Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 22:00

imanche 1er février 2009, 30ème édition du Cross de La Sablière à Viroflay et ma 4ème participation depuis 2006 sur le cross long.

 

Ce matin le soleil est au rendez-vous, quelle chance ! Et en plus il a fait très froid encore cette nuit donc à mon avis il n'y aura pas de boue mais un sol bien dur.


8h00
Petit déjeuner habituel. Puis je me repose une heure avant de préparer mes affaires. J'ai le temps, le départ n'est qu'à 11h30.


Je prépare mes chaussures de cross avec les plus petites pointes, je les emporte au cas où mais je pense plutôt courir avec mes chaussures de trail, je verrai une fois sur place......


Comme il fait beau, je ne vais pas mettre trop de couche, mais quand même je n'y vais pas en short et débardeur ! Je vais mettre un fuseau long hiver, un tee-shirt technique manche longue un peu molletonné partie corps et par-dessus le tee-shirt cadeau sur lequel j'ai épinglé mon dossard. Un bandeau pour mes oreilles, pas de bonnet pour laisser respirer ma tête, et mes gants de soie sous mon autre paire plus épaisse, qui de plus est un peu percée sur plusieurs doigts ! Et puis aussi je prépare ma mini gourde d'eau + sucre !


10h00
Je prends la route direction Vélizy, je gare ma voiture et je me rends à pied à l'aire de départ.


10h30
Je suis sur place et il y a une bonne ambiance. Beaucoup de monde et les courses des jeunes sont finies, c'est la remise des récompenses. Je vadrouille un peu, je prends quelques photos, avant de me défaire de mon coupe-vent et déposer mon sac au stand vestiaires. Finalement je garde mes chaussures de trail, la terre est vraiment gelée.

Heureusement que le soleil est bien présent parce ça caille et par endroit il y a des courants d'air glacial.


10h45
C'est le départ du 5km. Je prends des photos et ensuite je pars pour mon petit footing d'échauffement. A une bifurcation, le bénévole me fais signe de tourner à droite......je lui dis " Merci, mais je m'échauffe pour le 10 " et je vais à gauche. Après avoir couru 10', je cherche un endroit pour ma pause pipi, puis je repars en sens inverse. Sur la fin je fais quelques éducatifs et je rejoins l'aire de départ au Carrefour des 3 Barrières, l'an dernier le départ avait été déplacé et du coup le parcours était un chouille plus long.
Echauffement : 20' puls 146/176 et 3 km.


11h20
Départ des participants Dunes d'Espoir. Chaque année ils sont là. Vraiment il faut le faire parce que le parcours n'est pas facile par endroit pour circuler avec les joëllettes.


11h30
PAN ! Le départ de ma course est donné. J'étais pourtant presque sous la bannière du départ mais que de monde d'un seul coup sur le chemin ! Bon, pas de piétinement, pas facile d'accélérer, mais je me dis qu'il ne faut pas que je fonce trop vite sinon je n'aurai plus de jus pour les côtes. Mon but est de faire encore moins d'une heure, je ne sais pas si j'améliorerai mon chrono vu que ma préparation cross a été coupée en deux à cause de la grippe......


Ayant fait une description du parcours en 2007, je ne vais pas vous le redétailler ici.


Au début je vais suivre une triathlète du club de Vélizy, au joli maillot jaune et bleu, mais elle va vite mettre de la distance dès la première côte !


La première difficulté commence au niveau des marches, mais comme il n'y a pas de boue cette année, c'est plus facile, dur quand même surtout que de suite après il y a un petit raidillon légèrement boueux mais ça ne glisse pas. Dès qu'il y a une descente j'accélère tout en me décontractant les bras et en respirant bien à fond avec le ventre. Et dans les passages roulant j'accélère aussi en essayant de passer des coureurs, certains qui m'ont dépassée dans une côte. A un endroit il y en a un que j'ai eu du mal à passer, il accélérait un peu dès qu'il me sentait sur ses talons.......Bon j'ai réussi mais ensuite c'est dans la dernière côte, celle de la Chaumière qu'il est repassé devant moi. Cette côte elle est vraiment dure ! J'ai couru au début puis ça me tirait tellement fort dans les jambiers antérieurs que j'ai marché pour finir et pouvoir relancer en haut. J'avais déjà fait comme ça l'an dernier. Evidemment je ne récupère pas toutes les places perdues mais quelques unes quand même. Et quand je finis cette première boucle, mon chrono affiche 28'29, super ! si je garde le même rythme pour la deuxième boucle et que je ne marche pas dans la dernière côte, je suis dans les temps pour mon objectif......


En tous cas j'ai bien fait de ne pas mettre trop de couche, je n'ai ni chaud ni froid, c'est impeccable.


Au deuxième passage des marches, mes quadriceps se font bien sentir, j'ai plus de mal à courir et le petit raidillon suivant je vais le passer en marchant......Heureusement ensuite ça redescend, je récupère sans laisser passer ceux que j'entends souffler dans mon dos. Avant d'atteindre la dernière côte je réussis à passer deux ou trois concurrents. Mais hélas ceux là ou d'autres auront raison de moi dans cette dernière, plusieurs encore, dont une féminine, vont me dépasser bien que je me sois forcée à courir jusqu'en haut pour ce deuxième tour ! Tant pis, j'arrive à reprendre de la vitesse sur la fin du parcours. Je repasse 2 coureurs et je donne tout ce que je peux pour rattraper la féminine. Lorsque j'arrive presque à sa hauteur, elle me dit " allez ! ". L'arrivée n'est plus loin, on entend les encouragements. La féminine accélère, j'accélère aussi derrière elle, mais dans les derniers mètres je pique mon sprint, du coup elle est surprise, elle sprinte aussi et nous passons ensemble l'arrivée toutes souriantes !


