Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 21:55

 

affiche--Large-.jpg

 

 

SAMEDI 12 AVRIL, EN ROUTE POUR VALENCIENNES

WP 006188 (Small)

Départ en voiture en début d'après-midi avec Christine. Il fait soleil, mais en arrivant sur Valenciennes après 2h30 de route, la météo est beaucoup plus fraîche

Une fois à l'hôtel, je vais remettre des chaussures fermées

Je m'y étais prise un peu tardivement pour réserver une chambre d'hôtel qui soit située pas trop loin du départ de la course, donc plus trop de choix mais aucun regret.

Nous avons atterri dans un charmant hôtel, l'Auberge du Bon Fermier, situé sur le trajet du parcours entre le départ et l'arrivée, donc impeccable

au-bon-fermier-recto--Small-.jpgau-bon-fermier--Small-.jpg

DSC07435--Medium-.JPG

Le personnel était très aimable et la jeune femme, qui nous a accueilli, nous a même proposé une photo souvenir avec "Oscar... Gaspard... ??" , je ne me souviens plus

DSC07463--Medium-.JPG

Le temps de déposer nos bagages dans notre chambre, qui porte le nom d'un peintre "Abel de Pujol", une petite pause toilettes, et nous sommes reparties chercher nos dossards au village situé sur la Place d'Armes devant l'Hôtel de Ville, à 300m de notre hôtel. Mais auparavant, nous avons dû chercher une autre place de parking car il était interdit de stationnner aux alentours de l'hôtel à cause du passage de la course le lendemain.

DSC07478--Medium-.JPG

Il n'y avait pas foule, le retrait de nos dossards fut donc rapide.

DSC07444--Medium-.JPG

Pas beaucoup de stands publicitaires sur ce village (ça change du Running Expo du Marathon de Paris ). J'ai déposé, sur une table, des flyers des Foulées de la Soie parmi plein d'autres. Le temps de trainer un peu, nous avons croisé un coureur XRun qui vient s'entrainer au stade de Clamart, enfin, c'est Christine qui l'a reconnu parce que moi je serais passer sans le voir, pas physionomiste du tout 

DSC07443--Medium-.JPG

Puis au bout de la Place d'Armes, un grand pic qui s'élance vers le ciel...

C'est quoi ce truc moderne

DSC07452--Medium-.JPG

Et bien il s'agit de la Colonne aux Mots, construite à la place de l'ancien beffroi. C'est une oeuvre de Jean-Bernard Metais. Un clic ICI pour en savoir plus. Le lendemain, avec Christine, après notre course et en revenant des vestiaires/douches, le calme était revenu sur la place et nous avons entendu parlé au pied de cette colonne... Il y avait bien des petits haut-parleurs à la base d'où sortaient les mots

DSC07456--Medium-.JPG

Retour à l'hôtel pour déposer dossard et tee-shirt. Pas top le tee-shirt, tissu technique mais même pas noté Valenciennes... Elle ne se foule pas trop la FFA

DSC07497--Medium-.JPG

Et de nouveau nous sommes ressorties, mais cette fois-ci pour un repérage partiel du parcours. Une petite heure de marche en passant par le parc de la Rhônelle, puis arrivées au niveau du Musée, nous avons poussé plus loin jusqu'au complexe sportif dont nous ferons le tour en courant dimanche et où il nous sera possible de prendre une douche après la course. Il n'y avait pas de panneau indicatif, mais deux habitants du quartier nous ont confirmé la présence d'un gymnase et le papy valenciennois a absolûment tenu à nous montrer comment nous y rendre Chemin faisant, ils nous a demandé si nous avions de bonnes chaussures pour courir  Pour rentrer nous avons suivi la fin du parcours, en légère descente. Apparemment pas beaucoup de vrai plat sur ce parcours, mais une alternance de faux-plat montant descendant sur une boucle de 4 km que nous ferons presque deux fois. Et pour le départ une montée de 350m 

10km_parcours.jpg

De retour sur la Place d'Armes, nous avons retrouvés notre collègue Michel.

Merci au coureur anonyme d'avoir accepté de nous photographier tous les 3 sous l'arche d'arrivée Championnats de France, et pour ses précisions sur la Colonne aux Mots

DSC07489--Medium-.JPG

 

Une pause détente à l'hôtel avant d'aller dîner dans une pizzéria La Scala.

DSC07500--Medium-.JPG

Mon repas : gnocchis et charlotte au chocolat

WP_006193--Medium-.jpg WP_006194--Medium-.jpg

Et surprise en sortant du restaurant  La Colonne aux Mots illuminée

WP_006195--Medium-.jpg

 

 


DIMANCHE 13 AVRIL, Championnats de France de 10 km

 

Depuis mon adhésion au club de Clamart Courses sur Route 92 fin 2009, ce sera ma troisième participation aux Championnats de France de 10km. Le premier en 2010 à Vitry et le second en 2011 à Vittel. En 2012, je n'ai pas participé à celui de Roanne (je ne sais plus pourquoi) et en 2013 j'ai dû annuler Cabriès pour cause de blessure.

 

Pour ce championnat, je n'ai pas suivi de préparation spécifique 10 km après la saison des cross, trop souvent de bobos aux pieds Mon objectif premier sera donc de me requalifier pour le prochain, moins de 51' est à ma portée sur ce parcours roulant. Le second plus difficile, car j'aimerais bien refaire ou du moins m'approcher de mon chrono record réel du 10 km de l'Equipe de 2012. Pour un fois que j'étais bien descendue sous les 48', mais officiellement sur ma fiche FFA c'est 52' Voilà pourquoi j'aimerais bien avoir un chrono en 47' et des poussières sur ma fiche 

affiche (Large)

 

8h00 Réveil, 1/4h d'abdos fessiers, la douche et le petit déjeuner.

Le ciel était un peu couvert, il semblait ne pas faire très chaud dehors, pas mal de coureurs que nous voyions s'échauffer, en passant devant l'hôtel pour rejoindre le départ de la course open, étaient habillés de long. Mais d'ici 12h20, départ de la course des Féminines, la météo allait s'améliorer

C'était sympa ce set de table aux couleurs de la course

10 000 ont été distribués aux restaurateurs pour l'occasion.

WP_006196--Medium-.jpg

 

9h30 Derniers préparatifs.

DSC07501--Medium-.JPG

 

10h00 Nous avions le temps de faire un petit pré échauffement de marche en allant encourager notre collègue de club CCR92. Nous avons eu la chance de le voir avant qu'il ne rentre dans le sas. Alors petite séance photo

DSC07504--Medium-.JPG 

Un clic sur la photo ci-dessous pour voir le championnat vétérans hommes.

