Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 21:03

 

3 pignons (Medium)

 

Cette Course Verte des 3 Pignons faisait partie du calendrier de la section trail de mon club Clamart Courses sur Route 92. Je m'y suis inscrite pour changer de ma sortie dominicale dans la forêt de Meudon et ainsi découvrir une partie de celle de Fontainebleau. Sur le coup, je n'avais pas réalisé que Noisy sur Ecole c'était au bout du monde

Parcourir 100 bornes aller retour en voiture pour ne courir que 10 km en forêt, faut vraiment être accro à la course à pied et à la nature

Mais finalement, je n'ai pas fait le déplacement pour rien, même avec un pied gauche pas au meilleur de sa forme

logo10.jpg 

 

Dimanche 2 mars 2014

 

5h00 Réveil un peu dur, mais bon, il fallait bien me lever tôt, le temps de faire ma gym matinale, prendre mon petit-déjeuner habituel et passer sous la douche. Ensuite j'avais une heure pour préparer mes affaires. Je ne pensais pas prendre du long pour courir, mais en ouvrant la fenêtre j'ai constaté qu'il faisait très très froid, du coup j'ai rajouté une sous-couche manche longue dans mon sac et je verrai une fois sur place.

logo10

 

7h15 Nous sommes plusieurs du CCR92 à participer sur les 2 deux distances de cette Course Verte des 3 Pignons, plus des accompagnant(e)s pour nous encourager et distribuer des flyers de la Foulée Verte de Clamart. Nous nous sommes donc organisés pour le co-voiturage. Lyne, du club de Malakoff s'est jointe à nous et passe me chercher. J'ai constaté, une fois dehors, la basse température, les voitures étaient toute givrées

Ensuite nous récupérons Isabelle à Issy-les-Moulineaux, après un grand détour et en route pour Noisy sur Ecole par l'A6. En arrivant dans la campagne de Seine et Marne, les champs étaient aussi couverts de givre. Nous sommes arrivées sans problème sur place, grâce aux explications sur le site, après une bonne heure de route fluide.

Déjà pas mal de monde sur les lieux.

Un parking était organisé dans un grand champ, sous le contrôle d'un bénévole.

logo10

 

8h30 Un peu de marche pour rejoindre la zone Départ/Arrivée de la course pour aller retirer nos dossards, ce qui se fait assez rapidement sous présentation de ma licence. La bénévole me remet mon dossard n°1212, la puce est insérée derrière et il ne faudra pas oublier de la rendre à l'arrivée.

Retour rapide à la voiture, car finalement le temps passe vite, il est presque 9h et le départ du 10 km est prévu à 9h30, celui du 21km à 9h40.

Le soleil est là mais étant donné la fraîcheur, je décide de mettre la sous-couche manche longue, au lieu du tee-shirt manche courte, sous le débardeur du club. Un buff sur les oreilles, mes gants et la veste du club juste pour l'échauffement. Pour le reste c'est jupette, booster et Merrell Trail Ascend, ceinture "porte veste" (à la place du bidon), une petite flasque d'eau, un gel et me voilà prête pour aller m'échauffer... sans oublier de prendre les clés de la voiture de Lyne puisque je serai arrivée avant elle. Il y a un espace vestiaires mais pas envie de transporter mon gros sac jusque là-bas.

Par contre nous n'avons pas croisé nos supportrices Marion et Christine à qui je pensais confier mon APNR pour les photos d'avant course... tant pis

dossard.jpg

 

9h10 Un court footing d'échauffement sur le début du parcours, après une attente un peu longue aux toilettes sèches, installées à l'entrée du cimetière. Footing au cours duquel j'ai senti le mal sous mon pied gauche, pas douloureux mais ça va m'empêcher de pousser fort sur ce pied et m'obliger à être beaucoup plus attentive à ma pose de pied

Pas osé m'aventurer sur le parcours enfants de 2 km, ne connaissant pas le coin de peur de louper le départ

7' et 1,2 km d'échauffement.

DSC06457--Medium-.JPG

 

Le parcours du 10 km surligné en jaune fluo

parcours 3 pignons

 

Sur la ligne de départ je retrouve Aline du CCR92 et son amie qui me dit que le parcours est tout plat... Zut alors, moi qui pensais faire une petite séance de côtes par la  même occasion, c'est loupé

Merci Lyne pour cette photo juste avant le départ

02032014171.jpg

 

9h30 Le départ est donné et pour commencer un peu de marche, puis trot puis petit footing car le chemin est étroit et il est impossible de dépasser. Pas grave, cela m'a permis de voir nos supporters sur le côté, Christine, Marion et Joseph. Quand enfin le chemin s'élargit, je peux prendre ma vitesse de croisière. Le terrain est tantôt de la terre, tantôt du sable et du sable bien tassé, pas fluide comme je l'imaginais, ça fait des mottes que mon pied gauche n'apprécie guère Par endroit les restes de flaques d'eau gelées à en voir les morceaux de glace éparpillés. Des passages de sapinettes, sentiers entre les rochers. Le parcours est vraiment très joli. Il y a des bénévoles postés régulièrement avec un panneau pour indiquer le dénivelé et le kilométrage, mais les kms ne sont pas ronds Et enfin, après une vingtaine de minutes de course, une côte  pas très longue (sur le plan ça doit être vers B3/B4 et environ 4 km). Je n'étais pas la seule à me réjouir, derrière moi j'ai entendu un coureur dire qu'il commençait à s'ennuyer Et puis 5' plus loin, une seconde côte, bien plus longue et plus pentue, mais que j'ai couru tout du long quand même (vers point B6). J'ai regardé mon chrono lorsque j'ai vu le panneau d'un bénévole annonçant une distance proche de 5 km, environ 28' de course... Bon, faut pas que je traine si je veux mettre moins d'une heure tout de même Je perds un peu de vitesse en côte mais dès que ça redescend ou que c'est plat, je relance et dépasse des concurrents. Sur les grandes allées cavalières sableuses, je cours plutôt sur les côtés où il y a moins de trous. Cette seconde côte passée, on redescend par un single track bien accidenté. Puis une dernière petite côte avant le passage d'une zone bien sableuse. Et juste avant, à un carrefour, des coureurs arrivaient par la droite, je me demandais pourquoi, en fait c'étaient ceux du 5 km. Sur la fin du parcours, je me motive à remonter sur les coureurs devant moi, et surtout dépasser les filles mais il n'y en a guère J'en ai 2 en ligne de mire. L'une est passée bien avant d'arriver dans la dernière ligne droite. La seconde je la passe juste quelques mètres avant de franchir la ligne en retrouvant la force d'accélérer

Ce sont des bénévoles qui nous stoppent à l'arrivée avec leur "raquette" pour enregistrer notre puce, et c'est un peu pagaille car nous sommes plusieurs en quelques secondes. Du coup j'en ai oublié d'arrêter mon chrono de suite, il m'annonce 56'02 (puls 179/191).

Moins d'1 h, objectif atteint, mais pas terrible à cause de ce maudit pied gauche

Vu le parcours, j'aurais pu faire mieux

Avant de sortir de la zone, il faut rendre la puce aux bénévoles qui nous remettent un débardeur en coton avec le logo de la course et le blason de la ville.

 

Il y a une belle collation d'arrivée, mais j'y reviendrai après m'être changée. Je dois me dépêcher si je veux assister à l'arrivée des collègues. Je retourne en courant jusqu'à la voiture de Lyne dans le grand champ, où je vais retrouver Christine en panne de flyers pour la Foulée Verte de Clamart. Je lui donne les miens le temps de me mettre au sec.

