Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 16:00

 

bulletin.jpg

 

C'est ma deuxième participation à cette course, la précédente était en 2011, mais je n'en garde pas un bon souvenir car le lendemain je me blessais, tendinite du TFL avec ce fameux syndrome de l'essuie-glace qui m'avait obligée à interrompre ma préparation pour mon premier 100 kilomètres 

 

Cette course est au calendrier du club alors je m'y inscris, histoire de voir si j'ai un peu progresser depuis le 10 km de Sénart J'en doute fort parce que je ne peux pas encore suivre un entrainement très poussé en VMA, toujours à cause de ma gambette droite et ses ischios jambiers qui rouspètent. Par contre le conflit hernie/nerf semble s'être bien calmé, plus de picotements dans la cuisse.

 

  Depuis l'an dernier le parcours a été modifié, il ne passe plus par le parc donc deux boucles tout sur route avec l'arrivée sur la piste du stade.

plan-parcours.JPG

 

 

WP_003031--Small-.jpg

16h00 Je profite d'une éclaircie pour me rendre à vélo au stade du Plessis Robinson et retirer mon dossard. En cours de route je prends quelques gouttes de pluie, c'est bien couvert lorsque j'arrive mais heureusement ça ne va pas durer. Le temps est vraiment incertain, espérons que la course aura lieu sans pluie. En tout cas, ça change de l'an dernier où il avait fait un temps magnifique mais trop chaud pour courir

Les bénévoles sont en train de finir les installations, c'est encore bien calme et je recupère vite fait une enveloppe contenant mon dossard et la puce.

WP_003035--Small-.jpg WP_003047--Small-.jpg

Un petit tour des lieux et je retourne chez moi.

WP_003038--Small-.jpg WP_003046--Small-.jpg

Aller retour vélo 17' et 6,9 km.

 

WP_003048--Small-.jpg

17h30 Mes affaires sont prêtes.

J'ai eu le temps de me faire un petit goûter et me reposer avant. S'il avait fait un vrai temps de printemps, je serais parti en tenue, mais là pas possible, fallait prévoir de quoi me couvrir plus chaudement pour le retour, le départ de la course étant à 19h. Des douches sont prévues, alors j'ai pris de quoi au cas où l'eau serait bien chaude, mon sac à dos est bien rempli

WP 003096 (Small)

18h00 Me voici de nouveau repartie à vélo, mais tout d'abord direction l'anémomètre pour faire quelques boucles d'échauffement.

Vélo 18' et 6,4 km.

Après avoir garé mon vélo vers la piscine du Hameau, juste derrière le parc de sports, je regagne vite les vestiaires et là je rencontre Lydie, une copine du club CCR92. Tous les vestiaires sont occupés par des hommes, du coup nous nous changeons dans le couloir. Ils auraient dû afficher "Femmes" sur certains, mais bon... Je n'ai qu'à retirer mon pantalon pour mettre ma jupette, c'est vite fait

Puis nous déposons nos sacs à dos à la consigne. La bénévole met carrément mon sac et mon casque vélo dans un grand sac poubelle.

WP 003096 (Small)

18h35 Avec Lydie, nous partons pour un petit échauffement course à pied sur l'avenue du départ. Nous croisons tout un groupe de notre club. Laure va se joindre à nous. Une averse nous oblige à nous abriter quelques minutes sous un porche

J'ai un tee-shirt manches courtes sous le débardeur du club, mais il ne fait pas si chaud que ça et j'aurais dû mettre mes petits gants de soie, j'ai les mains bien froides 

Je termine l'échauffement avec plus ou moins des gammes de course en gagnant la ligne de départ. 13' et 2km.

WP 003096 (Small)

 

19h00 Le départ est donné et la pluie a cessé.

Le 5km et le 10km partent en même temps, c'est donc très rapide devant. Je pars trop vite aussi. J'ai prévu 4'48/km (12,5km/h) si je veux m'approcher des 48' Le premier kilomètre avec un virage en épingle à cheveux, trop rapide Km1 en 4'32. Des collègues de club sont sur le parcours et nous encouragent. Je suis toujours avec Lydie et Laure mais je sens déjà que ma FC a vite grimpé. Pas top pour la suite Le deuxième kilomètre nous fait passer une zone piétonne à travers une résidence, puis un peu de faux-plat. Km2 en 4'45. Je ne connais pas bien le quartier alors aucune idée où nous sommes par rapport au stade jusqu'à ce qu'on passe devant les Halles du marché, là je me situe mieux. Une longue ligne droite arrive. Km3 en 4'39. Là je décroche de mes collègues. J'ai encore en vue Lydie, mais Laure semble avoir pris les devants malgré son inquiétude quant à son niveau (elle n'avait pas recouru de 10 km depuis très longtemps et pensait avoir bien perdu en vitesse, que nennie ). Au rond-point du carrefour de Châtenay, virage à droite et là c'est le vent de face ça me coupe les jambes dejà que je commençais à peiner, ces 3 kilomètres à 13km/h m'ont épuisée. Km4 en 4'52.

J'essaie de me protéger derrière des costauds mais quand même c'est dur avec en plus un léger faux-plat Encore un rond-point, virage à gauche, j'aperçois toujours le maillot CCR92 de Lydie. Au rond-point, virage à droite et de nouveau du vent de face. Km5 en 5'11 et 24'02. On arrive du côté de la piscine. Un bénévole signale les directions à prendre "à droite pour le 5km" (entrée dans le stade) et "tout droit" pour le 10 km pour une seconde boucle. Philippe et Roger sont postés là pour nous encourager, merci

DSC03121--Small-.JPG

Je commence déjà à avoir du mal à pousser sur mes gambettes, et surtout je sens que j'ai les joues en feu, ça va être difficile de faire aussi bien la deuxième boucle surtout à cause du vent et mes puls presque au maxi

A l'entrée du parc, il y a le ravitaillement en eau mais je ne m'arrête pas. Sortie du parc vers la gauche pour le même parcours. Depuis un moment un coureur vêtu de noir fait la course à mes côtés, passant devant dans les faux-plats et dans les passages ventés. Je reviens sur lui ensuite, ça m'aide bien. Je m'aide aussi du GPS pour ne pas descendre en-dessous de 12km/h. J'avais sur moi ma mini gourde avec un gel dilué, je le bois.  

Km6 en 5'00. Km7 en 5'02. Km8 en 5'00.

Et c'est de nouveau le vent, et encore plus difficile pour mes gambettes qu'au premier tour. Le coureur en noir a repris de l'avance. Il se retourne pour voir où je suis. Bin pas très loin, mais je garde des forces pour le dernier kilomètre.

Elle me semble interminable cette ligne droite avec le vent après le km8

Je reviens à sa hauteur après le rond-point. Km9 5'14 et 44'19.

Pfff ça va être vraiment très très dur de finir en moins de 49' J'accélère tout de même, je dépasse des coureurs. Je ne sais plus si le coureur en noir m'a suivie ou était devant. Les gens nous encouragent à l'entrée dans le stade. J'arrive sur la piste. Je vois de l'autre côté que Lydie va finir les 300m. D'habitude j'arrive bien à relancer sur la piste mais là ça coince, j'ai le palpitant au max, plus que 100m mais je n'arrive pas à voir les minutes du gros chrono, il y a du monde devant   Tant pis, encore un effort sous les encouragements et c'est terminé en 49'12, km10 en 4'52.