Nous nous engageons dans le serpentin pour le contrôle et prendre notre collation. Pendant cette attente nous papotons. Elle me demande le chrono. Je lui dis qu'on a fait moins d'une heure, je consulte ma montre et je lis 58', et plus exactement c'est 57'55 ! Là comme je n'ai pas une bonne mémoire de mes chronos, et que je n'ai pas consulté mes anciens résultats, je ne sais plus trop si j'ai fait un record mais ce qui est sûr c'est que j'ai toujours fait moins d'une heure. Donc je n'ai pas fait pire que les années passées.
Et ma deuxième boucle je l'ai courue en 29'26.


Un bénévole relève notre numéro de dossard, et un autre nous demande la catégorie. La féminine devant moi répond " vétérane 1 ", à mon passage il dit " vétérane aussi ", j'acquiesce mais je précise " vétérane 2 ", et là surpris, ben oui j'ai pas une tête de V2F !, il m'arrête pour noter mon numéro sur son papier en me disant " ah mais alors vous êtes sur le podium ! ". Moi-même je suis surprise mais ravie !


Ensuite de jeunes bénévoles nous donnent deux portions de camembert, une boule de pain aux raisins " raboliot ", une pomme et un disque plan d'entraînement marathon de la Boutique Marathon.


Je récupère mon sac pour ranger tout ça et surtout remettre mon coupe-vent pour ne pas attraper froid. En attendant les podiums de ce 10 km je vais me réchauffer les mains, bien froides malgré mes deux paires de gants, en buvant un gobelet de thé chaud.


12h55
Podium des féminines. Je prends en photos les séniors, puis les V1F qui sont aussi les 3 premières au scratch et la première a gagné en plus un bon d'achat à la Boutique Marathon.


Pas de photo pour le podium des V2F à V4F puisque je suis montée sur la troisième marche, derrière la triathlète que j'ai suivie au départ, il y en aura sans doute sur le site du cross.


J'ai donc reçu une coupe et un parapluie aux couleurs de la Boutique Marathon.


Voilà, je suis bien contente de ce résultat, un podium pour la 30ème édition ! J'ai fait mieux qu'en 2007 et en 2008, et seulement une minute de plus qu'en 2006. Et pourtant je n'ai pas eu une super saison cross, un seul couru, celui de Chaville.



ésultats : 57'53, 296ème sur 373 participants, 3ème V2-4F sur 8.
 

Cross Viroflay 
Temps Distance  Vitesse km/h FC Moy / Max
 57'53 9940 m     10,4       179 / 191 










Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 19:30

imanche 30 novembre 2008, 29ème édition du cross de Chaville.

 

Après avoir été réveillée à 2h00 du matin, je me suis rendormie jusqu’à 6h00, heure à laquelle j’ai pris mon petit déjeuner habituel, puis de nouveau un petit somme jusqu’à 7h30. Je jette un œil par la fenêtre et je constate que la neige a bien fondu sur la route. Malgré tout je décide que je me rendrai au parc forestier de la Mare Adam en footing, ça me servira d’échauffement. Je prépare un petit sac à dos avec mes pointes, ma tenue pour courir et un change pour le retour. Et surtout je n’oublie pas mes épingles de nourrice pour le dossard, comme en 2006.

 

8h45 Je pars en trottinant par la forêt enneigée, en fait il fait bon, pas aussi froid que je m’y attendais, mais bon je suis bien couverte quand même des pieds à la tête, il n’y a que mon visage à l’air. Je vais croiser seulement 2 ou 3 coureurs sur mon chemin. J’arrive sous une petite averse de neige sur le site après 26’ d’endurance, puls 148 et 3,88km. Mes puls sont un peu plus hautes que d’habitude mais je cours avec du poids dans le dos……

 

9h10 Après avoir consulté le tableau d’affichage, je vais chercher mon dossard numéro 16. Je fais un petit tour sur le site, bien boueux surtout au niveau des pelouses, un mélange de terre et neige qui colle bien à mes chaussures de trail. Avant de me trouver un endroit pour me changer, je fais quelques photos de la première course qui a démarré à 9h30.

Pas facile de se changer quand tout est trempé au sol, la prochaine fois faut que je pense à prendre un sac poubelle pour poser par terre, ça m’évitera de jouer à l’équilibriste pour changer mes chaussettes qui étaient humides et mettre mes pointes. J’en vois pas mal qui sont en short et débardeur, quel courage ! Pour moi ce sera collant long, tee-shirt manches longues, gants, bandeau pour mes oreilles et un débardeur polaire sans manche avec capuche (je la garde en attendant le départ). Et puis ma petite fiole d’eau dans la poche (mais en fait je ne m’en servirai pas). Quelques minutes avant le départ je fais un court échauffement avec des montées de genoux, talon-fesses et accélérations au niveau de l’aire du départ. Et puis ça y est les concurrents arrivent en grand nombre, je suis étonnée par rapport à l’an dernier……mais cette année les hommes courent avec les femmes, alors du coup je me dis que ça va partir vraiment très vite ! Je me place le plus à droite de la ligne pour avoir à courir le moins longtemps possible dans la pelouse bien grasse, et donc être plus vite sur le chemin de terre, boueux certes mais ça enfoncera moins….

