 256

DSC03721 (Small) DSC03722 (Small)

Nous retournons à la voiture en suivant le parcours de la petite boucle, en passant par B.J.K.P. La voiture étant toute proche du point P, première butte à passer.

parcours

DSC03720 (Small)

Le terrain est un peu moins gras que l'an passé, vu qu'il n'y a pas eu de neige cette année.

cochonboue

 

9h35 Pour ne pas rester à nous geler dans la voiture, nous partons marcher sur le parcours de la grande boucle sur la coulée verte, toujours dans la brume. Nous discutons évidemment chrono. Nadine me dit toujours qu'elle ne sait pas courir à fond. Mais là, sur si courte distance, je lui dis qu'il faut au moins qu'elle court plus vite (à part les grosses côtes) que sur un 10km, et du moins atteindre les 10km/h sinon y a un truc qui va pas 

Les bénévoles sont encore en train de tendre la rubalise sur cette partie (K.L.M.N.O). C'est à ce moment là que nous croisons Nico CCR92 en plein échauffement. Nadine se demandait pourquoi il y avait tant d'hommes à déjà s'échauffer En fait les Vétérans hommes, comme les femmes, n'ont droit qu'à un cross court mais un peu plus long que le court des femmes, et c'est la course avant la nôtre, voilà la raison  

DSC03723 (Small)

  Comme nous arrivons vers la première butte, une cadette est en peine, elle marche, son coach l'encourage mais elle n'a pas de pointes et ses runnings ne lui ont pas suffit... Apparemment on ne l'avait pas prévenue de s'équiper de pointes

cochonboue

 

10h00 Nous nous mettons en tenue d'échauffement. Je remplace mes deux couches polaires par mes manchettes et une veste. Je mets des gants, et le buff pour mes oreilles . Je garde encore mon collant long d'hiver que j'ai mis par dessus mon cuissard. J'épingle mon dossard sur mon tee-shirt que je mettrai au dernier moment. Et je vais tester le parcours avec mes trails Adidas Supernovariot, bien que j'ai l'intention de mettre mes pointes. J'avais couru avec à Chaville mais c'était plus sec et quand même je les avais trouvées trop lourdes pour courir un cross.

Fin prêtes, nous partons donc pour explorer la partie de la grande boucle du côte du petit bois qui comporte un léger dénivelé. Après le parking, nous coupons par le bout de côte (vers Q), côte dans laquelle je n'ai plus de jus à chaque fois, et où aujourd'hui je découvre un bout de bitume... Pas de terre ni de neige pour le camoufler (en fait c'est une ancienne route)

Nadine s'inquiète un peu car elle a peur de se perdre sur la parcours Je la rassure en lui disant que c'est bien balisé et en plus des bénévoles sont présents à chaque bifurcation et referment les passages ou bien les ouvrent. En tout cas, je n'ai jamais vu de problème d'orientation sur cette course depuis que j'y participe.

De plus le brouillard commence à se dissiper.

DSC03726 (Small)

Je m'échauffe à ma vitesse tout en faisant des aller-retour vers Nadine afin qu'elle ne se perde pas Voyant ces bottes de paille,

DSC03730 (Small)

elle se demande à quoi ça sert

"Et bien ça sert à pas te manger le banc si tu dérapes

Comme tout ce bout de parcours n'est pas très glissant, Nadine veut qu'on aille tester ses trails sur la butte et le passage de la colline de la petite boucle verte.

Et ce fut une bonne  chose car nous avons découvert le passage le plus gras et le plus glissant de tout ce cross

Nadine est passée sur la gauche, mais moi j'étais sur la droite et j'ai bien failli m'étaler, mon pied droit à glisser dans la boue et vers la pente

Du coup c'est sûr je vais mettre mes pointes et je passerai sur la gauche

DSC03734 (Small)

Puis une petite pause au bas de la colline pour aller saluer les copines bénévoles de Mariecke, l'une à la remise des coupes et les deux autres pour les lots d'arrivée.

DSC03735 (Small) DSC03736 (Small)

Et une autre pause le temps d'encourager mon collègue de club au passage de la fin de sa première grande boucle.

DSC03753b

Ensuite nous sommes reparties par la petite boucle pour retourner à la voiture. J'ai fait encore quelques photos de la course des juniors et vétérans avant leur deuxième passage sur la colline

"Allez Nico"

DSC03775 (Small)

 

10h35 Maintenant c'est temps de mettre la tenue de course. J'enlève mon collant d'hiver, je mets mes pointes, je change de tee-shirt contre un autre plus léger mais pas le débardeur du club. Nadine a un souci pour ranger sa clef de voiture... vu que ni l'une ni l'autre ne prenons notre ceinture porte bidons... et que sa clef mesure 10 cm de long Heureusement j'ai mon ancienne pochette tour de poignet, qui me sert maintenant pour mes épingles de nourrice, et ça ira parfaitement pour sa clef

Je mange une pastille de sucre, je bois une gorgée d'eau, dernière pause pipi entre les voitures  et nous rejoignons l'aire de départ où nous ferons nos gammes. Nous sommes bien plus nombreuses que l'an dernier à prendre le départ de ce cross

Echauffement 30' puls 146/174.

cochonboue

 