 

20130525-10km.JPG

 

Voilà, même chrono qu'au début du mois à Sénart, mais partie trop vite Un départ mieux géré, je pense que j'aurais pu gagner quelques secondes, et sans le vent encore mieux c'est sûr Tant pis, ce sera pour une prochaine fois un chrono dans les 48'

Le coureur en noir est venu me remercier d'avoir fait la course ensemble, il a trouvé dur aussi avec le vent

 

Je rends la puce et récupère un tee-shirt de la course,

pas terrible et un peu trop grand

Ensuite rapide passage à la collation d'arrivée et direction les douches. L'eau était chaude, ça fait du bien même si, vu le temps, je n'étais pas dégoulinante de sueur

WP_003096--Small-.jpg

 

Résultats officiels : 49'12.

237ème sur 410.

12ème VEF sur 41 et 6ème V2F sur 14.

 

Tous les résultats de la Robinsonnaise sur le site FFA.

 

Bravo à ma copine Chantal pour son podium de 1ère V1F

WP_003061--Small-.jpg

Dommage que ne soient récompensés que les premiers par catégorie, car les V1F du CCR92 ont occupé les 3 marches du podium cette année

Bravo les filles

 

Notre club CCR92 a également remporté la coupe pour le Challenge du nombre d'arrivants sur les deux courses. La plupart était reparti mais restaient encore quelques féminines pour la recevoir dont le trio gagnant V1F

Bravo à tout le club Clamart Course sur Route

DSC03133--Small-.JPG

 

Un clic sur la coupe pour voir toutes mes photos.

WP_003063--Small-.jpg

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 16:33

 

affiche.JPG

 

Je n'avais pas prévu ce 10 km dans mon planning, vu ma forme et préparation physiques, mais Francine, l'ultra runneuse de PCAP, m'ayant invitée pour fêter son anniversaire ce jour là après son marathon, je me suis finalement inscrite au dernier moment.

Quitte à me déplacer si loin, ma tendinite étant bien guérie, cela me permettra de tester mon niveau sur ce premier 10 km de l'année (le conflit hernie/nerf sciatique ne devant pas me gêner sur cette distance).

 

Co-voiturage organisé avec Marc, également ultra runner bigorexique, nous sommes partis la veille dans les bouchons de fin de journée pour arriver sous la pluie à Savigny le Temple. Ensuite avec Francine, direction Tigery, lieu de départ du marathon et 10 km, pour récupérer nos dossards. J'ai bien reconnu la place sur laquelle était installé le village, souvenirs du marathon de Sénart 2008.

Une enveloppe avec le dossard et la puce nous sont remis en échange du bon de retrait reçu par courrier postal une bonne semaine avant, et passage à un autre stand pour retirer le tee-shirt rouge de la course.

DSC02410--Small-.JPG DSC02411--Small-.JPG

Mon dossard

dossard--Small-.jpg

Malgré la petite pluie, nous avons trainés un peu pour visiter les stands et plus particulièrement celui de Nadia

(merci Nadia pour l'exposition des bulletins de la Foulée Verte de Clamart ).

DSC02395--Small-.JPG 934881_10200993293933615_1407172219_n.jpg

40 ans de la ville de Sénart

DSC02408--Small-.JPG

 

En repartant, nous n'avons pas pris la bonne direction, nous partions en direction de Combs la Ville ce qui m'a permis de voir les 3 premiers kilomètres du parcours.

 

De retour chez Francine, soirée préparatifs et repas.

Marc s'est appliqué à préparer de belles affiches d'encouragements

DSC02413--Small-.JPG

Francine a pris des risques pour photographier sa tenue

DSC02421--Small-.JPG

Jennifer, triathlète marathonienne de PCAP, nous a rejoints un peu plus tard.

La soirée a vite passé et après avoir convenu de l'heure du petit-déjeuner (5h00) et départ (6h00 si nous voulons avoir la première navette), nous sommes allés rejoindre les bras de Morphée

DSC02425--Small-.JPG

 

 

1er_mai.jpg

 

4h40 J'ai mis mon alarme un peu avant l'heure pour avoir le temps de faire ma série d' abdos gainage matinale La nuit fut courte mais j'ai bien dormi 

 

5h00 Petit déjeuner habituel (j'avais apporté mes provisions ), je ne vais courir que

10 km alors que mes ami(e)s carburent au riz au lait pour leur marathon

Pendant ce temps, Francine est allée accrocher aux arbres les belles pancartes d'encouragements, au km18 qui passe au coin de sa rue.

DSC02418 (Small) DSC02422--Small-.JPG

Et celle confectionnée par sa fille

DSC02420--Small-.JPG

 

Avant de partir

945408_10200993297133695_1058190538_n.jpg

 

6h35 Arrivée à Tigery. L'organisation des parkings est au top, la pelouse du terrain de foot a même été quadrillée comme un vrai parking Les bénévoles sont là pour nous guider et pas le choix de la place. Comme nous sommes très en avance, et bien nous devons aller tout au bout du terrain

WP_002681--Small-.jpg WP_002683--Small-.jpg

Nous montons dans le bus qui part à 6h45, à moitié plein, et nous dépose juste à l'entrée du village du marathon. Pas de marche à faire comme en 2008

WP_002684--Small-.jpg

 

7h15 Le village est encore bien calme. Il ne fait pas très beau donc pas très chaud, et il y a du vent mais pas de pluie, c'est déjà une bonne chose. Et avant qu'il n'y ait la foule, première chose, le passage aux toilettes (2x plus de cabines pour les filles)

WP_002687--Small-.jpg

Nous retrouvons Didier, autre membre de PCAP.

253294_10200993300613782_158631624_n.jpg

En attendant de partir m'échauffer, je déambule autour de la place pour ne pas me refroidir. Vers 8h15, je vais me mettre en tenue sous les tentes vestiaires femmes.

Je vais courir en jupette, tee-shirt manches courtes, booster, mon porte-bidon et les Brooks Pure Connect aux pieds. Je garde ma veste du club pour l'échauffement et la glisserai ensuite à l'emplacement du bidon. J'ai pris un gel et une mini flasque d'eau. Comme j'ai prévu de me doucher à l'arrivée (l'attente des marathoniens va être longue), mon sac à dos est imposant et bien lourd, ce qui surprend le bénévole quand il le dépose dans la camionnette Et oui, je porte ma maison sur le dos comme un escargot 

Nos sacs sont véhiculés jusqu'au stade Alain Mimoun de Combs la Ville où se situe l'arrivée des courses.

WP_002695--Small-.jpg WP_002697--Small---2-.jpg WP_002688--Small-.jpg

Pour le 10 km, il y a un seul panneau de sas pour 1h dont Annette Sergent sera la meneuse. Ce 10 km de Sénart est le support des Championnats de France Universitaire de 10 km sur route, un sas Elites leur est réservé.

WP_002698--Small-.jpg

 

8h25 Je pars trottiner dans les rues alentours. En passant par le chemin que remontent les

coureurs déposés par les navettes, je croise Christian coureur pieds nus de la Runnosphère qui participe au marathon .