 

10h05 Le départ est donné. Je ne me laisse pas entraîner, surtout que ça monte un peu avant de sortir de la pelouse. Mes jambes sont bien, je ne veux pas partir trop vite pour éviter que mes mollets me tirent trop tôt. Malgré le monde, pas de bouchon pour sortir du parc, enfin à mon niveau, peut-être que devant ça aura été plus difficile…. Toujours est-il que le flot de coureur va vite bien se réguler. Le parcours n’est pas facile parce que les côtes se situent juste après un virage, et aujourd’hui j’ai essayé de les passer en accélérant progressivement alors qu’avant je repartais à fond du bas et du coup mes mollets peinaient. Là du coup la plus longue côte est bien passée même au deuxième tour. Et puis maintenant je connais bien le parcours alors ça m’aide bien pour gérer. Je passe le premier tour (niveau départ) en 10’45 puls 93% FCM. Le passage sur la fin de la boucle est un peu différent de l’an dernier, on ne passe pas en contre bas sur le chemin de terre, mais sur la butte, et là c’était plus glissant et boueux. Beaucoup ne portaient de chaussures à pointes, mais moi je me sens plus à l’aise et plus confiante pour les passages boueux et puis dans les descentes je peux me laisser aller sans crainte de déraper.

Pour le deuxième tour je sens que mon souffle s’accélère mais mes jambes sont toujours OK. Je vais réussir à remonter deux concurrents avant de finir ce tour en 11’17 puls 95% FCM. Et puis dans la dernière ligne droite sur la pelouse vers la ligne d’arrivée, je sens derrière moi quelqu’un qui me talonne et cherche à me dépasser. Je ne me retourne pas mais j’accélère aussi, pas question de me faire doubler juste 50m avant la ligne ! Et voilà quelques 55 secondes de sprint pour finir ce cross de 4460m en 22’59 à mon chrono.

Je suis contente car j’ai fait le meilleur temps de mes participations à ce cross !

 

Une fois l’arrivée franchie, une bénévole décroche le code barre du dossard, un bénévole me remet le cadeau, cette année c’est un gros bidon, et une bouteille d'eau. A la sortie je prends le bulletin pour le cross de La Sablière à Viroflay (c’est mon cross long de fin de saison) et je vais prendre une collation (pomme, pain au chocolat, banane et un verre de thé chaud). Puis je vais me changer, je prends quelques photos de la course 5. Je voulais attendre les résultats de ma course mais l’animateur annonçait encore un bon ¼ d’heure, alors mes pieds commençant à bien se refroidir je me suis décidée à rentrer en footing.

 

J’ai eu encore assez de force pour remonter la côte du Pavé de Meudon sans marcher, 7’ de côte, avec mon sac à dos un peu plus lourd qu’à l’aller, bidon et bouteille d’eau en plus.

Retour en 29’ puls 141 et 3,99km.

 

Voilà donc mon premier cross de l’hiver terminé. Et c’est la première fois que je fais ce cross de Chaville avec de telles conditions météos, un vrai temps de cross ! Mais les plus courageux ce sont tout de même les organisateurs et bénévoles parce qu’avec le froid il en faut du courage pour rester sur place.

ésultats : 22'59, classement général M+F  134ème sur 180, classement VF 7ème sur 25, classement F 27ème sur 60.

 

Cross Chaville
Temps Distance  Vitesse km/h FC Moy / Max
 22'59 4460 m     11,64       179 / 191 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 21:30
undefinedimanche 10 février 2008, 29ème édition du Cross de la Sablière à Viroflay.

Ce sera ma troisième participation à ce cross long de 10 km en deux boucles, avec de super côtes sur presque la moitié d’une boucle………

pucepapillonbleu.gif 7h30 c’est l’heure du réveil, je me prépare et prends mon petit déjeuner habituel.

pucepapillonbleu.gif 8h30 je sors acheter le pain et je constate que ça caille dur ce matin ! J’avais prévu de me rendre à vélo à ce cross, du coup changement de programme, ce sera en voiture. Pour la tenue, idem, j’avais opté pour le tee-shirt manches courtes et le short, et bien ce sera fuseau long léger.

pucepapillonbleu.gif 9h00 j’équipe mes Neptune Adidas de pointes 15mm au lieu du 12. Il fait beau et sec mais je sais que les passages en côtes vers les marches et après, vu qu’il a bien plu quelques jours avant, seront encore bien boueux et glissants.
Je finis de préparer mon sac, bouteille d’eau, en-cas barre figue, épingles à nourrice pour le dossard, mon short au cas où je change d’avis…….

