Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 18:23

Semi marathon St Pol de Léon -  Morlaix
Championnat de France 31 octobre 2010
bulletin (Small)

7h30 Réveil après une nuit un peu mouvementée par des bruits bizarres dans la rue, genre soulèvement d’une voiture par des personnes bruyantes et bien éméchées…
A part ça, un petit coup d’œil à la fenêtre pour voir l’état du ciel, et constater qu’il a pas mal plu dans la nuit.
morlaix-2010088--Small-.jpg8h00 Petit déjeuner. Comme je ne sais pas trop ce qu’il y aura, je prends mes laitages, un kiwi, du jambon et du fromage pour compléter. Nous nous trouvons avec tout le groupe de chinois, qui occupaient les autres chambres, et sont là pour leur travail. Il y a une seule jeune femme parmi tous et, à la vue de mon tee-shirt, elle me demande si je participe à la course et à quelle heure.
Comme boisson j’ai demandé un thé vert, mais c’était une variété japonaise et il avait une forte odeur d’herbe…bizarre comme thé…du coup j’ai fini par une tasse de celui (thé noir) de Nadine pour passer le goût.
logo1.jpg
9h00 Après règlement de la chambre et avoir fini de nous préparer, nous descendons chargées comme des mules. Nadine fait des aller retour depuis le hall pour charger son coffre, pour éviter de poser les bagages sur le sol trempé. Elle a réussi à tout caser comme elle voulait et nous voici parties pour le parking du supermarché Géant.
C’est encore bien désert et calme, et Nadine en profite pour faire le plein d’essence. Ensuite nous nous reposons dans la voiture en attendant que le parking s’anime.
 morlaix-2010089--Small-.jpg
10h00 Les navettes qui sont d’énormes bus commencent à prendre place dans l’avenue, et maintenant le parking est bien rempli. Nadine papote avec le couple garé à nos côtés. Le mari nous fait part de son expérience pour l’arrivée qui se fait au pied du viaduc. Viaduc que l’on aperçoit de très loin mais aussi une arche rouge qu’il ne faut pas prendre pour la ligne d’arrivée car elle est placée 400 m avant ! Intéressant à savoir
logo1
10h50 Nous partons enfin vers les navettes. Le ciel s’est bien dégagé depuis notre lever et le soleil brille ! Je ne regrette pas d’avoir décidé de courir en short.
J’accompagne Nadine jusqu’à sa navette, ça lui rappelle ses départs en colonie
 morlaix-2010092--Small-.jpg morlaix-2010093--Small-.jpg
Ensuite je regagne la mienne.
 morlaix-2010090--Small--copie-1.jpg

11h00 Il est temps que je grignote à nouveau mes petits sandwichs jambon fromage. Je ne suis pas la seule d’ailleurs. Pendant tout le trajet jusqu’à St Pol de Léon, un coureur qui connaît bien ce semi-marathon depuis la première édition, va  commenter le paysage ainsi que l’ancien parcours. C’était sympa, comme ça le temps est passé bien vite.
logo1
11h30 Le chauffeur nous dépose non loin du vestiaire pour les femmes, avec à côté des toilettes, alors j’en profite pour faire une première pause. Ensuite je me dirige vers le centre où se trouvent les camionnettes qui rapatrieront nos affaires sur Morlaix.
morlaix-2010098--Small-.jpg
C’est là que je revois Mario et son petit vélo qui était monté dans la même navette que moi.
morlaix-2010101--Small-.jpg

11h40 Maintenant que j’ai repéré ces endroits, il me reste encore pas mal de temps, le départ de la course féminine n’est qu’à 13h45. Je vais donc me rendre sur le lieu du départ en suivant les panneaux.
 morlaix-2010103--Small-.jpg
Les bénévoles sont en train de monter l’arche de départ, dans la rue derrière le cimetière.
Je me renseigne auprès des bénévoles, qui tiennent un stand de collation d’avant course, pour savoir par où aller pour voir la mer
Et me voilà partie pour ¾ d’heure de marche aller retour sous un beau soleil.
 ST-POL-DE-LEON--13-.jpg