Un rapide bonjour et je lui dis que je l'attendrai à l'arrivée

 

Mes gambettes se portent bien, aucun signe de picotement dans la cuisse, pas de douleur loombaire, donc tout devrait bien se passer. Ce 10 km de Sénart ayant obtenu le label régional FFA, il est qualificatif pour le championnat de France 2014. Je dois donc faire moins de 51', ce qui me semble réalisable. Compte tenu de mon résultat à La Foulée Meudonnaise, je vais partir sur 5min/km et on verra bien

 

Un dernier passage aux toilettes et je vais rejoindre la ligne de départ. Il y a déjà du monde mais je parviens à me faufiler un peu plus en avant. De toute façon, on ne peut pas atteindre l'arche puisqu'il y a des commissaires de course qui tendent de la rubalise pour faire la séparation avec le sas élites universitaires.

 

Parcours d'échauffement 16'50 et 2,6 km.

20130501-echauffement.JPG

 

9h00 Le départ est donné pour plus de 1000 concurrents. Pas évident avec deux montres de les déclencher en même temps Au coup de pistolet je déclenche ma Polar, comme ça j'ai le temps officiel et je prends mes laps au km, et au passage sous l'arche je déclenche la Geonaute GPS pour récupérer le parcours et contrôler ma vitesse réelle (12 km/h).

Nous partons tout droit, route au milieu des champs et le vent se fait sentir. Km1 en 4'50, un peu vite, mais j'ai fait des départs bien plus rapides. Ces quelques secondes compenseront les passages de ponts et le vent Km2 en 4'57. Km3 idem et nous arrivons dans la fin de Lieusaint au km35 du marathon. Des encouragements et de la musique sont les bienvenus Km4 en 4'57, je suis vraiment régulière, ça m'aide bien de jeter un oeil sur ma vitesse réelle, dès que je ne vois plus "12" j'accélère. A la sortie du village, nous prenons à droite et là je reconnais bien le parcours, une piste qui longe la forêt avec des mares d'eau. Le vent est de face, je m'en protège derrière des coureurs de grande taille

Au Km5 c'est le ravitaillement mais je ne m'y arrête pas.

Km5 en 5'07 et 24'50. Jusque là ça va bien malgré que ces deux kilomètres sur piste avec le vent de face m'ont semblé interminables Km6 en 4'51. Mes gambettes tiennent le coup, par contre je commence à souffrir niveau souffle Le coin de verdure passé, nous arrivons dans Combs la Ville. Je reconnais ce passage du km7 en faux plat montant qui longe la voie de chemin  de fer. Km7 en 5'03. Passage du pont. Je prends mon gel que je n'ai pas dilué d'avance comme d'habitude, j'aurais mieux fait parce que je perds un peu de temps. Km8 en 5'05 et 39'49. Plus que 2km donc ça va le faire pour mon objectif, surtout que le dernier kilomètre est en descente Km9 en 4'52. Et je donne tout pour le dernier. J'arrive sur la piste sous les encouragements des spectateurs. Il y a 200m à parcourir. Dans le premier, j'ai le temps d'apercevoir un maillot du CCR92, je ne savais pas qu'il y avait un jeune de mon club (il a terminé en 37'18, bravo !). Je sprinte pour finir en voyant le gros chrono mais pas le temps d'arriver en moins de 49' 

Km10 en 4'29 et à mon chrono 49'11 puls 182/196.

  Objectif atteint et mieux que je ne l'espérais

 

20130501-course-10km.JPG

 

Mes gambettes sont un peu flageolantes quand je dois lever le pied pour faire enlever ma puce Ensuite un bénévole me remet un brin de muguet.

WP_002700--Small-.jpg

 

Je me dirige vers le stand de la collation d'arrivée, et là un jeune homme vient me serrer la main pour me remercier Comme je suis encore un peu dans les nuages, je ne comprends pas de suite En fait il m'a suivi presque toute la course et avec du mal sur la fin Comme moi il revenait de blessure, il était content de son résultat. J'ai fait la meneuse des 50' sans le savoir C'était vraiment sympa de sa part de me remercier.

WP_002705--Small-.jpg

 

Résultats officiels 49'19. 583ème sur 1433.

31ème VEF sur 227 et 11ème V2F sur 35.

 

Tous les résultats en cliquant ici.

 

  courbe.JPG

Et finalement, par rapport à l'an dernier, j'ai même fait 10" de mieux que sur le 10 km de la Foulée Meudonnaise couru aussi après reprise de blessure, et un bon kilo de plus à trimbaler

  Niveau tendinite de l'ischion je peux vraiment dire que j'en suis définitivement débarassée, et pas de picotement dans la cuisse, je peux donc continuer comme ça pour les courtes distances

 

WP_002706--Small-.jpg

Comme j'ai largement le temps avant l'arrivée des marathoniens, je prends le temps d'aller chez les kinés. Ils sont une bonne quinzaine et pas trop d'attente. J'ai même eu droit à deux masseurs dont une femme, un pour chaque jambe

 

Je vais récupérer mon sac à dos. Il était temps car les bénévoles étaient en train de rassembler dans un coin les derniers sacs du 10 km, avant d'installer ceux des marathoniens.

Ensuite, je me dis qu'un passage chez les ostéopathes ne me ferait pas de mal

Le jeune ostéo qui s'est occupé de moi m'a fait un petit bilan, et s'est surtout occupé de mes chevilles. Mon kiné ne me les avait jamais torturées comme ça

WP_002711--Small-.jpg WP_002707--Small-.jpg

Après un bon massage et remise d'aplomb, merci les kinés et ostéos, me voici en train de faire la queue pour récupérer une bouteille de jus de pommes de la Cueillette de Servigny, une ferme de la région. Il est délicieux

WP_002712--Small-.jpg

 

10h30 Le soleil commence à  percer

Sortie de la zone d'arrivée, je décide d'aller prendre une douche et me changer. Des bénévoles m'indiquent où se trouvent les vestiaires, mais hélas pas de douche ouverte. Tant pis, ce sera toilette rapide avec lingettes dans un vestiaire pour moi toute seule

 

WP_002720--Small-.jpg

 

11h50 Je me promène dans le village.

J'en profite pour déposer des bulletins de la Foulée Verte de Clamart sur le stand LIFA

WP_002726--Small-.jpg

Le vainqueur du marathon arrive en 2h28'29 sous une pluie de confettis

WP_002731--Small-.jpg

Je déguste les jus de fruits et légumes, détox et vitaminés

WP_002718--Small-.jpg WP_002733--Small-.jpg

Je découvre un stand de Shiatsu. Dommage, si je l'avais vu avant j'aurais bien testé ce massage par pressions avec les doigts

WP_002738--Small-.jpg

 

12h20 Je vais m'asseoir un peu dans les tribunes avec Marie-Pierre, connaissance Facebook croisée par hasard sur le village.

Ensuite encouragements des arrivants marathoniens jusqu'à l'arrivée des mes amis qui ont tous réussi leur objectif, bravo à tous

Le plus rapide dans les 4h a été Christian pieds nus, 3h54'15 , chapeau

Voici son arrivée que j'ai filmée

 

  14h00 Tout le monde étant arrivé, retour chez Francine pour terminer cette belle journée en fêtant ses 50 ans

DSC02441--Small-.JPG

Merci encore Francine pour tout

Merci Marc pour le co-voiturage

 

Ce fut une belle journée de 1er mai, l'organisation de ce marathon de Sénart est vraiment top, merci à tous les bénévoles

 

Toutes mes photos en cliquant sur celle-ci

420624_10200993310214022_1252501523_n.jpg

 

senart2013 (Large)

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
4 mars 2013 1 04 /03 /mars /2013 12:10

 

affiche-semi-rueil-2013.JPG

 

Une belle journée pour cette 4ème édition

du Semi marathon et 10 km des Lions Rueil Malmaison

Température très fraîche avec un beau soleil

 

Ce n'était pourtant pas trop compliqué pour aller à Rueil Malmaison mais voilà, un panneau supplémentaire pour indiquer cette ville aurait été le bienvenu et nous aurait évité un petit aller retour sur une petite portion d'autoroute qui nous a coûté 16€20

Et un peu de retard sur le timing pour l'échauffement des copines

 

En arrivant au gymnase, la grande pelouse du parc m'est bien revenue en mémoire, et m'a rappelé la première édition de cette course en 2010, avec les erreurs de parcours sur le semi. Depuis les choses se sont améliorées, le parcours de nouveau modifié comporte une petite côte.