pucepapillonbleu.gif 9h40 me voici partie, direction Vélizy et je vais me garer au Carrefour du Jumelage et
ensuite un peu de marche à pied (environ 15 minutes) jusqu’à l’aire de départ.
Cette année il y a un changement, c’est un peu plus loin. Du coup le parcours a été légèrement modifié, ce qui fait que l’arrivée sera 300m après la longue côte de la chaumière alors ce sera dur de finir sur les chapeaux de roue !
Il y a déjà beaucoup de monde qui circule sur le chemin car les courses des enfants ont déjà commencé. Mais pas d’attente au retrait des dossards, j’ai le numéro 113. Ensuite je récupère le tee shirt cadeau, de couleur rouge cette année.
Je fais quelques photos des lieux avant de retourner à ma voiture pour me mettre en tenue.

pucepapillonbleu.gif 10h45 Je retourne en trottinant équipée de mes Neptune, ça fait un de ces bruits sur le goudron avant d’atteindre la forêt ! Pas de short donc, trop froid encore à cette heure ci, mon bandeau pour les oreilles, tee shirt manches courtes, gants, porte bidon, et ma "veste en papier chiffon ultra légère " pour ne pas attraper froid en attendant le départ et me couvrir à l’arrivée.
Je vais mettre à peine 10 minutes en courant.
En attendant le départ de ma course, la dernière, qui est à 11h30, je vais m’installer près de l’arrivée et photographier les premiers hommes et femmes de la course précédente sur 5 km.

pucepapillonbleu.gif 11h15 Je m’approche de la ligne de départ et fais quelques exercices d’échauffement. Entre temps, en consultant le parcours, je vais renseigner un monsieur et une jeune femme sur la difficulté de ce cross, c’est leur premier alors je leur dis de ne pas partir trop vite. Ils me demandent s’il y a de l’eau en ravitaillement sur le parcours, hélas non ! et sur les cross y en a pas ! Du coup ils sont partis boire avant le départ.
Sur cette course vont participer les Dunes d’Espoir qui étaient il y a peu de temps au Raid28, ils partent un peu avant nous.

pucepapillonbleu.gif 11h30 Pan ! c’est à nous ! J’ai l’impression qu’il y a plus de monde que l’an passé et ici la largeur de l’allée de départ est plus étroite que d’habitude, donc ça bouchonne ! Dans la prochaine allée cavalière, on est encore bien groupé et pas évident de prévoir les passages boueux et mares d’eau……..
C’est à ce niveau de la course que je me rends compte que mon chrono ne s’est pas déclenché ! GGGRRRR ! En ce moment il débloque celui là ! Tant pis……

pucepapillonbleu.gif Jusqu’à ce qu’on arrive à la première descente, c’est pratiquement plat, alors je fonce, enfin façon de parler, pour prendre de l’avance. Je ne peux pas voir mon allure car je n’ai pas mis l’accéléromètre aujourd’hui. Alors pas de chrono exacte et pas de vitesse, je vais courir en fonction de mon souffle et de la sensation dans mes jambes. 


pucepapillonbleu.gif Lorsqu’on arrive aux marches, rondins de bois, nouveau bouchon…..nous avons rattraper un concurrent Dunes d’Espoir. Ils ont vraiment du mérite à pousser ces Joéllettes dans des endroits pareils ! ! C’est ici le passage vraiment le plus difficile, côtes raides et boue. Je ne vais pouvoir les passer qu’un peu plus loin avant une descente.
Plus loin il y a encore une côte, où je vais dépasser l’autre Joéllette. Ensuite le parcours devient un peu moins vallonné, je récupère mon souffle parce qu’ensuite c’est la fameuse côte de la chaumière.

pucepapillonbleu.gif Cette année j’ai décidé que je la monterais au premier tour en marche rapide pour pouvoir relancer une fois en haut, parce que ça me tire tellement dans les mollets quand je la monte en courant lentement qu’ensuite sur le plat j’ai un mal fou à accélérer.
Evidemment nombre de coureurs m’ont dépassé mais ensuite j’en ai repassé plusieurs d’entre eux sur toute la partie du départ.

pucepapillonbleu.gif A un moment devant moi j’ai pu lire sur le dos d’un coureur "Cross d’Enfer, Cross de la Sablière ", ça c’est bien vrai !
Le premier tour fait, ça devient très fluide, plus de bouchon aux endroits statégiques ! 

pucepapillonbleu.gif Au deuxième tour donc je fais toute la côte en courant, pas d’arrêt, mais bon sang que c’est dur, aïe aïe aïe mes mollets !
Une fois terminée, il reste donc 300m, j’accélère comme je peux, y a un homme devant moi qui ne veut pas me laisser passer, je sens qu’il accélère quand j’arrive à sa hauteur. Ensuite une femme me dépasse, je la reconnais, elle était avec ce monsieur. Je vais sprinter dans les derniers mètre sans réussir à la devancer, dommage !
Peu après le passage de l’arche d’arrivée, un bénévole me dis d’arrêter de courir là, c’est fini !

pucepapillonbleu.gif Waouh ! je suis KO ! Je ne pense pas avoir fait mieux que l’an dernier. Je regarde mon chrono qui affiche 57min52. Etant donné que je l’ai vraiment enclenché bien après le départ je pense que je suis plutôt vers les 60min……Donc pas mieux qu'en 2007 et encore moins qu'en 2006.