10h50 Pan C'est parti pour la petite boucle verte. Je prends par l'extérieur pour dépasser, et surtout ne pas être bousculée par les autres. Cette petite boucle passe toujours bien malgré la butte. Au niveau du passage très glissant, un coach prévient ses athlètes de passer à gauche C'est vrai que c'est moins glissant, surtout que là j'allais encore plus vite qu'avec Nadine à l'échauffement, et avec les pointes je me sens plus en confiance. Dans la descente virage à angle droit, retour sur la pelouse du départ, à force de passages les virages boueux sont quand même délicats à négocier Jusque là j'ai réussi à ne pas être dépassée. Maintenant direction la grande boucle vers le petit bois. Je m'accroche aux filles juste devant moi, je sens que mes puls ont bien grimpées. En arrivant au passage du petit pont de bois, j'aperçois Nadine de l'autre côté, mais ça va fait trop loin pour qu'elle m'entende donc je ne l'encourage pas. Le petit faux plat et passage vers les bottes de paille. Puis c'est là que je sens un coup de mou, dans la ligne droite avant la coulée verte, je perds des places du coup... Le faux-plat montant de cette coulée verte semble bien long Ouf ça redescend et puis y a mon collègue Nico qui est là pour m'encourager, merci Il ne m'avait pas reconnue avant du fait que je n'avais pas  mis le débardeur du club Cette légère pente m'a permis de récupérer un peu. Juste avant la descente dans le creux précédent la butte, Nadine arrive direction la coulée, cette fois-ci je l'encourage de vive voix et elle me fait signe. Je sens que je suis talonnée. Passée la butte, j'entends la voix de Noël CCR92 (qui n'a pas couru) qui m'encourage mais je ne le vois pas. Je vais résister jusqu'à la fameuse portion de côte (juste avant le point Q) et comme à chaque fois, mes cuisses m'abandonnent et deux filles me dépassent. Puis montée pour faire le tour de la colline. Cette fois-ci je vois Noël qui me prend en photo. Maintenant le plus difficile est passé. Je dévalle la pente le plus vite possible. J'arrive à remonter vers une fille. Son coach la prévient. Elle se retourne juste avant le dernier virage, je suis sur ses talons, surprise elle accélère, mais moi aussi et nous finissons au coude à coude franchissant la ligne d'arrivée pratiquement en même temps

 

Pfff

J'en ai plein les gambettes et les bras

Je m'appuie sur les barrières.

Je consulte mon chrono, et là, surprise j'ai fait mieux que l'an dernier

19'18

Je détache mon code-barre et le remet au bénévole.

Une des copines de Mariecke me remet le cadeau de la course.

DSC03784 (Small)

Et je me dépèche de repartir en footing à la rencontre de Nadine. Je l'aperçois en haut de la colline. Je l'accompagne sur toute la fin du parcours en l'encourageant.

Bravo Nadine pour cette première expérience de cross

 

Elle ne sait pas trop quel temps elle a mis car elle avait oublié sa montre chez elle le stress Mais d'après mon chrono + le temps couru avec elle, je lui dis qu'elle a mis moins de 25 minutes. Elle récupère son lot puis va chercher sa veste qu'elle a déposée juste avant la course. Et là elle me raconte qu'elle a loupé le départ Le coup de feu a été donnné alors qu'elle déposait sa veste au stand des podiums En tout cas elle a bien récupéré son retard puisqu'elle n'est pas arrivée la dernière

cochonboue

 

11h30 Nous retournons vite à la voiture pour nous mettre au sec avant d'aller consulter les résultats. Je sais que je ne suis pas sur le podium mais au moins nous saurons le temps exact pour Nadine. Nous prenons le temps de boire un thé chaud préparé par Nadine, et manger un de mes petits gâteaux à la banane.

Les résultats sont rapidement affichés, et même par catégorie.

Nadine est tout heureuse comme vous pouvez le voir sur cette photo

DSC03779 (Small)

Son chrono pour son premier cross de 4030m : 24'18, 10km/h. Je ne sais plus quel était son objectif mais elle a fait moins, alors bravo Nadine

Ensuite nous avons réussi à voir Zoé, une des responsables de l'organisation de ce cross, que Nadine voulait remercier personnellement. Et chose étonnante, c'est qu'elle nous avait remarquées à l'arrivée de Nadine

 

Résultat officiel : 19'17. 12,5km/h.

63ème sur 104. 8ème V2F sur 15.

 

Tous les résultats ici

 

Relevé de mon Polar (sans accéléromètre) 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  19'18 -
  -

  187 / 192

 


cochonboue

 

Voilà pour ce cross bien organisé par le TUVB comme d'habitude, merci à tous

Nous sommes rentrées toutes deux satisfaites de nos résultats.

J'ai mis 30" de moins que l'année dernière, avec une condition physique moins bonne depuis ma blessure, alors c'est pas mal Je n'ai pas été génée par mon TFL pendant le cross, ce n'est que le lundi matin que j'ai ressenti la mauvaise sensation dans ma cuisse droite

 

Pour voir toutes mes photos, cliquez sur celle-ci

DSC03783 (Small)

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 12:20

 

BULLETIN (Medium)

 

Premier cross de la saison, et un temps idéal pour cette édition.