DSC07507 (Medium)

 

11h00 Il fallait quitter la chambre à 12h. Nous avions demandé une petite rallonge pour pouvoir nous doucher après la course, mais ce ne fut pas possible. Par contre nous avons pu laisser nos bagages sur place. Avant de commencer l'échauffement, nous sommes allées à la consigne, organisée sur une petite place près de la Place d'Armes, déposer nos sacs à dos contenant nos affaires de rechange.

WP 006199 (Medium)

 

 

11h20 Echauffement dans les rues direction le parc de la Rhônelle où par chance nous avons croisé notre jeune collègue féminine, dont c'est le premier championnat de France de 10 km, en train de s'échauffer elle aussi. Elle était accompagnée d'un autre collègue qui venait de participer aux Foulées Valenciennoises à 9h15. Nous avons terminé notre échauffement du côté de la ligne de départ, gammes de course sur une belle allée devant le stade du Hainaut. Là, j'ai reconnu Sandrunning de dos grâce à sa copine qui portait un sweat au nom de leur club

Et le soleil était enfin sorti

45'30 et environ 6,7 km (impossible de capter) puls 132/179.

 

Merci Michel pour cette photo juste avant le départ

VALENCIENNES 3335 (Large)

 

J'ai remarqué qu'il n'y avait pas de tapis pour la puce sur la ligne de départ, donc pas de temps réel, donc il ne fallait pas se placer trop en arrière. Le premier sas était réservé à l'élites féminines (gazelles en moins de 40'), ensuite le sas des moins rapides Beaucoup de monde devant nous quand nous sommes rentrées et beaucoup moins derrière Pendant l'attente, j'ai remarqué une coureuse à nos côtés qui me semblait être la blogueuse Sophie ou Solenn, je ne savais plus trop. Je lui ai donc demandé, il s'agissait bien de Sophie mais j'ai oublié de lui préciser que j'étais Sydoky

2-3 minutes avant le départ, un mouvement vers l'avant, la séparation des sas était enlevée, ce qui nous a bien rapproché de l'arche

 

WP_006202--Medium-.jpg

 

12h20 Top départ

Maintenant sur les compétitions je déclenche mon chrono au coup de feu, ça me permet de voir le temps mis pour passer sous l'arche du départ, donc là 9 secondes, et j'ai ainsi le temps officiel qui compte pour les qualifications.

C'est donc parti pour les 350m de montée, je ne force pas trop mais ensuite ça redescend le temps de faire le tour du stade du Hainaut. Je me laisse emporter par le flot et mes temps de passages sont bien trop rapides Km1 4'35 et Km2 4'37

Ce qui fait que je vais peiner dans les faux-plats ensuite

Ensuite c'est une boucle de 4 km que nous faisons 2 fois avec une alternance de faux-plat en montée et descente. Au rond-point après le parc, il y a un podium d'animation et donc pas mal de monde pour nous encourager, comme le long du Bd Watteau (2 passages en montée et 2 passages en descente) où seront positionnés nos supporters du club. Merci Alexis et Michel pour vos encouragements et les photos

Km3 4'53 - Km4 4'51 - Km5 4'59 et 23'56 de course, et vu les faux-plats et vu que je suis déjà dans le dur, mon objectif de moins de 48' tombe à l'eau

WP_006207--Medium-.jpg

VALENCIENNES-3344--Large-.JPG

Un peu de plat jusqu'à ce qu'on passe derrière notre hôtel où ça remonte. Il me semble long ce bout de route le long du tram, heureusement qu'on ne passe qu'une fois par là

Km6 5'08. La légère descente le long du parc ne va pas suffire à recharger mes gambettes. Dur dur ce deuxième passage pour faire le tour du complexe sportif.

Je me fais dépasser sans arrêt

Et en plus la douleur sous mon orteil du pied droit vient de s'installer

Km7 5'17 - Km8 5'19 C'est l'horreur ces temps de passage

En arrivant au Musée des Beaux Arts, je dépasse une fille qui peste, moi aussi je suis à la ramasse et je l'encourage, maintenant ça redescend. Km9 5'02.

Un sourire malgré tout au collègue photographe

VALENCIENNES-3352--Large-.JPG

Passée l'arche du 5 km, la fin est proche, encore un virage et c'est la dernière ligne droite, beaucoup de monde pour nous encourager sur la place d'Armes. Cette dernière ligne droite est pavée mais sur le milieu une rigole bien plane que j'emprunte pour un sprint final au coude à coude avec une concurrente V2F. Km 10 4'45

Arrivée à mon chrono en 49'30

Ouf Pas de record mais qualification assurée pour l'année prochaine

 

Résultats officiels : 49'39. 459ème F sur 501.

85ème V2F sur 105.

 

C'est quand même un bon résultat vu ma préparation cahotique, mais c'est dur 10 km à fond, et les faux-plats ne sont pas ma tasse de thé... Une seule vraie côte sur un parcours me réussit mieux apparemment

 

Bravo aussi à mes collègues

Clémentine a fait une belle course en 39'52 pour son premier championnat. Christine, qui avait des doutes quant à sa forme, a réussi à se qualifier aussi en 50'38, pas si loin que ça derrière moi finalement Et Michel a frôlé son record en 39'17, et requalifié lui aussi

Alexis a réalisé un joli chrono de 40'21

Comme nous étions 3 féminines du club CCR92 à nous présenter à ces championnats, nous avons été classées aussi en équipe, 54ème sur 60

 

Tous les résultats des Foulées Valenciennoises sur le site FFA ICI.

