Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 08:00

 

bulletin--Medium-.jpg

Première participation à ce trail dont je me souviendrai longtemps

De la boue de la gadoue en veux-tu en voilà

Si j'avais su... j'serais pas venue

 

4h30 Le réveil sonne. La nuit fut courte Je prends un méga petit déj salé et sucré.

Mon sac à dos est prêt de la veille, je n'ai plus qu'à ajouter le reste de gâteau aux fruits secs, et la bûche aux olives, tomates et féta pour l'après course.

 

  5h30 J'ai rendez-vous avec Nadine et Noël sur le parking où j'ai garé ma voiture. Nadine arrive la première mais pas de nouvelles de Noël. Je m'inquiète un peu parce qu'il ne m'avait pas donné confirmation ni par mail ni par téléphone Finalement il s'en est fallu de peu que nous partions sans lui  Nos chemins de bon matin s'étaient croisés 

2 heures de route avec un peu de pluie Lors d'une pause nous apprenons qu'il y a eu un gros orage la veille dans la région, ça promet pour le trail

Mais nous n'imaginions pas à quel point

 

8h15 Nous arrivons à Verzenay avec une belle éclaircie, trop tard pour assister au départ du 46 km, auquel participent Francine et Juan de PCAP, mais encore assez tôt pour se garer facilement. Des bénévoles nous indiquent où stationner. Nous sommes dans une rue avec des vignes de chaque côté. Et comme nous avons bien grimpé en voiture, la vue est magnifique Nous partons chercher nos dossards au Vendangeoir Champagne Lanson.

Nous croisons Patrick, alias Pgaz de PCAP, qui vient d'arriver en voiture et cherche à se garer... Comme quoi nous avons eu de la chance, à quelques minutes près c'est déjà difficile.

Noël va s'inscrire pour le 12 km, comme Nadine, suffisant pour lui car il doit participer le 15 juillet au trail le plus haut d'Europe, l'Ice Trail Tarentaise.

Ce n'est pas encore la foule donc nous récupérons vite notre dossard, puis à un autre poste, le débardeur de la course avec des échantillons de boisson isotonique d'effort Nutraperf.

DSC05208--Small-.JPG DSC05209--Small-.JPG

Un petit tour dans le vendangeoir pour repérer les toilettes et les vestiaires, en l'occurence les dortoirs des vendangeurs. Mais il n'y a pas de consignes pour les sacs donc nous laisserons tout dans le coffre de ma voiture.

Un coup d'oeil sur les parcours, et pour le 22 km il y a trois collines à passer

Un clic sur la photo pour voir le parcours sur Openrunner

DSC05212--Small-.JPG

 

8h35 Derniers préparatifs avant l'échauffement.

Nadine me demande combien de temps je compte mettre pour ces 22 km pour assister à mon arrivée. Je n'en sais trop rien en fait... Je réfléchis avec l'aide de Noël et je finis par lui donner une fourchette entre 2h30 et 2h45.

DSC05215--Small-.JPG trail-tordus-2012--Small-.jpg

 

9h00 Nous sommes prêts. Pgaz nous a rejoints et nous partons nous échauffer, sauf Nadine qui le fera de son côté un peu plus tard.

Un petit passage dans les vignes,

DSC05219--Small-.JPG

mais c'est tellement cra-cra que nous repartons dans le village.  Village bien vallonné donc échauffement vallonné Dur dur pour mes mollets le retour vers la ligne de départ

(21' et 3 km)

DSC05224--Small-.JPG

 

9h48 Le premier concurrent du 46 km termine sa première boucle de 24 km et va effectuer sa 2ème identique au 22 km.

DSC05232--Small-.JPG

Quelques photos avant le départ et le briefing de l'organisateur.

DSC05228--Small-.JPG DSC05229--Small---2-.JPG

DSC05236--Small-.JPG DSC05237--Small-.JPG

Pgaz me présente Laurentinus et Chocotine, 2 autres membres de PCAP.