Heureusement que Christine m'a rejointe car je n'arrivais pas à ouvrir la voiture avec la clé bip Si elle ne m'avait pas dit d'ouvrir directement avec la clé dans la serrure, je ne sais pas si j'y aurais pensé

DSC06217--Medium-.JPG

 

11h00 Nous repartons pour assister à l'arrivée du 21 km. En chemin nous croisons Joseph et Aline qui elle aussi est très contente de cette course.

Les tous premiers ont déjà franchis la ligne. Et cela fait à peine 15' que nous sommes en place que Jérémy arrive. Bravo

DSC06244--Medium-.JPG

Et 25' plus tard ce sont les filles qui vont en terminer en se suivant régulièrement.

Bravo les CCRettes

DSC06369--Medium-.JPG DSC06376--Medium-.JPG

DSC06391--Medium-.JPG DSC06404--Medium-.JPG

Et bravo Lyne

DSC06443--Medium-.JPG

Et merci à elle d'avoir franchi la ligne d'arrivée au moment où l'animateur annonçait les résultats du 10 km pour la catégorie V2F Sans Lyne, je n'aurais pas su de suite que j'avais fait un podium sur cette course C'est un classement vraiment inattendu

J'avais regardé les résultats de 2013, et vu les chronos des filles je n'espérais pas du tout un tel classement

 

Résultat officiel : 55'53. 138ème sur 446.

15ème Féminine sur 207 et 2ème V2F sur 52.

Et j'ai bien fait de sprinter, celle que j'ai dépassée en dernier était une V2

 

pignons 2014 resultat ccr92

Tous les résultats sur le site FFA ICI.

 

Nous étions deux du club sur le 10 km et toutes deux avons été récompensées

DSC06453--Medium-.JPG

En cadeau une médaille et un sac isotherme.

WP 005721 (Small)

 

Voilà une belle course terminée, une bonne organisation, une météo idéale pour courir, et tout le monde satisfait

Sauf mon pied gauche que je vais devoir mettre au repos quelques jours 

Merci Lyne pour le co-voiturage

Dommage que cette forêt domaniale de Fontainebleau soit si loin

 

Je n'ai pas rencontré toutes mes connaissances qui participaient à cette course, mais au moins j'ai assisté à l'arrivée de LiliRun qui courait avec l'Association Dunes d'Espoir.

Bravo à tous

DSC06431--Medium-.JPG DSC06456--Medium-.JPG

 

Pour voir mon album avec les photos de l'arrivée du 21 km,

cliquez sur la photo.

WP 005717 (Small)

 

Repost 0
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 12:33

 

WP 004590 (Small)

 

  DIMANCHE 20 OCTOBRE 2013

 

Je me suis inscrite à ce  Trail des 7 Hameaux  parce qu'il était noté au calendrier des courses de mon club CCR92 et que je ne le connaissais pas.

Deux parcours sont proposés 14km(400mD+) et 27km(700mD+) dans le Parc naturel de la Vallée de Chevreuse.

J'ai choisi le plus court, bien suffisant pour l'instant vu mes petits soucis sous les pieds.

Nous étions 11 participants du club, répartis sur les 2 distances, et nous nous sommes organisés pour le co-voiturage. 

 

Parcours du 14 km

magny-14-km-PARCOURS.JPG

 

6h00 Réveil. Il pleut .

Petit déjeuner habituel. La douche et bouclage de mon sac à dos avec de quoi me mettre bien au sec après le trail si nous devions courir sous la pluie.

 

8h00 Je pars direction l'Hippotamus où j'ai rendez-vous à 8h05. Pendant que j'attendais mon chauffeur et les 2 autres collègues, la pluie est revenue et j'ai dû enfiler ma cape poncho jaune bien voyante. Les passagers des voitures, qui passaient par là, me zieutaient d'un drôle d'air Mes collègues avaient du retard, 8h10 et je commençais à m'inquiéter et me demandais s'ils n'avaient pas annuler leur trail à cause de la pluie En plus j'avais oublié de noter le numéro de téléphone de notre chauffeur... Mais ouf Un coup de klaxon pour me rassurer Vite fait je me suis engouffrée dans la voiture et en route pour Magny les Hameaux sous la pluie

 

WP_004595--Medium-.jpg

8h40 Du fait que le départ du trail de 27km était à 9h00, pas très facile de trouver à se garer, les parkings près du gymnase étaient complets.

A l'intérieur du gymnase, pas trop de monde étant donné que la plupart des traileurs étaient déjà sur la ligne de départ pour le briefing. J'ai donc récupéré rapidement mon dossard après avoir consulter mon numéro sur le listing affiché.

WP_004591--Medium-.jpg

Nous avons retrouvé nos collègues de club, et en fait pour le 27km, il n'y en aura qu'un, les autres s'étant rabattus sur le 14km au vu de la mauvaise météo.

Avant que les coureurs ne s'éparpillent, quelques photos dans le gymnase.

WP_004598--Medium-.jpgWP_004599--Medium-.jpg

WP_004603--Medium-.jpg

 

9h20 Après une belle averse, direction la place de l'Hôtel de Ville où se situe la ligne de départ. Et encore une séance photo pour un des photographes de la course.

Merci pour les photos

magny-les-hameaux-10.JPG

Je n'ai pas fait d'échauffement, je partirai doucement, d'autant plus que ce sera la première course en terrain gras que je ferai avec les trails Merrell Ascend Glove (toutes plates comme remarquera Sophie ). Ce trail va remplacer ma sortie longue dominicale. Et à cause de ma douleur sous le pied droit, je ne pourrai pas dévaler les descentes, donc ce sera marche dans les côtes, rapide avec prudence dans les descentes et à fond sur les portions roulantes

Objectif dans les 1h30.

 

magny-14-km-PROFIL.JPG

 

Je devais aussi retrouver ma copine Nadine, je l'avais eue au téléphone en arrivant. J'ai essayé de la voir juste avant le départ, mais personne en vue... Elle avait tellement peur de fondre sous la pluie  qu'elle est restée dans sa voiture en attendant le départ

 

WP_004605--Medium-.jpg

9h30 Le départ est donné et par chance la pluie a cessé

C'est parti vite devant tout de même, j'ai vu tous mes collègues hommes s'éloigner vite fait Une petite portion de bitume le temps de sortir du village et de suite nous sommes dans la forêt sur un chemin déjà bien gadouilleux.

magny-les-hameaux-4.JPG

Les 2 premiers kilomètres avec une belle descente sont passés à 11km/h et une bonne accroche de mes trails, ce qui m'a rassurée pour la suite.

La première côte se présente, ça glisse mais pas trop, tout le monde marche en file indienne. Ce Km3 se fait en moyenne à 6,2 km/h Et pourtant même en marchant je vais plus vite que certains 

WP_004611--Medium-.jpg WP_004612--Medium-.jpg

Ensuite passage vallonné de la Forêt de la Madeleine sur 3 kilomètres (moyenne de 8,5km/h), pas trop difficile mis à part une petite descente bien raide et glissante, d'ailleurs signalée au passage par un bénévole. Il y a aussi des petits panneaux humoristiques qui jalonnent le parcours pour nous encourager. C'est drôle et sympa

Sur la fin de cette portion vallonnée, j'ai dépassé un de mes collègues de club, Pierre.

Puis après le franchissement du Rhodon et 20 minutes de course, une nouvelle côte bien raide. Du coup je prends le temps de resserrer un de mes lacets avant de l'attaquer. Là, Pierre me rejoint me demandant si ça va. Oui, tout va bien, c'est juste que je n'ai pas envie de laisser une chaussure dans la boue

WP_004613--Medium-.jpg

Cette fois-ci la côte est bien plus raide et glissante. Et pas possible d'y aller en trottinant vite sur l'avant-pied comme je le fais d'habitude pour ne pas glisser, le chemin est étroit et nous sommes nombreux. Du coup je me faufile sur le côté en m'aidant des branchages pour dépasser. Heureusement que les branches étaient solides Cette difficulté passée, de nouveau une longue partie roulante avec mini côtes et la séparation d'avec le 27 km.