 

Collation d'arrivée

WP_006204--Medium-.jpg

 

Comme prévu, nous sommes allées nous doucher au complexe sportif. Une douche bien chaude avant de reprendre la route, ça fait du bien Et pour la 4ème fois de la journée, on refait ce bout du parcours pour retourner à l'hôtel prendre nos bagages. Nous avions pris notre temps, et à présent le centre ville était bien désert et calme. Même pas trouvé sur notre chemin une p'tite boutique pour s'acheter un p'tit truc à grignoter

J'ai fait le chemin de retour pieds nus, ce qui a surpris la jeune femme de l'hôtel

WP_006208--Medium-.jpg

 

Ce fut un beau week-end de championnats, une belle organisation et un beau parcours, même si je ne suis pas fan des faux-plats

 

Toutes mes photos en cliquant sur celle-ci

WP_006209--Medium-.jpg

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 19:55

 

affiche (Large)

 

Dimanche matin, après le petit déjeuner, nous avions le temps avant notre course, d'assister au départ du Championnat de France de 10 km des Juniors, Cadets, Vétérans, et surtout aller encourager notre seul vétéran du club CCR92

 

DSC07502--Medium-.JPG

DSC07503--Medium-.JPG

DSC07506--Medium-.JPG

 

Pour photographier, je me suis placée sur le terre plain central en herbe, ce qui ne devrait pas gêner les coureurs qui passeront sur la route. Ils ne vont tout de même pas prendre le risque de passer par là Et bien si Y en a un qui l'a fait et évidemment il a trébuché et s'est retrouvé à quatre pattes sur l'herbe

 

DSC07507--Medium-.JPG

DSC07530--Medium-.JPG

 

Pas facile de voir notre collègue, surtout qu'il y avait pas mal de maillots jaunes et ils filaient vite les champions malgré un départ en côte Donc encouragements loupés à cet endroit  Mais une fois chez moi, j'ai joué à "Où est Charlie ?" et en observant bien mes photos, je l'ai trouvé (un clic sur la photo)

DSC07532--Medium-.JPG

 

Obligées d'attendre ensuite le passage des derniers coureurs pour nous déplacer. Nous pensions aller du côté du Jardin de la Rhônelle, mais trop tard, nous voyions déjà au loin passer les premiers. Nous sommes donc allées nous placer dans la rue derrière notre hôtel, près du Square de l'Ordron.

  DSC07646 (Medium)

C'était un bon endroit finalement. J'ai même eu le temps de reconnaître un coureur de l'EASQY. J'ai crié "Allez Saint-Quentin !" ne me souvenant plus de son prénom Il m'a bien entendu, a tourné la tête et a dû se demander qui l'encourageait

Les coureurs défilaient, défilaient, et toujours pas de Michel en vue... Pas possible qu'on l'ait loupé quand même Les petits pelotons étaient suffisamment étalés pour bien voir les maillots... Et bien, c'est que devant ça courait très vite, car finalement il est arrivé

Bravo Michel pour ta course

DSC07618--Medium-.JPG

 

Un clic ICI pour voir toutes mes photos.

(Si vous vous reconnaissez et souhaitez la photo non réduite, laissez moi un message et je vous l'enverrai dès que possible. Merci)

 

DSC07645 (Medium)


Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 16:30

 

bulletin--Large-.jpg

 

Ma dernière compétition 10 km pour cette année 2013, avec pour objectif de réaliser le chrono pour la qualification des Championnats de France 2014 de 10 km

qui se dérouleront le 13 avril à Valenciennes

 

Je n'ai participé que trois fois à cette Corrida de Noël, je trouvais trop difficile le passage de la côte Première participation sur le 9 km en 2002 (49'17), deuxième participation sur le 10 km en 2003 (51'57), troisième sur le 6 km en 2006 (30'08).

Cette année il y a un nouveau parcours de 10 km sans la côte, c'est pourquoi j'ai accepté de m'y inscrire avec ceux de mon club CCR92

 

logo5.jpg

Vendredi 13 décembre, avant veille de cette compétiton, je suis allée retirer mon dossard au Palais des Sports Robert Charpentier d'Issy les Moulineaux.

J'ai pris le tramway T2 jusqu'à la station Suzanne Lenglen. En traversant le parc, j'ai croisé et papoté quelques minutes avec Marie-Pierre, inscrite sur le 10 km course déguisée.

Dans le hall du palais des sports, il suffisait de suivre le fléchage pour se rendre dans la grande salle pour retirer son dossard. C'était la même salle que pour Paris-Versailles, mais là, elle m'a semblée bien vide en y pénétrant moins de matériel installé

WP_005207--Small-.jpg WP_005211--Small-.jpg

WP_005215--Small-.jpg

 

Les numéros de dossard sont affichés sur d'immenses listings par ordre alphabétique de nom pour toutes les courses. Numéro 421 pour moi.

WP_005216--Small-.jpg

C'était encore bien calme en cette fin de matinée, donc le retrait fut rapide. Parmi les bénévoles, une collègue de club, toujours partante pour aider sur pas mal de courses.

Et un intrus dans une file d'attente Courirpiedsnuspointcom qui en a profité pour venir en footing Ensemble ensuite nous avons passé un bon moment au village avec d'autres ami(e)s qui exposaient.

WP_005219--Small-.jpg

En cadeau un tee-shirt rouge de la course, et un produit Yves Rocher au choix, j'ai pris un gel douche et la bénévole m'a remis avec un pack de crème dessert vanille (dommage il n'y avait pas chocolat).

WP_005248--Small-.jpg WP_005252--Small-.jpg

WP_005254--Small-.jpg

 

Visite du village avec la séance photo publicitaire

avec Vincent Dogna et ses oeuvres, Nadia pour le Trail du Four à Chaux

WP_005231--Small-.jpg WP_005238--Small-.jpg

et le coach du CCR92, membre fondateur Xrun

WP_005241--Small-.jpg

 

Le programme des courses.

Inscription sur la course N°6

bulletin2--Large-.jpg 

 

logo5.jpg

 

Dimanche 15 décembre 2013. Corrida de Noël

 

L'avantage d'un départ de course à midi et la proximité de mon domicile, c'est ne pas avoir à se lever trop tôt et pouvoir petit-déjeuner comme d'habitude

J'avais rendez-vous co-voiturage à 10h30 avec un collègue de club. J'avais hésité à descendre à vélo à cause du retour tout en côte. Mais j'aurais mieux fait car nous avons tourner plus d'une demi-heure pour trouver à nous garer Ou bien pour éviter la côte à vélo, le tram T2 était tout aussi pratique C'est donc en footing d'échauffement que nous avons rejoint la zone de départ, en remontant le flot de coureurs de la course déguisée, un joli cortège rouge de Pères et Mères Noël Mais pas évident d'y reconnaître qui que soit parmi tous ces déguisements 

 

Mon collègue devait récupérer son dossard auprès d'une autre collègue de club. Heureusement que j'avais mon téléphone pour la joindre, il avait oublié le sien

Pendant qu'il l'attendait, j'en ai profité pour aller aux toilettes à l'intérieur du palais des sports, par chance pas de file d'attente, c'est rare En ressortant j'ai loupé le passage du traineau de Michel Bach avec ses rennes conduit par certains ami(e)s facebook, pas eu le temps de les encourager...