Mais vu mes soucis physiques du moment, entre le dos, le fessier et le TFL qui me titille à nouveau, je n'ai guère d'espoir de faire mieux que l'an dernier Mais bon, ce sera toujurs une bonne séance de résistance dure et de côtes Et un test car c'est également à Chaville que se dérouleront les Championnats Départementaux de Cross fin janvier.

 

6h30 Réveil et petit déjeuner. Temps frais mais sec. La veille j'avais préparé mes pointes de cross mais je pense que ce ne sera pas la peine de les mettre. Je verrai ça sur place.

Pour la tenue, ce sera cuissard, brassière, débardeur du club, manchettes, gants, et buff.

Et un maillot technique manches courtes le temps de m'échauffer, que j'enlèverai au dernier moment.

DSC03621b15.JPG

 

8h30 Départ à vélo. Pour échauffer mes gambettes, je n'ai pas pris le chemin le plus court. J'ai fait un détour par le stade anglais, puis descente de la Route du Pavé de Meudon, un petit panneau indique la direction du cross.

DSC03532a (Small) (Small)

Par rapport aux autres années, je trouve qu'il n'y a pas grand monde

J'attache mon vélo à un arbre et je pars à la recherche de mes rares collègues CCR92 à participer à ce cross C'est tout d'abord Xavier que je trouve, puis arrive Fred et le président du club, Philippe qui va aller retirer l'enveloppe contenant nos dossards.

DSC03620 (Small)

 

9h00 C'est le moment d'aller nous mettre en tenue d'échauffement, et c'est la voiture de Fred qui nous servira de vestiaires pour nos sacs à dos. Heureusement que j'ais pris ma réserve d'épingles à nourrice, je peux dépanner mes géants partenaires

DSC03538 (Small)

Et une photo du trio grâce à Frédérique de l'ARP Guyancourt qui passait juste au bon moment et venait s'inscrire pour le cross long. Merci

DSC03539 (Small)

Le temps passe et nous devons nous activer. Nous filons confier nos objets de valeur à Philippe. Le pauvre  il n'avait pas prévu cet assaut pour son petit sac à dos

Et Fred de le taquiner en lui disant que c'est fait pour ça aussi un président En fait non, c'est plutôt le rôle de l'entraineur de s'occuper de ses athlètes, mais bon, il n'était pas sur place ce jour. Et puis nous n'étions pas suffisamment nombreux pour installer la tente.

DSC03621b15.JPG

 

9h30 Nous voilà partis pour l'échauffement juste après le départ de la première course.

Fred et Xavier poursuivent les jeunes sur la petite boucle. Quant à moi je préfère aller tâter le terrain de la grande boucle dans la forêt, pour savoir si j'opte ou non pour les pointes. Le chemin est humide mais pas boueux. Je cours assez vite pour voir et ça passe bien avec les trails. C'est tout en descente et je ne glisse pas donc OK pas de pointes.

Et juste avant d'arriver sur la côte, mes deux collègues arrivent en sens inverse et du coup font demi-tour avec moi. Je cours dans la côte, ça va bien me chauffer les mollets Je ne veux pas faire trop long à cause de mon TFL. Puis de retour dans le parc, j'abandonne mes collègues pour remonter vers les cabines toilettes.

10' puls 160/170 et 1,7 km à 10 km/h.

Après la pause pipi, je me dirige vers l'aire de départ. Je vois Philippe qui me dit que Lydie vient d'arriver. Super  Je pensais qu'elle avait peut-être abandonné ce cross, étant donné qu'elle avait couru le semi-marathon de Boulogne dimanche dernier. J'en termine avec mes gammes lorsque je la vois arriver. Nous prenons place derrière la ligne de départ, et en attendant nous papotons un peu. Comme je ne suis pas allée au stade dans la semaine, elle me raconte vite fait son semi.

DSC03621b15.JPG

 

10h05  Pan C'est parti pour 4,5 km. Le parcours est le même que l'an dernier, une petite boucle rouge suivie d'une grande boucle noire.

Comme il y a moins d'inscrits que l'an passé, c'est moins la bousculade pour sortir du parc. Je pars vite tout en surveillant ma FC, vu qu'elle  monte plus vite depuis ma reprise. C'est la première fois que je fais ce cross sans pointes. Cela me fait bizarre, surtout que les Adidas supernovario ont une semelle bien épaisse Cette petite boucle de petites côtes se passent bien, sous les encouragements de Philippe et de ma connaissance ARP Guyancourt, merci J'ai réussi à maintenir ma FC sous les 180, maintenant je vais tenter d'aller plus vite surtout pendant la longue descente. Au début du passage dans la forêt,les bénévoles nous encouragent, et  juste dans la petite montée j'ai la surprise de croiser Aline et son mari. Ils sont venus nous encourager pendant leur sortie dominicale, merci à vous

Ensuite le chemin descend, il est étroit et je suis un peu ralentie par un groupe de 3 ou 4 participant(e)s. Je profite d'un petit élargissement pour me faufiler sur la gauche et les dépasser. Je sens que je suis suivie de près. Puis vient la grande côte. La poursuivante me dépasse. En haut de la côte de nouveau le mari d'Aline m'encourage. Nouvelle descente et je repasse devant la fille. Prochaine côte, de nouveau elle me reprend Arrivée en haut, encouragements d'Aline, je relance et je rattrape la fille. Je la dépasse avant la descente qui contourne l'aire de départ. Puis c'est la dernière montée en virage. Le mari d'Aline est de nouveau là pour m'encourager. La fille est revenue à ma hauteur, dit "Allez on lâche rien !".  Bon, ça devient dur là quand même Nous sommes ensembles jusque sur le chemin où là j'arrive à pousser sur mes jambes avant de retourner sur la pelouse qui mène à l'arrivée. Je ne sais pas si elle est très proche de moi ou non, mais je continue d'accélérer. Et j'arrive à passer un concurrent juste avant la ligne

