Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sylvounette

 
Semi-marathon de la Goële

Dimanche 04 juillet 2010

logo20
Cette année c’est par un semi-marathon que je termine mes compétitions avant la coupure des vacances. Et Chantal, ma copine de club, s’est décidée au dernier moment pour m’accompagner, en soi-disant touriste, sur cette course en ligne entre Oissery et Moussy le Neuf, dans le Pays de la Goële et du
Multien.
Ce n’est pas la porte à côté de chez nous, mais y a pas tellement de choix à cette époque de l’année pour trouver un semi-marathon label FFA.
logo20
5h00 Réveil. Le ciel est bien dégagé, il fait frais mais il va faire beau, c’est déjà une bonne chose. Petit déjeuner habituel amélioré d’un gâteau de riz au caramel. Vérification de mes affaires et remplissage de mes 2 gourdes d’eau, et une petite avec le gel dilué (km17). Pastilles de dextrose pour les 5/10/15km, et deux de sel à 1h de course.

logo20
6h00 Chantal arrive, gare sa voiture et nous prenons la mienne pour nous rendre au bout du monde dans la campagne de Seine et Marne. La circulation est très fluide, et guidées par mon GPS nous arrivons sur place sans nous perdre vers 7h00, juste le temps de nous renseigner sur l’endroit exact du gymnase dans Moussy le Neuf. Un parking surveillé est disponible juste devant ce gymnase. Quelques voitures sont déjà garées, nous ne sommes pas seules à vouloir partir avec la première navette (3 sont prévues) qui doit nous conduire à la ville de départ Oissery.

01-LA-GOELE-2010001--Small-.JPG
7h15 Nous nous mettons à moitié en tenue de course, et prenons un petit sac à dos que nous laisserons à la consigne du départ. Nos affaires seront ramenées à Moussy le Neuf par une camionnette. Je me suis bien fait confirmer tout ça car Chantal était un peu inquiète, elle n’a encore jamais participé à une course en ligne.

Petite pause aux toilettes en attendant l’arrivée de la navette, premier départ prévu à 7h30.
03 LA GOELE 2010003 (Small)
7h20 Le bus arrive. Entre temps le parking s’est bien rempli. Beaucoup de coureurs sont déjà prêts à courir, en short et débardeur, et je pense au moins leur licence dans la poche.

Un bénévole nous invite à monter dans le bus et nous nous installons devant (habitude prise lors de mon escapade pour le Tour du Pays de Caux). Lorsque le bus est complet, il est 7h35 et le chauffeur démarre, direction Oissery.

Nous n’empruntons pas exactement le parcours de la course en sens inverse, mais déjà nous avons un aperçu du paysage et aussi du profil du parcours. La route n’est pas totalement plate, donc en plus des deux côtes annoncées, il faudra compter avec des petites montées et faux –plat. Ce n’est donc pas sur ce parcours que j’atteindrai les 1h45, mais déjà si je tiens un maximum de km proche des 5’ au km, sans aller au-delà des 5’13  (sans compter ceux des côtes) ce sera bien. Chantal va essayer de tenir le plus longtemps possible avec moi car elle n’a pas fait d’entraînement spécifique.

logo20
8h00 Le bus nous dépose juste avant le gymnase de Oissery. Nous repérons nos numéros de dossards sur les listings affichés au mur. Les dossards sont classés en tas par club, et je n’ai même pas le temps de sortir les licences de mon sac que Chantal a déjà les dossards en mains.
06-LA-GOELE-2010006--Small-.JPG
Numéro 107 pour Chantal et le mien numéro 106.
Une bénévole nous donne aussi des étiquettes autocollantes, pour noter notre numéro, à appliquer ensuite sur nos sacs à dos pour la consigne.
07 LA GOELE 2010007 (Small)
De nouveau une pause toilettes, j’ai pas mal bu depuis notre départ en prévision de la chaleur.