  1466176_10200992948014538_2078131751_n.jpg 1468617_10200992958814808_2146534042_n.jpg

 

J'ai refait un footing d'échauffement de quelques minutes avec mes copines Lyne et Chantal avant d'aller rejoindre ceux du club CCR92 déjà en place en première ligne du sas préférentiel (500 premiers inscrits). J'aurais dû faire le tour des barrières mais trop de monde déjà dans le sas, je me serais retrouvée trop loin de l'arche de départ vu que mon objectif est de faire un chrono qualificatif. Devant c'était le sas élite, numéros de dossard jusque 100. La météo était parfaite et avec la chaleur humaine, pas le temps d'avoir froid en attendant le départ de ce 10 km.

 

Les parcours

parcours--Large-.jpg

 

Le parcours du 10 km Course N°6

parcours-6.JPG

 

logo5.jpg

12h00 Le départ est donné Je déclenche mon chrono au coup de pistolet. Et là c'est parti sur les chapeaux de roue  Je suis emportée par la foule de coureurs, bousculée, poussée carrément, je me prends de ces coups de coudes comme sur les départs de cross  Bon sang, c'est la première fois que je me retrouve dans cette situation, alors je garde ce rythme bien trop rapide en espérant ne pas me retrouver à terre  Heureusement ça n'a pas duré trop longtemps  Je vois déjà un panneau Km1 sur le côté, je prends le lap et quand je lis 4'18, je me dis "non, pas possible ! ", un peu plus loin un trait bleu au sol Km1, re-lap 4'25, plus plausible vu la vitesse du démarrage  Pour une fois que je n'ai pas pris ma montre GPS pour courir, je regrette car ensuite je vais cafouiller entre les panneaux et les marques au sol  J'avais bien visualiser le parcours sur le schéma mais pas penser à demander pour le marquage à suivre, vu le nombre de courses au programme, et en plus je vais louper des laps

Avec ce départ ultra rapide, mes puls sont déjà bien hautes. Km2 4'45.

Comme je le pensais, il y a un léger faux-plat dans la rue de l'Hôtel de Ville. Au bout de cette rue, des photographes de Photorunning, je reconnais Christophe et le salue mais trop tard pour être cadrée. Ensuite ça redescend légèrement, c'est la rue par laquelle je viens à vélo, donc je me repère bien. Beaucoup de monde au niveau du palais des sports, j'entends des encouragements perso mais je ne vois pas de qui ils parviennent. Je passe trop vite Je zappe le ravitaillement.

Merci CCR92 pour les encouragements et la photo

photo-corrida-issy-2013--Large-.JPG

Je passe le Km5 à 23'22, ouh là je suis vraiment partie vite Et je vais le sentir au deuxième passage du faux-plat, pourtant léger mais qui passera moins bien, je sens le coup de mou venir. Je manque encore un panneau Km6 et 7 en 10'15 Là il faut que je me reprenne, ça ne va pas du tout Un coureur pieds nus me dépasse mais sa silhouette ne m'est pas connue. Il explique à un coureur, qui le questionnait, qu'il a en fait couru les 5 premiers kilos avec des VFF (il les avait dans le dos). Je n'ai pas réussi à le suivre.

Km8 en 4'57 et maintenant c'est la douleur dans mon 3ème orteil du pied droit qui arrive, pas cool ça. Je pensais pouvoir faire ces 10 km tranquille, et bien non, dur dur les 2 derniers kilos. Km9 en 4'54. Je passe vite fait en mode temps de course et je vois 43min30 Super, je vais réussir mon objectif et en plus finir en moins de 49 min

Des collègues de clubs sont juste avant le dernier virage pour nous encourager.

Merci Renaud et Christelle

DSC04335--Large-.JPG

J'enrage de ne pouvoir pousser plus fort sur cette gambette droite, maudit conflit disco-radiculaire La douleur est plus forte que lors du semi de Boulogne. Un peu avant l'arrivée, Photorunning en place avec Emmanuelle à qui je fais signe 

Merci pour les photos

2013-12-15 13-48-48ISSY2013-RCL1977 (Large)

 

2013-12-15 13-47-58ISSY2013EB673 (Large)

 

Et je passe la ligne et lis 48'15 à mon chrono

En fait 48'18, sans mes lunettes j'ai confondu le 5 et le 8

Ce qui correspond bien au temps officiel

 

Je rends ma puce et une bénévole me passe une jolie médaille autour du cou

WP_005259--Small--copie-1.jpg

 

Sur le stand de la collation d'arrivée, pas de banane, que des quartiers d'orange

J'ai juste pris de l'eau du coup. Il y avait aussi de la soupe mais ça ne me disait rien.

 

Quelques minutes de papotage avec les collègues et d'autres connaissances. Je n'ai pas vu Courirpiedsnus.com mais vu Vincent, qui a couru en VFF Bikila, tous deux ayant réalisés des chronos meilleurs que le mien 

 

Un petit footing de récupération pieds nus. Et retour vers la voiture de Nono pour me changer, toujours pieds nus mais en marchant, un bon quart d'heure. Ensuite avec Monique, qui était venue avec moi, nous sommes reparties au palais des sports pour rejoindre d'autres ami(e)s avec lesquels nous devions déjeuner. Merci Nono pour le co-voiturage 

 

La remise des récompenses venait de se terminer et j'ai pu féliciter la jeune espoir de notre club CCR92 qui a terminé cette Corrida de Noël 1ère de sa catégorie en 41'46, bravo

 

Nos ami(e)s étaient déjà partis, nous les avons rejoints dans un café près du marché de Noël d'Issy les Moulineaux pour y manger une bonne salade composée en terrasse. L'après-midi était déjà bien entamé lorsque nous nous sommes quittés. Contente d'avoir partagé ce moment avec  vous. Merci encore à Marc de PCAP pour m'avoir servi de taxi et déposée tout près de chez moi

 

logo5.jpg

 

Ce fut donc une belle 37ème édition avec des conditions météo idéales pour cette saison

Une belle organisation avec des bénévoles sympathiques, un parcours bien animé par les spectateurs et les orchestres

 

Pour ma dernière course compétition de l'année, je suis rentrée très satisfaite de mon résultat Malgré une condition physique pas encore à 100%, j'ai retrouvé mon niveau et 48'14 est l'un de mes meilleurs temps sur cette distance Et puis je termine dans

le top10 de ma catégorie sur 396, c'est juste super

 

C'était aussi mon troisième 10 km en chaussure minimaliste INOV8. Je n'ai pas tenté de courir en VFF à cause de ma dernière blessure au pied gauche, une bursite, même si elle datait de 6 mois... Je préfère encore attendre et renforcer plus mes pieds, et avant je pense que je testerai sur un 5km.