WP_004618--Medium-.jpg

Et je me dérouille bien les gambettes sur 4 kms (moyenne 11,3 km/h) dont le km10 à 12km/h avec une belle ligne droite bitumée pour reprendre le retard des côtes.

WP_004619--Medium-.jpg

Après Magny le Village, le parcours redescend pour suivre le cours d'eau La Mérantaise, un chemin très étroit avec par endroit de gros trous dans le sol. Dangereux ces passages là  Ma douleur sous le pied droit à commencer à ce moment de la course, environ 1h10.

Mais tout à fait supportable. Puis une dernière côte, et une petite butte dans l'herbe pour finir. Je sprinte pour dépasser un concurrent devant moi qui accélère aussi du coup, et nous passons la ligne en même temps 

A mon chrono 1h33'42 et 14,54 km à 9,3 km/h puls 174/188

 

Pas si loin de mon objectif et contente de ce résultat vu la gadoue, mais rien à voir avec celle rencontrée au Trail des Tordus en 2012

Par contre je n'aurais pas fait le 27km dans ces conditions

C'était un beau parcours, mes chaussures de trail Merrell Ascend ont été parfaites sur ce parcours bien gras, manquait juste le soleil

 

11h05 A l'arrivée, une bénévole récupère la puce derrière le dossard et comme cadeau nous avons droit à une paire de manchons. Sympa et bien utile ce cadeau

WP_004639--Medium-.jpg

Et comme je me dirige vers la collation d'arrivée, je vois deux de mes collègues de club (Marcel et Tanguy) qui franchissent la ligne d'arrivée Bin ça alors Je les pensais loin devant moi Et je ne me souviens pas les avoir dépassés

Et quelques minutes après, c'est Pierre qui arrive.

WP_004621--Medium-.jpg

Quelques morceaux de bananes et un verre de coca avant d'aller faire la queue au lavage des chaussures et gambettes. Un beau stand collation avec même de la soupe bien chaude.

WP_004627--Medium-.jpg WP_004629--Medium-.jpg

magny-les-hameaux-3.JPG

 

Je récupère mon sac à la consigne et je prends une douche bien chaude, toute seule dans les  vestiaires. Deux filles sont venues comme je finissais, elles étaient déçues de n'avoir pas de quoi se doucher. Dommage surtout que l'eau était bonne et l'espace encore bien propre, c'est rare  Enfin, avec l'arrivée du 27km, il ne le sera sans doute pas resté très longtemps... Quoi que si tout le monde a passé ses chaussures au jet d'eau...

  magny-les-hameaux-2.JPG

 

Et puis surprise en consultant les résultats, je suis arrivée 2ème de ma catégorie

Je ne m'y attendais pas car en allant voir les résultats de l'an dernier sur le site, j'avais vu que les V2F étaient nombreuses en 1h30. Sans doute que le terrain n'était pas aussi gadouilleux et que nous étions moins nombreuses cette année sur le trail court.

En tout cas, je suis contente

 

WP_004633--Medium-.jpg

 

Résultats officiels : 1h33'31. 158ème sur 371.

2ème V2F sur 20.

 

Tous les résultats ICI

 

20131020--magny-les-hameaux.JPG

 

En plus, je ne suis pas loin de la 1ère V2F qui termine en 1h32'50, et qui, je l'apprendrai plus tard, est une copine de Nina Bambi court

Je retrouve Nadine, satisfaite également de sa course, ainsi qu'une copine de Sandra du club RUMBA, qui a fini 1ère V3F. Comme tous ses collègues inscrits sur le 27km n'étaient pas encore là, j'ai immortalisé son podium. Bravo

WP_004635--Medium-.jpg

Avant de repartir avec mes collègues de co-voiturage, j'ai croisé Bubulle de Kikourou qui a fait le reporter photos sur ce Trail des 7 Hameaux. Ses photos sont sur le site.

 

Je ne connaissais pas ce trail, j'en suis revenue très satisfaite

Une bonne organisation, des organisateurs et bénévoles sympathiques et souriants, et finalement la chance de ne pas avoir eu de pluie pour courir

Bravo à tous et à toutes

 

Toutes mes photos et celles récupérées sur le site,

en cliquant sur mes cadeaux de podium.

WP_004641--Medium-.jpg

Repost 0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 16:34

 

WP_004206--Medium-.jpg

 

Je me suis inscrite à cette course nature de 9 km, La Virée des 2 Bois à Villebon sur Yvette, dans le but de changer de décor pour ma sortie dominicale et de me faire une bonne sortie au seuil. Donc pas d'objectif chrono, juste le plaisir de courir et tester mon niveau après ma blessure au pied gauche. 

J'avais déjà participé à cette course en accompagnement de ma copine Nadine, sur la longue distance en 2010. N'ayant plus ressenti de douleur métatarsienne au cours de ces 3 semaines d'entrainements de septembre, j'ai décidé de courir avec les minimalistes Merrell pace glove.

WP 004207 (Medium)

J'avais récupéré mon dossard la veille, en me rendant sur place à vélo pour repérer la route. Une bonne chose car le jour J, je ne me suis pas perdue et j'ai trouvé le meilleur chemin  

 

Départ 7h20 de la maison après un petit déjeuner habituel. Il faisait tout juste jour, et en traversant le Bois de Verrières, une biche est passée non loin devant moi  

47' et 17,5 km pour arriver au complexe sportif.

Dans la côte avant d'arriver, Bubulle de Kikourou (inscrit sur le long) m'a dépassée en voiture  et à peine descendue de mon vélo, ce fut Pascal que j'ai vu arriver (bénévole) et Laurent avec son déguisement de bagnard. Merci Pascal pour les photos 

558056_10200515488838357_1468984038_n--Medium-.jpg 537029_10200515488758355_1096911556_n--Medium-.jpg

Un petit coup de fil à Nadine pour la prévenir de mon arrivée, et laisser mes affaires dans sa voiture car il n'y a pas vraiment de consignes vestiaires. Passage aux toilettes du gymnase puis direction les tribunes du stade, lieu de départ et arrivée des courses.

WP_004210--Small-.jpg

Mon parcours à vélo m'a déjà bien préparer les gambettes, donc je n'ai fait qu'un tour de pelouse juste pour préparer mes pieds à courir en Merrell. 6' et à peine 1 km.

Ensuite j'ai regagné la ligne de départ.

WP_004211--Small-.jpg

  1374244 10200515493158465 1878358086 n (Medium)

 

9h00 Après briefing de l'organisateur (j'en retiens que je dois suivre le fléchage bleu) et discours du Maire de Villebon, ce dernier donne le départ au coup de pistolet.

Un tour de stade avant de sortir du complexe par une montée, puis descente d'escalier dans la première partie de forêt. Un petit coucou à Pascal au passage 

942777_10200515497038562_43118189_n--Medium-.jpg 1236397_10200515498198591_122677780_n--Medium-.jpg

Le parcours est bien vallonné dès le départ, avec un bel escalier. Entre les deux bois, j'ai l'impression qu'il y a eu une petite modification par rapport à 2010, on ne passe pas sur le petit pont de bois du chemin piétionnier mais sur la route. Je me sens bien, mais je me freine dans les descentes et essaie de ne pas trop être sur la pointe de pied pour ne pas traumatiser mes métatarses. Du coup je ne peux reprendre le temps perdu dans les montées, où je marche un peu sur la fin tellement ça me tire dans les mollets  Au fur et à mesure du parcours, les souvenirs me reviennent, comme le passage par deux fois sous des tunnels, un peu sombres d'ailleurs.

