Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 11:40

 

Championnat de France des 10 km

VITTEL

3 Avril 2011

vittel2011

 

7h00 Après une bonne nuit, je me lève en forme, je fais ma petite gym du matin et je mange déjà un petit gâteau de riz et un yaourt avant de  descendre à la salle de restauration finir mon petit déjeuner.

DSC00991 (Small) DSC00994 (Small)

DSC00992 (Small) DSC00993 (Small)

Etant sur place, j'ai le temps de me préparer tranquillement et même reposer mes gambettes avant de partir m'échauffer. De la fenêtre de ma chambre, je vois déjà pas mal de monde dans la rue, entre les spectateurs et les coureurs qui s'échauffent.

vittel2011 

8h45 Je sors pour assister au départ de la course des Vétérans/Juniors, en espérant croiser l'entraineur de mon club CCR92, qui m'avait dit la veille être là tôt justement pour cette première course de la matinée. Il y a déjà bien du monde dans les sas et tout autour. Pas de coach à l'horizon, par contre je tombe sur mon ex "vieux coach" qui a un vétéran en compétition. Je croise également ceux de l'EASQY qui finiront sur le podium, 1er par équipe. Ne voyant toujours pas venir mon coach, j'assiste au départ de cette course et ensuite je pars m'échauffer.

 vittel2011

9h00 Echauffement dans les rues avoisinantes en allant jusqu'à l'usine d'embouteillage, avec de bonnes sensations dans les jambes. Et c'est en courant dans la rue de l'arrivée de la course que je vois enfin mon coach avec son fiston, il est à la bourre Mais au moins il ne loupera le départ des féminines Pour finir mon échauffement, en fait première partie de ma dernière sortie longue de 2h du plan marathon, je retourne dans une rue près de mon hôtel. Et je termine par les gammes de course, puis je passe déposer ma veste et mon téléphone dans ma chambre. Je ne garde que ma mini-gourde à la main et un gel dans la poche de mon short.

32' puls 141/159 et 4,7 km.

 vittel2011

9h45 En remontant la rue vers le départ, j'aperçois Carmen qui termine son échauffement devant le sas des élites dont elle fait partie. Plus haut je vois notre coach mais il est de l'autre côté de la rue en grande discussion avec Dominique Chauvelier. Je passe devant le sas des dossards élites, puis celui des préférentiels, et je  pénètre dans celui nommé France , après qu'un commissaire de course ait vérifié mon numéro de dossard. Derrière ce sas, c'est celui de la course Open. Beaucoup d'effervescence autour de moi. Certaines, qui n'ont pu reconnaître le parcours la veille, se renseignent en attendant le départ. Et puis d'un coup un mouvement vers l'avant. Je pensais que les sas étaient libérés mais non, c'était vraiment le départ Même pas entendu le coup de feu

 vittel2011

10h00 C'est donc parti et très vite, et dans la bousculade une fille m'a même poussée dans le dos de ses deux mains, et pourtant je n'avais pas une allure de tortue Il y avait plein de filles qui râlaient Je me suis alors écartée du centre pour être moins génée. Donc avec ce départ en descente, je passe le km1 en 4'28 C'est trop vite mais comme ensuite vient une partie légèrement vallonnée (voir article pécédent pour le parcours), je ne vais pas évidemement continuer à cette allure. Il y a pas mal de monde tout au long du parcours pour nous encourager, à part dans le passage du parc thermal, où c'est bien plus calme. Je passe le km2 en 4'48, ça c'est pile le temps qu'il faudrait que je tienne chaque km pour faire la première boucle en 24'. Mais bon, malgré que je me sente bien, ça va pas le faire Je suis régulièrement dépassée par des filles du championnat (pratique pour ça  le dossard dans le dos), mais à mon étonnement par très peu de filles de la course open. Après le passage de la côte devant le Grand Hôtel, j'enregistre 5'07 pour le km4 Zut, il faut que j'en remette un coup Pas facile surtout que dans la route menant vers la ligne de chemin de fer, je sens un peu de vent. Mais de nouveau beaucoup d'encouragements au rond-point avec le jet d'eau, ça remotive, la première boucle se termine, et de loin je vois une grosse pendule pour le passage au km5. Je suis en retard de 13"

24'13 pour cette première boucle.

Duexième boucle, maintenant je me remotive pour accélérer en dépassant les filles devant moi au fur et à mesure. Mais en fait je n'ai pas tant accélérer que ça, ce sont plutôt les filles parties trop vite qui commençaient à bien faiblir. Au km6 j'avale mon gel avec de l'eau. Avant d' arriver au parc, comme nous passons non loin de l'arrivée, j'entends l'animateur annoncer que Carmen est en lutte avec deux autres féminines pour la troisième place au scratch. Pfff Et moi j'en ai encore pour pratiquement 3 km quand elle en aura terminé Dans le parc je réussis quand même à passer le km7 en 4'43. Mais tous mes efforts vont être perdus avec ce deuxième passage devant le Grand Hôtel, et pourtant j'ai dépassé des filles dans cette côte. Ce qui fait que je fais pire pour ce lap, km9 en 5'11

Et là c'est comme si je recevais un coup de pied aux fesses (pour rester correct ), je vais tout donner dans le dernier kilomètre, mon regard se focalise sur un dossard V2 loin devant. J'ai cru que je n'allais pas y arriver, surtout avec la petite côte juste après le virage, mais elle est bien passée, et une fois sur le plat, j'accélère. Voyant que le gros chrono entame les 48', je pousse encore plus sur mes pieds. Avec le soleil, le tapis rouge est éblouissant mais motivant, un dernier effort et je passe enfin cette concurrente V2. Km10 en 4'35.

Ouf C'est terminé et j'ai eu bien chaud malgré ma tenue légère

A mon chrono 48'24

Satisfaite et un peu déçue en même temps

 

Une jeune bénévole me passe la médaille autour du cou. Je passe au stand collation boire un thé chaud avec un morceau de pain d'épice, puis un petit verre de coca, quelques abricots secs,  et je prends une bouteille d'eau, Vittel bien sûr Plus loin je rends ma puce et je sors de l'aire d'arrivée pour regagner mon hôtel. En chemin je croise de nouveau mon ex "vieux coach" qui se dépêche pour aller au départ de la dernière course dans laquelle il a un autre coureur. Il me demande mes impressions. Je pensais vraiment faire aussi bien qu'à Vitry l'an dernier, parce que pour moi ce ne sont pas des côtes difficiles, maintenant il y avait bien plus de relances sur ce parcours. Et pour les côtes, celles du semi d'Antony étaient bien plus rudes donc franchement j'aurais dû faire mieux, sans battre mon record.

 vittel2011

11h00 Arrivée à mon hôtel, je me change, recharge ma mini gourde en eau et je repars pour une boucle afin de compléter ma sortie longue du jour. Le départ de la course des Hommes ne va pas tarder,  je reste sur les trottoirs pour courir. Comme je passe sous le pont de la voie ferrée, passage en descente, arrive la moto qui annonce les premiers. Je m'arrête le temps que les plus rapides passent, je dois même me pousser dans un renfoncement car certains empruntent le trottoir. Puis je repars et dans le parc thermal, après 15' d'endurance, j'enchaîne avec 15' d'allure marathon en sortant du parcours de la course. J'y reviens ensuite pour finir la boucle en endurance.

