Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 18:20

 


Semi-marathon d’Antony
6 mars 2011


Ma première participation à ce semi-marathon d’Antony dont c’est la 23ème édition.

AFFICHE (Medium)

8h30 Réveil. Il fait un temps magnifique mais froid avec encore un peu de vent. Je prépare mon petit déjeuner habituel, avec en plus du jambon et un gâteau de semoule raisins caramel. Le temps de sortir acheter du pain, je constate qu’il fait tout de même vraiment très frais avec le vent. Je décide donc que je ne mettrai pas de short, quand bien même le départ de la course n’est qu’à 14h30. Je n’aime pas avoir froid aux cuisses quand je cours. Et pour le haut je verrai sur place si j’ajoute ou non un tee-shirt manches courtes sous mon débardeur du club.
Une fois tout mon barda prêt, j’ai du temps pour me reposer.


logo7.jpg


12h10 Comme pour la course de Malakoff, j’ai rendez-vous avec Noël pour un co-voiturage jusque chez Chantal. Et du Plessis-Robinson, nous prenons la direction d’Antony. Roger connaissant bien le coin, nous trouvons à nous garer tout près de l’Hôtel de Ville, au pied de l’église.


DSC00262 (Small)

12h50 Nous allons retirer nos dossards.

Après consultation du listing, j’ai le numéro 533.
A l’entrée de la salle des retraits et inscriptions, un bénévole contrôle que nous connaissons bien notre numéro avant de nous laisser passer.
DSC00264 (Small)DSC00266 (Small)
Nous repartons avec un beau dossard bleu blanc rouge, un tee-shirt de la course et un sac de pub dont une invitation au cocktail de clôture.
 

INVITATION (Small)

DSC00272 (Small)
13h00 Retour à la voiture pour épingler nos dossards. Noël et Roger qui préparent l’Eco Trail de Paris vont partir sur la boucle de 5 km avant le  semi-marathon, pour augmenter leur sortie longue.
DSC00274 (Small)

13h10 Pendant ce temps, avec Chantal, nous assistons au départ de la Rando’roller.
DSC00276 (Small)
Puis un petit tour vers l’arrivée et le village.
DSC00280 (Small)
 

 

Nous partons à la recherche des toilettes, et là nous découvrons une installation que je n’avais encore jamais vue sur une course. Ce sont des «Toilettes sèches » développées par Les Gandousiers, un système écologique.
GANDOUSIERS (Medium)


13h25 Nous assistons au départ du 5 km.
Les jeunes filles du club font leurs dernières accélérations.
DSC00289 (Small)
Tous les jeunes du CCR92 sont placés en première ligne !
DSC00291 (Small)

Le départ est tout d’abord donné pour le seul participant handisport.
DSC00297 (Small)
Ensuite c’est parti pour tous les autres !
DSC00300 (Small)

13h45 Nous commençons notre échauffement en allant reconnaître la fin du parcours. Et ça descend bien, donc pas cool une arrivée en côte  Nous courons face aux coureurs en les encourageant, et puis une coureuse me reconnaît et me fait signe, je devine alors que c’est Rasmette de la Runnosphère  Nous nous étions loupées au 10 km d’Etampes, mais cette fois-ci c’est la bonne. Nous lui souhaitons bon courage pour la fin, et après réflexion, comme il est temps pour nous de faire demi-tour, je dis à Chantal qu’on va la rattraper pour l’aider à finir. Mais c’est qu’elle en a fait du chemin Rasmette, alors nous devons faire une bonne accélération pour la rejoindre. Nous allons la motiver jusqu’à l’arrivée.

Bravo Rasmette pour ton résultat

Et ravie de t’avoir rencontrée et d’avoir pu papoter un peu après ton arrivée.


   logo7.jpg


En terminant notre échauffement, nous avons croisé Lyne avec ceux de son club du Plessis, avec lesquels d’ailleurs Chantal s’entraîne régulièrement.
20’ puls 147/176 et 3 km à 9,2 km/h.


logo7.jpg


14h10 Nous nous mettons en tenue de course. Je décide de ne pas mettre mon tee-shirt manches courtes sous le débardeur, j’aurai suffisamment chaud avec ma brassière, mais je garde mes gants de soie. Je dilue mon gel dans la moitié d’une mini gourde (pour le km17), dans l’autre que de l’eau. J’ai aussi mes 2 pastilles de sucres (1 par 30’).
En nous dirigeant vers l’arrivée, je croise Lydie, je ne savais pas qu’elle serait là. Elle me demande quelles sont les consignes de l’entraîneur, car elle prépare aussi un marathon, celui de Paris, ce sera son premier. Et la technique de Jean, c’est 15 km à l’allure marathon et le reste plus vite, si on peut.
Donc mon plan de course, je l’ai établi ainsi : 15 km à 5’13/km (11,5 km/h) ce qui fait 1h18’16 avec km5 en 26’05 et km10 en 52’10, et pour la fin 5’/km (12 km/h) et au final je devrais terminer en environ 1h48’40. Voilà, après il faut voir en fonction du profil du parcours qui est difficile et vallonné d’après ceux qui le connaissent.