C'est la foule dans le gymnase et la queue au retrait des dossards.

Dans les tribunes j'aperçois mes ami(e)s de Passion Course à Pied, inscrits sur le semi, Marc et Pascal, et Isabelle en supportrice.

  Dossard, puce et tee-shirt en main, retour vite fait à la voiture de Chantal.

 

Un bonjour rapide à Mangeur de Cailloux de la Runnosphère qui vient d'arriver pour participer au 10 km. De la Runnosphère il y a aussi Kejaj, mais physiquement je ne le connais pas bien donc ça ne va pas être facile pour les photos (peut-être la hasard parmi toutes), et Pink Runner (là je l'ai reconnu grâce à son équipement rose). Une dizaine d'autres membres de la Runnosphère étaient sur le semi-marathon de Paris.

 

Pendant que mes copines partent s'échauffer, je suis allée à la recherche du départ qui se trouvait en bord de Seine.

DSC01288 (Large)

 

La joélette de Nanterre Athlétic Club a pris le départ du 10 km un peu ric-rac, elle n'aura pas le temps de parcourir le premier kilomètre avant que les gazelles ne leur emboite le pas.

DSC01306 (Medium)

 

Départ du 10 km

DSC01309--Medium-.JPG

 

Bravo à tous !

 

Toutes mes photos du 10 km en cliquant sur celle-ci.

DSC01287--Medium-.JPG

 


Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 16:45

 

bulletin--Medium-.jpg

 

Ma dernière compétition de l'année

Corrida de Thiais que j'aurais mieux fait de zapper

 

6h30 Pfff J'ai du mal à me lever, mais faut bien pour prendre un bon petit déjeuner, après une courte séance d'abdo-gainage. Puis tranquillement je finis de préparer mes affaires. Les températures annoncées sont douces, j'ai prévu du court comme tenue, mais je rajoute une veste de pluie au cas où. Pour les chaussures, je prends les Brooks PureConnect. En sortant de chez moi, je constate qu'il y a du vent et qu'il ne fait pas si chaud que ça Tant pis, pas le temps d'aller chercher d'autres vêtements, et puis d'ici 10h, départ de la course, ça va bien se radoucir

  logo5.jpg

8h00 Ma voiture enfin réparée, 4 mois que je n'avais pas conduit, me voici en route pour me rendre chez Véro. Il fait nuit, il pleut un peu, la route est fluide. C'est donc sans problème que j'arrive chez elle. Véro est prête et nous repartons avec sa voiture. Elle connait bien la route pour se rendre au palais Omnisport de Thiais. Nous trouvons facilement à nous garer environ 500m avant l'entrée du stade, près des jardins communaux.

Ce qui nous permet de repérer le dernier kilomètre du parcours qui arrive sur la piste, avec toujours le passage étroit et sableux. Les bénévoles, commissaires de course, pour la circulation au carrefour sont en place. Le hall du palais est déjà bien animé et plein de coureurs déguisés. Véro doit retrouver Mariecke déguisée en Mère Noël car elles ont décidé de faire cette course ensemble, ça ne va pas être facile de la reconnaître avec tous ces déguisements

A l'entrée, Véro rencontre sa copine Murielle qui nous fera l'animation échauffement collectif à 9h30 juste devant le palais.

WP_001026--Small-.jpg

8h50 Nous récupérons notre enveloppe contenant le dossard. Sur la table il faut penser à prendre les liens pour accrocher la puce, il y a même des épingles à nourrice.

  Ensuite nous tournons un peu en rond à la recherche des vestiaires femmes. Celui trouvé est occupé par des hommes Nous arrivons à la consigne des sacs où il y a également un vestiaire mais également occupé par des hommes. Ben tant pis, on s'installe là avec eux, assez fait le tour du palais Entre temps nous avons rencontré Mariecke et son mari, tous deux déguisés en Mère et Père Noël (voir son blog) Heureusement que Mariecke m'a reconnue sinon nous serions passées à côté d'eux

En ouvrant l'enveloppe, Véro se rend compte qu'il y a le bon de retrait du tee-shirt C'est ballot, nous devrons aller le chercher avant de confier nos sacs à la consigne qui est juste en face de notre vestiaire

WP_001027--Small-.jpg WP_001028--Small-.jpg

Le tee-shirt technique est disponible dans deux couleurs, rouge ou vert pomme grany, modèle homme ou modèle femme, avec toujours une belle illustration créée par Michel Marguinot.

WP_001087--Small-.jpg WP_001088--Small-.jpg

Un passage aux toillettes, un petit coup de pommade sur mon fessier droit, et nous voilà tous prêts pour aller s'échauffer.

WP_001029--Small-.jpg WP_001030--Small-.jpg

 

9h30 Véro préfère aller trottiner tandis que je vais rejoindre l'échauffement collectif qui a déjà débuté. A chaque fois qu'il y a un échauffement en musique sur une course, je préfère y participer plutôt que pratiquer mon échauffement classique. Je trouve que ça me chauffe mieux les gambettes et fait plus monter ma fréquence cardiaque.

WP_001032--Small-.jpg

9h50 Je rejoins la ligne de départ pour être bien placée. Cette Corrida de Thiais est un 10 km qualificatif pour le championnat de France, et comme la FFA ne prend en compte que le temps officiel, mieux vaut mettre le moins de temps possible à passer la ligne de départ, quand bien même il y a un tapis détecteur de puce sous l'arche.

Pour ma catégorie V2F, je dois mettre moins de 51', c'est faisable mais cela va dépendre de ma tendinite au fessier droit. Je n'ai fait que deux petites sorties avant cette compétition, sans douleur mais je n'ai pas dépassé les 11 km/h. Là, je vais courir à 12 km/h (5'/km) et je ne sais pas jusqu'où ça tiendra

WP_001035--Small-.jpg WP_001039--Small-.jpg

Je suis placée juste au pied du podium sur lequel l'organisateur et le maire de la ville de Thiais attendent la présence de Murielle Hurtis, marraine de cette 14ème Corrida.

Entre temps, une coureuse est grimpée sur le podium pour appeler un de ses amis de club perdu dans la foule Elle ne semblait même pas entendre l'organisateur qui lui demandait de descendre

Après que l'organisateur ait rappelé toutes les consignes, interviewé Murielle Hurtis, c'est monsieur le Maire qui va donner le coup de pistolet pour le départ de ce 10 km.

 

Nouveau parcours de 2 boucles de 5 km.

Plus de circuit en ville avec la grande côte comme en 2011, et années précédentes.

parcours.JPG

WP_001031--Small-.jpg

 

10h00 PAN

C'est parti pour cette 14ème Corrida de Thiais et plus de 2000 participants.