 

Sortie totale = 1h58'24 et 21,2 km à 10,4 km/h, une séance somme toute semblable à mes précédentes sorties longues de 2h.

 vittel2011

12h00 Je joins mon coach par téléphone et le retrouve vers le podium en compagnie de Carmen. Je vais rester avec eux le temps de la remise des récompenses. Carmen est 3ème féminine et championne de France dans sa catégorie V1 en 35'04. Bravo Et avec ses collègues de club, elles sont aussi championnes par équipe femmes et également dans la catégorie V1, que de récompenses  

DSC00918 (Small)

 

Avant de regagner ma chambre d'hôtel, je passe consulter le tableau d'affichage avec les résultats. Ben je suis loin sur les feuilles Mais bon c'est normal pour un championnat

Et comme je m'apprête à partir, je tombe de nouveau sur mon ex "vieux coach" qui me redit que ce parcours n'était pas facile. Il connaît bien les performances sur 10 km de certaines filles qui étaient là, et la plupart ont mis 1' à 1'30 de plus que leur chrono habituel sur 10km plus roulant. Cela voudrait donc dire que je suis capable de 47'30 sur 10 km mais je n'ai encore jamais réalisé un tel exploit Et le dernier que j'ai couru à Etampes, j'ai fait moins bien Enfin, vu que la majorité pense que ce parcours était plus difficile que celui de l'Humarathon d'Ivry, que je n'ai mis que 30" de plus tout en étant en prépa marathon, j'ai forcément progressé, reste plus qu'à le confirmer

Quoi qu'il en soit j'ai quand même atteint un objectif, celui d'être de nouveau qualifiée pour le prochain championnat de 10 km

vittel2011

 

ani018-R.gifésultats officiels : 48'31. 12,4 km/h.

344ème sur 421 participantes.

50ème V2F sur 89.

 

Relevé de mon cardio 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  48'24 10,56
  13

    177 / 191

 Premier 5 km : 24'13

Deuxième 5 km : 24'11

 

 Courbe temps passage vittel 2011

km1 km2 km3 km4 km5 km6 km7 km8 km9 km10
4'28 4'48 4'55 5'07 4'53 4'50 4'43 4'51 5'11 4'35

 

 Voilà pour cette compétition par une belle matinée bien ensoleillée

L'organisation était parfaite et j'ai passé un très bon week-end à Vittel, ville que je ne connaissais pas. Un clic sur la médaille pour voir la suite des photos.

 DSC09512 (Small)

 

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans 10 km
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 21:25


Foulées Etampoises
10 km
Dimanche 20 février 2011

 affiche.JPG

C’est la première fois que je participe à cette course.
L’an dernier, je l’avais prévue mais la tempête Xynthia était venue perturber la région et du coup ces Foulées Etampoises avaient été annulées.
Aujourd’hui j’ai décidé de courir ce 10 km en partant de suite à 13 km/h (4’37/km) comme sur les cross, pour voir si j’arrive à tenir plus de distance que le dernier à Antony….

6h30 Le réveil sonne…J’aurais bien dormi encore un peu. Mais bon, il faut bien que je prenne mon petit déjeuner habituel. Un petit coup d’œil à la fenêtre…Pas de brouillard ni de pluie, je sors acheter du pain pour le retour, il ne fait pas très chaud mais d’ici 10h ça devrait être mieux pour la course. Derniers préparatifs de mon sac de sport et il est temps de partir.

8h00 J’installe mon GPS et en route pour la campagne de l’Essonne. J’en ai pour 57 km et un peu plus de ¾ d’heure. Ce n’est pas trop compliqué comme itinéraire, mais je me sens un peu fatiguée et ça me semble long. C’est vrai que ces temps-ci je dors mal avec ma tendinite du coude droit qui me lance souvent la nuit.
Dans les temps prévus, j’arrive à Etampes. La remise des dossards commençait à 9h00 mais il y a déjà bien du monde aux abords du gymnase. Je trouve quand même assez facilement à me garer pas trop loin.
Tout en me dirigeant vers le gymnase, je dépose mes bulletins de pub SDPO Foulées de la Soie sur les pare-brise. Je croise Pgaz de PCAP (contente de d'avoir revu ).

DSC00242 (Small)DSC00214 (Small)

9h00 Que de monde déjà à l’intérieur du gymnase ! Comme j’avais déjà consulté mon numéro de dossard sur le site des Foulées Etampoises, je vais directement vers les tables d’inscriptions et retrait des dossards. Mais il y a tellement de monde que ce n’est pas facile de lire le papier collé devant les bénévoles. Je finis par trouver où je dois faire la queue et récupère mon dossard numéro 102.
DSC00216 (Small)DSC00217 (Small) 

9h10 Retour à ma voiture pour me mettre en tenue, collant léger et débardeur du club avec manchettes et gants, et une veste le temps de l’échauffement. Je prends aussi ma mini gourde d’eau et un gel.
DSC00219 (Small)
9h20 C’est parti pour l’échauffement, une partie en compagnie de Pgaz. Je vais voir où se situe exactement la ligne de départ que l’animateur annonçait être devant la salle des fêtes. Puis je cherche un petit coin pour soulager ma vessie, et une petite série de gammes pour terminer avant d’aller vers le départ. 25’ puls 148/167 et 3,7 km.

DSC00239 (Small)DSC00241 (Small)

A 9h40 le départ de la course des jeunes est donné, et le nôtre se fera un peu plus tard que prévu. L’animateur comble le temps d’attente en discours et explications du parcours, mais les coureurs s’impatientent. Du coup les premiers reprennent un peu l’échauffement devant la ligne, et il y en a certains, derrière moi, qui pensent que le départ a été donné et s’interrogent. Le moment donné, le commissaire de course fait reculer tout le monde derrière la ligne rouge au sol, ça rouspète un peu.

DSC00240 (Small)

 87044591parcours-des-10km-d-etampes-jpg

10h10 Pan ! Nous voilà partis pour deux boucles de 5 km, et ça se bouscule au départ ! Mais malgré tout l’allure est très rapide. Virage à gauche au rond-point, le long de la rivière Etampes. Après la traversée du Jardin Douce France, une petite montée et passage du km1 en 4’30, beaucoup trop vite même si j’ai décidé d’aller vite dès le départ. Maintenant ça devient plus fluide et nous longeons la N20 un certain temps.

On passe sous le chemin de fer.
Je passe au km2 en 4’46, bon faut que j’aille plus vite pourtant je n’avais pas l’impression d’avoir ralenti… Pour l’instant je me sens encore bien. Je ne sais plus trop où c’était mais nous descendons une petite rue pavée avant de tourner à gauche. Km3 en 4’39, là c’est mieux.
De nouveau passage sous la ligne de chemin de fer pour revenir le long de la rivière, passage le plus joli de ce parcours d’ailleurs. Maintenant je suis un peu esseulée. Au km4 en 4’49, de nouveau j’ai ralenti. Bon, il y a de petits faux-plats mais quand même, j’ai du mal à rester proche des 4’37. Et puis dans le dernier km, la portion avant l’hypermarché est ventée, ça n’arrange pas mon allure !  C’est à ce moment là qu’une fille au maillot rouge me dépasse et je m’accroche à elle. Après le magasin, on passe devant le gymnase où se situe le km5. Un bénévole annonce le chrono, je regarde ma montre et j’en suis à 23’44. Je suis contente, bien que j’ai fait le km5 en 4’58
Et c’est reparti pour une boucle. Je suis toujours la fille en rouge qui prend tout de même de l’avance. Dans la rue vers le jardin, je croise les premiers à qui ils ne restent plus que 2 km environ. Et comme je m’y attendais, au cours du km6 je sens mon coup de mou venir. Je prends mon gel. La fille en rouge aussi faiblit, je la vois qui se met à marcher juste avant de tourner sous le pont de chemin de fer. Mais elle reprend la course avant que je n’ai le temps d’être à sa hauteur. J’ai mal appuyé au lap du km6, du coup lorsque je prends celui au km7 je lis 10’28 ! Diable ! Là ça ne va plus du tout ! C’est un vrai coup de pompe que j’ai eu ! Et comme il n’y a pas grand monde autour de moi, je m’accroche à chaque coureur qui me dépassse. Je repasse sous les 5’/km mais quand même loin des 4’37. Niveau souffle ça peut encore aller mais les gambettes n’ont plus de jus. Les derniers encouragements au passage du magasin sont les bienvenus, surtout qu’il y a cinq virages pour atteindre l’arrivée dans le parking du gymnase. J’entends l’animateur qui annonce mon arrivée mais je n’ai pas la force de sprinter à fond.