A la sortie des contrôles de dossard, on me donne un rouleau, késako ?, un petit pain rond aux fruits secs et 2 pommes Bio d’après ce que j’ai lu sur le site.
Je n’ai plus d’eau alors je mange une pomme.
Avant de regagner ma voiture, je vais assister à la remises des médailles et faire des photos des podiums. Je constate que beaucoup des gagnant(e)s sont des triathlètes.
 
pucepapillonbleu.gif Ah oui j’allais oublier de vous parler du rouleau ! Donc une fois rentrée j’enlève le papier autour de ce rouleau noir, je le déroule, on dirait un parchemin ! !
En fait c’est un tissu fin en double épaisseur avec du papier kraft à l’intérieur…..bon, ça sert à quoi ce truc ? ? ? Et puis dans un coin je lis "BUFF " et là ça me dit quelque chose ce mot………c’est un truc multi usage ! voyez les explications qui étaient en fait sur le papier. Bon on ne rigole pas ! Je me coucherai moins bête ce soir………
 
pucepapillonbleu.gif Voilà pour mon compte-rendu de ce cross long qui termine ma saison cross.
En tous cas il est toujours aussi bien organisé et le parcours malgré sa difficulté est un beau parcours dans la forêt. Et pour cette édition, le soleil était au rendez-vous, alors que demander de plus !
 
 
undefinedésultats : 59'56, 9ème sur 15 VF2 à VF4, 28ème féminine sur 54, classement général 351ème sur 419 participants.

pucepapillonbleu.gif Je suis contente de mon résultat, moins d'une heure et 1' seulement de plus que l'an dernier avec un bon kilo de plus à traîner !!!!

Compétition

Temps séance

Distance

Vitesse

FC Moy/Max

59'56 

 10 km

 10,0 km/h

 180 / 189 



 
pucepapillonbleu.gif  Photos : cliquez ici

Freddy si tu passes par ici avant minuit, un petit clic sur cette image et.............

 

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 19:39

undefinedamedi 19 janvier 2008, première participation à ce CROSS AXA SL - FFSE 92 qui se déroule sur le stade du Pré Saint-Jean dans le parc de Saint-Cloud.

Je participe à la course n°1 sur 5 km à 14h45 pour les féminines toutes catégories + cadets hommes + VH3 + VH4. Les médailles et coupes sont pour les 3 premiers au scratch hommes et femmes, et les premiers de chaque catégorie (non cumulable).

Ce matin j'ai passé un peu de temps à trouver la route pour me rendre à ce stade que je ne connais pas, dans un coin des Hauts de Seine que je ne connais guère non plus. Et grâce à Openrunner j'ai pu visualiser mon itinéraire. Mais franchement il faudrait que tout concorde entre les adresses et les plans ! Parce que l'adresse du stade c'est "Route de Ville d'Avray RN185" et quand on regarde le plan il y a "Route de Paris à Versailles D985"..................

Voici donc le lieu du cross et le parcours que j'ai tracé approximativement :



Je suis arrivée sur place une bonne heure avant le départ et j'ai pu me garer facilement. 
Je vais chercher mon dossard, j'ai le numéro 302. Là pas de liste affichée, les dossards sont classés par ordre alphabétique en différents tas. Ensuite je me rends dans les vestiaires femmes pour me changer, ce qui est appréciable c'est que je pourrais me doucher sur place avant de rentrer chez moi. 
Avant de mettre mes pointes je vais aller faire une reconnaissance du parcours qui comporte une petite boucle et une grande boucle. Je ferai la grande boucle en alternant marche et course et pauses photos.

Le parcours n'est pas difficile, juste une petite montée au départ avant la bifurcation petite boucle et grande boucle, et une côte dans la forêt au niveau de la bifurcation juste avant la ferme, après avoir longuement longé l'autoroute A13. La difficulté sera seulement dû au terrain bien gras, après la pluie de cette semaine, et au niveau du second passage forestier, où là ce sera un terrain glissant et j'ai bien fait de prendre mes pointes, parce ça patine avec mes runnings.
Il m'aura fallu une bonne demi heure pour ce repérage. 

Je retourne aux vestiaires pour chausser mes Neptune et aller faire un petit échauffement PPG près du terrain de foot.. Et ensuite je retourne sur l'aire de départ. Heureusement que l'attente ne sera pas trop longue car nous sommes en plein courant d'air à cet endroit.

14h45, le départ est donné après un petit mot de l'organisateur qui explique la modification du parcours par rapport à l'an dernier. Il faudra bifurquer juste avant la ferme au lieu d'en faire le tour, d'où maintenant la partie en côte dans la forêt.

Comme toujours ça part vite ! Pour la petite boucle mon chrono sera de 4'47, et environ 1 km d'après le tracé Openrunner, mais dès qu'on entame la grande boucle je commence à sentir une barre sous le diaphragme, alors je ralentis un peu de crainte d'avoir un bon vrai point de côté ! 
Dans la longue ligne droite qui longe l'autoroute, je me fais passer par une féminine, je vais la suivre et revenir à sa hauteur, je force un peu pour la dépasser mais après le virage devant la ferme, elle va de nouveau me passer devant dans la côte et ensuite je n'arriverai plus à la suivre...........tant pis........Je continue à mon rythme. 
Il n'y a pas beaucoup de supporters le long du parcours, mais en passant devant la ferme, c'est un concert de "cocorico" qui nous encourage !