Pour une fois je déclenche mon chrono en même temps que le coup de pistolet (chrono officiel), et je prends le temps au passage sous l'arche pour avoir mon chrono réel.

Quelques secondes de piétinement, un peu de bousculade jusqu'au rond-point avant de pouvoir courir tranquille à mon rythme sur les longues lignes droites de cette boucle de 5 km, avec juste deux passages en léger faux-plat, le chemin étroit et sableux juste avant le stade, qui ralentit un peu l'allure, pour entrer sur la piste avec un petit virage en épingle à cheveux. Dans le premier kilomètre, je vois passer Sandra sur ma gauche avec ses VFF aux pieds. Toute la course elle sera environ 100m devant moi. Je sais qu'elle part vite en début de course donc je ne cherche pas à la rattraper. Pas envie de me mettre dans le rouge, ni surtout trop solliciter mon fessier droit dès le début. Pas mal de monde me dépasse les premiers kilomètres, normal étant partie bien devant  Je me sens bien, ça ne tire pas encore dans ma fesse droite et finalement, malgré le vent, je n'ai pas froid du tout. Je vais même vite enlever mes gants. A chaque kilomètre, je prends un lap et vérifie que je suis dans la bonne allure, même un peu rapide :

Km1 4'46 / Km2 4'41 / Km3 4'55 / Km4 4'43

En arrivant sur le stade, beaucoup plus d'animation que dans les rues Une table de ravitaillement sur le côté droit de la piste, juste après l'épingle à cheveux, mais je ne m'arrête pas. Je vois Sandra qui a déjà passé le virage de la piste, la distance qui nous sépare n'a guère changé depuis le départ.

Sortie du stade pour la deuxième boucle. Km5 4'53 et 24'00, ça va je suis largement dans les temps. Mais ça va commencer à me titiller dans le fessier et c'est surtout au km8 que la douleur sera là. Du coup je ne peux bien pousser que sur une seule jambe

Il me tarde d'en finir. J'accélère malgré tout dans le dernier kilomètre, et une fois sur la piste, je ne devrais pas mais j'accélère encore pour les 300 derniers mètres, je prends le deuxième couloir pour passer tous les concurrents devant moi et je sprinte vers le tapis bleu, zieutant la pendule qui affiche 48' et quelque chose à mon passage.

  Je suis KO, j'ai mal à la fesse, mes puls au max et mes gambettes sont flagada

Km6 5'00 / Km7 4'51 / Km8 4'51 / Km9 5'10 / Km10 4'42

  logo5.jpg

 

Je retrouve Sandra juste avant de rendre ma puce. Elle aussi s'est bien donnée sur ce 10 km, sa première compétition bitume en VFF, bravo Sandra En fait elle avait peur que je ne la dépasse sur la fin comme à la QBRC

Sans doute y serais-je arrivée sans cette maudite douleur au fessier

 

  A mon chrono depuis le coup de feu j'ai 48'44 et comme j'ai mis 9" à passer la ligne de départ, cela donne au final 48'35 (puls 184/198), seulement 35" de + pour la 2ème boucle avec une gambette dans les choux, j'ai bien géré malgré tout

Et qualification réussie pour le championnat de France 2013

 

Mais pas top pour mon fessier droit, donc je vais devoir me mettre au repos pour de bon cette fois-ci Je crains que ma saison cross en 2013 ne soit encore une fois remise en question Mais c'est ma faute

 

WP_001043--Small-.jpg

 

A la sortie du sas d'arrivée, j'ai la surprise de voir Rasmette avec son petit bonhomme de quelques mois. C'était donc elle qui m'a encouragée par mon prénom Merci 

 

Le soleil perce un peu et je vais rester pour filmer l'arrivée de Véro, Mariecke et Jean-Luc que j'ai vu trop tard, il avait déjà franchi la ligne. Il est arrivé peu de temps derrière moi. Mais finalement je l'ai aussi en vidéo car il était reparti pour finir avec Marie-Claude. Et quelques minutes avant eux, je vois sur la piste un trio tout de rouge vêtu avec une poussette, surprise ! c'est la famille très sportive de Pascal, le blogueur poète

J'avais lu sur son blog qu'ils devaient être à cette Corrida de Thiais, mais ce n'est pas évident de se voir, alors là, c'est une chance qu'ils aient couru plus vite que Véro

WP_001046--Small-.jpg

 

Un clic sur les images pour voir les vidéos

  Thiais-video-1.JPG    Thiais-video-2.JPG

Thiais-video-3.JPG    Thiais-video-4.JPG

Quelques photos souvenirs au soleil, avant de rendre notre puce en échange de la belle médaille millésimée.

WP_001054--Small-.jpg WP_001056--Small-.jpg

Le récit de Mariecke

WP_001057--Small-.jpg

 

11h15 Avant de quitter le stade, c'est le moment de nous débarrasser de notre dossard dans l'urne, si nous voulons espérer gagner le gros lot par tirage au sort,

une Peugeot 107 rouge.

WP_001060--Small-.jpg

 

11h30 Retour dans la salle du Palais Omnisport pour la collation (banane, chocolat, barres de céréales, fruits secs...) avec vin chaud ou chocolat chaud.

WP_001070--Small-.jpg WP_001073--Small-.jpg WP_001071--Small-.jpg

J'ai le plaisir de voir Sandrunning qui a fait une bonne course, bravo

Sandra est encore dans les parages, alors petite photo souvenir avec son beau tee-shirt RunningZone qu'elle a gagné à un jeu concours

WP_001068--Small-.jpg WP_001064--Small-.jpg

 

A croiser et papoter avec mes connaissances, j'en ai perdu Véro Alors je retourne vers la consigne. Mon sac est le dernier, tout seul dans sa rangée, au moins c'est facile pour le récupérer rapidement Les bénévoles sont en train de tout nettoyer.

Véro, Marie-Claude et Jean-Luc sont là à m'attendre

WP_001062--Small-.jpg

WP_001077--Small-.jpg

 

12h10 Remise des récompenses et tirage au sort pour la voiture. L'organisateur spécifie bien qu'il faut avoir une pièce d'identité pour vérification avec le numéro de dossard.

La salle est pleine de monde, et il ne laisse que peu de temps pour se manifester. Plusieurs numéros appelés sans propriétaires présents, dommage pour eux. Finalement nous avons perdu et c'est une jeune femme qui reçoit la clé de  cette Peugeot 107 avec les applaudissements du public

WP_001078--Small-.jpg

 

12h40 Le temps que la foule évacue les lieux, avec Véro nous prenons le temps de consulter les  résultats affichés. Puis retour vers sa voiture, un peu de marche ça fait du bien

Merci Véro pour le petit repas d'après course

 

logo5.jpg 

 

Une belle 14ème édition pour cette Corrida de Thiais, merci aux organisateurs et aux bénévoles pour ce nouveau parcours roulant

Une belle course festive avec des rencontres prévues et imprévues pour finir cette année 2012  

Maintenant repos forcé à nouveau et je ne sais quand je reprendrai l'entrainement

Ma saison cross 2013 semble bien compromise

 

  logo5.jpg

 

Résultat officiel : 48'44. 842ème sur 2004.

98ème Féminine sur 614.

17ème V2F sur 109.

 

Tous les résultats sur le site de la FFA.