Je passe la ligne en 48’55 à mon chrono.


DSC00243 (Small)
Un bénévole récupère mon étiquette code-barre et un autre me remet le cadeau d’arrivée, une serviette ultra absorbante. Passage au stand collation où je prends juste un quartier d’orange et un morceau de pain d’épice. Je suis flagada et je regagne ma voiture pour me mettre au chaud.

DSC00244 (Small)

Ce n’est pas un mauvais chrono, mais le moins bon entre tous ceux courus en 2010, et bien loin de mon record à Vitry ! Mais comme c’était un test, test qui confirme bien ce que je pensais, je ne tiens pas plus de 30’ à 13km/h, et encore même pour mon premier tour j’y étais à peine. Et si j’y arrive sur les parcours cross, je pense que c’est à cause des descentes dans lesquelles je peux aller plus vite sans me fatiguer ou alors les distances sont fausses...
De toute façon pour 2011, un record sur 10 km n’est pas mon objectif, du moment que j’ai gardé le niveau 2010, c’est le principal.

Ce fut quand même une belle 17ème édition des Foulées Etampoises, sans pluie et une température parfaite pour courir. Le parcours comporte quand même pas mal de relances, mais il est suffisamment plat pour faire un bon chrono. Par contre pour la collation d’arrivée, j’ai été déçue de ne pas trouver de bananes.

 DSC00249 (Small)

ani018-R.gifésultats officiels : 48’56. 258ème sur 346.

23ème féminine sur 68.
8ème V2F sur 16.

10 KM ETAMPES 2011
Premier 5km en 23’44. 12,6 km/h. 4’44/km
Deuxième 5km en 25’12. 11,9 km/h. 5’02/km.

 

Relevé de mon cardio 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  48'55 10,64
  13

    180 / 189

 

  DSC00215 (Small)

DSC00246 (Small)DSC00247 (Small)

Après m’être plus chaudement vêtue, je suis repartie en footing de récup sur la partie la plus jolie du parcours. 21' puls 140 et 2,7 km.

S’il avait fait meilleur, je serais bien restée visiter la ville.

Un aperçu du parcours en cliquant sur la photo.

DSC00218 (Small)


Repost 0
Publié par Sylvounette - dans 10 km
commenter cet article
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 14:24

LES FOULEES ESTIVALES D’ASEL TORCY
1er Août 2010
LOGOTORCY10

6h00 Réveil un peu dur, j’aurais bien dormi encore mais bon…..Petit déjeuner habituel avec un gâteau de riz caramel rhum raisins et je finis de préparer mes affaires pour la course à pied et pour la sortie vélo en guise de récup après compétition que j’ai prévue de faire avec Nadine.
LOGOTORCY10
7h20 Nadine arrive chez moi et nous partons pour Torcy avec ma voiture. La circulation est bien fluide, et dans Torcy nous trouvons assez facilement le gymnase grâce au fléchage de la course.
2010 TORCY002 (Medium)
8h00 Je vais m’inscrire. Vraiment pas grand monde encore sur place pour les inscriptions alors ça va très vite. La bénévole me remet le dossard numéro 116 et des épingles. Nadine est toute surprise de voir qu’ici ils ont même des épingles dorées !
Ensuite passage au stand suivant pour retirer le tee-shirt de la course, d’une belle couleur orange mais par contre bien trop grand, ni taille S ni taille M…….que du L ou XL !
En ressortant du gymnase nous croisons Hubert et Pascal de PCAP, et près du stade où se situe l’arrivée nous croisons Pgaz également de PCAP, en fait c’est lui qui m’a reconnue en premier.
LOGOTORCY10
8h30 Nous faisons un petit repérage pour voir où se situe la ligne de départ. Il y a 3 ans que je n’ai pas participé à cette course et j’ai du mal à me rappeler. Mais au fur et à mesure les souvenirs me reviennent et nous trouvons bien la ligne de départ, ligne jaune tracée au sol dans la Grande Rue. Ensuite nous allons un peu plus loin pour que Nadine repère où se positionner pour nous photographier à la fin du premier tour.
Puis retour vers la voiture pour me mettre en tenue. En chemin nous croisons de nouveau Hubert et Pascal qui nous disent que Francine, Isabelle et Marc, autres membres de PCAP, sont arrivés. Nous les retrouvons donc plus loin en train de se préparer.
2010 TORCY007 (Medium)
8h50 Je finis de me mettre en tenue de compétition, je remplis une mini gourde d’eau et une autre avec mon gel dilué. Je mange ma barre Gerblé aux abricots puis direction le gymnase pour une pause pipi.
LOGOTORCY10
9h00 Séance photos avec tous les membres PCAP dont certains que je n’avais encore jamais rencontrés, Dide et Runningjuan. C’est Nadine qui fait la photographe avec les appareils des uns et des autres !
Après bien des papotages, parmi tous ces membres de PCAP, c’est Dide qui se propose de m’aider pour mon objectif (faire mieux qu’en 2005 donc moins de 50’37) puisqu’il reprend la compétition après quelques mois d’arrêt forcé. Je sais que c’est possible vu ma progression sur la distance durant cette saison. Mais le parcours se fait sur deux boucles avec deux côtes à chaque tour, plus une petite dernière avant l’arrivée, donc si j’ai une aide pour me booster pour les deux derniers kilomètres où j’ai tendance à me relâcher ce sera plus sûr. Donc rendez-vous sur la ligne de départ avec Dide.
40446_1547760333001_1204841594_1560633_5019558_n.jpgPhoto de l'album de Francine


9h25 Je pars m’échauffer dans les rues de Torcy en passant par l’église puis je finis par les gammes de courses sur la place ombragée où j’ai garé ma voiture.
25’ puls 148/176 et 4km à 9,7 km/h.
LOGOTORCY109h50 Je retrouve Nadine, assise sur un banc de la petite place près du départ, en train de bouquiner. Ensuite je rejoins le groupe PCAP derrière la ligne de départ.