 

Résultats officiels

resultat-top-chrono-corrida-issy-2013.JPG

Tous les résultats sur le site de la FFA ici.

 

Sur cette vidéo, vous pouvez me voir avant l'arrivée vers 18'50

 

Mes photos, mais pas de prises le jour J  

 

Le diplôme

diplome.JPG

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 16:25

 

600283 609772805719426 1955517607 n

 

Dimanche 6 octobre 2013

 

C'est le jour J

Ce 10 km sera la première course sur route que je ferai en chaussures minimalistes "zéro drop" avec les Inov8BareXLite 150.

DSC03707 (Medium)


  5h30 Le réveil sonne, j'ai encore bien dormi cette nuit. Quand j'arrive dans la salle du restaurant, il y a déjà pas mal de marathoniens attablés. Je petit déjeune tranquillement, la même chose que chaque matin, pour 10 km pas besoin de plus. Puis je remonte pour finir de préparer mes affaires (tenue de course, pastilles de sucre Isostar, une fiole d'eau et une autre avec mon gel Isostar dilué), un sac à dos avec ma veste à capuche au cas la pluie survienne. Je me douche et me repose en attendant de partir.

  Apparemment il ne devrait pas pleuvoir, le ciel est dégagé et les quelques nuages ne sont pas trop menaçant.

 

WP_004433--Medium--copie-1.jpg

7h50 En route en footing d'échauffement le long des berges du Rhône. Mes sensations dans les jambes sont bonnes. La marche et la sortie vélo des jours précédents ne semblent pas avoir eu de mauvais effet, et aucune douleur sous les pieds.

WP_004434--Medium-.jpg

Sur mon retour, peut-être verrais-je passer l'un des marathoniens à ce km34 qui n'est pas loin de mon hôtel...?

WP_004435--Medium-.jpg

  21'25 puls 137/153 pour ces 3,6 km de mise en jambes.

C'est encore assez calme lorsque j'arrive sur la zone de départ, par contre un peu plus d'animation sur le village. Je me dirige vers la zone de consignes-bagages. Je n'ai pas à chercher longtemps car une bénévole, voyant mon numéro de dossard, me dit d'aller tout au bout de la zone Pas de file d'attente, j'accroche l'étiquette fournie et confie mon sac à dos jaune fluo au bénévole.

 

WP_004436--Medium-.jpg WP_004438--Medium-.jpg

8h20 Je retourne vers le Pont de la Guillotière pour retrouver mes lièvres, Giao nous ayant donné rendez-vous vers 8h30. Je repère au passage l'entrée du sas jaune.

Les sas sont encore bien vides, et nombreux sont ceux qui s'échauffent dans les rues alentours.

WP_004439--Medium-.jpg WP_004440--Medium-.jpg

Mais en peu de temps, les coureurs vont s'y présenter et ne voyant venir ni Giao ni Thando, je décide d'aller me placer dans le sas jaune. Je contacte Giao pour lui signaler.

WP_004441--Medium-.jpg

8h45 En attendant je participe à l'échauffement collectif à l'intérieur du sas, sas dans lequel d'ailleurs on entre sans être contrôlé...

En fait, c'est un peu perturbant ces sas avec les trois courses en même temps. Entre la couleur correspondant à la course et celle du sas sur les dossards, certains se demandent s'ils sont bien dans le bon sas

Finalement Giao arrive à me retrouver parmi la foule. J'essaie de contacter Thando mais pas de réponse. Je me dis qu'il n'a sans doute pas son téléphone sur lui... Je me rendrai compte à l'arrivée qu'il m'avait laissé un message, mais pas entendu le bip...

Tant pis, j'aurais au moins un lièvre

WP_004442--Medium-.jpg

 

parcours-10km-runinlyon2013--Large-.jpg 

9h00 Le départ est donné mais ça ne bouge toujours pas

Puis un premier mouvement de masse en avant et en même temps des coureurs entrent dans le sas jaune par une entrée sur la droite... bizarre ou alors on atteint l'entrée du sas précédent Ensuite piétinement, puis petite marche, puis trot puis footing

Ce qui fait 7' avant de passer sous l'arche et sur le tapis

Que de monde et le fait de partir tous ensembles pour les trois distances, ça n'arrange pas pour trouver son allure. Passage du Pont Bonaparte puis à droite en suivant les quais de la Saône par la route. J'essaie de suivre du mieux possible Giao qui se faufile entre les coureurs. Pendant 2 kilomètres j'ai l'impression de faire un footing. Je ne vois pas le panneau du km1. C'est Giao qui me dit qu'on est à 5'20 Pfff

Au Km2 10'40 depuis le départ, bin oui c'est ça 5'20/km

Après le passage de la petite côte du Pont Koenig, où Giao m'a bien devancée  plus à l'aise que moi pour accélérer dans les côtes  la circulation est plus fluide ce qui me permet de le rejoindre, ça fait du bien  Km3 4'47. Le passage des travaux n'est pas top, comme je m'en doutais la veille au cours de mon repérage à vélo. Km4 4'50.

Place des Terreaux, il y a un ravitaillement mais je ne m'arrête pas, je prends ma pastille de sucre Isostar. Je suis toujours dans les pas de Giao. Nouveau rétrécissement dans la rue près de l'Opéra et avant de passer le Pont Morand, un(e) bénévole annonce dans son mégaphone "10 km à gauche !" . Km5 5'36 et 25'56.

Traversée du pont, et de nouveau un mégaphone pour séparer le 10 km du semi et du marathon, ces derniers partant vers le parc de la Tête d'Or par les berges du Rhône.

C'est là que nos chemins se séparent avec Giao et je lui souhaite un bon semi Merci pour son aide, parce qu'avec cette cohue du départ, je pense que j'aurais baisser les bras  Et c'était bien sympa de courir ces 5 kms ensemble malgré la foule 

Bon, mais maintenant va pas falloir perdre le rythme, déjà que j'ai du retard pour terminer en moins de 50' Nous descendons sur les berges du Rhône également. Je me sens bien et mes jambes ne demandent qu'à accélérer. Comme je sais qu'entre le km7 et km8 le passage va se rétrécir, je profite de ce passage large pour dépasser. Km6 4'34.