Pas d'arrêt au poste de ravitaillement, j'ai suffisamment d'eau sur moi.

Avant la fin de la dernière longue montée du Bois Persan, alors que je suis passée en mode marche rapide, un coureur arrive à ma hauteur complètement essoufflé Je lui dis qu'il ne faut pas se mettre dans cet état, et plutôt marcher Je le reverrai à l'arrivée où il m'apprendra que c'était son premier "trail".

Retour sur la jonction plate et bitumée entre les deux Bois, ça fait du bien, je peux relancer sur cette partie et dépasser quelques concurrents Au même endroit qu'en 2010, une photographe bénévole (Alice), juste avant d'entrer dans le Bois des Gelles.

8311_670055046339307_1063425357_n--Medium-.jpg

Encore une belle descente dans un chemin assez étroit et caillouteux. Je reste prudente, je n'ai toujours pas mal sous les pieds Pour sortir du bois, nous arrivons à l'escalier du départ, qu'il faut monter, et là ça devient dur dur pour mes gambettes, plus la force de le monter en courant 

1231617_10200515499678628_1956662878_n--Medium-.jpg

Heureuse surprise de voir Pascal à son poste de bénévole en haut de cet escalier.

Merci pour les photos encore une fois

1236718_10200515499958635_1580015247_n--Medium-.jpg

Maintenant c'est la fin et je peux filer vers l'arrivée, en croisant ceux qui repartent pour une deuxième boucle. Je suis bien contente de n'avoir choisi que le 9 km

1255507_10200515500278643_339497207_n--Medium-.jpg

Je termine en 55'36 et 9,3 km à ma montre, puls 175/188.

 

WP_004215--Small-.jpg

Une petite collation, quelques morceaux de banane et des tucs, avec un verre de coca.

Ensuite je vais attendre le passage de Nadine, les pieds nus dans l'herbe pour un peu de fraîcheur

WP_004220--Small-.jpg

 

Allez Nadine et bravo 

WP_004221--Small-.jpg WP_004223--Small-.jpg

Après que Nadine ait pris sa collation d'arrivée, je l'ai accompagnée pieds nus pour son petit footing de récupération, tour du terrain de foot jusqu'à sa voiture.

Mais avant de partir, je voulais savoir mon classement. On ne sait jamais D'après les résultats de l'an dernier, un podium dans ma catégorie était jouable, limite mais possible Nadine voulant remercier l'organisateur, qui était derrière le PC de l'arrivée, en a profité pour lui demander mon classement.

Et là surprise Non seulement je suis 1ère V2 mais aussi 3ème au scratch pour la course de 9 km Je voulais bien croire pour ma première place en V2 mais au scratch, là, j'ai pensé qu'il s'était trompé de ligne sur son écran

Du coup, je suis obligée d'attendre l'heure de la remise des récompenses.

Merci Nadine d'être restée aussi pour les photos

WP_004242--Small-.jpg

 

Résultats officiels : 55'36

3ème Féminine sur 33. 1ère V2F sur 7

 

Tous les résultats du 9 km ICI

 

Une coupe et un sac rempli de douceurs nous a été remis.

Heureusement que je n'ai pas fini 1ère au scratch, je ne sais pas comment j'aurais pu ramener à vélo l'énorme carton contenant une cafetière

WP_004247--Small-.jpg WP_004250--Small-.jpg

 

Photos souvenirs avec Nadine et Pascal avant de se quitter.

WP_004229--Small-.jpg WP_004245--Small-.jpg

 

Voilà pour cette course nature de reprise qui s'est bien passée, une bonne séance de résistance dure avec le soleil Une belle matinée pleine de rencontres 

Et un classement au scratch, une première dans ma carrière de coureuse

 

Aucune douleur sous les coussinets pour cette distance et temps de course, c'est déjà une bonne chose. Reste à tester les distances plus longues

 

Une super organisation, des bénévoles sympathiques et souriants sur cette Virée des 2 Bois dont les bénéfices sont reversés à l'Association A.F.A, lutte contre les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin. Un chèque de 2000 euros leur a été remis.

WP_004209--Small-.jpg

 

Le parcours 9 km et des poussières

20130922 viree des deux bois

 

Pour le retour vélo, le ciel s'est couvert, ce qui ne fut pas plus mal, j'ai eu moins chaud pour les côtes

Total aller retour vélo 30,6 km et 1h46.

20130922-parcours-velo-villebon-sur-yvette.JPG

 

Toutes mes photos, celles de Pascal et Facebook

en cliquant sur la photo ci-dessous

1240066_10200515512558950_192132563_n--Medium-.jpg

 

Repost 0
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 14:44

 

Foulees-Clamart-2013.jpg

 

Jeudi 15 août a eu lieu cette course entre amis, qui d'habitude se déroulait le 14 juillet, mais cette année pour des raisons personnelles, l'organisateur Jeff a dû la déplacer à la mi août. Et en cette période de vacances, tout de même une douzaine de concurrents sont venus participer à cet entrainement de côtes chronométré

Ne pouvant toujours pas courir, surtout en descente, j'ai participé en tant que supportrice photographe

 

DSC03298--Medium-.JPG

 

8h42 Départ en marchant avec Nadine venue me rejoindre chez moi.

Environ 15' minutes pour aller jusqu'au Tapis Vert.

Nous arrivons sur place en même temps que Fred, Caro et Isabelle. Nous sommes accueillis par Charles, Jeff étant encore sur le parcours en train de semer sa farine

Quelques minutes plus tard arrive Marion, bénévole pour les inscriptions

 

DSC03300--Medium-.JPG DSC03302--Medium-.JPG

 

Etude du parcours, toujours le même, une boucle de 2km à faire 3 fois avec à peu près la moitié de la côte du Tapis Vert

DSC03301--Medium-.JPG CLAMARTPLAN2010

 

9h30 Top départ

DSC03308--Medium-.JPG

 

23'33 plus tard, arrivée du premier et première gazelle CCR92

Bravo Fabrice

DSC03389--Medium-.JPG

 

Collation d'arrivée bien méritée,

alors que certain(e)s ont encore une boucle à terminer

DSC03444--Medium-.JPG

 

A 36'44, arrivée de la première féminine

Bravo Caro

DSC03451--Medium-.JPG

 

Tous les participants réunis, bravo à tous 

Fouleesestivalestouslescoureurs.jpg

 

L'organisateur et ses bénévoles

Fouleesestivalestouslesbenevoles.jpg

 

Remise des récompenses, tout le monde a eu le droit à sa coupe

 

Les 3 premiers hommes, un trio CCR92

DSC03508--Medium-.JPG

 

Les 3 premières féminines

DSC03499--Medium-.JPG

 

Tous les résultats et classement sur le blog de Jeff  ici

 

Merci Jeff pour cette matinée sportive qui s'est déroulée par un temps magnifique

J'espère que l'année prochaine je serai en bonne forme physique pour y participer

J'ai marché et trottiné 27' pour 3 km, voilà mon sport du jour

 

Toutes mes photos dans un album en cliquant sur la photo ci-dessous

DSC03528--Medium-.JPG

Repost 0
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 19:46

affiche.jpg

 

Nous étions une trentaine de membres de mon club Clamart Course sur Route 92 à faire le déplacement jusqu'à Sancerre pour participer aux deux distances de cette deuxième édition du  Trail de Sancerre.