 

TORCY 2010007 (Medium)
10h00 Le départ est donné. Je me suis placée bien devant et Dide est venu me rejoindre quelques secondes avant le départ.
Comme toujours ça part vite devant et en plus le parcours commence par une descente. En bas on tourne à droite, un peu de plat et ensuite commence la longue côte. Là, Marc puis Francine nous dépassent. Un peu plus haut ce sera Isabelle, puis Pascal, mais je ne cherche pas à les suivre, je ne tiens pas à me griller dans cette côte dès le premier tour. Et c’est d’ailleurs ce que me conseille aussi Dide, donc nous avons la même approche de gestion. La côte terminée, je relance et je rattrape Francine. Un premier ravitaillement d’eau mais je ne m’arrête pas, j’ai encore assez dans ma gourde. Puis une petite descente, on tourne à droite, une partie plus plate, on  tourne à gauche et de nouveau une petite descente. Francine va de nouveau me passer devant. Dans les descentes on accélère pour récupérer un peu du temps perdu dans les côtes. Puis on tourne à droite et on arrive sur la deuxième côte qui est plus courte mais que je trouve plus difficile car plus raide, surtout sur la fin. L’écart avec Francine va se creuser dans cette côte, elle est trop forte dans les côtes ! Ensuite c’est le trio Isabelle Pascal Hubert qui va nous dépasser.
Deuxième ravitaillement, là je prends un gobelet, je bois une gorgée et verse le reste sur ma tête pour mouiller mon bandana.
C’est dans cette partie, juste avant d’attaquer une nouvelle fois la longue côte, que Nadine est postée pour nous photographier. Passage au km5 en 24’15.
Et c’est reparti pour un tour. Au cours de cette deuxième longue côte, je repasse devant le trio, et j’ai toujours Francine en ligne de mire. Je pensais avoir beaucoup plus de mal que ça pour ce deuxième passage, mais non, c’est bien passé. Au ravitaillement, de nouveau je bois et me mouille la tête. Je me sens toujours bien en souffle, niveau jambes aussi. Je loupe le laps du km6 parce que j’étais en train de papoter avec Dide, tant pis. Maintenant je bois mon gel dilué. On  arrive au km7 avec la descente, donc c’est bien parce que d’habitude à ce niveau j’ai mon coup de mou, mais là  du coup ça me permet de le repousser. Et heureusement car lorsqu’arrive la côte raide, là je sens que j’ai plus de mal qu’au premier tour. Mais mon lièvre Dide est là pour m’encourager à ne rien lâcher. Passé le raidillon de fin de côte, il me dit qu’il faut relancer de suite…..Pfff ! ! ! Pas facile ! Là je ne me souviens plus si on reprends une partie de la longue côte ou bien si on tourne avant…….Et puis Ouf ! on tourne juste avant le poste de ravitaillement, dernière petite côte avec le km9 passé en 44’19. Reste plus qu’un kilomètre, mon lièvre dit qu’il faut y aller maintenant. Dur dur car là mes gambettes sont lourdes et mon souffle s’est bien accéléré, et puis j’ai du mal à repérer les lieux alors ça me semble long ! Dide me dit de lever les genoux pour dérouler, tirer sur mes bras, je croirais entendre mon entraîneur ! Tirer sur les bras cela m’est encore possible mais lever les genoux, là pour moi c’est pas possible quand mes gambettes sont mortes……mais bon, mon écart avec Francine à diminué, c’est déjà bien !
A l’entrée du stade, Nadine est là pour la photo, je lui fais un petit coucou et je pénètre dans le stade pour un petit tour de piste. D’habitude j’arrive bien à lancer mon sprint mais là j’ai du mal, Dide m’encourage toujours, je dépasse quelques concurrents et je sens que c’est bon pour que je rattrape Francine et passer la ligne avec elle…..mais au même moment elle aussi en remet un coup et là c’est pour moi mission impossible malgré mon sprint final !
Je n’ai pas vu le gros chrono mais Dide me dit qu’on a fait 48’50, je n’en reviens pas !

Je le remercie pour son aide (dernier kilo en 4’27 ! ).

Une fois passée la ligne d’arrivée, un commissaire de course m’a rappelée parce qu’il n’avait pas eu le temps de noté mon numéro de dossard.
Ensuite il fallait rendre son dossard, zut j’ai oublié de le prendre en photo !
2010-TORCY011--Medium-.JPG
10h50 Direction le stand collation d’arrivée, un buffet de fruits.
Et je retrouve Nadine en grande discussion avec la première féminine de ce 10 km. En fait Nadine a flashé sur ses boosters de couleur rose !

Puis retour au gymnase pour une bonne douche brûlante.
Je vais consulter les résultats mais tout n’est pas encore affiché. Dommage parce qu’en fait, après avoir consulté les résultats sur le site, j’ai vu que je suis arrivée 3ème de ma catégorie, mais comme nous devions aller déjeuner avec tout le groupe PCAP, nous n’avons pas attendu la suite du listing.
LOGOTORCY10
11h45 Donc cette fin de matinée s’est terminée autour d’un verre avec une partie du groupe, et ensuite dans un petit restau du coin autour d’une salade composée avec ceux qui pouvaient rester.
2010-TORCY018--Medium-.JPG
ani018-R.gifésultats officiels : 48’48. 175ème sur 281.

15ème féminine sur 43.

3ème V2F sur 8.

Je suis vraiment contente d’avoir largement atteint mon objectif sur ce parcours difficile. Et heureusement que nous avons eu un temps idéal pour courir, parce que j’ai souvenir d’avoir fait cette course par un temps bien chaud et ensoleillé, et là c’est dur dur avec les côtes !

Relevé de mon cardio 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  48'47 10,43
  12,8

    180 / 196


  sylvie1911 TORCY 20101er 5km : 24'15

2ème 5km : 24'32

Voilà pour cette dernière compétition avant mes vacances qui m’a permis de rencontrer à nouveau cette sympathique équipe de PCAP, et de faire  connaissance de deux autres membres. Un grand merci à Dide pour m’avoir aidé à bien finir cette course, et aussi merci à Runningjuan pour nous avoir offert ce verre de l’amitié !
Et merci à Nadine pour les photos !

Un clic sur celle-ci pour voir son reportage

2010 TORCY005 (Medium)
14h30 Cette journée sportive s’est terminée par une récupération à vélo avec Nadine sur les bords de Marne. Départ de la base de loisirs de Torcy en traversant celle de Vaires sur Marne jusqu’à Bry sur Marne avec retour en passant par le Perreux, sur l’autre rive, où nous avons assisté à un passage de bateau dans une écluse. Et pour finir une pause repos sur l’herbe car Nadine était KO après 2h30 et 36,4 km de vélo, ses fesses vont s’en souvenir !

Un clic sur cette photo

2010 TORCY041 (Medium)

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans 10 km
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 17:38

 

10 Bornes de la Saint-Médard à Brunoy

Samedi 5 juin 2010

 

10bornes10.jpg
Je me suis inscrite à cette course en pensant réaliser moins de 48’ sur ce parcours roulant, mais c’était sans compter la grosse chaleur estivale, et encore heureusement le départ du 10 km n’était prévu qu’à 20 h.
pied10.jpg
16h30 Chantal passe me prendre chez moi. Elle va courir aussi pour voir où elle en est sur 10 km depuis son marathon de Paris. Quelques bouchons sur la N6 avant d’arriver à Yerres, puis quelques petits détours avant d’arriver à Brunoy après une bonne heure de route. Nous avons la chance de trouver une place à environ 500m du stade municipal, et à l’ombre.
10bornes10
17h45 Nous croisons les marcheurs qui viennent de prendre le départ de la course 1 km solidarité.
BRUNOY001--Small-.JPG
Nous entrons dans le stade, nous allons consulté le panneau d’affichage pour connaître notre numéro de dossard, et nous récupérons un sac contenant pas mal de pubs avec le dossard et la puce électronique.

BRUNOY005--Small-.JPG

A un autre stand nous avons droit à un beau tee-shirt microfibre noir , alors que celui du 5 km est en coton rouge.
tee-shirt-brunoy001--Small-.JPG
18h00 Petit tour des stands et pause goûter.
BRUNOY016--Small-.JPG
18h10 Nous assistons à la première course enfants de 1 km.
BRUNOY020--Small-.JPG
Un passage par les vestiaires, douches et toilettes avant de retourner vers la voiture pour nous mettre en tenue. En chemin, le clown animateur de cette course de la Saint-Médard nous prend en photo.
BRUNOY055--Small-.JPG
Il fait vraiment très chaud, c’est donc en short et débardeur du club que nous allons courir. J’avais prévu de diluer mon gel dans ma mini gourde, mais vu la chaleur je préfère mettre uniquement de l’eau, car je n’ai prévu qu’une seule gourde.