Puis nous longeons une route, en passant devant le Châlet des Charmillards, là c'est un terrain herbeux bien gras et pas très régulier, je fais attention où je mets les pieds. J'augmente un peu mon allure dans cette longue ligne droite, mais je sens que le souffle me manque. Et je sens qu'à nouveau je suis talonnée, et hop ! une autre concurrente me passe...........
Maintenant on arrive dans le chemin patinoire, et là je ne regrette pas mes pointes.
Puis une petite descente avec virage en épingle à cheveux en bas pour revenir sur le début de la grande boucle. Après être passée sous le pont et juste avant de tourner à droite pour rejoindre la petite boucle, je me fais dépasser par un couple.
C'est bientôt la fin, j'ai du mal à accélérer, en plus j'ai soif.......et oui j'ai couru sans ma bouteille ! 
En approchant de la ligne d'arrivée ça descend un peu, et lorsque je passe sous la banderolle du départ, l'animateur crie dans son micro "Allez Sylvie", juste de quoi me booster pour un mini sprint vers la ligne d'arrivée.........Ouf ! j'en peux plus........

Là encore je dois céder mon dossard. J'aurais dû le prendre en photo avant de l'agrafer à mon maillot (l'idée m'est venue ce soir !). Un bénévole me remet un ticket pour aller chercher le tee-shirt cadeau, mais avant je m'arrête au stand collation pour boire un verre d'eau et grignotter des fruits secs.

Je consulte enfin mon chrono, j'ai fini ce cross de 5 km en 24'58. Je suis satisfaite, vu le terrain gras je ne pensais pas réussir moins de 25 minutes.
Je regagne les vestiaires, je prends une bonne douche et me rhabille chaudement.

Il y avait un photographe sur le parcours et on pouvait  voir les photos sur place sur un ordinateur, c'est ça l'avantage des APN, et passer commande. Evidemment j'en ai choisi une que je recevrai d'ici une quinzaine de jours..........

Dernière chose avant de quitter ce stade, j'ai consulté le tableau des résultats. Et là..........surprise surprise........ je suis 2ème VF2 CI ! CI ça veut dire quoi ??? Je pose la question et j'ai la réponse : Classement Individuel. Donc je consulte de nouveau le tableau et je vois qu'il y a en effet des VF2 CO, je ne sais pas ce que signifie le O mais ça doit avoir rapport avec les clubs.
Il y avait 5 VF2 CI et 7 VF2 CO. C'est la première fois que je vois ce style de classement.

undefinedésultats : 24'58, 38ème sur 72 participants, 2ème VF2 CI et d'après mon temps 3ème VF2. Rectification suite aux  résultats trouvés sur ce site : ma place en VF2 est 4ème.

 

Semaine 4 Jour 3 : Compétition cross

Séance du jour 

Temps 

Distance

Vitesse

FC Moy/Max

24'58 

 5 km

 12 km/h

 186 / 191



Pour les photos, vous pourrez cliquerici demain.

undefined




Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 18:44
imanche 16 décembre 2007, 7ème édition du Cross pour tous à Verrières le Buisson.
   
  
couronne.gif7h30 mon réveil sonne. J’ai un peu de mal à émerger car j’étais invitée la veille et je me suis couchée très très tard !Enfin heureusement le départ de ma course n’est qu’à 11h15. 
Je petit déjeune comme d’habitude et je me prépare.
Ma tenue pour courir sera un tee-shirt manches courtes et un fuseau long, non molletonné, des gants de soie et un bandeau pour tenir mes oreilles au chaud. Lorsque je sors acheter du pain avant de partir, je constate qu’il fait vraiment très froid, je sens le vent sur mes cuisses à travers mon fuseau…………donc en rentrant je rajoute un pantalon de jogging par-dessus, pour ne pas prendre froid le temps de faire des photos du parcours. Et pour le haut du corps je mets un polaire et ma veste coupe vent que je remplacerai par mon habituel ultra léger coupe vent, en matière style papier, pour faire mon échauffement. Ensuite je le mets à la taille pour courir, ça ne pèse rien (il n’y a pas de consigne et ma voiture est garée trop loin du départ).  
  
sapin.gif9h15 je prends la route, direction l’A86. J’ai le soleil en plein les yeux et malgré le pare-soleil j’ai du mal à lire les panneaux de sortie……….alors évidemment je suis allée trop loin……j’ai donc fait demi tour quand j’ai vu des panneaux Antony, j’aurais du sortir avant ! Pas trop grave j’avais le temps et dans l’autre sens, soleil dans le dos, j’ai pas loupé la sortie Verrières le Buisson. Ensuite je me souvenais qu’il y a deux ans le cross était super bien fléché par des pancartes jaunes, toujours le cas cette année et je suis arrivée directe. J’ai même trouvé une place de parking plus proche du parc de la Noisette qu’en 2005, et au soleil.  
  
couronne.gif9h45 je récupère mon dossard, numéro 207 ou 407 ? (j’ai oublié ! ! ! ! j’ai pas pu le garder ! ). Je prends quelques photos et je retourne à ma voiture pour l’épingler sur mon tee-shirt. Il y a déjà beaucoup de monde et ça s’échauffe dans tous les coins. L’herbe est encore bien givrée dans les passages à l’ombre et le terrain est bien dur. Ce sera donc un cross sans gadoue !  
  