 

Un clic pour agrandir
parcours


Il reste encore un peu de temps avant le départ, je repars faire quelques foulées avec Lydie, Chantal étant partie avec son meneur d’allure Roger. L’animateur convie les coureurs à venir se placer derrière la ligne de départ. Je retrouve Chantal et Noël. Peu de temps après, un petit mouvement de foule en avant, la rubalise est tombée…
logo7.jpg


14h30 Pan ! La course est lancée ! ça part vite, je règle ma montre Polar sur la vitesse pour ne pas me laisser emporter par la foule dès le départ. Chantal et Roger sont partis très vite, quant à Noël il va rester à mon allure jusqu’au 10ème kilomètre. Tous les hommes du CCR92 vont nous passer au fur et à mesure, seule Lydie restera derrière nous, vu que son objectif chrono marathon est plus proche des 4h. Je découvre le parcours, et déjà dès le début ça monte un peu. Nous passons le km1 en 5’06. Nous arrivons vers la coulée verte, je reconnais cet endroit et c’est vers le km3 que Lyne nous dépasse. Après une rue en descente puis remontée dans une autre parallèle, nous longeons un peu la coulée verte, puis repassage à travers les rues de la ville avec une côte entre le km4 et km5. Jusque là tous mes temps au km étaient corrects malgré les petites côtes, seul celui du km5 est à 5’42 (mais je ne me souviens plus de ce passage en côte). Passage au km5 en 25min45. Je confirme à Noël que je suis dans les temps, même quelques secondes en avance. A ce niveau du parcours, nous passons devant le stade d’Antony que je reconnais pour m’y être rendue une fois, pensant que c’était celui de Verrières le Buisson… Ensuite nous empruntons une piste cyclable, le long d’une étendue d’eau (Réserve naturelle régionale), au bout de laquelle se situe un point de ravitaillement. Je ne prends rien. Après ce petit coin de verdure, nous repartons en ville avec une bonne petite côte au panneau km17 (celle-ci je m’en souviens). Nous longeons la ligne de chemin de fer, ça descend, et nous arrivons dans une longue ligne droite avec du vent de face. Dans le km9, ça commence à remonter. J’ai loupé le lap du km10, je peste. Noël me dit qu’il était tombé (ce que je constaterai en effet au deuxième passage). Et dans le bout de côte juste avant la ligne d’arrivée, Noël va prendre la poudre d’escampette, pour faire un deuxième tour beaucoup plus rapide
Ce premier tour s’est bien passé, ma douleur dans la cuisse ne me gène aucunement à cette allure. C’est après le km10 que je reconnais la silhouette de Lyne, je suis étonnée et quand j’arrive à sa hauteur, elle me dit que sa blessure à la cuisse la fait souffrir, c’est pourquoi elle a ralenti. Après le passage de la coulée verte, je ne l’entends plus derrière moi. Jusqu’au km15 je vais régulièrement passer des concurrents sans forcer. Km15 en 1h17’14, super  j’ai une minute d’avance. Maintenant je peux accélérer, c’est un peu dur mais je me motive en passant ceux devant moi. Au poste de ravitaillement, plus d’eau 

Zut  Je vais être juste pour tenir jusqu’au bout avec ce qu’il me reste.
Je profite bien des passages en descentes pour récupérer du souffle et des secondes perdues en côte. Au km18, un coureur se met à marcher, les gens l’encouragent à repartir mais il a des ampoules aux pieds qui le gênent beaucoup
Le plus dur vient avec le long passage venté. Avec la fatigue qui se fait sentir dans les gambettes et le vent de face, j’ai du mal à atteindre les 5’/km. Mais je remonte toujours des concurrents. Km20 en 1h42’00, il reste encore une bonne côte mais si je ne flanche pas, je me dis que je peux finir en moins de 1h48. Il est quand même bien raide ce bout de côte avant la ligne d’arrivée, mais il y a du monde pour nous encourager et passé le km21, j’accélère encore. Bip de la puce et je termine en 1h47’38 à mon chrono


Il faut faire un peu la queue avant que des bénévoles nous remettent la médaille de la course, et pouvoir accéder au stand de la collation d’arrivée où je prends une banane, du pain d’épice et un gobelet d’eau.
Je retrouve Noël qui me donne ma veste, et j’apprends qu’il a terminé en 1h40’ devant Chantal et Roger en 1h43’ Bon sang  Il a mis le turbo après m’avoir lâchée

  medaillerecto (Small)

16h40 Footing de récupération de 10 minutes, ça me tire dans les gambettes. Ensuite nous nous sommes changés pour aller au cocktail et remises des récompenses. Chantal a eu une coupe pour une 3ème place dans sa catégorie.