BRUNOY057 (Small)
19h00 C’est parti pour notre échauffement à travers les rues dont un bout du parcours, avec passage par le stade pour voir la fin avec l’arrivée sur la piste.
Après 20’ de footing, retour vers la voiture afin que Chantal mette son maillot du club et fasse une nouvelle pause pipi derrière un buisson

BRUNOY061--Small-.JPG
Et nous repartons vers une rue ombragée non loin de la ligne de départ pour faire les gammes de courses. En chemin nous sommes klaxonnées par un motard que nous ne reconnaissons pas de suite…….C’est aussi un coureur du CCR92, Pierre, à qui Chantal avait parlé de cette course.
pied10
19h50 Nous nous rendons vers l’arche de départ, et là surprise ! Je croise mes deux coachs de La Minière, Benoît et Monique du club EASQY. Et quelques instants plus tard, c’est Mariecke et son mari que je vois arriver. Pas le temps de beaucoup discuter, le départ va bientôt être donné. Les meneurs d’allure se mettent en place, et avec Chantal nous sommes placées bien devant, car encore une fois pas de tapis pour la puce au départ, et cette fois-ci il y aura moins d’écart entre mon chrono et le temps scratch.
BRUNOY064--Small-.JPG
20h00 Pan ! C’est parti pour deux boucles de 5 km. Il fait un peu moins chaud qu’à notre arrivée mais chaud quand même pour courir et espérer faire un record sur 10 km, mais 30’’ de mieux qu’à Vitry , soit 47’30 ça me satisferait bien !
Je pars vite, peut-être un peu trop d’ailleurs. Dans cette première ligne droite, les meneurs d’allure en 40’ et  45’ vont me dépasser, normal 

Le tout c’est que le suivant, celui des 50’ ne me dépasse pas !


Après le km1, je sens que Chantal ne me suis plus. Je reste dans les pas d’un groupe de 3 coureurs du même club pendant un certain temps, leur allure proche des 13 km/h me convient bien. Mais bon, avec la chaleur, la baisse de régime viendra vite après les deux premiers kilomètres. Je vais finir par passer devant ce groupe malgré tout. Nous sommes bien encouragés sur ce parcours et même aspergés d’eau par un habitant avec son tuyau d’arrosage, ça fait du bien. Je surveille le balisage des kilomètres pour vérifier que je reste bien en dessous des 5min au km, tout en m’accrochant à des coureurs devant moi. Beaucoup de monde encore pour nous encourager à l’approche du stade que nous contournons par une rue en légère descente. Puis une courte et petite pente pour entrer sur la piste, environ 100 mètres et nous ressortons pour une deuxième boucle. Au ravitaillement je prends un gobelet d’eau, je bois une gorgée et je mouille ma tête, plutôt mon bandana, ensuite j’avale mon gel en le diluant avec une grosse gorgée d’eau.

Passage du km5 en 24’.

Je croise en sens inverse le mari de Mariecke, il m’encourage au passage.
Je sais déjà que je n’atteindrai pas mon objectif mais je continue comme si. Je suis régulière dans mes passages à chaque kilomètre, je dépasse quand même des concurrents petit à petit.
Mais il me tarde d’arriver ! Au km8, j’essaie d’aller plus vite mais pas de force, je finis mon eau et je regrette de n’avoir pris qu’une mini gourde  Pour le dernier kilomètre, toujours du monde pour nous encourager dans le virage pour contourner le stade. Donc les encouragements et la légère descente me redonnent un coup de fouet. J’arrive sur la piste, là aussi beaucoup de monde à nous encourager pour ce demi tour. J’ai du mal à lancer mon sprint mais j’y arrive et dépasse plusieurs coureurs. Je franchis la ligne bien contente d’en avoir terminé par cette chaleur. A mon chrono 48’30, une minute de plus que mon objectif prévu et seulement 30’’ de plus qu’à Vitry, donc pas trop mécontente au final parce que ces dernières années, par une telle chaleur, j’étais plutôt largement au dessus des 50’.
pied10
Un bénévole récupère la puce. Je croise Pierre qui  a terminé en 47’ et des poussières, et aussi Marcel que je n’ai pas revu depuis longtemps à La Minière. Je passe au stand de collation boire un verre d’eau et manger de la banane en attendant l’arrivée de Chantal.
Je croise également d’autres membres du TUVB. Et puis un coureur m’aborde pour me dire, tout en souriant, qu’il n’était pas content que je l’ai dépassé
Tout le monde a bien souffert de la chaleur pour cette 12ème édition des 10 Bornes de la Saint-Médard !
BRUNOY067 (Small)
21h00 Je retrouve Chantal au stand collation, elle a terminé en moins de 50’, puis nous allons chercher nos affaires pour prendre une bonne douche. En chemin nous croisons Mariecke que nous encourageons
BRUNOY069--Small-.JPG
21h30 Nous consultons les résultats et je vois que je suis 2ème de ma catégorie. Mais comme je pense qu’il n’y a des récompenses que pour les premiers de chaque catégorie, nous n’attendons pas. Nous retournons tranquillement  à la voiture et en chemin il me semble entendre que l’on appelle une deuxième féminine sénior, du coup nous nous dépêchons pour relire le bulletin d’inscription et en effet, ce n’est pas ce que j’avais cru lire sur le site, les trois premiers sont récompensés.
BRUNOY071 (Small)
21h40 Donc vite fait nous retournons en voiture vers le stade et nous arrivons lorsque les V1F sont sur le podium, dont Moumoune de l’EASQY  2ème et qui de plus a fait un double podium car elle est aussi classée au scratch dans le top 10, bravo Monique !

Et bravo aussi à Benoît, 2ème au scratch et 1er de la catégorie sénior

Ensuite vient mon tour, dommage pour la photo que la troisième soit déjà partie. J’ai reçu un joli bouquet de fleurs, une belle coupe et un petit sac contenant des produits énergétiques.

Et Chantal tient absolument à me photographier auprès de Dominique Chauvelier parrain de cette édition.
BRUNOY087--Small-.JPG

22h00 Il est temps de repartir, mais avant, une dernière photo avec mes champions de coach de l’ARP Guyancourt.
BRUNOY090--Medium-.JPG


ani018-R.gifésultats officiels : 48’36. 321ème sur 660 participants.
24ème féminine sur 139.
2ème V2F sur 19.


sylvie1859-BRUNOY2010.png
Chantal termine en 49’57. 362ème sur 660 et 11ème V1F sur 50.

Bravo et merci pour les photos !
Et notre copain de club Pierre : 47’09. 272ème sur 660. 43ème V2M sur 108.

pied10

Ce fut donc une belle compétition bien organisée. Nous avons fait une bonne course malgré la chaleur et passé un agréable moment. Et bien contentes d’avoir croisé des connaissances, mais dommage que nous n’ayons pas revu Mariecke et son mari après leur arrivée pour papoter un peu plus…..

 

Un clic sur ma coupe pour voir toutes les autres photos

brunoy001--Small--copie-1.JPG

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans 10 km
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 22:59

 

HUMARATHON VITRY SUR SEINE
Championnat de France des 10 km
Dimanche 18 avril 2010



Alors voilà c’est fait !

J’ai atteint mon objectif en battant mon record sur 10 km

au cours de ce championnat de France !