sapin.gif10h00 le départ de la première course est donné et pendant ce temps je vais faire à pied le tour de la grande boucle pour prendre des photos et me rendre compte de l’état du terrain. En fait il y aura un seul endroit un peu boueux et un passage glissant dans un virage en descente. D’ailleurs un participant de la course JuM et VeM a fait une belle chute sur le côté à cet endroit, ce n’était pas à cause du gel mais plutôt à cause des gravillons qu’il a dérapé……….donc je me suis dit que je devrais me méfier ici, nous y passerons deux fois. 
  
couronne.gif10h35 je regagne ma voiture pour me changer et mettre mes pointes, vu l’état du parcours on peut s’en passer mais je n’ai pas pris mes chaussures de trail. Et puis je me sens plus en confiance avec les pointes pour accélérer dans les descentes, et pour les passages sur l’herbe qui aura dégelé je ne craindrai pas de glisser. 
  
sapin.gif10h50 je pars m’échauffer sur le parcours de la petite boucle, je vais encore me trouver parmi les JuM et VeM qui feront leur deuxième grande boucle. Ils ont une sacrée allure, ça m’impressionne de les voir passer si vite !
Je ferai un quart d’heure d’échauffement avant de me rendre au niveau de la ligne de départ. Il y avait une trace blanche au sol mais je ne savais pas dans quel sens on partait, alors j’ai demandé à une fille. J’ai fait quelques accélérations et des talon-fesse etc.….en attendant le départ. 5 minutes avant ce fut l’affluence des concurrentes, ça me fait toujours bizarre parce qu’il n’y a personne et tout d’un coup les filles sortent d’on ne sait où………


couronne.gif11h15 Pan ! le départ est donné. Nous sommes nombreuses et ça se bouscule un peu, tout le monde part vite mais une fois quittée l’aire du départ, le troupeau va s’effiler et c’est parti pour une petite boucle et une grande boucle. Je ne regrette pas d’avoir fait le parcours avant, je sais où je vais et où ça va tourner. Alors je fonce………enfin c’est un bien grand mot ! Disons que je fais mon maximum en essayant de ne pas me faire dépasser par celles de ma catégorie, Vétérane, parce que les Junior et Sénior sont aussi de la partie pour ces 3806 m!
Derrière moi il y en a une qui porte mon prénom, alors je profite des encouragements qui lui sont adressées ! 

  
sapin.gifBon je suis partie assez vite et après la petite boucle je sens un micro point de côté, alors je vais un peu ralentir le temps qu’il disparaisse. La première côte sur la fin de la petite boucle est bien passée, j’ai pu la grimper en courant mais j’ai eu plus de mal au deuxième passage pour la grande boucle. Il faut dire que je profitais des longues portions planes pour accélérer alors c' est sûr après je manquais de force pour la grimpette ! 
Mais le pire c’est la longue côte de la grande boucle, là j’ai carrément ralenti, pas marché mais pas loin, et je me suis faite pas mal dépasser……….mais ensuite dans la descente je me suis rattrapée, j’ai réussi à en reprendre 2 ou 3. 
  
Pour la fin c’est pratiquement plat, je sens que je suis talonnée par une fille qui a des supporters. Elle me dépasse dans le dernier virage en faux plat. Quelqu’un lui crie "allez X, garde ta place ! " ? La ligne d’arrivée est toute proche et j’entends un "Sylvie ! ", je ne sais pas si c’est pour moi mais qu’à cela ne tienne je pousse sur mes pointes et je finis en sprint en dépassant X. Je crois qu’elle n’a pas apprécié…………car elle a fait une remarque au moment où il fallait rendre le dossard, je pensais le garder et je n’avais pas commencé à retirer mes épingles………..et elle me regardait d’un sale œil ! ! 
 
 
couronne.gifVoilà et le "Sylvie " que j’ai entendu c’était mon ancienne collègue de travail qui habite Verrières le Buisson et avait eu le courage de sortir par ce grand froid !
Une fois débarrassée de mon dossard, une bénévole me remet une écharpe comme cadeau (il y a 2 ans c'était un bonnet col roulé) avec un bon pour une boisson. Je me rends donc vers le stand des collations, mais il faut attendre que l’eau chauffe pour avoir un thé, alors je demande un verre de jus de fruits. 
  
sapin.gifEnsuite un petit détour par chez ma collègue pour papoter avant de rentrer chez moi sans me perdre ! 
 
 
couronne.gifC’était ma deuxième participation à ce cross mais le parcours était différent en 2005, donc je ne peux pas trop comparer. Le temps à mon chrono donne 18min52. Je suis satisfaite parce qu’en comparant le parcours il y a deux côtes de plus pour 500m en moins. De plus le soleil était encore présent pour cette édition, il faisait bien froid mais je préfère ça à un cross dans la gadoue !!!


 
ésultats : 18'50, 6ème V2F sur 8, classement féminines 79ème sur 106 
 







 

Temps 

Distance

Vitesse

FC Moy/Max

18'52 

 3806 m

 12,1 km/h

 168/190



photo-appareil.gif


Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 20:49
ross de Chaville 25 novembre 2007
  
Aujourd’hui c’est ma troisième participation pour cette 28ème édition du Cross de Chaville. 
 
En me levant ce matin j’ai constaté qu’il avait plu et j’ai pensé que ça allait glisser………et bien non, le terrain était parfait pour ce cross, mon premier de la saison. Par contre il faisait froid mais le soleil était présent, donc parfait aussi les conditions météo.