Et comme nous retournons dans le gymnase pour finir de nous préparer, c’est Oldcoach mon ancien entraîneur qui m’appelle, donc salutations et courte discussion. Il est venu encourager trois de ses athlètes.

Nous déposons nous-mêmes nos sacs dans la camionnette, pas de bénévole pour surveiller. Puis nous partons nous échauffer.

10-LA-GOELE-2010068--Small-.JPG
8h25 Petit footing sur la route du départ, au soleil avec un petit vent frais, et en même temps je prends quelques photos. Nous faisons quelques gammes de courses, pas trop car ça nous donne chaud ! Et nous rejoignons la ligne de départ, avant je passe aux toilettes mouiller mon bandana.

15’ puls 128/155 et 1,9 km à 7,6 km/h.

Ce n’est pas la grande foule, donc nous pouvons nous placer bien devant. Chantal veut même passer en première ligne pour la photo, mais c’est trop tard, le photographe est parti…..

L’organisateur vient nous faire son petit briefing en nous rappelant que les vélos sont interdits sur la course en tant qu’accompagnateur, donc leur signaler si nous  en voyons (mais ce ne sera pas le cas). Et aussi il y a des ravitaillements tous les 5 km et des postes d’épongeage également bien répartis sur tout le parcours.
17-LA-GOELE-2010018--Small-.JPG
9h00 C’est parti tout droit pour 21,1 km ! Départ rapide, alors évidemment nous sommes beaucoup dépassées mais sans bousculade, ce n’est pas une course de foule. Et déjà un premier encouragement par Oldcoach pour les 21 km restants……

Le début est un peu en descente, nous passons par Saint-Pathus pour nous retrouver sur la route avec des champs à perte de vue et la file de coureurs qui s’étirent.
Passage au km1 en 4’53. Je savais bien que nous étions parties vite, tellement que Chantal en a oublié de lancer son chrono ! Pas grave. Nous sommes bien ensemble pendant les premiers kilomètres, nous ne sommes pas loin derrière une féminine du club de l’AS Chelles. Je suis à un peu plus de 5’ au km les laps suivants, mais au passage du km5 en 4’56 nous en sommes à 25’06 de course, donc ça va. Au ravitaillement je prends un gobelet d’eau, je bois une gorgée et vide le reste sur ma tête même si je ne ressens pas encore les effets de la chaleur.
Nous sommes dans le passage de la forêt de Montgé en Goële, c’est là que commence la côte, en douceur pour devenir plus pentue à partir du km6 (5’28) et finir sur le km7 en 5’50 ! Pfff ! là ça fait mal au chrono ! Chantal ne m’a pas suivie dans la côte et j’ai dépassé la féminine sur la fin. Ensuite heureusement une belle descente où je me relâche bien tout en prenant de la vitesse. Sur la fin, Chantal et la féminine AS Chelles reviennent à ma hauteur. Km8 en 4’27 !
Nous suivons la féminine de près. Au poste d ‘épongeage je loupe l’éponge, zut ! Heureusement il y a encore une bénévole derrière pour m’en tendre une autre. Ce n’est pas que je souffre de la chaleur, surtout que l’on sent un petit vent à certains passages, mais ça fait du bien de se rafraîchir le visage.
Passage du km10 en 51’03. Pas si mal que ça en fait ces 5 km avec la côte.
C’est avant d’arriver dans Saint-Mard que nous revenons sur la féminine, je suis un moment à sa hauteur quand un coureur se faufile entre nous deux en plaisantant sur nos queues de cheval qui vont lui donner un peu d’air ! Et j’en profite pour lui emboîter le pas. Chantal me rejoint. Dans Saint-Mard, encouragements de Oldcoach qui doit guetter sa féminine derrière nous maintenant. A partir de là, avec Chantal nous suivons un coureur au tee-shirt orange. Puis ça commence à monter gentiment. Chantal se demande si elle va pouvoir continuer à me suivre ainsi jusqu’au km15. Nous sommes sur une route où la circulation n’est pas totalement interrompue. Des plots la séparent en deux, et des voitures se sont intercalées entre les coureurs et roulent pratiquement à notre vitesse, pas cool de respirer les pots d’échappement. Je dépasse le coureur et je me retrouve derrière une voiture que j’ai peine à dépasser par la droite vu le peu d’espace. C’est après le km13 (5’24) qu’il y a une côte plus dure d’après un monsieur à qui j’ai demandé. Ce passage en côte est quand même moins difficile que celui dans la forêt, km14 en 5’33. J’ai l’impression que Chantal n’est plus aussi proche de moi. Je dépasse quelques coureurs et maintenant j’ai un couple de coureurs en ligne de mire. Apparemment, une féminine V1 ou V2 avec son lièvre. Enfin ça redescend, km15 en 4’48 et 1h17’02 depuis le départ. Bon, je n’ai pas fait mieux qu’aux Foulées des Laveuses à ce stade de la course.
Encore quelques petites bosses pour rejoindre Moussy le Vieux. C’est dans ce village, dans un virage où nous sommes encouragés, que j’entends quelqu’un dire que nous sommes trois filles d’affilées. Du coup je me retourne, et qui vois-je non loin derrière moi…..Et bien Chantal ! Elle qui devait courir en touriste, je pensais l’avoir perdue dans la dernière grosse côte !
A la sortie de ce village, je me suis rapprochée encore du couple, ça monte un peu mais j’arrive à les dépasser, peut-être que c’est mon gel qui fait effet….. En tous cas je les surprends par mon allure. Km20 en 5’09 et 1h42’58. Mais ils vont me repasser dans le dernier kilomètre et là c’est moi qui ne vais pas pouvoir les repasser, pourtant j’ai bien essayé puisque j’ai passé le km21 en 4’48 et j’ai fini en sprint le dernier 100m en 23’’ sous les encouragements de mon ancien coach et d’autres supporters placés avant la ligne d’arrivée.