LOGO20
6h00 Je me réveille en bonne forme et je prends mon petit déjeuner habituel amélioré d’un gâteau de riz rhum raisins caramel.
Je finis de préparer mon sac de sport sans oublier mon APNR, que je confierai à mes copines pendant ma course, ainsi que mon gâteau sport banane et fruits secs car nous fêterons l’anniversaire de Francine de PCàP après son semi-marathon.

LOGO20
7h00 Aujourd’hui c’est Chantal qui me sert de chauffeur, et passe me chercher à l’heure convenue. A cette heure, pas de bouchons pour circuler et nous sommes sur place en moins de 30 minutes. Juste un petit tour du pâté de maison pour trouver une place à se garer sur le parking d’un petit supermarché, à cinq minutes de marche de l’Hôtel de Ville de Vitry et donc non loin du départ aussi.
Pendant le trajet, Chantal me disait qu’elle avait mal au ventre pour moi ! Alors là, c’est trop, c’est moi qui cours et c’est elle qui stresse !

10KM VITRY001 (Small)
7h35 Nous allons au gymnase d’accueil pour retirer mon dossard, numéro 1136. Pas grand monde, j’ai donc vite fait de récupérer un sac contenant la puce électronique et deux dossards. L’un avec le numéro à épingler devant et l’autre pour la catégorie V2, à mettre dans le dos.

10KM VITRY003 (Small)
Ensuite je dois aller au stand en face chercher un tee-shirt de la course
Pendant ce temps Chantal prenait son petit déjeuner.
10KM VITRY004 (Small)
Elle a également retrouvé des connaissances, et nous avons un peu papoté avant de ressortir et faire un petit tour extérieur vers le village. Nous y rencontrons Xavier de notre club CCR92 qui, comme moi, participe au championnat. Il y en a trois autres qui sont inscrits sur la course 10km Open, Michel, Sébastien et Fred-Antoine.

10KM VITRY005 (Small)
C’est encore bien calme, les stands sont en pleine installation. Nous allons repérer l’aire de départ. Il y a des arches de départ de partout ! Et celle pour le championnat de France des 10 km n’est pas encore gonflée.
Chantal tient absolument à me photographier au pied des ballons
vitry (Small)
8h30 Nous sommes de retour à la voiture et je me prépare. Il ne fait pas encore très chaud alors je vais garder sur moi un pull polaire que je confierai ensuite à Chantal.
Je dilue mon gel dans un peu d’eau dans ma mini gourde mais je ne mets pas la ceinture, je la teindrai à la main. Pour une fois je vais courir sans eau !
VITRY-10KM001--Medium-.JPG
8h45 Nous repassons par le gymnase pour ma pause pipi. Et là j’entends quelqu’un qui m’appelle……c’est mon ancien coach, quelle surprise de le voir ! Quelques mots échangés et

je lui fais part de mon objectif, partir pour 48’, qui sera déjà un record, et ensuite on verra car il y a une côte !
Il y a trop de monde aux toilettes, alors je ressors du gymnase……je trouverai bien un petit coin dehors…
Nous remontons vers les lignes de départ car je pense m ‘échauffer de ce côté pour être plus proche. Là encore Chantal croise une connaissance qui finit de s’échauffer car le départ du 10km des Vétérans et Juniors ne va pas tarder.

VITRY-10KM011--Medium--copie-1.JPG
9h05 Je confie ma polaire à Chantal et part faire mon échauffement dans les rues alentours. Entre temps je réussis à me cacher quelque part pour soulager ma vessie. Mais comme le terrain est plutôt vallonné, je vais finir par tourner sur une place ombragée en face d’un groupe scolaire. Personne d’autres à part des promeneurs de chiens. J’ai couru 18’  et j’ai fini par les gammes montées de genoux, talons-fesses, pas chassés et accélérations. Puis en trottinant j’ai rejoint la ligne de départ où j’ai retrouvé Chantal. J’en ai profité pour lui remettre mes manchettes, je pense que j’aurais trop chaud si je les garde, mes gants suffiront.
VITRY-10KM018--Medium-.JPG
9h37 Me voici donc derrière les barreaux quand arrive Véro, venue m’encourager alors qu’elle devait  courir le 10 km Open, mais elle s’est fait une petite blessure.

C’est super sympa !
VITRY-10KM020--Medium-.JPG
Il y avait un espace vide entre le sas élites et celui où j’étais, et au moment où le ruban de séparation a été enlevé, les filles devant ont cru au départ et ont démarré comme si !

Pfff ! faux départ ! Il fallait encore attendre 1 minute…..

LOGO20
9h40 Cette fois-ci s’est bien parti et très très vite ! surtout que ça descend légèrement. Je suis placée sur la gauche, pas top car il y avait les stands ravitaillements pour le semi et ça nous a un peu géné dans la trajectoire. En tous cas je suis déjà au-dessus de mon allure prévue, entre 12,5 et 13 km/h pas plus pour les 5 premiers kilomètres.
Km1 en 4’31 ! Je ralentis un peu parce que si je continue à cette vitesse là je ne tiendrai pas après le km5. A ce moment arrive à ma hauteur une connaissance du club de Lisses. Elle m’encourage à la suivre mais je surveille mon allure tout de même parce que je sais qu’elle court plus vite que moi d’habitude. Nous faisons donc une bonne partie ensemble, puis avant d’arriver sur les quais (je m'en souviens de ce passage quand j'avais couru le semi en 2006),  elle faiblit et me dit d’y aller, de ne pas l’attendre. Mais bon, je n’accélère pas pour autant, je garde mon rythme et elle restera derrière moi un certain temps. Loin je ne sais pas car je ne me suis jamais retournée. J’étais plutôt concentrée sur un binôme V2 + V3 juste devant moi. Deux ou trois fois je les ai passées, puis elles sont repassées devant moi, et à un montent j’ai eu un peu le sentiment que l’une d’elle ne voulait pas que je la passe, et je me suis retrouvée à la limite des plots disposés sur le milieu de la route. Mais j’ai fini par arriver à mes fins, surtout que l’un d’elles avait une respiration style locomotive et ça m’agaçait un peu ce bruit…..
Et puis tout d’un coup j’entends ma compagne de début de course qui me dit que je m’endors ! Ah ben sûrement puisqu’elle m’a rejointe ou alors elle a retrouvé du jus et accéléré ! Mais je lui rappelle qu’il y a bientôt une côte…..
Nous repartons donc pour un petit bout de chemin ensemble.
Je passe au km5 en 23’52.
Au ravitaillement j’attrape une bouteille d’eau, je bois une gorgée, j’en verse un peu sur ma tête et je mouille mes gants, j’ai bien fait de les garder, ils vont me  servir d’éponge. Entre le km5  et le km6 je vais boire mon gel. Un peu avant la fin du km6, un passage de pont au-dessus du chemin de fer, ça coupe un peu l’élan. Je le passe sans trop de difficulté mais j’ai perdu ma compagne, puis ça redescend, de quoi récupérer mais ce moment de répit sera de courte durée car une longue côte va s’ensuivre sur presque un kilomètre. Je me sens bien malgré tout, je me penche un peu en avant et je grimpe en petites foulées tout en dépassant de nombreuses concurrentes, certaines marchant sur la fin. Les supporters nous disent que c’est la fin de la côte au km7 mais ça continue quand même encore un peu. La montée terminée, un poste d’épongeage bienvenu ! Je trempe mes gants pour m’humidifier le visage durant les environs 2,5 km qui restent. Km7 en 5’12 !
Maintenant c’est plat, je relance comme je peux, j’ai l’impression de ne pas avancer, c’est dur et cette longue ligne droite est interminable. Un monsieur à vélo m’encourage. Le passage de la côte a fait la différence et nous ne sommes plus très groupées !
A partir du km8, ça descend doucement, mais autant au départ j’avais l’impression d’aller trop vite, là je me sens au ralenti……Il me tarde d’arriver à la statue de Dubuffet car je sais qu’à partir de là c’est presque terminé. Je dépasse encore malgré tout des concurrentes.
Je passe le km9 en 43’32, ouh là ! Faut que j’en remette un coup sinon je ne vais pas atteindre mon objectif ! Petit à petit je gagne du terrain sur une concurrente V3, il y a encore une V2, et puis quand je vois le gros chronomètre qui en est à 47’55, là mes jambes retrouvent du tonus, y a pas faut que j’arrive avant qu’il passe les 48’00 ! Pfff !  Il s’en est fallu de peu ! Pile poil je pose le pied sur le tapis à 48’00 et dépasse la V2 d’une foulée. Et à mon chrono 47’57 !
Je suis super contente d’avoir réussi !