Le club a pris en charge les frais de la course, tout le reste étant à notre charge (restauration et hébergement).

 

LA VEILLE

 

Départ en début d'après-midi en co-voiturage dans la voiture de ma copine Chantal, chargement à bloc

Quelques ralentissement sur l'autoroute à la sortie de Paris mais ensuite circulation fluide, et après deux bonnes heures nous sommes arrivés avec le soleil au camping de Saint-Satur, Les Portes de Sancerre, en bord de Loire.

DSC02521--Medium-.JPG DSC02523--Medium-.JPG

Récupération des clefs de tous les Mobil-Home en échange d'un chèque de caution. Roger fut notre sauveur, car nous, les filles, n'avions pris que nos CB

DSC02524--Medium-.JPG

Tous les Mobil-Home sont identiques et regroupés dans le même coin du camping. Premiers arrivés, premiers servis, nous avons choisi le nôtre en fonction de son orientation. Par contre nous n'avons pas choisi d'être assaillis par les moustiques

Je n'en n'avais jamais vu autant autour de moi, des nuées de moustiques

Nous avons tous eu droit à de belles piqûres

DSC02525--Medium-.JPG

Donc vite fait nous avons vidé le coffre de nos affaires et en route pour la Maison des Sancerre, pour récupérer les dossards. En fait le retrait se faisait dans une autre petite maison, un peu plus bas.

DSC02529--Medium-.JPG DSC02536--Medium-.JPG

Le contrôle des inscriptions et du contenu des sacs a pris un certain temps pendant lequel Christine a papoté avec un éditeur japonais dont la femme est une chef cuisinier renommée au Japon et a créé des recettes se mariant avec les vins de Sancerre

(voir article sur le blog des fous de vin). Ce japonais a couru la Magnum.

DSC02544--Medium-.JPG DSC02547--Medium-.JPG

  Ensuite nous avons été invité à une dégustation de vin dans la Maison des Sancerre où nous ont rejoints d'autres collègues de club.

DSC02559--Medium-.JPG DSC02562--Medium-.JPG

De la terrasse, une vue sur les jardins que nous traverserons le lendemain

DSC02563--Medium-.JPG

Puis retour au camping avec unpassage au supermarché pour quelques achats de victuailles, et surtout des produits anti moustiques

 

DSC02569--Medium-.JPG DSC02571--Medium-.JPG

Le sac et son contenu avec un joli tee-shirt pour les 500 premiers inscrits

Hélas la taille S était bien trop grande pour moi

Un bon pour une entrée gratuite à La Maison des Sancerre pour la saison 2013, un bon de dégustation au stand A.O.C au village de la course, et un bracelet rose pour le dîner aux Caves de la Mignonne le samedi soir.

DSC02572--Medium-.JPG

En attendant l'arrivée du reste du groupe, tard dans la soirée et certains ne venant que le samedi matin, un peu de marche le long de la Loire jusqu'au port de Saint-Satur.

DSC02577--Medium-.JPG

 

 

LE JOUR J

 

Le départ du trail La Fillette n'étant qu'à  16h30, j'ai opté pour faire une bonne grasse matinée et prendre mon petit déjeuner amélioré le plus tard possible, en fait pendant que les autres en seront à leur repas de midi

Evidemment, certains se demandaient où était la photographe pour immortaliser la tablée du petit déjeuner Et bien je faisais ma gymnastique abdo fessier gainage, dans le Mobil-Home à l'abri des moustiques

Finalement je suis sortie de mon duvet plus tôt que prévu

DSC02586--Medium-.JPG

Une bonne douche chaude, suivie d'une promenade en bord de Loire avec Christine, ce qui nous a permis d'apercevoir la piscine municipale. Hélas, pas encore ouverte...

Pourtant la veille nous aurions bien fait une petite trempette

DSC02574.JPG

Au retour de cette petite marche, j'ai pris mon petit déjeuner bien complet avec du gâteau de riz et une part de chacun de mes gâteaux (banane et pain d'épice).

Les derniers du club sont arrivés pour le repas du midi.

Nouvelle tablée, mais cette fois-ci à l'ombre

DSC02600--Medium-.JPG

Pendant qu'ils se rassasiaient de pâtes, j'ai préparé mes affaires.

Départ du camping prévu à  14h45.

Je n'avais pas l'intention de revenir me changer au camping après la course puisque des vestiaires et des douches étaient prévus sur place... et quelles douches

DSC02594--Medium-.JPG

 

Avant le départ, la photo de groupe.

Une minute pour rassembler tout le monde, et encore il manquait 3 personnes, tant pis nous n'avions plus le temps d'attendre.

DSC02634--Medium-.JPG

 

Vers 15h nous sommes arrivés sur les lieux du village où règnait déjà une bonne ambiance de fête. En route j'avais reçu un message de Marie "la fille aux baskets roses" (nouvelle recrue de la Runnosphère et ambassadrice GoodPeopleRun). Je l'ai retrouvée vers les aires de jeux d'enfants, elle était venue en famille.

Petite photo souvenir de cette rencontre, hélas trop courte pour faire plus ample connaissance

DSC02637--Small-.JPG

 

Dépôt de nos sacs au stand vestiaire en échange d'un ticket numéroté avec notre nom, première fois que je vois ce système de consigne

DSC02638--Medium-.JPG DSC02642--Medium-.JPG

Visite du village et petite pause en attendant le départ.

DSC02649--Medium-.JPG DSC02655--Medium-.JPG

DSC02660--Medium-.JPG

DSC02661--Medium-.JPG

 

Quelques minutes avant le départ, une photo de nos 6 courageux inscrits sur le trail Magnum de 33 km, dont deux féminines

DSC02662--Medium-.JPGDSC02664--Medium-.JPG

 

16h00 Départ du 33 km La Magnum.

DSC02670--Medium-.JPG

Avec nos deux plus rapides en tête de course

DSC02673--Medium-.JPG

 

Encore trente minutes d'attente avant le départ de La Fillette.

Après le passage des derniers concurrents, j'ai confié mon appareil photo à Roger qui ne courait pas. Puis une dernière pause toilettes aux WC publics où il n'y avait que quelques personnes à attendre, contrairement à l'immense file d'attente de ceux du gymnase

 

Je regagnais la ligne de départ avec Fabienne lorsqu'une coureuse est venue vers moi, me demandant si j'étais bien "Sydoky"... Et oui Je venais de faire la rencontre de la deuxième Marie, Marie58 de PCAP. J'avais laissé un message sur le site mais pas eu le temps d'y retourner avant de partir pour lire sa réponse... Mais grâce au maillot du club bien voyant, elle m'a reconnue Petits papotages, la rencontre là aussi fut brève, mais j'ai pris le temps d'une photo avec mon téléphone (merci Fabienne pour la photo).

WP_003288--Small-.jpg

 

Il y avait déjà tellement de monde derrière l'arche que nous n'avons pas retrouvé tous nos collègues qui devaient être bien devant. Sur ce trail de La Fillette, nous étions 13 ( 12 CCR92 + une championne du club voisin). Le soleil chauffait déjà bien. Ma casquette et l'éponge placée dessous, que j'avais mouillées sous un robinet d'eau bien fraîche, avaient déjà séché le temps que le départ soit donné.

Des photographes nous ont pris de haut, perchés sur une échelle avec nacelle, peut-être un engin des pompiers. J'apparais sur la deuxième photo avec Fabienne, dans le bas.