Pfff Je n'ai plus de force Je m'appuie sur les barrières pendant que le bénévole récupère le code-barre sur mon dossard. A la sortie du sas, une bénévole me remet une serviette au logo de la course, sur le coup j'ai pensé que c'était une écharpe et c'est au toucher particulier que j'ai réalisé

Avec la concurrente nous nous félicitons mutuellement, c'était une belle fin de cross

 

DSC03621b15.JPG

 

Je consulte mon chrono : 22'47 Je pense avoir fait mieux qu'en 2010 mais j'ai un doute, je ne sais plus si c'était 22'23 ou 23'22 Faudra que j'attende d'être rentrée

Je retrouve Philippe et nous assistons à l'arrivée de Lydie que nous encourageons fortement.

DSC03541 (Small)

Nous papotons tous ensembles et nous pensons à nos collègues qui sont en train de prendre plaisir sur le Marathon de la Rochelle. Et grâce à Philippe qui peut suivre les temps de passage sur son téléphone, nous savons qu'ils sont tous en train de faire une belle course, bravo CCR92

DSC03584 (Small)

 

10h30 J'ai manqué le départ du cross long pour prendre quelques photos. Ils sont seulement trois de notre club à y participer. Je vais attendre leur passage au virage de la côte du village avant d'aller au stand collation.

DSC03546 (Small)

J'ai pris un thé bien chaud, une moitié de pain au chocolat et une petite bouteille d'eau.

DSC03590 (Small)

J'ai ensuite récupéré mon sac à dos dans la voiture de Fred.

Je me suis changée tout en prenant encore des photos. Je suis retournée vers le début du parcours, et là j'ai la surprise de voir l'un des CCR92 foncer vers la sortie du parc alors qu'il avait fini son 3ème tour Il voulait tourner à gauche mais le bénévole lui a dit "non, c'est tout droit pour le dernier tour !" ... "Mais je l'ai fini mon 3ème  !"  . C'est là qu'il a compris qu'il avait loupé l'arrivée. Il a fait rapidement demi tour et enjambé les barrières au niveau des chronométreurs Quelle tuile

 

11h15 Avant de me décider à rentrer, je consulte les résultats. Je lis 22'46 et dans la colonne classement catégorie "VEF > 3" . Comme je n'ai pas mis mes lunettes, je demande à Fred d'aller vérifier que j'ai bien vu Et j'ai bien lu

Me reste plus qu'à attendre la remise des récompenses.

Merci Philippe d'être resté pour ce podium et la photo

DSC03616 (Small)

Dommage que la 2ème soit repartie avant les récompenses.

La médaille est énorme, et le sac contient un tee-shirt  et un gobelet.

Merci aux bénévoles et organisateurs pour cette belle matinée

DSC03621b15.JPG

 

 

Résultats officiels : 22'46. 98ème sur 136.

3ème VEF sur 16.

 

Lydie 24'10. 108ème. 5ème VEF.

Xavier 19'38. 66ème. 12ème VEM.

Fred 18'54. 58ème. 10ème VEM.

 

Cross long : Nicolas 39'36. 50ème/220. 30ème VEM/122

Olivier 41'12. 68ème. 39ème VEM.

Dommage pour le plus rapide, pas retrouvé dans le classement

Bravo à tous !

Et bravo aussi à Frédrique de l'ARP Guyacourt qui a atteint son objectif

52'17. 191ème/220. 13ème VEF/21.

 

DSC03621b15.JPG

 

Retour à vélo avec la côte.

Aller retour 8,45km et 29'25.

Donc j'ai bien fait mieux que l'an passé en 23'22  

J'ai couru la petite boucle en 6'15 et la grande en 16'32. Puls 182/194 FCM.

Mais pas mieux qu'en 2009 : 22'39 pour le même parcours.

Les années précédentes le parcours était différent.

Tous les résultats sur le site de Chaville.

 

Un clic sur la médaille pour voir toutes les photos.

DSC03618 (Small)

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 15:20

 

JEUDI

 

Température très très fraîche mais un soleil présent durant toute cette manifestation de la 4ème édition du Cross GRPT IV/I de Gendarmerie Mobile, présenté dans cet article.