Ma compagne de Lisses est arrivée moins d’une minute après moi en 48’56, contente d’elle aussi, car elle pensait faire pire. Je l’ai remerciée pour son aide. Elle me redit que je suis trop prudente au départ, mais quand je vois passer une fille sur un brancard, je lui dis que  je préfère l’être prudente et être debout à l’arrivée !

Je passe au stand collation prendre de l’eau, un morceau de banane et des abricots secs, je rends ma puce et je retrouve mes copines Véro et Chantal pour leur annoncer mon résultat.
VITRY-10KM037--Medium-.JPG

Relevé de mon Polar  
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  47'57 10,2
  12,8
    - / bug



sylvie1800 10km Vitry sur Seine

Profil du parcours


Parcours


ani018-R.gifésultats officiels : 48’00.

346ème sur 407 féminines.

35ème V2F sur 68.


LOGO20
10h45 Retour à la voiture pour chercher mon sac de rechange et direction la douche. En même temps Véro va en profiter pour aller rendre sa puce puisqu’elle n’a pas couru.
Pendant que je courais, Chantal a pu voir ceux de notre club avant le départ du 10km Open et les retrouver à l’arrivée pendant que je prenais une douche bien fraîche mais pas glaciale.

VITRY-10KM025--Medium-.JPG
Fred-Antoine : 38’50
Michel : 41’02
Sébastien : 42’38
Et pour le championnat vétéran, Xavier : 37’17.
Bravo à tous les quatre !

Et merci pour vos encouragements !


LOGO20
11h20 La matinée n’est pas terminée. Je retourne vers l’arrivée du 10 km Open, car je voudrais bien voir Mariecke et elle ne devrait pas tarder. D’ailleurs certains de ces partenaires du TUVB sont déjà là dont son mari qui me dit qu’elle arrive bientôt. Et en plus elle va avoir la chance de franchir la ligne d'arrivée au son de la Marseillaise !

Et quand je la vois vêtue de long, je lui dis qu’elle a dû avoir bien chaud !
VITRY-10KM055--Medium-.JPG
Nous avons eu un super temps pour cette fête de l’Humarathon, et je ne regrette pas de n’avoir couru que 10 km ! Ceux qui ont pris le départ du semi-marathon à 11h00 ont du avoir encore plus chaud avec leur deux tours à faire sous un soleil de plus en plus chaud !
LOGO20
12h00 Il est temps que j’essaie de trouver certains membres du forum de Passion Course à Pied pour me joindre à eux et fêter un anniversaire surprise à Francine. Mais pas évident de retrouver des personnes que je n’ai encore jamais rencontrées

en chair et en os !
Nous prenons donc place au carrefour juste avant l’arrivée du semi-marathon, les premiers ne vont pas tarder à arriver, et en même temps je guette les personnes qui portent du rouge, couleur de PCàP. Et enfin au bout d’un certain temps, je reconnais Pascal avec sa caméra. Je l’appelle, avec le bruit de la musique il n’entend pas, du coup Véro s’y met aussi et là il me voit et viens vers nous.  Nous nous retrouverons donc ensuite à l’arrivée.
Vers 12h10 les premiers du semi arrivent, et entre deux concurrents,

qui vois-je passer devant moi ? ? 

Françoise, une coureuse dont j’ai fait la connaissance au 10km et semi de Rueil-Malmaison où elle avait fait un podium, et aujourd’hui aussi elle a les bras bien chargés !
VITRY-10KM066--Medium-.JPG
Les concurrents du semi continuent de défiler devant nous. Véro encouragent tous ceux de son club. Et je guette le passage de Marc et Francine après le passage du meneur d’allure 1h30. C’est après la septième féminine que j’ai vu arriver Marc, bien reconnaissable avec sa tenue du site.
VITRY-10KM082--Medium-.JPG
Bon, donc maintenant Francine ne devrait plus tarder, ils sont pratiquement toujours ensemble sur les courses. Mais là les minutes passent et je me pose des questions….L’aurais-je loupée ? Non pas possible, il n’y a pas beaucoup de femmes de passer. Je guette toujours du rouge au loin, et tout d’un coup Véro me dit avoir souvent vu cette fille qui arrive…..non d’un chien !  mais c’est elle Francine

et son tee-shirt est blanc ! ! ! Vite une photo….
VITRY-10KM084--Medium-.JPG
Voilà, maintenant reste plus qu’à retrouver tout le monde après la ligne d’arrivée. Je fais enfin connaissance de visu avec Isabelle, Aurélie, Audrey (euh…pas sûre du prénom) et un deuxième Pascal. Francine semble bien fatiguée de sa course, un peu déçue de son chrono,  mais nous lui souhaitons son anniversaire et le sourire revient !

13h15  Véro rentre chez elle, merci encore d’être venue m’encourager.
Avec Chantal je retourne à sa voiture chercher mon gâteau et nous retrouvons le groupe dans le gymnase pour la suite des festivités.
Un autre groupe fêtait également un anniversaire. Nous avons donc bu et dégusté toutes les douceurs aussi bonnes les unes que les autres, pendant qu’autour de nous les bénévoles s’activaient à remettre de l’ordre dans ce gymnase.
VITRY-10KM096--Medium-.JPG
Ce fut une belle journée de printemps avec plein de sympathiques rencontres, et bien sûr une grande satisfaction d’avoir enfin battu mon record sur 10 km !

Par contre nous n'avons pas vu notre entraineur du club, pourtant il était là puisque sa femme participait aussi au championnat, Chantal l'a aperçue. Tant pis.

Cette journée s’est terminée en papotage et bronzage à l’étang de Meudon avec Chantal.

Je te remercie également pour les photos et pour avoir fait le taxi !

Cliquez sur cette photo pour en voir d’autres……mais merci de patienter jusqu’à demain !

  10KM VITRY007 (Small)

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans 10 km
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 20:25

20 ème FOULEE MEUDONNAISE, le dimanche 11 avril 2010.

LOGO
C’est ma troisième participation seulement à cette
Foulée Meudonnaise car en fait les autres années j’étais soit à un marathon ou soit en prépa marathon.

Et cette année j’y retourne puisque j’ai couru l’Eco Trail de Paris à la place d’un marathon, mais aussi pour aider ma copine Nadine sur cette course, donc pas d’objectif chrono pour moi. Et pour Nadine ce sera de se rapprocher le plus possible des 60 minutes tout en faisant mieux que 1h07, chrono réalisé lors de la Course de l’Espoir en novembre 2009.