(cliquez dessus pour agrandir)

943456_433127466785298_963727553_n.jpg 934600_433127443451967_1832561627_n.jpg

 

 

16h30 Départ du 13,5 km La Fillette

Nous sommes presque 800 concurrents sur ce trail. On marche un peu avant de passer sous l'arche et de pouvoir enfin trottiner puis courir. Départ en descente avec un virage en épingle à cheveux au bout de la rue. Et à peine 4' de course que c'est déjà le bouchon  Un chemin très étroit à passer en marchant et ensuite vient une première descente bien caillouteuse. Puis ça remonte et nous traversons les vignes et champs de coquelicots.

(Merci la copine de Marie pour la photo)

Trail-2013-202--Copier---Medium-.jpg

A un moment je dépasse Marie58, je ne l'avais reconnue de dos

Tout va bien pour l'instant, il fait très chaud mais je supporte encore. Le parcours monte régulièrement. Le chemin est tracé par les grosses routes de tracteurs, tantôt je cours sur la trace des roues, tantôt je passe au milieu sur l'herbe surtout pour dépasser. Et puis à plus d'1/4h de course se présente une première grosse difficulé (juste avant le km3 d'après ma trace GPS puisqu'il n'y avait pas de marquage tous les kms). Un court raidillon bien abrupte et étroit où  l'on ne peut pas passer à plus de deux de front

WP_003289--Small---2-.jpg

Je peste de ne pouvoir aller plus vite, devant certains dérapent et j'espère qu'aucun d'eux ne va glisser en arrière Donc comme je ne peux adopter ma technique petits pas rapides pour grimper, je monte les pieds en canard comme à ski de fond, et mes VFF Spyridon accrochent bien. Tout à coup je sens une poussée dans mon dos C'était un coureur qui, me voyant avec mes chaussures plates, pensait que j'avais besoin d'aide pour cette côte Mais non monsieur, c'est bon, merci Je pense que c'est lui qui plus loin dans la course va me surnommer "la coureuse aux chaussures plates" quand je vais le dépasser, mais je ne sais plus où

WP_003290--Small-.jpg

Cette difficulté passée, nous sommes sur la colline et ça chauffe encore plus. On sent la chaleur montée du sol. Je bois régulièrement, toutes les 10 minutes environ, une gorgée de mon mélange eau/jus de citron/germe de blé/ miel et croque une pastille Isostar toutes les 30 minutes. J'avais pris une petite flasque d'eau pour mouiller mon éponge, j'avais bien fait Avec Fabienne on fait un peu le yoyo, et puis Nico arrive à notre hauteur cherchant Caro. Nous ne l'avons pas vue. Il finit par la repérer bien en avant et accélère pour la rejoindre car il doit l'aider à faire ce trail. Avec les puls qui montent et la réverbération de la chaleur, je me sens bouillir des joues.

Trail-2013-403--Copier---Medium-.jpg

Arrive enfin le premier ravito (km4) avec un jet d'eau bienvenu, sortant d'une bouteille géante de Sancerre Je m'arrête boire un gobelet d'eau et j'en prends un autre pour mouiller ma tête et mon visage. Un morceau de banane et c'est reparti sous cette grosse chaleur

A partir de là nous sommes sur la fin du parcours commun avec la Magnum.

Au bout de 30 minutes de course, lorsque je prends ma pastille de sucre, je consulte le kilométrage, presque 5 km parcouru. Mais il est encore bien loin le Château de Sancerre

WP_003292--Small-.jpg

Puis on commence à redescendre un peu toujours à travers les vignobles et des vues magnifiques. Fabienne prends de la vitesse, je ne réussis pas à la suivre. Je me suis demandée pourquoi elle était partie si vite En fait elle n'en pouvait plus de la chaleur, et elle voulait arriver le plus vite possible dans la forêt Elle me sème donc à partir de cette longue côte avant l'entrée en forêt  

Je vais maintenant marcher dans les côtes et relancer sur le plat (le peu qu'il y en ait) et dans les descentes.

WP_003293--Small-.jpg

Il y a beaucoup de monde sur la parcours pour nous encourager, et avec notre prénom sur le dossard c'est sympa Merci à tous les Sancerrois pour leur soutien

Ce passage forestier fait du bien. Mes pieds apprécient aussi la fraîcheur du sol. Avec la dureté du sol et les caillasses, mes pieds commençaient à chauffer.

Un duo de joueurs de cor de chasse pour nous encourager

WP_003298--Small-.jpg

A la sortie de la forêt, je sens que mes ischios droits tirent, la fin ne va pas être cool. Du coup je vais moins forcer dans les prochaines côtes. Je ne sais pas trop combien il reste de km mais j'en suis 51' de course. Vu que je m'étais donnée 1h25'9 (numéro de dossard ),

ça fait quand même encore un bout...

Deuxième ravitaillement au niveau d'une petite zone boisée, au km8,8. Là, comme je me penche vers la bassine pour mouiller ma casquette, un bénévole me verse carrément de l'eau sur la tête, elle était glaciale

WP_003302--Small-.jpg

Et pour sortir de cette zone boisée, une descente pleine de grosses pierres et assez abrupte. Là c'est chaud pour mes pieds et comme il y a du monde, j'ai du mal à voir où poser mes pieds. Je dépasse pas mal de coureurs malgré tout. Et je suis bien contente d'en sortir. Nous traversons de nouveau les vignobles sur un chemin bitumé. Encore une belle vue (après le km30 de la Magnum, plus que 3,5 km ) sur le viaduc que nous allons traversé. Voilà pourquoi en passant par la route, nous n'avions pas vu d'indication du passage du trail Nous passons au-dessus du village

WP_003310--Small-.jpg

1h05 de course et 10 km, ça devrait le faire pour mon soi-disant objectif. En traversant le viaduc, je sens venir dans mon pied droit le fameux syndrome de Morton Là ce n'est sûrement pas l'étroitesse de mes chaussures, mais plutôt les chocs dans la dernière descente qui ont maltraité le nerf Bon, bin va falloir finir avec

Et ça remonte

Un dernier point d'eau avant la dernière longue montée vers le Château après un court passage ombragé. Un bon km de grimpette

WP_003315--Small-.jpg

WP_003318--Small-.jpg

Je cours un moment dans cette côte puis à cause de la douleur sous le pied, je marche et décide de filmer la fin. Il y a un monde fou qui nous encourage, c'est super motivant d'entendre crier son prénom. Après le virage et juste avant de pénétrer dans le parc du Château de Sancerre, je range mon téléphone et là hop Je repars à fond

 

 

Je reconnais bien ce passage du Château pour y être venue l'an dernier après notre sortie club à Uxeau. Au début passage de gravier puis retour au bitume.

Une descente tortilleuse par les peties rues de la ville en passant par le jardin de la Maison des Sancerres, petite montée d'escalier... zut, ça fait ralentir   et traversée de la Maison sur tapis rouge

A la sortie, j'accélère encore car je me situe bien par rapport à notre promenade de la veille. C'est tout en descente et je dépasse plusieurs concurrents.

WP_003286--Small-.jpg

Et malgré la petite douleur sous mes orteils droits, mes gambettes trouvent la force de finir assez vite ces 200 derniers mètres. Ouf

1h27 et quelque chose, lu au passage sur le gros chrono

 

Voilà c'est fait pour un premier vrai trail en VFF Spyridon

(mais les jours à venir me diront qu'elles ne sont pas idéales pour moi pour dévaler les pentes de grosses caillasses et pierriers ).