12h35 Je suis de retour dans le vestiaire pour les femmes où il n’y a personne. Je finis tranquillement de me mettre en tenue de course, et me repose une ½ heure au calme. Seulement quelques filles arriveront au moment où je quitte cette salle pour aller déposer mon sac à dos dans la camionnette. Là je vais croiser quelques connaissances du club EASQY qui sont venus en grand nombre pour ce championnat.
logo1
13h00 J’ai une pensée pour Nadine qui vient de prendre le départ du 10km à Taulé.
Je pars pour mon échauffement en tournant autour du cimetière, comme beaucoup d’autres. Un échauffement collectif est prévu, mais je n’y vais pas car je n’ai pas l’intention de courir ce semi à fond, seulement à l’allure marathon dans l’objectif de me qualifier de nouveau pour le prochain championnat. Et aussi parce que j’ai bien l’intention de me présenter au championnat de marathon Nice-Cannes (si la liste des qualifiés est bien mise à jour avant la date limite d’engagement), 15 jours après ce semi. Oui je sais, tout ça c’est un peu de la folie, mais 2010 c’est mon année folle, histoire de tester mon corps avant mon futur 100 km
J’ai terminé mon échauffement par quelques gammes de course. Il fait un temps superbe pour courir et j’aurais pu me passer de mes manchettes.
21’25 puls 144/172 et 3,2 km à 8,9 km/h.
logo1
13h35 Je vais prendre place dans le sas réservé au championnat. Des commissaires de course vérifient notre dossard au passage. Il y a une corde tendue pour faire la séparation entre les filles du championnat et celles de la course open, avec un grand vide entre les deux sas.
Il y a beaucoup de monde sur le côté en haut du talus pour nous encourager, c’est impressionnant.
Je papote avec deux filles qui sont hyper angoissées, surtout l’une pour qui c’est son premier championnat. L’autre a, comme moi, participé à celui du 10 km à Vitry et avec pratiquement le même chrono.
Puis une fille vient vers moi en m’appelant par mon prénom, et là, quelle surprise de reconnaître une ancienne collègue (médecin dans le service où je bossais) qui faisait de la compétition vélo ! Donc je suis bien étonnée de la voir là, elle a quitté ses pédales pour fouler le bitume. Mais elle court bien plus vite que moi donc nous ne pourrons pas faire un bout de chemin ensemble.
Tout d’un coup, je sens comme un mouvement de foule derrière nous. La corde de séparation avec la course open a été enlevée, et les filles se sont rapprochées de nous.

Le départ est proche…
morlaix-2010129--Small-.jpg

13h45 Pan ! C’est parti sous les encouragements de la foule, et vraiment très vite. Nous sommes entraînées par l’élite et poussées par les plus rapides de la course open.  En plus ça descend, je regarde ma montre et je constate en effet que la vitesse est bien trop rapide, plus de 12km/h. Et je passe le km1 en 4’48 ! Il faut absolûment que je ralentisse. Heureusement la première côte arrive dès le deuxième kilomètre. Beaucoup de concurrentes me dépassent mais je suis dans mon allure marathon maintenant, ça ne me perturbe pas. Ensuite vient une bonne descente qui me permet de récuperer et d’atteindre une allure semi. Je consulte mes puls et me rends compte que je suis déjà à 90% FCM. Est-ce dû à un départ bien trop rapide ou bien mon cardio qui débloque parce que je ne me sens pas du tout essoufflée ?! Je ne sais pas trop, du coup je ne vais plus me préoccuper de ma FC, seulement de mes temps de passage au km.
Le paysage est magnique et il y a du monde partout pour nous encourager, et le soleil est toujours présent aussi
Entre le km6 et km10, il y a quand même des faux-plats mais ça va, je gère toujours bien mon allure marathon. Je passe le km10 en 51’58.

Je me dis que c’est bon pour mon objectif.
A ce niveau arrive donc la plus longue côte, 4 km, et je pense de nouveau à Nadine qui a emprunté aussi cette côte. Là je sens que ma vitesse en prend un coup mais je passe quand même quelques filles. Vivement le km14, que ça redescende ! Deux kilomètres de descente durant laquelle je sens que mes gambettes sont fatiguées, j’ai du mal à relancer. A la fin de cette descente, les supporters nous encouragent en disant que maintenant c’est tout plat. Mais j’ai souvenir que, sur le profil de Openrunner, il y a encore un faux-plat vers le km18, et je vais bien le sentir même s’il n’est pas très important.
Sur les deux derniers kilomètres, il y a tellement monde des deux côtés de la route que je ne vois pas  les panneaux des km, et je suis tellement occupée à regarder le viaduc au loin, que je ne vois pas non plus le marquage au sol, donc pas de prise de temps de passage. Par contre je vois bien l’arche rouge dont avait parlé le coureur du matin. Toute cette foule qui encourage me bouste un peu, je remonte quelques filles mais pas vraiment de punch pour sprinter à fond une fois l’arche rouge passée. Quelques mètres avant la ligne d’arrivée  j’entends la voix de Nadine qui m’encourage.

Et voilà c’est fait, je termine en 1h52’42 à mon chrono, objectif atteint 

logo1


15h 40 Je rends ma puce à un bénévole, mais avant j’ai dû délacer ma chaussure, car la veille en voulant tester le sens du lien plastique, et bien je suis allée trop loin et impossible de le défaire 
Au passage un petit coucou à Nadine, qui m’attend derrière les barrières, et prendre des nouvelles de son 10 km. Elle est ravie car elle a terminé en 1h00’ (temps réel) 

Bravo Nadine
morlaix-2010131--Small-.jpg
Une charmante bénévole me remet la médaille de la course, et plus loin une autre me remet le tee-shirt. Hélas, je n’ai pas couru assez vite pour obtenir une taille S
 morlaix-2010132--Small-.jpg morlaix-2010133--Small-.jpg
Et pour finir, une petite collation d ’arrivée et récupération de mon sac à dos.
 morlaix-2010135--Small-.jpg morlaix-2010138--Small-.jpg