Quelqu’un placé devant le gros chrono officiel m’a empêché de voir le temps, c’est donc une fois remis mon code-barre à une bénévole et pris le coupe-vent cadeau de la course que j’ai consulté ma montre :  1h48’10.


Chantal est arrivée juste derrière moi, en 1h48’58, pas le temps de me préparer pour la photo !

Sacrée Chantal, j’aimerais bien courir en touriste à cette allure moi aussi !
26 LA GOELE 2010027 (Small)
10h50 La collation d’arrivée est située dans le parc de l’Etang, un beau coin de verdure et avec ce temps bien ensoleillé c’est très agréable. Je bois bien et surtout je mange des morceaux de banane.

Nous retrouvons le coureur au tee-shirt orange et papotons quelques instants avec lui.
En tous cas, Chantal a regretté de n’être pas revenue à ma hauteur avant que je ne dépasse le couple. D’après elle j’aurais dû attendre un peu plus loin, et elle m’aurait aidé à finir devant eux……Surtout qu’après avoir discuté avec eux aussi, cette féminine étant de la même catégorie que Chantal, cela lui aurait permis d’être sur le podium !
19 LA GOELE 2010020 (Small)
11h25 Après quelques étirements sur la pelouse, nous allons récupérer nos sacs pour prendre une douche. Mais manque de bol, le circuit d’eau ne fonctionne pas ! Nous nous changeons donc en plein air près de la voiture.

31 LA GOELE 2010032 (Small)
12h00 Nous allons consulter les résultats dans la salle du Chêne mais tout n’est pas encore affiché. Nous patientons donc un petit quart d’heure avant que les premiers discours de remerciements des organisateurs ne commencent, et ensuite nous assistons aux remises des récompenses. Il y aura double récompense puisque ce semi-marathon était aussi le championnat de Seine et Marne.