 
Contrairement aux autres années je me suis rendue au Parc de la Mare Adam à vélo, j’ai mis moins de temps et surtout je n’ai pas transpiré, ce qui m’a évité d’avoir froid en attendant le départ. J’avais juste les mains un peu gelées car il y a une bonne descente avant d’arriver, et avec la vitesse ça refroidit bien (vitesse limitée à 40km/h……….j’ai atteint les 41,2km/h !). 


Je suis arrivée vers 9h30 et je me dirige vers le stand des inscriptions. J’avais bien fait de remplir mon bulletin la veille parce que j’aurais eu du mal à écrire. Je paie ma participation de 9 euros (3 de plus sur place) et la bénévole me remet un dossard, le numéro 800


Ensuite je cherche un endroit pour me préparer et accrocher mon vélo à une barrière, derrière les stands. Il n’y a pas de vestiaires, car en fait la plupart des clubs ont leur petit abri tente, et du reste je ne me suis jamais rien fait voler en laissant mes affaires dans un coin. 


Vers 9h45 je pars trottiner sur le parcours pour prendre des photos et me remémorer un peu les endroits à côtes.
Et à mon retour, quelle surprise, je tombe nez à nez sur Vérobrocq. Elle s’est déplacée pour venir m’encourager, c’était super sympa ! 
Après être allée déposer mon bonnet dans mon sac, je vais me rendre vers l’aire de départ. La ligne de départ est en contrebas et je vais faire quelques aller-retour avec montées de genoux, talon fesses et accélérations avant le coup de feu.
Pendant ce temps nombreuses sont les concurrentes qui viennent se placer, et j’ai l’impression qu’il n’y a que des filles de club ! et aussi plus de vétéranes que l’an passé………ça va être dur de faire un bon classement ! 


10h30 le coup de pistolet est donné, et ça part vite comme d’habitude ! Déjà avant d’atteindre la première côte je vais me faire pas mal dépasser, mais je ne me démoralise pas, je cours au max de mes possibilités. Mais quand même je rouspète dans ma tête quand c’est une vétérane qui me rattrape ! ! En tous cas le terrain ne glisse pas du tout, il n’y a même pas la mare de boue à l’endroit habituel où un bénévole prévenait en disant "attention ça glisse ! ".
A la sortie de la plus longue côte, ça redescend et là j’aperçois Vérobrocq avec son appareil photo, elle m’encourage et lui fais un petit coucou. 
Puis ça va remonter dur à travers la forêt, là je me fais encore dépasser par des plus jeunes. Dur ce passage ! On débouche dans la clairière des stands, là je peux reprendre un peu de souffle, ça redescend le long du cimetière et de nouveau en bas je vois Vérobrocq. Et de nouveau ça remonte vers la ligne de départ. 


Un premier tour de terminé ! Il y avait une jeune fille à mes côtés à ce passage, et quelqu’un lui dit "allez maintenant dernier tour en accélération ! ". Waouh ! ben moi je ne m’en sens pas la force ! J’en ai déjà plein les jambes…………

Pour le deuxième tour, les côtes sont moins bien passées, surtout la plus longue, y en a encore qui m’ont doublée ! Dans la dernière série de côtes mon ischio-jambier a commencé à me titiller, il était temps que j’arrive au bout de ce cross.
Dur dur le dernier virage en côte avant la ligne d’arrivée ! Et difficile de faire un gros sprint sur les quelques derniers mètres de pelouse………Mais Vérobrocq est là pour immortaliser mon arrivée, alors je pousse sur mes jambes pour passer la ligne en 23min51 à mon chrono pour 4460m

Félicitations des bénévoles qui me remettent un sac avec, comme cadeau cette année, une serviette blanche avec broderie "Cross de Chaville " et un bon de réduction (25 €) chez Endurance Shop, plus une pomme et une sucrerie.
Je retrouve Vérobrocq, je passe au stand collation pour prendre un verre de thé et une demi-banane et nous allons récupérer mon vélo, puis chercher un coin au soleil afin que je me change. 
Ensuite je vais la raccompagner jusqu’à sa voiture et pour mon retour je vais repasser par la côte la plus longue, que je n’ai pas faite pendant mon échauffement, pour prendre une photo. A ce moment c’était le passage du cross long, dire que la première fois que j’ai fait ce cross c’était cette distance que j’avais choisi, aujourd’hui je ne me serais pas sentie le courage de la faire……… 

Une fois sortie du parc j’ai enfourché mon vélo sachant qu’une bonne côte m’attendait ! ! Je ne croyais pas que j’arriverais à la monter sans poser pied à terre……….c’est quand même bien les vitesses ! ! si ça pouvait exister pour mes jambes ! !……….. 

 
Voilà donc pour ce premier cross court. En rentrant j’ai jeté un œil sur ma course de l’an dernier, je ne me souvenais plus de mon chrono………..et je suis contente car je n’ai mis que 36 secondes de plus. Je m’attendais à pire parce que je ne suis qu’à un mois de mon marathon de Toulouse alors que l’an dernier je n’en avais pas fait. 
Par contre le classement n'est pas super...........


ésultats : 23min51, 16ème sur 21 VF, 36ème sur 44 participantes

   

Temps de passage

1 er tour

2ème tour

Vitesse

FC Moy / Max

11'54

11'57 

11,22 km/h

180 / 189




Pour les photos c'est par ici.........


Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article