 

Les photos de cette Corrida sur FOTOTEAM.FR

 

Ma petite courbe de temps de passage

temps-passage.JPG

 

Le diplôme, avec un temps réel plutôt anormal

  diplome.JPG

Et la jolie médaille

WP_001089--Small---2-.jpg

WP_001091--Small-.jpg

WP_001092--Small---2-.jpg

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 09:00

 

affiche.JPG

 

Compétition de dernière minute

Je ne l'avais pas prévue dans mon programme, je me suis décidée la veille après une séance d'entrainement inachevée Je n'avais pas de jambes et n'arrivais pas à être dans les zones de vitesse indiquées, séance encore sous la pluie, deux semaines d'entrainement d'affilées dans les mêmes conditions, j'en avais ras le bol Ma séance du dimanche comportait 3x 10' à 12,6-12,8 km et je ne me sentais pas capable de tenir ça toute seule. C'est bien la première fois que ça m'arrive de baisser les bras Ce doit être l'âge Nombreux de mes collègues CCR92 s'étaient inscrits à cette course mise au calendrier du club, alors je me suis dit que ça me motiverai plus en participant à ce 10 km. Mon entraineur m'a donné confirmation pour le faire à 100% de mes moyens En juin, au 10 km de l'Equipe (mon record bien que la FFA ait retenu le temps officiel), j'avais réussi à tenir une moyenne de 4'45/km, mais là je sais que ça va être plus dur Alors si j'y arrive sur 30' ce sera déjà ça et en espérant faire mieux que mes 50' de l'édition 2011.

Un objectif dans les 48' me semble réalisable

 

affiche

6h00 Je me lève et constate qu'il a bien plu encore cette nuit, il y a aussi un peu de brume.

Je petit-déjeune comme d'habitude puis me remet sous la couette encore une bonne heure avant de me préparer.

 

affiche

8h00 Finalement je prends un sac à dos avec quelques affaires de rechange au cas où nous courrions sous la pluie. Cela ne m'arrange guère parce que j'ai prévu de me rendre à Vélizy en courant pour bien échauffer mes gambettes. Et mine de rien mon sac doit peser plus d'un kilo

affiche

9h00 Me voici partie sur mon parcours habituel en direction du parcours sportif. Finalement mes jambes ne sont pas lourdes, je ressens juste, par moment, un petit point dans le bas de mon mollet droit (là où j'ai eu ma blessure récente), j'espère qu'il ne va pas me lâcher en cours de compétition

Le passage que nous emprunterons, une partie de la course, est bien humide avec de belles flaques d'eau Déjà que par temps sec, ça ralentit bien la foulée, aujourd'hui ce ne sera pas mieux, avec risque de glissade Croyant prendre un raccourci, je m'oriente mal et du coup je n'arrive pas là où je pensais. Mais bon, pas trop grave, j'arrive au gymnase Wagner en 30' puls 143/154 et 4,8 km. Il y a déjà de l'animation, le départ de la course des enfants vient d'être donné.

 

affiche

9h35 Je me dirige vers le bureau des inscriptions sur place, tout en saluant mes collègues de club. Nous sommes 25 participants à cette Ronde de Vélizy

Avant de récupérer mon dossard, il y a deux points de contrôle. Le premier pour vérifier que le bullettin est bien rempli avec la licence ou le certificat médical, le second pour le paiement. C'est rare que je m'inscrive sur place Je reçois donc une enveloppe contenant un dossard, une puce et 4 épingles à nourrice (que j'ai découvertes en rentrant ).

dossard--Small-.jpg

 

9h45 Je retrouve ma copine Nadine et une partie de mes collègues, dont Lydie qui est surprise de me voir puisque mardi dernier je lui avais dit ne pas faire cette course. Je lui explique donc le pourquoi de ma présence.

Comme nous avons le même niveau, on va pouvoir courir ensemble

WP_000401--Small-.jpg

 

10h10 Petit échauffement avec les gammes de course, je ne sens plus rien dans mon mollet, c'est bon, j'ai bien fait de venir en courant. 12' puls 134/157 et 1,4km.

Nous rejoignons la ligne de départ et nous faufilons pour être un peu plus en avant avec d'autres collègues, pas de tapis pour déclencher la puce.

Le brouillard a disparu, la pluie ne semble pas s'annoncer et il fait une température idéale pour courir. Pas très compréhensibles les commentaires de l'animateur, mais aux applaudissements nous comprenons que le départ vient d'être donné pour les joélettes d'une association (pas vu laquelle). Ensuite, pas deux fois, le commissaire de course nous demande de nous reculer. Et oui, c'est que cette édition de la Ronde de Vélizy compte pour le challenge des Yvelines et c'est aussi le Championnat d'Ile de France de 10 km

 

Le parcours

Parcours 10km (Small)

 

10h30 Coup de feu un peu surprenant en plein les oreilles

  C'est un peu la bousculade durant environ 200m. Je suis le mouvement qui est trop rapide, mais heureusement devant moi se trouve une SEF du club, ce qui me permet de ne pas aller plus vite. Mais évidemment à cette allure je ne vais pas tenir longtemps et vais la perdre de vue au passage à la lisière de la forêt

Km1 4'34 / Km2 4'38.

Retour en ville je manque le Km3. Des collègues de club nous encouragent.

Km3-4  9'45. Pfff ! là je ne suis plus dans les 4'45/km   Je m'accroche comme je peux à deux maillots de l'EASQY. La première boucle (verte) se termine et direction la zone d'emploi. Km5  4'52 et 23'51, bon c'est pas si mal, j'ai souvenir d'avoir couru les 5 kms des ekiden dans les 23'30. Un long passage en épingle à cheveux qui me permet de voir que Lydie n'est pas très loin derrière moi. Un autre maillot EASQY me dépasse, je reconnais cette coureuse que je vois de temps en temps aux animations de La Minière.

Je perds un peu de temps au ravitaillement, j'ai du mal à accéder à la table pour prendre un gobelet... Gobelet pas très pratique car rigide, donc je ne peux pas le pincer comme j'en ai l'habitude pour boire mieux... Pour une fois que je cours avec seulement une mini gourde contenant mon gel dilué, je n'ai pas mis ma ceinture et je n'ai qu'une petite poche dans ma jupette... Du coup je bois une gorgée et me mouille le visage avec le reste. C'est que je commence à avoir chaud

Km6  4'57. Et mon coup de mou arrive, je commence à boire mon gel. Il y a un léger faux-plat descendant jusqu'à la boucle de demi-tour. Là encore on se croise.

Km7  4'54, puis de nouveau la lisière de la forêt, avec une longue partie bitumée, mais j'ai du mal. Mes gambettes peinent alors que je me sens bien niveau souffle.

Km8  5'12. Et puis passage tout cra-cra avec les belles flaques d'eau. Je zigzague un peu pour les éviter, et finis sur le côté. Je connais bien cette partie pour y passer souvent lors de mes entrainements. Il me tarde d'en sortir

Km9  5'01. Encouragements des collègues de club avec des "Allez Lydie" mais pas le temps de leur dire que "moi c'est Sylvie"  Lydie me suit de près. Enfin le dernier kilomètre, je retrouve des forces et remontent plusieurs concurrents sous les encouragements de la population bien présentes à l'approche du stade. Et c'est l'entrée sur la piste pour un 300m. Je sens que mes puls ont bien grimpé mais je vois devant moi le binôme EASQY que j'avais perdu de vue. La féminine est à bout alors que son lièvre lui dit de ne rien lâcher. Mes gambettes ont retrouvé du dynamisme, je les dépasse en encourageant la féminine et continue d'accélérer jusqu'à la ligne d'arrivée en voyant le chrono approcher des 48'30.