43 LA GOELE 2010057 (Small)
13h00 Après avoir mangé quelques biscuits apéritifs et bu un jus d’orange, nous avons repris la route. Mais ce ne fut pas aussi cool que le matin, j’ai bien cru que nous mettrions plus de temps que pour courir notre semi pour faire ces 65 km en voiture.

Une bonne heure et demie quand même !
logo20

ani018-R.gifésultats officiels : 1h48’12. 138ème sur 251.

9ème féminine sur 37.

2ème V2F sur 10.

Et pour Chantal : 1h48’58. 142ème sur 251. 10ème féminine sur 37.

4ème V1F sur 13.

 

Relevé de mon cardio 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  1h48'10 21,7
  12,1

    173 / 184

 

  sylvie1887 SEMI LA GOELE 2010

  1er km5 en 25'06

2ème km5 en 25'56

3ème km5 en 25'59

4ème km5 en 25'57

 

Le profil du parcours que j'ai retracé à peu près sur Openrunner

logo20

Voilà, pour cette 12ème édition du semi-marathon de la Goële, nous sommes satisfaites toutes les deux, et normalement qualifiées aussi pour le championnat de France.
Nous avons trouvé ce parcours sympa malgré sa difficulté. Les organisateurs avaient bien prévu les ravitaillements en eau, ainsi que les stands épongeage entre chacun. A part le souci des douches, mais ce n’est pas vital, tout était très bien organisé et les bénévoles charmants.
Nous avons aussi bien apprécié cette arrivée dans le parc de l’Etang.

 

Un clic sur ma coupe pour voir toutes les photos

47 LA GOELE 2010067 (Small)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B


Hello


 


bravo pour ce récit réussi, et une course rondement mené avec un beau podium pour toi !!


Est-ce que tu as trouvé le parcours roulant ? Je vois D+/- à 100m environ, y a t'il des bossess/faux plats ? Des longues lignes droites où le vent souffle à fond ?


Bon retablissement pour tes immenses bleus et à très bientôt


Biz


N



Répondre
S


 


Merci Bambi


Pour moi vu mon niveau, roulant ça veut dire "plat de chez plat" Donc ce semi
est vallonné, mais pour toi à mon avis ce n'est rien du tout Une bonne côte entre le km6 et 7, une autre vers le km14
moins rude, faux-plat sur la fin du parcours,  mais je n'ai pas souvenir d'avoir souffert du vent lors de cette course. J'ai refait le lien vers le parcours.


Bonne course si tu le fais



B


félicitation pour la régularité de ta course aux allentours de 25' les 5km et un trés bon temps à l'arrivée... excellent


bises


fred



Répondre
S


 


Merci beaucoup Fred


A bientôt



L


bravo sylvie


je suis bien loin de ces temps là a present


celui que j aies fais dernierement j ai mis 2h22 mais c est toujours le plaisir de courir surtout


et terminé avec mon petit fils sur les 20 derniers metres c est du bonheur on oublie le chrono


bonnes vacances


a bientot


joelle



Répondre
S


 


Merci beaucoup Joëlle


 


 



N


coucou, bravo Sylvie même si ce n'est pas le but encore un podium.... et Chantal la Touriste s'éclate aussi.... pour le bus tu as raison vous aviez l'air trop malades à St Valéry en Caux....
bizzzzzz



Répondre
S


 


Merci Nadine et bonne journée



Z


Bravo et tu l'as bien mérité cette coupe!



Répondre
S


 


Merci Zaza Bonne journée et à bientôt



V


Coucou Sylvie, bravo pour cette nouvelle coupe.Tu as encore fais une belle course. J'ai moi aussi fait mon semi marathon, mais à la minière, et je suis très loin d'avoir fais le même
temps que toi. (je n'ai pas eu le courage de me lever pour aller si loin). Bises.



Répondre
S


 


Merci Valérie


C'est vrai que ça fait loin, surtout quand tu n'as pas d'objectif particulier. En tous cas tu n'aurais pas été la dernière A samedi prochain sans doute.