Km7 4'51. Je prends mon gel. Km8 3'49 Ah là c'est pas possible Bin oui, le panneau est à droite avant le retour en épingle à cheveux, donc je reprends un lap dans l'autre sens, + 1'04, et c'est déjà plus cohérent Km8 4'53 Pour remonter vers le Pont de l'Université, des pavés et une petite côte, pour quitter les berges, qui me ralentit un peu. Km9 5'00. Puis une autre après le court souterrain qui mène sur le Pont de la Guillotière. Virage à gauche et en voyant l'Arbre à fleurs je sais que c'est la fin, je donne tout ce que je peux pour atteindre mon objectif. Tout le long de cette fin de parcours, beaucoup de monde pour nous encourager. J'ai encore des jambes pour sprinter vers la ligne d'arrivée, et de loin j'ai la surprise de reconnaitre derrière son objectif le photographe Christophe Jullien de Photorunning.fr

arriveeruninlyon2013

Trop contente de voir une tête connue juste à l'arrivée

Je lui fais un grand coucou au passage.

2013-10-06_09-56-58CJ2360--Medium-.jpg

En même temps j'entends une voix féminine crier "Allez Sylvie !" mais je ne sais pas si c'est vraiment une connaissance (les amies de Thando ?) ou bien quelqu'un qui a lu mon prénom sur le dossard

Je franchis la ligne en moins de 50' mais c'était limite, heureusement que c'était fluide pour ce dernier kilo Km10 4'37 et 49'53 à mon chrono

 

Objectif atteint et sans douleur sous le pied

Je suis contente de constater que mon niveau sur 10 km  n'est pas pire qu'au printemps après ma blessure métatarsalgique sous le pied gauche

Pour une première compétition sur route en chaussures minimalistes, je suis satisfaite du résultat, en espérant ne pas avoir de bursite dans les jours à venir

 

WP_004444--Medium-.jpg

Après la zone d'arrivée, collation sur la Place Bellecour.

Impressionnant la quantité mais je m'inquiète pour les derniers du semi et marathon car déjà tous les aliments salés sont mis en place sur les tables J'espère que les quantités ont été bien calculées... Et heureusement qu'il ne pleut pas

WP_004446--Medium-.jpg

WP_004448--Medium-.jpg WP_004451--Medium-.jpg

 

Ensuite je récupère rapidement mon sac à dos et retrouve le "champion coureur pieds nus" de la région, Emmanuel Pillet, qui termine ce 10 km en 33'28 et 9ème au scratch Impressionnant, bravo

WP_004455--Medium-.jpg

 

Je reste jusque vers 11h en sa compagnie et une de ses collègues (venue surtout pour voir ses pieds ). J'essaie de joindre Giao avant de partir mais aucune réponse.

Je repars donc vers mon hôtel pieds nus, après avoir fait tout un tour de la Place Bellecour pour trouver une issue de sortie... J'ai dû demander à quelqu'un du coin pour me réorienter et pouvoir regagner les berges du Rhône

C'est donc en marche et course pieds nus que je reprends le parcours en croisant les marathoniens. Hélas, non loin de mon hôtel, j'ai dû remonter sur le haut des quais, les bénévoles ne voulant pas que je continue sur le parcours

WP_004457--Medium-.jpg

Du coup je rechausse, mes pieds sont trop fatigués pour supporter la terre caillouteuse. Un peu plus loin, je peux redescendre sur les berges et j'ai la chance de voir passer Mangeur de Cailloux, pas très loin derrière la flamme jaune 3h15, et après l'orchestre militaire, en bonne forme apparemment

WP_004460--Medium-.jpg

Mon trajet se termine après le groupe des Pom Pom Girls.

Marche/course : 4 km et 28min dont 16' pieds nus.

Douche et petit en-cas avant de payer ma note d'hôtel et prendre la route pour le Gard, sans encombre pour quitter Lyon. J'ai d'ailleurs vu passer quelques marathoniens esseulés dans le quartier de Gerland. Vu l'heure, je me suis dit que j'aurais pu être l'un d'eux

WP 004462 (Medium)

 

Voilà un superbe week-end à Lyon même si la météo n'était pas toujours au beau fixe

Et ravie d'avoir passée de bon moments avec mes amis sportifs

Les récits de la Runnosphère ici et celui de Thando .

 

Cette grande course Run In Lyon est toute même assez bien organisée.

Par contre, je trouve qu'il y a trop de monde avec les trois courses pour la largeur des rues au départ, ça fait 5 km dans la foule (c'est sans doute bien pour les marathoniens) et si on n'est pas placé en sas élite, pas facile de combler le retard. Bon, je n'y allais pas pour battre un record, mais là du coup, même en temps officiel je n'ai pas atteint le temps de qualif Sinon le parcours est joli, roulant, mis à part cette épingle à cheveux du km8. Quant aux passages de travaux, ce n'est que temporaire...

 

Résultats sur 8792 arrivants au 10 km

run in lyon 2013 diplome

 

En temps réel pour ma catégorie je serais classée 4ème V2F sur 240.

run in lyon 2013 resultats

 

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 22:25

 

DSC03662--Medium-.JPG

 

Samedi 5 octobre

 

Je me réveille vers 6h00, mais il fait encore bien nuit pour aller faire mon footing de veille de course, alors je me recouche...

Prochain réveil il est presque 8h Je ne traine donc pas pour me mettre en tenue et partir, si je veux être de retour pour prendre tranquillement un bon petit déjeuner

WP_004388--Medium-.jpg WP_004389--Medium-.jpg

8h10 Direction le parc de Gerland dans lequel je croise quelques coureurs. De bonnes sensations dans les jambes, tout va bien sauf mon GPS OnMove qui ne capte rien

Je termine cette séance veille de compétition par 5 lignes droites le long des berges du Rhône, avec une belle vue de soleil levant

30' et environ 4,8 km puls 145/174.

La météo semble meilleure pour cette journée

WP_004390--Medium-.jpg WP_004391--Medium-.jpg

 

9h30 Petit déjeuner dans la salle restaurant de l'hôtel. Thando se joindra à moi avant que je termine. Nous nous retrouverons l'après-midi au village Run In Lyon, place Bellecour, où il a rendez-vous avec Giao.

WP_004392--Medium-.jpg

 

10h45 Avant de partir à vélo reconnaitre le parcours, comme je n'ai pas eu le temps hier soir, je sors mon dossard et regarde le contenu du sac cadeau.