 

Etant en meilleure forme au réveil suite à ma séance natation de la veille, je me suis décidée à aller à ce cross, j'hésitais encore la veille au soir  

 

8h30 Je me suis rendue à vélo au stade de la Plaine, seulement 2km. Au niveau du tapis vert, de la rubalise limitait le parcours. Le chemin était bien calme encore à cette heure-ci, même pas les promeneurs de chiens habituels. Juste à l'entrée du stade j'ai croisé Stan qui m'a indiqué où retirer mon dossard. Le temps de cadenasser mon vélo dans un coin, j'ai rencontré Aline du CCR92 en compagnie de son mari (qui ne va pas courir) et de sa copine Odile qui revenaient avec leurs dossards. Etaient là aussi Marion et Jean-Luc pour prêter main forte en tant que bénévoles. C'étaient impressionnant de se trouver au milieu d'une foule d'hommes et femmes en tenue militaire couleur kaki ou camouflage, ça change des courses habituelles

DSC03272 (Small)  DSC03276 (Small)

 

8h40 Après avoir ôté toutes mes couches supplémentaires, je suis partie m'échauffer sur le parcours. Un parcours qui emprunte à quelque chose près les mêmes chemins que le cross de Clamart et celui du 14 juillet, la côte du tapis vert étant plus courte. J'ai terminé mon échauffement avec Aline et Odile. 13' et 2km puls 146/160. Puis les gammes de courses quelques minutes avant le départ du 4km ( Féminines et VM2-3-4), qui en fait sera un peu plus court.

DSC03275 (Small)

 

9h15 Les coureurs devant moi s'élancent donc le départ a été donné, mais pas entendu

Nous traversons la pelouse, heureusement plutôt séche, pas grasse comme en plein hiver.

DSC03277 (Small)

Je regrette de n'avoir pas mis mes gants car j'ai déjà froid aux mains

Nous ne sommes pas très nombreux et vite les écarts se creusent et je me retrouve seule.

Passage dans l'allée puis le chemin qui longe le cimetière de Clamart.

DSC03293 (Small) DSC03294 (Small)

Un VM me dépasse dans cet étroit sentier. Il y a une féminine devant moi que je vais rejoindre avant la descente du Tapis Vert.

DSC03303 (Small) DSC03301 (Small)

Je la dépasse dans la descente puis elle me rattrape et me dépasse dans la montée, ça je m'en doutais Pas grave, je m'accroche, elle rejoint un de ses collègues. Puis en haut de la côte nous prenons de suite sur la gauche un chemin qui pénètre dans la forêt.

DSC03297 (Small) DSC03299 (Small)

Maintenant la difficulté est passée, et je peux relancer. Tout d'abord je repasse la féminine puis son collègue. Ce petit bout de parcours est nouveau pour moi, c'est sympa avec ce tapis de feuilles d'automne.

DSC03304 (Small)

Puis ce chemin ramène le long de l'allée principale que nous longeons jusqu'à la prochaine bifurcation sur la gauche. Là je n'ai plus personne en ligne de mire. Je sens mes mains et mes bras qui se refroidissent encore J'aurais dû mettre mes gants et un tee-shirt manches longues

DSC03295 (Small)

C'est dans ce chemin qu'il y aura la seule flaque de boue. A la bifurcation avant le km2, je suis encouragée par le mari d'Aline, merci

DSC03309 (Small)

Et juste après avoir viré à droite pour de nouveau longer l'allée principale, je me retrouve pas loin derrière une autre féminine que je vais réussir à passer avant l'épingle à cheveux qui ramène sur la grande allée direction le stade. Elle est encouragée par ses supporters mais je ne m'inquiète pas.

DSC03306 (Small) DSC03284 (Small)

Je continue, je suis pressée d'en finir, j'ai trop froid aux bras qui sont engourdis comme mes mains. Au bout de cette longue ligne droite, une petite épingle à cheveux pour entrer dans le stade.

DSC03283 (Small) DSC03311 (Small)

Ensuite ce n'est plus qu'un grand tour de bitume qui semble bien long, même si le kilomètre n'est pas entier De nouveau un encouragement du mari d'Aline. Deux coureurs sont devant moi, mais trop loin pour que je puisse les dépasser, mais j'ai quand même réussi à diminuer l'écart. Pas facile de sprinter, déjà parce que je suis à fond et parce qu'il y a un dernier virage à gauche juste avant de passer devant l'arrivée.

DSC03312 (Small)

17'47 à mon chrono, je suis flagada et frigorifiée. J'ai tellement les mains gelées que je n'arrive pas à retirer les épingles de mon dossard. C'est Jean-Luc qui m'a  aidée.

Des bénévoles me remettent un sac plein de lots et un tee-shirt du sponsor. Le sac, avec tout ce qu'il contient, est plus lourd que mon sac à dos

Collation d'arrivée avec oranges, petits gâteaux, jus de fruits, eau et boisson chaude.

DSC03273 (Small)

DSC03325 (Small) DSC03327 (Small)

J'attends l'arrivée de mes copines pour une petite photo souvenir.

Nous sommes toutes trois très contentes de ce cross.

DSC03281 (Small)

Puis je file aux vestiaires prendre une douche, d'abord bien froide puis brûlante

Et comme j'allais repartir à vélo, je croise Stan qui me dit que je dois rester parce que je suis sur le podium. Alors en attendant la fin du cross de 8km, je repars en marchant sur le parcours pour faire quelques photos.  Aline et Odile sont encore là à encourager les coureurs et je leur dis d'aller voir les résultats car elles sont sûrement aussi sur le podium vu le peu de VF

Roger du CCR92 qui s'était inscrit, mais forfait pour blessure, est quand même venu pour nous encourager. J'ai eu également le plaisir de revoir l'organisateur du Footing du Jour de l'An.

DSC03279 (Small)

 

11h00 C'est la remise des récompenses.