Km10 4'34   Voilà c'est fait, 48'31 à mon chrono

 

affiche

De jeunes bénévoles récupèrent la puce. J'attends Lydie qui est aussi satisfaite de son résultat et contente de m'avoir eue comme lièvre Nous n'avons perdu qu'une minute par rapport à notre meilleur chrono sur cette distance cette année, alors on compte bien sur la saison des cross pour la reprendre Et puis, autre satisfaction, nous sommes qualifiées pour le prochain Championnat de France de 10km qui aura lieu

le 14 avril 2013 à Cabriès en Provence, au soleil  

 

Nous devons faire la queue pour obtenir le maillot de la course, un tee-shirt technique manches courtes, bicolore, noir et pistache.

WP_000452--Small-.jpg

Pas grand chose à la collation d'arrivée, je prends juste un thé bien chaud avant de retrouver quelques uns du club et discuter de notre course. Puis retour au gymnase pour se changer, en récupérant au passage un ticket pour la tombola.

Nadine me rejoint, satisfaite de son 10 km surtout qu'elle a couru avec un tendon d'Achille pas très en forme.

 

Nous allons assister à la remise des récompenses, et cela va prendre du temps, d'une part parce qu'il y a les podiums pour la Ronde de Vélizy et les podiums pour le Championnat de 10 km LIFA, et d'autre part à cause d'une panne de micro, l'animateur étant bien bavard, les piles ont rendu l'âme plus tôt que prévu

Cela valait la peine de rester, car dans notre club, CCR92, nous avons eu un double médaillé, Nicolas, qui est 3ème de sa catégorie et également pour le classsement LIFA. Bravo pour ces deux podiums

WP_000409--Small-.jpg WP_000415--Small-.jpg

 

Quant au tirage de la tombola, Nadine et moi n'avons rien gagné

Par contre, Noël, à qui plusieurs du club avaient confié leurs tickets (perdants), a gagné un téléphone.

Nous sommes rentrées chacune de notre côté, ravies de nous être revues à l'occasion de cette compétition. Je suis rentrée chez moi en courant avec sac à dos et VFF Spyridon aux pieds, qui ont d'ailleurs suscitées la curiosité de quelques personnes.

26' et 3,5 km à 8km/h jusqu'au niveau de la passerelle, ensuite j'ai marché en traversant le parc du Tronchet.

 

affiche

 

Relevé de mon Polar 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  48'31 8,22
  10,2

  178 / 192

 

Mon accéléromètre a bugué du 5ème au 7ème km, heureusement que maintenant je ne me fie plus à la vitesse mais au temps de passage au km. La pile est neuve, donc je ne sais pas trop à quoi c'est dû, peut-être qu'il n'a pas aimé toutes les sorties pluvieuses

Je n'ai pas réussi à tenir les 30' à 4'45/km, mais avec les temps de récup qui étaient prévu toutes les 10', je dois pouvoir y arriver.

affiche

Je ne regrette pas d'être venue participer à cette 22ème Ronde pédestre de Vélizy bien organisée. J'ai au moins atteint mon objectif en faisant mieux que l'an dernier

 

Résultats officiels : 48'37. 507ème sur 823.

7ème V2F sur 28.

 

Lydie est arrivée juste 20" après, j'ai eu chaud

48'57. 523ème et 9ème V2F.

On va pouvoir bien se stimuler sur les prochaines compétitions

 

Tous les résultats ici

ou bien .

 

WP_000425--Medium-.jpg

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 22:50

 

10km-equipe-tee-shirt--Small-.jpg

 

Je n'avais pas vraiment prévu cette course dans mon planning, mais la proposition de Greg Runner de former une équipe Runnosphère pour le challenge blogueurs a fait que je l'ai ajoutée à mon programme. Au moment de mon inscription, je pensais courir ce 10 km en chaussures minimalistes VFF. Seulement entre temps, j'ai retrouvé une meilleure forme et du coup j'ai opté pour un objectif chrono et tenter de revenir à 48', voire moins, donc pas en VFF mais en Adizero Boston

 

6h00 Petit déjeuner habituel. Je boucle mon sac en ajoutant vite fait de quoi pour la pluie car la météo n'est pas terrible. Et en route pour prendre le bus vers 7h15 direction le Pont de Sèvres. J'ai rendez-vous à la station République avec Monique  vers 8h30. La ligne 1 étant toujours fermée jusqu'à 10h le dimanche, c'était le plus direct pour rejoindre celle de La Bastille.

 

8h20 Finalement nous ne continuons pas en métro et sortons Place de la République. D'après le plan du parcours, que j'avais pris avec moi, cela faisait un bon kilomètre de marche, de quoi nous dégourdir un peu les gambettes. Les bénévoles sont déjà en place et finissent les derniers préparatifs. Comme nous n'avons pas un très bon sens de l'orientation, nous leur demandons confirmation quant à la direction vers la Place de la Bastille Ils ont voulu nous faire reprendre le métro C'est donc tout en papotant que nous remontons les boulevards encore bien calmes.

DSC05060--Small-.JPG

 

8h40 Arrivées Place de la Bastille, il y a un peu plus d'effervescence, les cafés sont bien remplis de coureurs en attente du départ. Nous nous installons au Café des Phares le temps de boire un café et de passer aux toilettes.

Pour nous mettre en tenue, nous allons sous la tente où se faisait le retrait des dossards la veille, ce que font la plupart des coureurs. Les kinés sont en train d'installer leur table de massage, ils sont bien une dizaine. En arrivant, avec Monique, nous nous demandions qui étaient tous ces gens avec leur valise

Enfin prêtes, nous partons à la recherche de la consigne des sacs. En fait c'était de grands semi-remorques garés sur la place qui faisait office de consigne. DSC05063--Small-.JPG

Nous trouvons une connaissance de Monique, et ensemble nous partons en trottinant à la recherche de Giao qui avait donné rendez-vous la veille au Café des Phares pour un échauffement en groupe. Je n'ai pas croisé les autres participants de la Runnosphère.

Merci Giao pour cette photo.

  285764_3834556116630_1555498053_n--Small-.jpg

 

9h10 Footing d'une dizaine de minutes autour de la Colonne de Juillet avec des accélérations dans une petite rue. L'échauffement se poursuivra dans les sas, en musique avec des montées de genoux/talons fesses/course sur place, animé par des coachs Mizuno en tribune devant les sas. Un bon complément pour finir de préparer mes gambettes à ce 10 km de l'Equipe

DSC05065--Small-.JPG

Je me sens en bonne forme pour atteindre à nouveau les 48'. Je n'espère pas trop descendre en dessous car d'après ceux qui connaissent le parcours, il y a des faux plats et une petite côte sur la fin pour finir en pente douce vers l'arrivée.

Mon allure de base sera de 4'48/km et surtout pas à plus de 4'55.

  Parcours10kmEquipe-2012

Pause photo avant le départ.