LOGO
Il est 8h30 lorsque Nadine arrive chez moi. Je vais la suivre à vélo parce qu’après la course j’ai prévu d’aller aux lacs du bois de Boulogne pour tenter de voir passer Chantal, une copine de club, qui participe au marathon de Paris, et l’encourager sur la fin du parcours.
Il fait beau mais vraiment pas chaud et en plus il y a du vent. Mais bon, ça va, je n’ai pas eu trop froid en pédalant. Nadine réussit à trouver une place pour se garer,

il y a déjà pas mal de monde.

LOGO
Nous nous rendons au stand des inscriptions

FOULEE MEUDON001 (Small)FOULEE MEUDON003 (Small)
Déjà beaucoup d’animations sur cette terrasse de l’Observatoire car la première course enfants débute à 9h30.
Puis nous retournons à la voiture pour nous mettre au chaud en attendant.

FOULEE MEUDON006 (Small)
10h00 Nous sommes prêtes et partons nous échauffer sur la pelouse de l’Observatoire. Le départ du 5km vient d’être donné.
En plein soleil il fait bon mais dès que nous passons à l’ombre la fraîcheur se fait sentir, et avec le vent qui souffle c’est encore pire !
Je croise d’autres coureurs de mon club dont certains que je ne connais pas…..
Entre temps nous retournons à la voiture pour que Nadine se débarrasse de ses gants.

FOULEE MEUDON009 (Small)
Puis nous terminons le footing par des montées de genoux, talon-fesse et accélérations.

Et il est temps d’aller se placer derrière la ligne de départ.
24’ puls 132 et 2,7km.

LOGO
Quelques minutes avant nous, ce sont les joélettes de Dunes d’Espoir et de Pompier Raid Aventure qui s’élancent pour ce 10 km à travers la forêt de Meudon.

FOULEE MEUDON013 (Small)

10h45 Coup de pistolet et c’est à nous de partir. Et au bout de quelques mètres, je me rends compte que Nadine n’est pas derrière moi…..mince je l’ai perdue ! Je me retourne plusieurs fois mais je n’arrive pas à la voir, et c’est un coureur d’une des villes jumelées avec Meudon qui me dit qu’elle est derrière…….ben dis donc il nous avait repérées !

Je ralentis donc et finis par la retrouver.
Il ne faut pas partir vite parce qu’après le premier kilomètre arrive la rude côte

FOULEE MEUDON014 (Small)
Nadine va réussir cette fois-ci à la monter sans marcher, une fois passée je la laisse récupérer sur le plat jusqu’au virage pour ensuite passer à la vitesse supérieure si elle veut atteindre son objectif. Les 3 premiers kilomètres se passent bien, la deuxième petite côte aussi, mais la vitesse de Nadine est quand même un peu juste. Et puis, je sens qu’elle est un peu agacée par un groupe de coureurs qui ne cessent de parler fort, mais bon, ils vont finir par nous dépasser, et tout le long ils vont faire les guignols !
Nous arrivons au ravitaillement du km5, Nadine fait une pause rapide, je regarde mon chrono et nous en sommes à 34min08……Ouh là là ! ça va être dur dur !


Et au km6, Nadine commence à sentir « le mur »…….Elle va refaire une mini pause avant le km7. Je la motive comme je peux, reste plus que trois kilomètres avec juste une mini côte au km8, et ensuite c’est tout plat puis descente. Devant nous il y a un coureur qui marche court puis marche, alors je dis à Nadine qu’elle doit arriver à le passer……une petite pause marche et elle repart et c’est bon, elle l’a dépasser.
Nous arrivons sur la Route Royale, longue ligne droite, maintenant il faut y aller mais Nadine n’a plus de jus et elle peste, alors je décide de la pousser dans le dos jusqu’à la descente pour l’aider. Une fois le virage en épingle à cheveux passé, je reprends la poussée parce que ça remonte et en plus il y a les pavés. Nadine me dit qu ‘elle a envie de vomir…..oui mais ce n’est qu’une envie, donc je ne lâche pas, c’est pas maintenant qu’il faut flancher, elle peut encore réussir à ne pas faire pire chrono……..Et c’est ensemble que nous franchissons la ligne d’arrivée en 1h07min00 à mon chrono !

Bravo Nadine !!!

Nadine n’en pouvait plus, elle l’a trouve vraiment difficile cette course !

Nous allons au stand collation
FOULEE MEUDON021 (Small)
Et en ressortant Nadine se rend compte que nous n’avons pas rendu la puce éléctronique. Ben oui, comme elle avait fait une pause sur la barrière juste à l’arrivée, nous ne sommes pas sorties par le bon côté !
FOULEE MEUDON022 (Small)
La jeune bénévole coupe le lien de la puce mais la puce ne vient pas ! ! !
FOULEE MEUDON023 (Small)
Ah la bonne blague de Nadine…….elle l’avait passée dans son lacet ! ! !
LOGO
Sur ce nous retournons vite fait à la voiture. Je me change et je file à vélo au Bois de Boulogne. Il est 12h30 lorsque je suis au rond-point après le km33, je vois passer les marathoniens qui se dirigent vers la Porte d’Auteuil. Je pensais avoir le temps d’arriver  au km41 pour voir Chantal, mais c’était sans compter sur le fait que je n’arriverais pas à me faufiler entre les coureurs au niveau du lac supérieur. J’ai attendu un peu, ce qui m’a permis tout de même de voir Martial et lui faire signe. Et puis j’ai décidé de contourner le lac pour rejoindre le km41 et c’est là que j’ai aperçu Odette et l’ai appelée pour l’encourager.
Et puis même topo au km36, impossible de passer mais là à cause des barrières et c’est une personne de la sécurité qui m’a conseillée d’aller vers le ravitaillement de Vannes. J’ai enfin fini par arriver là où je voulais mais vu l’heure il était trop tard pour que je voie passer Chantal.
J’ai poursuivi jusqu’ à l’arrivée. Il y avait foule dans les contre-allées, je ne pouvais même pas pédaler. Je suis remontée jusqu’à l’Arc de Triomphe en essayant de joindre ma copine mais sans succès.

FOULEE-MEUDON024--Small-.JPG
Beaucoup de trop monde ! ! ! Alors je suis repartie par une rue plus calme pour retourner faire une pause collation dans le bois de Boulogne au km41.

Là j’ai enfin eu Chantal au téléphone qui a fait un super chrono pour son deuxième marathon : 3h45 et des poussières !

Une belle progression après un premier en 4h10 ! !

Bravo Chantal ! !

FOULEE-MEUDON025--Small-.JPG
Et je suis rentrée au moment où le soleil commençait à disparaître. J’en avais plein les jambes et du coup j’ai mis pied à terre dans les côtes du retour.
Avec le 10 km de course à pied, j’ai parcouru 34km à vélo !

J’étais de retour chez moi vers 15h00, à peine débarrassée des mes affaires que Chantal me téléphone pour aller marcher avec elle……
Du coup une belle journée bien remplie qui s’est terminée par une marche au bord de la Bièvre à Buc, en compagnie de Nadine et Stéphanie. Finalement Chantal marchait bien mais en repartant de chez Nadine, qui nous avait offert le thé pour accompagner la brioche au sucre de Chantal, elle commençait à avoir la démarche un peu raide



Résultats de Nadine : 1h07min03. 645ème /666. 59ème V1F/65
Mon résultat : 1h07min03. 646ème /666. 19ème V2F sur 21.


Nadine-Foulee-Meudonnaise-2010.png

La poussée dans le dos a eu son effet sur Nadine mais sur moi aussi,

car mes puls ont bien monté !

 

Relevé de mon Polar  
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  1h07' 10,27
  9,2
    148 / 171

 

  Un clic sur cette photoFOULEE MEUDON011 (Small)


Repost 0
Publié par Sylvounette - dans 10 km
commenter cet article