DSC03316 (Small)

 

Nous sommes donc appelées toutes les trois pour le podium des VF2

DSC03318 (Small)

Et une seconde récompense pour notre 2ème place par équipe

Une belle coupe que je vais laisser à Jean-Luc pour la future vitrine du CCR92

DSC03322 (Small)

DSC03321 (Small)

Clôture des récomprenses par le petit mot du responsable du groupement organisateur de ce cross et celui d'un adjoint au Maire de Clamart.

 

Voilà pour cette belle matinée sportive, un cross de presque 4km à la place des 10x 300m prévu au stade le soir

Merci à Stan de nous avoir invités à cette manifestation de la Gendarmerie Mobile

 

Relevé de mon Polar 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  17'47 3,64
  12,2

  182 / 191

 

 new.gif 

Les résultats bientôt en cliquant ici

  La distance du cross court était donc de 3500m.

Les vétéranes du CCR92 ont bien assuré parmi toutes les gendarmettes

 

Et un clic sur mon trophée pour voir toutes les photos

new.gif 

+ celle prise par le photographe de la course

DSC03324 (Small)

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 21:35

 

A Paray le Monial en Saône et Loire

 

Un clic sur l'affiche pour voir la course retransmise sur le site FR3 Bourgogne

affichesmall.jpg

 

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 00:35

 

affiche cross 

Dimanche dernier, comme je le disais, j'avais rendez-vous vers midi avec Noël, aussi du club CCR92, pour ensuite nous rendre chez Chantal et partir vers l'Etang du Coq avec une seule voiture. Nous voulions être sur place pour le départ de la course des vétérans hommes à laquelle participait Nicolas. Chantal devait courir juste après.

La circulation était fluide et nous avons mis une bonne 1/2 heure. Juste un moment d'hésitation à l'approche du site car Chantal n'avait pas tout à fait mis la bonne adresse dans son GPS (faut dire qu'il n'y en avait pas vraiment). Mais bon, une fois la bonne sortie trouvée, nous n'avons eu qu'à suivre le fléchage LIFA Cross.

L'étang du Coq n'était pas loin de cette sortie, derrière la piscine Le Nautil.

DSC09282--Small-.JPG

Après avoir trouvé une place pour nous garer, un peu de marche à pied jusqu'au site.

La tente du club était installée tout au bout de l'allée réservée aux clubs, pratiquement au pied du départ des cross. Pendant ce temps nous avions le temps d'observer l'état des concurrents De la boue jusqu'aux genoux et les chaussures dans un état pas possible

Chantal qui n'aime pas être sale, elle va être servie sur ce parcours

Nous avons retrouvé d'autres membres du CCR92, dont Philippe qui a participé le matin au cross Sport en entreprise.

DSC09284 (Small)

Nicolas, qui avait fini son échauffement, était en train de préparer ses pointes.

DSC09286 (Small)

Et quelles pointes ! C'est immense du 15mm !

Mais c'est ce qu'il faut vu l'état hyper gras du terrain

DSC09287 (Small)

Nicolas suivi de Noël, en train de monter la colline vers l'aire de départ.

DSC09288 (Small) DSC09290 (Small)

Au tour de Chantal qui n'en mène pas large

DSC09291 (Small) DSC09292 (Small)

DSC09293 (Small) DSC09294 (Small)

Dernières foulées de Nicolas avant de prendre place pour le départ

DSC09295 (Small) DSC09296 (Small)

DSC09297 (Small)

05nicodepart (Small)

Pendant que  Chantal va partir s'échauffer, je vais encourager Nicolas et prendre des photos. Au cours de mes déplacements, j'ai pu constater l'horreur du terrain

Chantal va me maudire de l'avoir conduite dans cette galère des cross

Et tout compte fait je n'étais pas mécontente de ne pas y participer, à cause de ma douleur dans la cuisse, car je la ressentais bien à marcher dans cette bouillasse gluante

Mais à part ça, le cadre était vraiment sympa, et il y avait beaucoup de monde pour encourager les coureurs. Par chance je suis tombée sur mon ancien coach, et ça tombait bien car j'avais quelques renseignements à lui demander à propos de mon entraînement pour le 100km que j'ai prévu de courir fin août.

 

Une fois le cross des vétérans terminé, je suis vite remontée vers le départ pour ne pas louper Chantal. Et du haut de la colline, je l'ai aperçue avec Claire, sa copine du Plessis.

DSC09377 (Small) DSC09378 (Small)

DSC09379 (Small)

Une petite photo avant le départ

DSC09380 (Small)

 

Un clic sur cette photo du départ de Chantal pour voir l'album

du Cross vétérans hommes et celles du Cross Elite femmes.