Je finis par retrouver Nadine et je vais me trouver un petit endroit abrité du vent, près de l’hôtel de ville, pour me changer, avant que nous allions reprendre une navette direction le parking du Géant. Nous prenons le temps de pique-niquer avant de reprendre la route pour finir ce long week-end de Toussaint à Cléder puis Carantec.
logo1
Voilà, nous sommes toutes deux satisfaites de nos courses, nous avons atteint nos objectifs sur un parcours pas si facile que ça.
Nous avons fait de belles rencontres, il a fait beau et l’organisation, de ce semi-marathon St Pol-Morlaix / 10 km Taulé-Morlaix, était vraiment parfaite. Le seul ennui, c’est qu’il n’y ait pas de navette pour retourner à l’arrivée si on veut assister à la fin des festivités. Mais bon, à pied c’est tout à fait faisable si on a encore des gambettes

DSC0000479.jpg

ani018-R.gifésultats officiels championnat : 1h52’47 (1h52’40 réel).

220ème sur 242.
43ème V2F sur 53.


Relevé de mon Polar 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  1h52'42         21,38
        11,4

   177 / 187



findORElevation2.php.png

 

sylvie2014SEMI-MARATHON-ST-POL-MORLAIX-2010.png

Passage au km5 : 25'50
              km10 : 51'58

                  km15 : 1h20'27

 

MORLAIX001--Small-.JPG

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Semi marathons
commenter cet article

commentaires

Nadine 12/11/2010 16:51



coucou!! et oui j'ai failli pleurer en prenant le car mais je n'ai pas trépigné!! c'était surper cette course. j'ai tout aimé sf l'arrivée vraiment trop resserrée et comme y'avait beaucoup de
monde devant en file indienne impossible de doubler. car oui j'avais encore du jus!! super we. bon courage sylvie pour Nice Cannes. Bizz



Sylvounette 12/11/2010 17:16



 


Merci Nadine



Christian Perrier 11/11/2010 10:47



Le semi de Bullion sera le 20 février 2011. Adresse http://d1clic.nuxit.net/votresiteweb/lionsplaisir/rubric/pageweb_fen.php?rubric_numauto=15


C'est vraiment un des tout premiers de l'année et j'espère pouvoir le faire cette année encore. Les images de l'an dernier sont très chouettes car on courait dans un paysage enneigé (la course a
d'ailleurs failli etre annulée à cause des chaussées gelées). Il faisait très froid l'an dernier : c'est la seule course que j'ai faite avec es gants au début!


On ne court que sur des routes, mais de petites routes dans se secteur Sud de la foret de Rambouillet, très agréable.


 


Il y avait environ 600 coureurs de mémoire.


 


Le parcours est un peu accidenté avec un long faux plat au km8 et une vraie cote au km 12, plus une descente marquée vers le km 14. Donc pas forcément propice à une grosse perf, mais une
excellente course de début d'année.



Sylvounette 11/11/2010 11:36



 


Merci pour tous ces renseignements. Maintenant ça dépendra de ma saison cross et des conditions météos



VEROBROCQ 08/11/2010 20:11



Super bien organisés ces 2 courses, avec en prime le soleil breton


Elle est très jolie la médaille et bien méritée


Bon marathon pour dimanche sous le soleil de cannes, j'espère



Sylvounette 08/11/2010 21:36



 


Merci Véro


Bonnes vacances et bon bricolage



Christian Perrier 08/11/2010 20:02



Belle course où tu as bien tenu l'allure sans te laisser "embarquer" (à part au début, visiblemenrt). Bon, en plus, le profil n'aide pas à faire un gros temps! On dirait un peu le profil du semi
de Bullion (tiens, ça ne te dit pas de le faire, celui-là?)



Sylvounette 08/11/2010 21:34



 


Merci Christian


De toute façon je n'y allais pas pour un chrono, il me faut de l'extra plat pour battre mon record sur semi


Connais pas ce semi de Bullion, il a lieu quand



zaza 08/11/2010 18:35



Oui en effet.Elle a eu beaucoup de soucis personnels........Moi aussi j'ai eu du mal a la reconnaître........Mais elle garde quand même la forme sportivement parlant car vu les chronos que tu
m'annonces elle c'est bien reconvertie dans la Cap après le vélo....



ZAZA 07/11/2010 21:15



BRAVO POUR CETTE COURSE!!!LA COLLEGUE QUE TU AS RETROUVE C'EST CELINE JE PENSE?ELLE EST PASSE AU LABO IL Y A QUELQUES MOIS..........



Sylvounette 07/11/2010 21:53



 


Oui exact Elle a bien changé, je ne l'aurai peut-être pas reconnue



valy 07/11/2010 19:17



j'adore te lire et je te félicite !! bonne récuperation à toi !! bises



Sylvounette 07/11/2010 20:45



 


Merci Valy


Bonne récup à toi aussi