DSC03597--Medium-.JPG DSC03598--Medium-.JPG

Dossard et étiquette pour la consigne-bagages

DSC03614--Medium-.JPG

La puce de chronométrage est au dos du dossard

DSC03599--Medium-.JPG DSC03613--Medium-.JPG

Sur le dossard, le bandeau jaune horizontal correspond au 10 km,

celui vertical au sas commun  de l'objectif des trois distances (47/1h40/3h20).

DSC03612--Medium-.JPG DSC03611--Medium-.JPG

DSC03615--Medium-.JPG

Dans le road-book, il y a les parcours des trois courses et les rappels de toutes les informations importantes.

DSC03618--Medium-.JPG DSC03616--Medium-.JPG

 

Sur le plan de la ville, que m'avait donné l'hôtesse la veille, je retrace le parcours du 10 km. Je le glisse ensuite dans une pochette plastique (au cas où il pleuve) en le pliant de sorte à voir le parcours sans avoir besoin de le sortir

Une averse retarde encore un peu mon départ. Je m'inquiète tout de même pour la course dimanche parce que je n'ai rien prévu pour courir sous la pluie

DSC03617--Medium-.JPG

 

12h00 Après être passée par l'accueil prendre les codes d'ouverture des portes du parking, je prends mon vélo et direction la place Bellecour par les berges du Rhône. J'ai pris mon GPS Evadéo pour connaitre la distance exacte jusqu'à cette place. Le jour de la course, je ferai mon échauffement en y allant en courant. 16' et 3,6 km.

 

La première fois que j'ai visité un peu Lyon, c'était en été 2007, et pas du tout dans le même coin. Ce parcours de 10 km nous fait passer par de jolis points de vue de Lyon. Je constate, après avoir franchi le Pont Koenig (petite côte), qu'il y aura un passage pas top à cause de travaux (rétrécissement), sur le retour le long de la Saône. Et puis plus loin, après l'Hôtel de Ville, une rue bien étroite avant de traverser le Rhône. Sur les berges, l'aller retour en épingle à cheveux au km8 risque aussi de ralentir, même s'il ne reste que les participants du 10 km... Sur la fin du parcours, il y a la remontée des berges et ensuite une autre petite côte sous un court tunnel. Et après la magnifique sculpture l'Arbre à fleur (photo haut de page) du coréen Jeong Hwa Choi, un dernier virage direction l'arrivée Place Bellecour.

Voilà pour ce répérage cool à vélo

Un parcours assez roulant, sans grande difficulté, et un décor en trompe l'oeil qui a attiré mon attention sur la fin du parcours le long de la Saône.

La Fresque des Lyonnais célèbres.

DSC03635--Medium-.JPG

 

Mon parcours vélo. Au total 15 km et 1h26.

20131005 runinlyon 10 km

 

13h30 Pause repas et repos.

DSC03666--Medium-.JPG

 

14h50 Je retourne Place Bellecour mais en métro cette fois-ci.

Le soleil est enfin bien présent, ça change de la veille

DSC03702--Medium-.JPG

Je retrouve Thando et ses amies lyonnaises. Nous allons prendre un verre à la terrasse d'un café sur la Place des Jacobins en attendant l'arrivée de Giao et ses amis.

DSC03681--Medium-.JPG DSC03683-a--Large-.JPG

DSC03687--Medium-.JPG

En compagnie de mes lièvres pour les 5 premiers kilomètres de ma course le lendemain

DSC03693--Medium-.JPG

Visite du village bien plus agréable avec ce beau soleil estival

Et contente d'avoir partagé ces quelques moments avec de sympathiques connaissances.

Rendez-vous pris dimanche matin vers 8h30

 

 

 

 

WP_004405--Medium-.jpgWP_004410--Medium-.jpg

17h00 Retour en métro vers mon hôtel. Je suis partie avec un beau ciel bleu, et 30 minutes plus tard le ciel était très menaçant. Juste le temps d'arriver avant le retour de la pluie, avec un magnifique arc en ciel.

DSC03703--Medium-.JPG 

DSC03706--Medium-.JPG

 

20h00 Dîner au restaurant de l'hôtel, en discutant course à pied avec un couple dont le mari allait courir son premier semi-marathon.

WP_004414--Medium-.jpg WP_004415--Medium-.jpg

Salade mixte et farfalles au saumon.

WP_004416--Medium-.jpg WP_004417--Medium-.jpg

 

Après ce bon petit repas, préparatif de mes affaires pour la course puis fin de cette journée bien remplie devant la télé et extinction des feux assez rapidement

 

Les photos du parcours en cliquant sur la photo ci-dessous

DSC03707--Medium-.JPG

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 16:15

 

runinlyon2013--Medium-.jpg

 

  Lorsque Greg Runner de la Runnosphère nous a proposé des dossards à l'une des courses  Run In Lyon, dans le cadre du partenariat avec A.S.O, j'ai un peu hésité car, à cette date, pas suffisamment prête pour un marathon et un semi... restait le 10 km...

Lyon, ça fait loin de Paris pour courir seulement 10 bornes Mais Lyon, c'est aussi mon étape habituelle quand je pars, en voiture, dans le Gard chez ma soeur. Et un 10 km ça me tentait bien pour tester mon niveau sur cette distance après mon retour de blessure.

Mes deux compétitions précédentes, La Virée des 2 Bois et Paris-Versailles, m'ont déjà permis de constater que je n'avais pas trop perdu, mis à part toujours une douleur sous les pieds, mais sur 10 km ça devrait passer. Et à Lyon habitent aussi plusieurs connaissances coureurs pieds nus, l'occasion de les rencontrer et peut-être courir un peu avec eux.

Donc, je me suis dit "Pourquoi pas ?", et puis j'en profiterais ensuite pour aller visiter ma soeur et faire une petite semaine de récupération au soleil

Voilà comment et pourquoi je me suis décidée

 

 

De la Runnosphère, il y aura aussi Mangeur de Cailloux sur le marathon, Giao et Grégo sur le semi-marathon. Et de mes connaissances facebook, Thando sur le marathon qui va courir en tant qu'Ambassadeur Solidarité de sa société TNT"Bouge le Monde" et récolter des fonds pour le Programme Alimentaire Mondial.