01chantaldepart

 

Et bien elle en a bavé ma copine Heureusement que nous étions là pour l'encourager car l'idée d'abandonner après le premier tour l'a effleurée

 

Voici l'état de ses chaussures après ce cross dans une mare de boue

DSC09481 (Small)

 

Bravo Chantal et Nicolas

DSC09480 (Small)

 

Après ce cross d'enfer, un petit footing de récup et une petite collation avec des douceurs faites maison. Noël avait fait un gâteau au chocolat, et moi des barres de céréales aux abricots, quant à Roger il avait prévu gobelets et alcool

Voilà, ce fut une belle demi-finale des Championnats de France de Cross

Dommage, pas de qualification pour la finale

Mais bon, peut-être pour l'année prochaine, hein Chantal 

 

Pour finir, un aperçu de la foulée de Chantal dans la boue

  04chantalpied (Small)

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 10:20


Cross de la Sablière à Viroflay
Dimanche 6 février 2011


BULLETIN (Small)

Le départ du cross long auquel je vais participer n’est donné qu’à 11h30. Je me suis donc réveillée vers 7h pour prendre mon petit déjeuner et ensuite recouchée jusqu’à 9h, et il me restait une heure pour préparer mes affaires. J’avais décidé de me rendre sur place à vélo étant donné la bonne météo.

10h00 Me voici partie à vélo. Heureusement que j’ai mis double couche partout car il ne fait pas si chaud que ça avec le vent. Je ne suis pas passée par la forêt mais par la route de Vélizy. Je m’étais dit que de partir à vélo me servirait de pré échauffement, et bien avec le vent ce fut un bon échauffement pour mes cuisses
Acces Depart Arrivee
 

 

10h30 Arrivée au niveau du carrefour des 3  Barrières, j’ai la surprise de constater qu’il y a des travaux et donc le village n’est pas installé là mais plus loin, au Belvédère de la Sablière, comme il y a 3 ans. Du coup, je me souviens que le parcours est légèrement modifié, et donc un peu plus long, 10480m au lieu 9940m. Je n’étais pas retournée sur le site depuis que j’avais téléchargé mon bulletin, sinon je l’aurais su avant de partir et j’aurais pu revoir le chrono que j’avais fait en 2008, mais bon tant pis…
En chemin j’ai croisé Jean-Luc du TUVB qui m’a dit avoir vu Noël de mon club, il vient faire ce cross pour sa prépa Ultra Eco Trail de Paris.
sabliere 11 adulte web


10h40 J’ai accroché mon vélo derrière le podium et je suis allée chercher mon dossard.
DSC00191 (Small) DSC00190 (Small)
DSC00192 (Small)
 

10h45 Départ du cross court.
DSC00189 (Small)
Une fois en tenue, j’ai déposé mon sac à dos à la consigne. Le bénévole m’a dit que ce numéro pair 78 me porterait chance 
J’ai juste gardé une veste pour l’échauffement et je l’attacherai ensuite à mon vélo.
DSC00193 (Small)

11h00 Echauffement avec mes pointes sur le début du parcours et une portion vers l’arrivée.
Partie la plus boueuse du parcours, dans l’allée cavalière juste après le départ.
DSC00195 (Small)
Pendant ce petit tour j’ai aperçu tout un groupe du triathon Vélizy dont la vétérane qui a toujours fini devant moi, alors c’est bien cette année j’aurai un lièvre facile à suivre avec son super beau maillot coloré.
J’ai terminé par quelques exercices de gamme de course avant de me placer derrière la ligne de départ.
Quelques minutes avant nous, ce sont deux joélettes des Dunes d’Espoir qui ont pris le départ sous nos applaudissements. Tous les ans ils sont présents à cette course.
DSC00196 (Small)
 

 

11h30 Pan  C’est notre tour et en quelques secondes nous nous retrouvons tous dans ce chemin étroit pour quitter le belvédère. C’est la bousculade comme d’habitude. C’est mieux quand le départ est au carrefour des 3 Barrières, l’allée est bien plus large. Enfin ça ne dure pas trop longtemps et au carrefour des Bertisettes, nous prenons l’allée cavalière boueuse. Maintenant je peux commencer à prendre de la vitesse. Il n’y a aucune côte pendant  un bon bout alors il faut que j’en profite. Avant que nous arrivions au carrefour des 3 Barrières, je dépasse la vétérane triathlon. Je suis étonnée et pense que ce n’est peut-être pas celle à laquelle je pensais. Je continue dans ma lancée, je dépasse une première joélette, puis au moment de passer la deuxième, je suis encouragée par Jean-Luc qui nous dépasse tout en encourageant les coureurs Dunes d’Espoir qu’il semble bien connaître.
Quelques passages un peu boueux avant d’arriver à la grande descente caillouteuse en bas de laquelle il faut virer à droite en angle droit et de suite en montée. Et maintenant commence la rude partie vallonnée avec le passage de l’escalier en rondins de bois bien usés. Heureusement le sol n’est pas trop gras et c’est assez facile à passer. Mais c’est dans le haut de la petite butte qui suit, que le bout de mon pied gauche, plutôt les pointes ont ripé sur un caillou sous la terre et du coup je me suis retrouvée à genoux  Sans mal heureusement, mais plutôt gênant pour les concurrents derrière moi qui ce sont gentiment inquiétés de mon état. Mais tout allait bien et je suis repartie pour un passage en descente encore bien pentu. Puis de nouveau ça remonte, c’est dur mais je sais qu’ensuite il y a un long passage roulant avant d’atteindre la fameuse côte de la Chaumière. Je dépasse quelques coureurs même si je sais que certains me repasseront dans la côte. Et à la sortie de la forêt, la voici la côte, nous sommes vivement encouragés par les quelques personnes à cet endroit. Comme d’habitude je débute en courant puis quand mes mollets tirent trop je passe en marche, en fait vers la moitié de la côte. J’entends une petite fille qui demande à sa mère «Pourquoi elle marche la dame ?». Je n’ai pas entendu la réponse de sa mère mais je n’ai pas ralenti non plus pour lui répondre. Un peu avant la fin de la côte, je suis repartie en mode course. Et en route pour une deuxième boucle !