DSC05069--Small-.JPG

 

10h00 Le départ est donné pour le premier sas de -34min, et ensuite toutes les 30" (je pense). Entre chaque vague nous nous rapprochons de l'arche de départ mais 2 bénévoles tiennent un corde tendue devant nous, donc pas possible de passer dans le sas précédent

Tout se passe dans le bon ordre et avec de l'animation jusqu'à notre top départ.

depart-arrivee-10km-equipe-2012.JPG

 

L'avantage des départs par vague, c'est de ne pas être trop géné  et pouvoir rapidement trouver son rythme. Là ça descend un peu, je suis trop rapide mais comme ma FC est bonne, je laisse faire. Km1 en 4'40, cela me donne 8" pour les difficultés à venir

Passage Place de la République pour prendre l'avenue du même nom. Tout va bien mais c'est normal à ce stade de la course. Malgré mon attention je loupe le panneau du km2. Avec le faux-plat qui mène vers le cimetière du Père Lachaise, je passe au Km3 en 9'48 (soit 4'54 de moyenne). J'ai perdu un peu de vitesse mais mes gambettes l'ont bien supporté. Au cours du km suivant, un coureur arrive à ma hauteur et me salue, c'est SebRom qui m'a reconnue grâce au tee-shirt Runnosphère. Je suis surprise de le voir parce que c'est moi la tortue de la Runnosphère  Nous échangeons quelques mots et en effet il n'est pas dans le bon sas, il aurait dû choisir celui des 45'. En tout cas je suis étonnée de pouvoir discuter avec aisance. Km4 en 4'43. A l'approche de la Place de la Nation, deuxième rencontre surprise avec JP Run,reporter,run caméra à la main. Là je suis encore étonnée parce qu'il s'est blessé récemment et ne devait pas participer.

Encore une fois je discute sans peine Après cet échange de quelques paroles, il va repartir vers d'autres coureurs, et là juste au passage de la Place de la Nation, du vent jusqu'au demi-tour Km5 en 4'50 et 24'03. Bon il faut que je sois vigilante dans mon allure, mes gambettes sont toujours en forme, et il y a encore cette côte dont tout le monde parle C'est sympa de voir les coureurs dans l'autre sens. Dès que j'ai repéré Monique, je l'encourage au passage. Elle n'est pas si loin que ça derrière moi.

Km6 en 4'51 puis Km7 en 4'43, ça devait redescendre. D'habitude à ce moment de la course j'ai mon coup de mou et là rien Mes gambettes répondent bien, mais je bois tout de même mon gel que j'avais prédilué. La côte est dans la rue de Reuilly mais franchement je ne m'en souviens pas, elle est passée inaperçue, c'est bien la première fois que ça m'arrive surtout après 7 km parcourus Km8 en 4'53 (y avait bien une côte ).

Vite fait je passe en mode chronomètre pour voir le temps de course. J'en suis à 38'32, il ne reste plus que 2 km, je ne me sens pas encore dans le rouge niveau FC, j'ai du mal à calculer exactement mais je sais que j'ai les jambes pour moins de 5'/km donc un chrono proche des 48' Alors j'accélère. Je remonte pas mal de concurrents.

Au Km9 je prends le lap mais je ne regarde pas, je préfère garder mon regard au loin sur l'arrivée tout au bout de cette longue avenue. Tout en acccélérant, je me demandais d'ailleurs si c'était bien là-bas l'arrivée parce que ce n'était pas une arche gonflable comme d'habitude. Et puis je finis par bien distinguer le gros chrono, qui évidemment affichait le temps du départ depuis la première vague. Une dernière accélération et je franchis la ligne d'arrivée toute contente Je ne sais pas quel est mon chrono mais je suis arrivée en meilleure forme que lors de mes derniers 10 km

DSC05071--Small-.JPG

Pas de puce à remettre puisqu'elle est collée derrière le dossard. Je me dirige donc vers les tables de collation tout en consultant mon chrono et là incroyable,

je lis 47'32

avec le Km9 en 4'29 et le Km10 en 4'30.

 

Je n'en crois pas mes yeux, je viens de battre mon record de 2010 et 2' de mieux que mon dernier 10km à Meudon cette année

 

La collation d'arrivée est vraiment bien garnie et les bénévoles très accueillants. Pendant que je reprends quelques forces, les podiums sont annoncés et j'entends que la 1ère féminine est Carmen Oliveras Je la connais bien, c'est la femme de l'entraineur de notre club CCR92. Bravo Carmen

DSC05080--Small-.JPG

Il commence à tomber quelques gouttes de pluie. Je ne traine pas trop et récupère ma médaille à la sortie de la zone d'arrivée.

DSC05081--Small-.JPG

Je ne vois pas Monique mais nous avions convenue de nous retrouver à la consigne.

Autant le matin, le dépôt fut rapide, là il y a un peu d'attente, les bénévoles ont un peu de mal à retrouver les sacs. Ensuite ce n'est pas très pratique pour repartir, il faut se frayer un chemin parmi les concurrents qui sont arrivés au fur et à mesure devant les camions

Le mien fut rapidement trouvé car déposé tôt, le bénévole lui avait attribué un autre petit numéro et il avait été stocké à l'intérieur du camion.

 

Il commence à vraiment pleuvoir alors je mets vite fait ma veste. Je retrouve Monique qui fait la queue pour récupérer ses affaires et n'a pas très chaud. Elle est un peu déçue de son résultat mais s'y attendait quand même vu son manque de bon entrainement.

Quant à moi, je n'ai pas fait de préparation spécifique 10 km cette année, en plus j'ai loupé la saison cross à cause d'une petite blessure au mollet, donc je pense que ma progression est due d'une part à mon changement de foulée (grâce au minimalisme) et d'autre part à mon "stage" trail durant les Foulées du Vietnam

 

Pour finir cette matinée, nous nous rendons à la nouvelle boutique de sport où JP Run, reporter,run, nous avait donné rendez-vous. Nous faisons le chemin en compagnie de JP, une connaissance de Monique, et d'un autre ami Facebook.

Je retrouve tous ceux de la Runnosphère ( JecoursParis, Greg Runner, Jahom, SebRom, Giao), des amis Facebook, et je fais la connaissance de Karine (inscrite sur Goodpeoplerun) et d'autres passionnés de course à pied dont j'ai oublié le prénom...

Nous reparlons de notre course autour d'un verre accompagné de biscuits apéritifs.

 

Dans cette boutique il y avait des chaussures minimalistes dont celle que j'avais aux pieds, les VFF Bikila LS.

unik-sport--Medium-.jpgunik-sport-2--Medium-.jpg

Merci UniK pour l'accueil et cette belle brochette

290052 377835925614655 191421334 o (Small)

 

Ce fut donc une belle matinée, malgré la pluie qui est tombée pour les derniers arrivants, et une belle course bien organisée. Merci l'Equipe

Au retour, j'étais tellement sur mon nuage d'avoir atteint mon objectif et encore plus largement que je ne le souhaitais, que j'en ai oublié de descendre à ma station de métro pour la correspondance Pourtant dans cette rame, le nom des stations était annoncé, mais cela n'a fait tilt dans ma tête que 3 stations plus loin

 

En consultant les résultats officiels, j'étais encore plus ravie de mon exploit

47'29 et un négative split

diplome-10-km-equipe-2012.JPG

 

Les résultats du classement challenge des blogueurs.

10km-L-EQUIPE-classement-blogs.jpg

 

Un clic ici pour voir toutes mes photos et celles des amis

 

Un clic sur cette image pour lire le compte-rendu de l'Equipe

10km-L-EQUIPE---10000participants.jpg

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article