Vraiment une belle course

La chaleur l'a rendue un peu plus difficile mais j'ai quand même pris du plaisir

WP_003285--Small-.jpg

 

L'arche franchie nous devons respecter notre ordre d'arrivée en file indienne

Les bénévoles notent notre numéro de dossard. Et oui il n'y avait pas de puce ni sur la chaussure ni sur le dossard, donc comptage à l'ancienne, mais là y a du monde qui arrive en même temps et donc ça bouchonne un peu à l'arrivée

 

A la sortie du sas, une bénévole me remet un badge de finisher

DSC02841--Small-.JPG

 

Je retrouve les collègues arrivées devant moi. Fabienne n'est qu'à 3 minutes (le temps de mes pauses photos et vidéo ). Mais bon, je n'étais pas venue pour un chrono et je me suis régalée de ce trail sous le soleil. Un beau parcours avec des vues magnifiques

Merci aux Sancerrois pour leurs encouragement tout au long du parcours

Merci aux bénévoles et aux organisateurs pour ce joli trail à travers les vignes, et leur organisation presque parfaite 

 

Je récupère mon sac à la consigne. Je me rends compte que je n'ai pas mon appareil photo et je suis obligée de courir après Roger et Chantal qui s'en retournent au camping.

Grrr J'ai du descendre et remonter la côte du gymnase

 

J'attends l'arrivée de Christine, qui finalement malgré son souci de cheville a fait une bonne course puisqu'elle arrive 10 minutes après moi. Elle qui pensait être obligée d'abandonner en cours de route

DSC02693--Medium-.JPG

  Je l'accompagne au stand collation que j'avais un peu zappé à mon arrivée, elle récupère son sac et nous partons nous rafraîchir les pieds sous un robinet d'eau.

Et pieds nus direction le gymnase pour une bonne douche

Et quelle surprise Les douches sont mixtes Nous devons passer devant ces messieurs tout nus pour aller aux vestiaires femmes, et repasser pour aller aux douches. Il y a juste un rideau qui fait fonction de séparation hommes/femmes Dommage que je n'avais pas de quoi immortaliser ce moment Et en prime l'eau était glaciale, c'était saisissant mais c'est bon pour la récup Par contre j'ai zappé le shampooing

En fait ils auraient dû noter "Douches pour les adeptes du nudisme"

Seul bémol de cette organisation

 

  Et de nouveau il faut remonter la côte Nous arrivons trop tard pour l'arrivée de notre champion du club sur la Magnum... Nous nous plaçons au niveau des 200 derniers mètres pour encourager. Certains n'en peuvent plus, d'autres ont encore une bonne foulée pour terminer ce trail de 33 km. Ils ont souffert de la chaleur comme nous sur les 2-3 premières heures, ensuite le ciel s'est un peu couvert.

 

Tous nos collègues CCR92 ont terminé la Magnum, BRAVO

  Deux d'entre eux n'étaient pas au mieux à l'arrivée et nous nous sommes inquiétés pour le dernier qui tardait... Finalement il est arrivé fatigué mais souriant sous nos encouragements, c'était dur, il a pris son temps

 

Plusieurs d'entre eux ayant fait des exploits, nous devons attendre la remise des récompenses avant d'aller dîner

Pour patienter dégustation du vin et crottins de Chavignol délicieux 

DSC02733--Medium-.JPG

 

Etaient récompensés les 3 premiers H et F du scratch de chaque trail,

les 3 premiers Vétérans H et F de chaque trail, et les premiers de chaque catégorie Vétéran. Et comme il n'y avait qu'une seule récompense par personne, notre club a été récompensé 6 fois (en comptant la championne du Plessis)

 

DSC02743--Medium-.JPG DSC02747--Medium-.JPG DSC02750--Medium-.JPG

DSC02759--Medium-.JPG DSC02775--Medium-.JPG

 

Mon résultat officiel : 1h27'18. 427ème sur 776.

11ème V2F / 43. 

 

Tous les résultats sur le site FFA.

 

Trace-gps-sancerre.JPG

Courbe-vitesse-gps-sancerre.JPG

 

Il est plus de 21h et il est temps de rejoindre les Caves de la Mignonne. Ce que nous faisons en marchant car la voiture de nos chauffeurs a disparu

DSC02781--Medium-.JPG DSC02785--Medium-.JPG

DSC02789--Medium-.JPG

Pour entrer nous devons mettre notre bracelet rose au poignet et des hôtesses nous donnent un verre à vin souvenir du trail de Sancerre.

DSC02854--Small-.JPG

Au menu, entrée salade de riz, escalope de dinde farcie avec un gratin de pommes de terre légumes, crottin de chavignol et tartelette aux fruits.

C'était bon, service buffet rapide et les plats bien chauds.

DSC02793--Medium-.JPG

Soirée dansante avec projection des photos prises au cours de cette 2ème édition du Trail de Sancerre.

 

Une de ces pluies pour rentrer Nous avons été chanceux de courir sous le soleil

La pluie est tombée une partie de la nuit, pas facile de trouver le sommeil avec ce bruit sur le toit du mobile-home

 

 

LE LENDEMAIN

 

Le soleil est de retour, c'est super

Nous devons quitter les lieux avant 10h après inventaire, ce qui fut fait dans les temps.

WP_003328--Small-.jpg

Mais avant de repartir sur notre banlieue parisienne, une nouvelle visite des caves du Château de Sancerre guidée par Gérard Cherrier et grimpette

dans la Tour des fiefs pour refaire le trail d'en haut

DSC02794--Medium-.JPG DSC02813 (Medium)

Un petit tour aussi chez le fromager pour acheter des crottins de Chavignol ainsi que chez le pâtissier pour la spécialité "les Croquets de Sancerre".

DSC02819--Medium-.JPG DSC02820--Medium-.JPG

DSC02828--Medium-.JPG

 

Et pour finir, un petit repas au restaurant Le Petit Berry

Puis retour vers la grisaille parisienne

Ce fut un superbe week-end avec des rencontres bien sympathiques,

un grand merci à nos organisateurs du bureau de notre club CCR92

 

La vidéo de notre spécialiste Fred.

Merci pour ce super montage

 

Toutes mes photos en cliquant sur le verre

DSC02864--Small-.JPG

Repost 0
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 14:15

 

affiche 2013 bd - copie 2 765x570

 

Ce Trail du Josas était au programme des courses du club CCR92 et, lorsque je me suis inscrite, je n'étais même pas certaine de pouvoir le faire en courant 

C'était ma première compétition de l'année 2013, et à force de patience, un arrêt de trois semaines de course à pied et de prudence pour retrottiner, ma tendinite de l'ischion s'est envolée trois semaines avant ce trail

J'ai donc pu prendre le départ du 12 km avec mes collègues de club, tout en prévoyant de marcher dans les côtes et de marcher 1' tous les 1/4h environ selon mes sensations dans la cuisse droite (ankylosement dû à la hernie discale).

Première participation à ce Trail du Josas, 3 coureurs sur le 20 km et 5 sur le 12 km.

Pour moi ce fut une reprise compétition en mode endurance

logo.jpg

 

Ce dimanche 7 avril, météo au beau fixe prévue, c'est le retour du printemps

Je me suis rendue à vélo, avec un collègue du club, au centre sportif de Jouy en Josas. Ce n'est pas très loin de Meudon et pas compliqué comme parcours. Du moins facile à l'aller avec la descente, plus rude pour le retour

Juste avant d'entamer la descente, nous avons vu passer des participants, sans doute ceux du 50 km dont le départ était à 8h00.

20130407 aller velo

 

Venir à vélo était une bonne solution parce qu'il y avait déjà bien du monde de garé sur les trottoirs et les parkings, même la piste cyclable servait de parking

Pas foule pour garer nos vélos

WP_002166--Medium-.jpg WP_002168--Medium-.jpg

WP_002167--Medium-.jpg

 

Par contre il y avait la queue pour le retrait des dossards.