Quelques foulées le temps de reprendre du souffle, que mes mollets tirent moins et je relance pour cette longue portion roulante. Mais je sens tout de même que ma vitesse est moindre qu’au premier tour, mais toujours au-dessus de 12 km/h donc ça va (au premier j’étais à 13 km/h). Je dépasse quand même des concurrents. Il y a des filles loin devant et je me motive pour les rattraper. Au cours de ce deuxième passage bien vallonné, je suis toujours dépassée dans les côtes mais je regagne dans les descentes. Et c’est dans la dernière portion de côte, alors que je me fixais sur une jeune fille pas loin devant, que la vétérane triathlon arrive à ma hauteur et me dépasse. Mais pas question de la lâcher, je la suis puis nous sommes ensembles un moment et je finis par prendre les devants. De toute façon je sais que dans la côte de la Chaumière, elle va me dépasser, donc je prends de l’avance. Et dans le début de la côte nous nous retrouvons toutes les 2 avec la jeune fille. Petit à petit elle nous devance, je reste un moment à côté de la jeune fille qui commence à souffrir, je l’encourage mais je ne veux pas laisser partir trop loin  la vétérane. Alors j’en mets un coup dans mes bras, pas question de marcher cette fois-ci 

Merci à tous les gens qui nous ont encouragés pour finir cette côte
Maintenant reste plus que les 340m pour atteindre l’arrivée. Quand l’arrivée est au carrefour des 3 Barrières, c’est plus long et ça donne le temps de retrouver de  la force dans les jambes, mais là c’est court et pas aussi direct. Mais je m’accroche et donne tout ce que je peux. Un homme court aux côtés de la vétérane, ce doit être son mari ou autre qui est là pour l’aider à finir et sûrement lui dire de ne pas flancher car l’écart diminue  Pfff  ça va être dur  Juste avant le virage, elle a son fan club familial qui l’encourage aussi à se dépêcher  Et juste après la petite butte, elle est abandonnée par son lièvre qui ne peut poursuivre, et là je pousse sur mes gambettes et tire sur mes bras pour démarrer mon sprint final. Je la passe en lui disant «Allez dépêche-toi ! ». Nous finissons au coude à coude dans un magnifique sprint  Et  j’ai eu le dernier mot  C’était super  Nous nous félicitons mutuellement. Nous avons offert une belle arrivée aux spectateurs et le responsable nous a même photographié ensemble juste après l’arrivée.
Je dois dire que je ne sais pas comment j’ai retrouvé autant d’énergie
DSC00194 (Small)


A mon chrono 56’03 pour ces 10480m. Je n’ai pas couru aussi vite que l’an dernier mais mon temps est meilleur que celui de 2008 sur ce même parcours. J'ai quand même tenu 30 minutes à plus de 12 km/h, vitesse mini que je m'étais donnée pour les portions roulantes.

Après le passage du contrôle du code-barre, on pouvait voir les résultats sur l’ordinateur. Nous sommes arrivées 2ème et 3ème V2F. Nous nous sommes donc retrouvées sur le podium avec la 1ère qui était 2ème l’année dernière, mais je ne me souvenais pas de son visage.
C’est la troisième fois de suite que je monte sur le podium de cette course, ce que n’a pas manqué de préciser l’animateur en disant que j’étais une habituée,

j'ai fait toutes les places

A l’arrivée nous avons eu droit aux petits pains habituels et pommes bio, et un buff. Et pour le podium, une coupe et une serviette éponge.
cadeaux (Medium)
Avant que je ne reparte, la vétérane est revenue vers moi en voyant que j’avais mis mon casque vélo. Nous avons discuté un moment, elle m’a parlé de leur club  Vélizy triathlon. Pourquoi pas  Mais je ne suis pas très VTT et malgré mes années de natation avant la course à pied, je n'aime plus trop la piscine, mais bon peut-être plus tard quand j'aurai fini de progresser sur marathon

Mon collègue de club, Noël, a terminé 1er V1M en 41'09 et 8ème sur 378.

Bravo pour une première sur ce cross


Voilà pour ce compte-rendu de ma 6ème participation à ce cross qui est toujours aussi difficile mais bien organisé

Ce fut donc mon dernier de la saison, puisque je ne suis pas qualifiée pour la suite des championnats de cross, alors maintenant place à ma préparation marathon de Nantes



ani018-R.gifésultats officiels : 56'00. 197ème sur 378.

2ème V2F sur 11.

 

Relevé de mon cardio 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  56'03 10,47
  11,2

    179 / 192

 

Voici mes quelques photos,

pour mon podium il faudra attendre celle des organisteurs. 

DSC00199 (Small)

DSC00200 (Small)DSC00201 (Small)

DSC00202 (Small)DSC00204 (Small)

DSC00206 (Small)DSC00209 (Small)

 

Photos des organisateurs

Sabliere2011cp_c7_078.jpg

Sabliere2011cp_c7_200.jpg

Sabliere2011cp_c7_201.jpg

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article