Jean-Luc, l'organisateur explique le fléchage des parcours, je n'entends pas trop bien, il y a plusieurs couleurs à suivre... bon... j'espère que je ne vais pas me perdre

524231_10150948754698095_687631402_n.jpg

DSC05240--Small-.JPG

 

10h00 C'est parti pour les concurrents du Tordu et du Mini-Tordu

DSC05241--Small-.JPG

Dès le départ dans les vignes, c'est déjà tout boueux et ça glisse bien Je fais un bout de chemin en papotant avec Laurentinus (qui devait faire le 46km mais a changé au dernier moment au vu de sa forme et de l'état du parcours) et Chocotine (qui comme moi a un souci de TFL, il porte la nouvelle genouillère spéciale TFL Zamst, il en est satisfait et espère bientôt ne plus en avoir besoin... Faudrait que j'essaie...).

Nous ne traversons que des parcelles de vignes tout en prenant de l'altitude et pataugeant dans la gadoue en direction du Phare de Verzenay. Embouteillage au pied de l'escalier qui permet une petite pause pour admirer le paysage, mais c'est un peu gênant pour les concurrents du 46 km qui nous ont rattrapés

DSC05248--Small-.JPG DSC05250--Small-.JPG

En passant au pied du phare, patatra... mon tél me glisse des mains et tombe à terre en trois pièces Je ramasse tout et prends le temps de le remettre en marche, pour ne pas me tromper dans le code pin sans mes lunettes Ouf, ça marche et me voilà repartie en courant Et ça grimpe toujours jusqu'à l'entrée en forêt qui commence par une belle côte raide et toute gadouilleuse et puis pas de la boue qui colle mais de la boue liquide toute grise qui glisse bien

DSC05261--Small---2-.JPG

Pas facile de dépasser les concurrents, je passe sur le côté mais c'est encore plus casse-gueule... Ce n'est qu'à environ la moitié de cette côte que j'arrive à me faufiler au milieu, et à terminer en courant sur la pointe des pieds (ce que je ferai dans chaque côte boueuse, avec moins de surface sur la boue, les pieds ne dérapent pas). Dans les descentes, je procède de même et dépasse de nombreux concurrents. A part éviter les mares d'eau, je passe en pleine boue, tant pis pour les chaussures, mais parfois ça surprend car mon pied s'enfonce jusqu'à la cheville

Après 3/4 d'heure de passage en chemins boueux, nous arrivons à la bifurcation des 2 trails. C'est après cet endroit que Noël, en tête du 12 km, va être mal aiguillé et prendre un mauvais chemin

DSC05266--Small-.JPG

Encore une bonne 1/2 heure de gadoue en forêt vallonnée avant d'arrivée aux Faux de Verzy. Nous traversons ce domaine aux arbres étranges, que j'avais visité il y a 2 ans (voir article). Les chemins stabilisés permettent de souffler un peu et de se remettre des efforts dans la boue. Je reconnais bien cet endroit

DSC05277--Small-.JPG

Une dizaine de minutes après la sortie des Faux, enfin le poste de ravitaillement de mi parcours. Là une dame me demande si mon téléphone va bien Je prends 2 abricots secs et quelques tucs salés... Et en route pour la dernière colline de gadoue, et même des petits ponts à passer, ou bien encore des obstacles à enjamber A un moment j'ai fait le mauvais choix pour poser mon pied et voilà le résultat

Adidas response trail glaçage gadoue de Verzenay

DSC05291--Small---2-.JPG

Presque 2 heures de course et là je commence à en avoir marre de toute cette gadoue, je sens mes gambettes moins stables, et mon TFL qui commence à se manifester, rien de douloureux mais ça me tiraille dans la cuisse Malgré la fatigue et la crainte de faire un mauvais pas et m'étaler dans la boue, je dévale la dernière descente de boue comme les précédentes. Autant j'avais du plaisir avant, autant là j'ai hâte d'arriver en bas.