 

 

J'ai donc reçu un code d'inscription pour obtenir un dossard sur le 10 km. Confirmation de mon inscription faite, j'ai dû imprimer une convocation à partir de mon compte A.S.O (la pièce jointe par mail ne fonctionnait pas), et ensuite j'ai réservé une chambre d'hôtel par l'intermédiaire du site pour bénéficier du tarif spécial sportifs

participant à Run In Lyon.

convocation run in lyon 2013

 

Vendredi matin 4 octobre 9h45, départ pour Lyon

La circulation est hyper fluide sur l'A6, j'aime bien partir comme ça avec l'impression d'avoir la route pour moi toute seule Pas de soleil pour ma pause pique-nique mais pas de pluie non plus, juste la grisaille et un peu de vent.

WP_004356--Medium-.jpg WP_004354--Medium-.jpg

Après 3/4 h de repos, c'est reparti mais avec des conditions météo moins agréables. A peine 100km parcourus que la pluie arrive, avec parfois de violentes averses

Pas cool ça, moi qui pensais trouver le soleil

Heureusement, ça se calme en arrivant sur Lyon vers 16h. Mon GPS me guide bien vers l'hôtel Ibis, où j'ai réservé, mais je manque l'entrée du parking Un demi tour sur le pont et un tour de rond-point avant de m'engager vers l'entrée de ce parking... Des interphones à code Bon, si ça se trouve, je ne peux pas entrer vu que je ne suis pas encore passée par l'accueil J'appuie partout et finalement une voix me répond Et la grille se lève

Ensuite il suffit de suivre les flèches pour arriver à l'espace parking réservé aux clients de l'hôtel. Je ne suis pas une grande habituée des parkings sous-terrains

WP 004393 (Medium)

Je suis bien accueillie à l'accueil par une hôtesse qui me remet ma carte pour la chambre, ainsi qu'un ticket code pour sortir du parking (codes qui changent tous les jours). En fait ce n'est pas ma voiture qui va bouger durant le week-end, mais mon vélo

Le transfert de mes bagages fait, je préviens Thando que je suis arrivée et vais aller chercher mon dossard. En effet, le hasard de mon choix de l'hôtel a fait que Thando est dans le même, et les bureaux de sa société TNT dans la tour juste à côté. Nous nous donnons rendez-vous pour aller diner ensemble le soir dans le quartier.

WP_004357--Medium-.jpg

 

17h20 Je décide de me rendre à pied au village installé Place Bellecour. L'hôtesse d'accueil de l'hôtel me donne un plan de la ville en m'indiquant le métro, mais après toute la route je préfère me dégourdir les gambettes Bin si j'avais su ce qui m'attendais 

WP_004359--Medium-.jpg

L'hôtel donne juste sur les berges du Rhône et je vais les suivre jusqu'à la Passerelle de la Guillotière. Le ciel est dégagé quand je pars mais au fur et à mesure les nuages arrivent et la pluie avec à moitié chemin et pas prévu de parapluie ni vêtements de pluie

WP_004360--Medium-.jpg WP_004362--Medium-.jpg

WP_004363--Medium-.jpg

WP_004368--Medium-.jpg WP_004375--Medium-.jpg

J'arrive bien mouillée sur une place bien détrempée

WP_004377--Medium-.jpg

Je ne sais pas si c'est la pluie qui perturbe les neurones, mais je trouve que le fléchage pour l'entrée retrait des dossards n'est pas très bien indiqué. Et la preuve en est, puisqu'une bénévole est sortie de sous la tente (côté sortie) pour signaler que l'entrée était tout au bout

WP_004378--Medium-.jpg

Pour retirer son dossard, il faut d'abord déposer son certificat ou licence à un bénévole qui tamponne le bon de retrait avec lequel on pourra ensuite retirer le dossard et un sac avec le programme et autres bricoles.

WP_004379--Medium-.jpg WP_004380--Medium-.jpg

WP_004383--Medium-.jpg

Puis il faut ressortir sous la pluie pour aller à un autre stand dans le village pour prendre le tee-shirt de la course. La couleur est différente pour chaque distance : jaune pour le 10km (ça fera mon 3ème cette année du sponsor Adidas), bleu pour le semi et orange pour le marathon.

C'est la queue pour les tee-shirts, heureusement je suis un peu protégée par les grands parapluies des autres personnes. Sous les tables, il y a les cartons qui sont en  train de prendre l'eau sur une terre bien rouge

Y a des tee-shirts qui vont être dans un drôle d'état à mon avis

WP_004384--Medium-.jpg WP_004387--Medium-.jpg

18h20 Comme cela ne se calme pas, je me résous à prendre le métro Pfff Venir à Lyon pour circuler en métro, j'aurais mieux fait de prendre mon vélo finalement

Par chance à l'entrée du métro, je tombe sur un sympathique lyonnais qui va bien me renseigner et m'aider à prendre un ticket à la machine Comme il a bien compris que je n'étais pas du coin, il m'a demandé si j'avais de quoi noter, il avait peur que j'oublie à cause des changements, et il n'avait pas tord Une bonne intuition que j'avais eu en quittant l'hôtel de mettre un petit carnet et un stylo dans mon sac à dos

Le ticket est rouge et la rame de métro aussi

ticket-metro-bus-lyon--Small-.jpg

Finalement le trajet est court jusqu'au terminus Stade de Gerland. Mais évidemment, avec mon sens de l'orientation, quand je sors de la station par où aller Et je n'ai pas l'idée de sortir mon plan... si je l'avais fait, je me serais rendu compte que j'étais descendue une station trop loin, l'hôtesse de l'hôtel m'avait entourée la plus proche Et puis l'heure tourne et la nuit commence à tomber, je demande mon chemin par trois fois en faisant un détour par le Palais des Sport

 

La pluie a cessé mais je suis bien humide, donc une bonne douche pour me réchauffer, mettre une tenue séche et je retrouve Thando et sa collègue de travail dans le hall de l'hôtel. Mais je dois remonter prendre une veste car nous ne dînons au restau sur place comme je l'avais compris Bon, ça fatigue la tête tous ces kilomètres en voiture et la douche prise Place Bellecour n'a pas suffit à rafraîchir mes neurones

Heureusement que j'ai encore une journée pour me mettre en condition pour le 10 km

 

La collègue de Thando nous emmène donc en voiture dans un restaurant italien, Le Vénézia.

Sa collègue et moi choisissons une pizza alors que Thando va demander un plat de pâtes nature, sans rien du tout

 

Voilà une journée qui se termine par un bon repas et une bonne soirée pour faire connaissance. C'est là que Thando m'a expliqué son projet de courir 12 marathons au cours de cette année 2013 pour l'association P.A.M.

venezia-restau--Small-.jpg

 

Mes photos et la suite avec le réparage du parcours dans un prochain article

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article