Une fois l'enveloppe récupérée avec le dossard et la puce, passage au retrait du tee-shirt cadeau. Hélas plus de petite taille Que du XL

Si je refais ce trail, j'irai la veille pour avoir une bonne taille

WP_002231--Medium-.jpg

WP_002169--Medium-.jpg

Mine de rien le temps a passé vite et il était déjà 10h quand nous nous sommes posés dans un coin du gymnase pour nous mettre en tenue de course. Je n'avais pas prévu de m'échauffer comme pour une compétiton, le parcours vélo ayant suffi à préparer mes gambettes. Il ne fallait pas que je fasse trop travailler ma cuisse avant le trail 

Nous avons retrouvé nos collègues de club juste pour prendre le départ.

 

Les parcours

parcours.JPG

 

La boucle en plus pour le 50 km, le tour du Bois de Verrières le Buisson, et le passage le long de la Bièvre que je connais bien.

parcours-bleu.JPG

 

Pour le 12 km c'était seulement la boucle jaune, bien suffisant pour une reprise

Ma trace GPS

parcours-trail-12km.JPG

 

WP_002172--Medium-.jpg

10h30 Le départ est donné après briefing de l'organisateur.

C'est avec mes VFF Spyridon que je vais courir ces 12 km (et un peu plus), jusque là je n'avais fait avec que des trails ne dépassant pas 10 km .

WP_002171--Medium-.jpg

C'est parti vite devant Depuis 4 mois que je n'avais pas participé à une compétition, j'avais un peu oublié Nous sommes passés en ville, devant la paroisse de Jouy en Josas, avant de rejoindre la nature. J'ai reconnu la route (par laquelle je passe à vélo pour aller ou revenir de Saclay) que nous avons traversée pour pénétrer dans un parc où nous avons longé un étang. Et là environ 10 minutes après notre départ, voici que s'est présentée la première côte tout en escalier  

WP_002174--Medium-.jpg

Puis traversée du parc Tecomah (j'y étais venue il y a quelques années pour inscrire un de mes fils, donc je voyais bien où nous étions). A la sortie une belle descente. De nouveaux des étangs situés sur un parcours de golf.

WP_002177--Medium-.jpg

Tout allait bien pour mes gambettes jusque là. Et de nouveau de petits étangs au bout des côtes de Montbron. Un petit pont de bois nous a permis d'enjamber le ru Saint-Marc avant de remonter vers les hauteurs de Jouy. La vue était magnifique

WP_002179--Medium-.jpg

Une petite butte pour arriver dans les champs. Un parcours plat à travers les Loges où j'en ai profité pour accélérer un peu. Et de nouveau la forêt vers l'aqueduc et les Arcades de Buc. C'est là que j'ai commencé à sentir un léger tiraillement au niveau de l'ischion droit (toujours sensible cet endroit depuis ma tendinite). J'ai marché une minute avant de repartir en courant au pied de l'aqueduc.

WP_002184--Medium-.jpg

Malgré mes pauses, j'arrivais à chaque fois à revenir sur les coureurs qui m'avaient dépassée. Au bout des arcades, surprise Jamais je n'aurais pensé à emprunter ce chemin, un mur comme on dit Mais après celui vécu aux Foulées du Vietnam, il ne m'a pas impressionnée du tout, surtout que le sol n'étaitpas glissant. J'accrochais très bien avec mes Spyridon. J'aurais pu le monter plus vite s'il n'y avait eu personne devant moi

WP_002186--Medium-.jpg

Puis parcours vallonné sur les hauteurs, en suivant le GR11, une partie que je me suis souvenue avoir faite lors d'une sortie avec la Runnosphère. Le chemin était étroit avec pas mal de racines et même des trucs un peu dangereux, des bouts de ferraille de la clôture grillagée et cassée. Fallait bien regarder où poser les pieds. Le passage du mur n'a pas fait du bien à mes ischios, ça m'a tiré derrière la cuisse jusqu'à la fin

 

Passage sous la ligne de chemin de fer et direction le Bois des Metz, avec une bonne côte dont je me suis également souvenue. On passait par là pour l'Eco Trail de 2010. J'en ai encore profité pour marcher une minute.

WP_002188--Medium-.jpg

Après 1h05 de course, arrivée au point de ravitaillement. Je n'ai pris qu'un petit morceau de barre aux céréales. Plus que 2 km environ et fin du parcours plutôt en descente, avec une belle série de petits escaliers dans les ruelles. J'ai remonté plusieurs coureurs malgré les picotements dans la cuisse et le tiraillement des ischios.

WP_002190--Medium-.jpg

A l'approche du centre sportif, j'ai reconnu au loin un de mes collègues de club. Je ne savais pas qu'il était là. Des encouragements pour finir, ça faisait du bien, merci Joseph

Puis quelques marches avant de pénétrer sur le stade. Il y avait encore deux filles devant moi, et portée par les forts encouragements d'autres collègues, mes gambettes ont eu la force de sprinter vers la ligne d'arrivée en les dépassant Merci

WP_002193--Medium-.jpg

 

J'ai terminé ce trail en 1h20, mieux que ce que je pensais faire. Sans entrainement spécifique, j'espérais un chrono de 1h30.

Je n'ai pas trop souffert mais la zone de ma tendinite est encore sensible, donc il faut que j'y aille encore cool avec les côtes et la vitesse.

C'était un superbe parcours que j'ai eu la chance de découvrir sous le soleil

Merci aux organisateurs et bénévoles pour cette belle organisation

 

WP_002204--Medium-.jpg

Après la collation d'arrivée, je suis allée récupérer mon sac et prendre une bonne douche. L'eau était chaude, ce qui n'est pas toujours le cas

Nous sommes restés déjeuner sur place une paëlla géante fort appétissante

Au moins une douzaine de méga poêles

WP_002208--Medium-.jpg WP_002212--Medium-.jpg

WP_002211--Medium-.jpg

 

Trois de mes collègues ont été récompensés pour leur première place dans leur catégorie.

Bravo Aline, Chantal et Noël

 

logo

Résultats : 1h20'11. 97ème. 25ème F et 8ème V2F.

12,88 km à 9,6 km/h. Puls 174/197

 

Aline 1h28'49-Chantal 1h09'25-Noël 53'38-Roger 1h01'48 (2ème V2M) sur le 12 km.

Francis 1h54'23 (2ème V3M)- Marcel 2h21'06- Pierre 2h28'34 sur le 20 km.

 

Tous les résultats sur le site

 

Nous avons tous été ravis de ce Trail du Josas et sommes prêts à y revenir l'an prochain

logo

 

Pendant que nous dégustions la paëlla, un coureur est venu me poser des questions sur le minimalisme en voyant mes VFF Spyridon. Il commençait à s'y intéresser. Je lui ai fait part de mes sensations et de ma période d'adaptation qui fut longue quand même

Mais là, après ce trail bien vallonné, aucune douleur dans mes mollets ni sous les pieds, du moins pour cette distance et durée de course, ce qui est déjà bien

Je lui ai recommandé le site de Courirpiedsnuspointcom et, s'il pouvait, venir aux animations à Issy les Moulineaux, la prochaine ayant lieu le 5 mai 2013 à l'occasion de la Journée Internationale du Barefoot.

logo

 

Retour à vélo. Dur dur la côte

C'était la première fois que je la prenais pour rentrer, d'habitude je vais jusqu'au Pont Colbert. Cela rallonge le parcours mais la côte est moins pentue Un VTTiste nous a allègrement dépassé, vêtu comme s'il partait au ski et avec des chaussures genre bottines fourrées Il devait préparer quelque chose...

En tout cas, nous ne l'avons pas revu une fois en haut


20130407 retour velo

 

Toutes mes photos ci-dessous

(un clic sur le dossard)

dossard

Repost 0