Dans une côte nous croisons des randonneurs qui descendent. Pas top car le chemin est étroit. Plus loin sur du plat, un petit groupe avec une poussette Pfff ! je ne sais pas comment ils ont fait

Puis une dernière petite côte et enfin une ouverture vers le ciel et les vignes

DSC05292--Small-.JPG

C'est la fin de la galère mais sous la pluie maintenant

Il ne reste plus que la colline avec le Moulin de Verzenay à passer en traversant les vignes. Sur cette fin de parcours je vais réussir à remonter 3 concurrents sous la pluie, pluie qui n'aura pas suffit à nettoyer les chaussures

DSC05295--Small-.JPG

Dernière ligne droite de boue et faux-plat montant. J'entends Nadine qui m'encourage et le speaker qui annonce mon arrivée. J'accélère un peu et je franchis la ligne d'arrivée bien contente d'en avoir terminé avec ce Trail des Tordus baptême de boue

2h38 à mon chrono, objectif atteint Mais franchement quand j'ai vu l'état du parcours passée la première côte, je ne pensais pas que j'y arriverais

 

Je retrouve Nadine et Noël qui me raconte sa mésaventure

Je récupère ma bouteille de bière Valmy, mange quelques morceaux de bananes et prends une bouteille d'eau avant d'aller faire la queue au lavage de chaussures et ensuite retourner à ma voiture me mettre au sec.

DSC05301--Small-.JPG DSC05302--Small-.JPG

 

13h40 Le soleil est de retour.

Je retrouve tous les amis PCAP du 22km et ensemble nous attendrons l'arrivée de Francine et Juan.

DSC07108--Medium-.JPG

 

14h00 Francine arrive bien fatiguée et bien crottée

DSC07115--Medium-.JPG DSC07118--Medium-.JPG

suivie un quart d'heure plus tard par Juan en bonne compagnie

DSC07127--Medium-.JPG

Bravo à tous pour ce Maxi Tordu

 

La présence du soleil nous a permis de passer ensuite un bon moment ensemble en attendant les podiums avec la remise des lots.

Finalement ce fut une belle expérience et une sympathique rencontre avec les amis de PCAP, même si elle fut un peu brève avec Laurentinus et Chocotine.

Merci aux organisateurs et bénévoles pour cette édition qui s'est bien déroulée malgré des conditions météorologiques pas de saison Egalement merci à tous les promeneurs et bénévoles pour leurs encouragements tout au long du parcours

DSC07150 (Medium)

 

Résultats officiels : 2h39'26. 252ème/341.

2ème V2F/11.

 

Tous les résultats ici

 

Le récit de Francine sur son blog

Tous les albums des Trails des Tordus ici

 

Mon album en cliquant sur la photo

DSC05221 (Small)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

VERO 19/07/2012 11:45


Eh ben vous étiez un paquet de tordus à faire ce trail tu t'es super bien débrouillée avec toute cette gadoue,
tu t'en souviendra longtemps


Bravo pour cette belle seconde place


 

Sydoky 19/07/2012 17:26



 


  Ah ça oui, je m'en souviendrai Merci Véro et bonnes vacances



Hubert Leclercq 18/07/2012 13:11


Que de boue effectivement. Un peu c'est dôle quand il y en a trop c'est pénible.


D'après ton beau récit tu as fait une belle course et une belle rencontre avec les PCaP.


Bravo Sylvie et bonne continuation.


Bises


Hubert

Sydoky 18/07/2012 13:19



 


Merci Hubert


Oui malgré tout je me suis bien amusée dans les descentes même si j'ai pris des risques


En tout cas maintenant il faut à nouveau que je chouchoute mon fascia lata



Siratus 18/07/2012 09:07


Quelle course dans la boue ! Le mauvais temps n'a pas entamé ni votre bonne humeur ni ton bon résultat, chapeau  ;)


Par contre je m'inquiète pour ces vignes... Comment sera le cru 2012 ? 


Gros bisous.

Sydoky 18/07/2012 13:17



 


Merci Siratus


Et oui, il faut plus que du mauvais temps, et une fois terminé on se refait la course ensemble et on est content d'avoir fini un tel parcours en bon état
physique