DSC00310 (Small)



ani018-R.gifésultats officiels : 1h47’40. 333ème sur 675 arrivants.

7ème V2F sur 21.

Relevé de mon Polar 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  1h47'38 22,2
  12,4

    174 / 189

 


courbe

Km5 : 25’45
Km11 : 56’38
Km15 : 1h17’14
Km21 : 1h47’07


Voilà pour ce semi de préparation marathon que je suis contente d’avoir bien géré. Je n’ai pas réussi à tenir les 12 km/h sur la fin mais la deuxième moitié de ce semi a quand même été un chouilla plus rapide.

Maintenant si tout va bien jusqu’au 17 avril, j’espère refaire aussi bien au Marathon de Nantes qu’à celui de Val de Reuil, voire être plus proche des 3h40.

En attendant la semaine prochaine est beaucoup plus cool, ça va faire du bien

Bravo aussi à mes copines :
Chantal 1h43’03.  250ème /675 et 4ème V1F/42
Lyne 1h49’27. 367ème /675 et 10ème V1F
Lydie 1h51’45. 411ème /675 et 8ème V2F

(Je pense Lydie que les 4h au marathon sont à ta portée )

Merci à tous ceux qui m’ont encouragée mais que je n’ai pas toujours vus, seulement entendu crier mon prénom

Nous avons passé un bel après-midi, une course sous le soleil et une organisation parfaite 

 

J'en profite aussi pour féliciter ma copine Véro qui, le matin, courait son premier semi-marathon, celui de Paris pour lequel elle avait gagné son dossard grâce au concours de Jogging International. Bravo Véro pour tes 2h30  

 

Un clic sur la photo pour accéder à l'album

logo (Medium)


Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Semi marathons
commenter cet article

commentaires

Racoon 11/03/2011 08:26



Bravo pour l'objectif atteint! Comme toujours une gestion de course impeccable... Exemple à suivre!! Bonne continuation pour ta préparation Marathon.



Sylvounette 11/03/2011 10:00



 


Merci beaucoup Racoon



Rasmette 09/03/2011 18:55



J'ai été ravie de faire ta rencontre! Et ton soutien m'a été precieux pour finir...


Notre ravito sur le 5, il était pas aussi garni. Juste des bananes et de l'eau!



Sylvounette 09/03/2011 20:47



 


Ah bon, les premiers avaient tout dévorer alors, parce que la photo que j'ai prise c'était avant ta course et tout les plateaux n'étaient pas encore remplis.


 



Nadine 09/03/2011 16:41



ah les toilettes sèches toute une affaire quand on n'est pas habituées... en tout cas c'est vraiment écolo. plus d'eau au ravito c'est bizarre ça :) bon sinon quelle belle course tu es toujours
dans tes temps ça c'est vraiment chouette. bravo les filles. bizz



Sylvounette 09/03/2011 16:44



 


Merci Nadine



mariecke 09/03/2011 16:10



je le connais bien ce parcours pour avoir fait plusieurs fois ce semi ...quand j'étais jeune la côte est casse pattes
juste avnat l'arrivée !


bravo pour ton temps et à dimanche alors pour récupérer en marche nordique !


on se maile pour un rendez vous



Sylvounette 09/03/2011 16:42



 


Merci Mariecke


Oui pas facile cette dernière côte,mais comme je n'étais pas à allure semi depuis le début, j'avais encore des forces


OK pour la marche nordique, peut-être sous la pluie 



Maya972 09/03/2011 13:13



Voila une très bonne gestion de course !!


Et superbe temps !! Très bien. Et superbe geste d'encourager ainsi Rasmette !


Bel esprit sportif !



Sylvounette 09/03/2011 14:32



 


Merci Maya



VEROBROCQ 09/03/2011 12:47



Ba au moins tu avais des toilettes, sur le semi de Paris j'ai du en voir 8 ou 10 toilettes pour 25000 et
j'ai vu des dizaines d'hommes contre les arbres


Effectivement c'est plutôt vallonné vu le profil de ta coursetu l'as bien géré comme dab


Hum le beau buffet ça c'est super chouette


 



Sylvounette 09/03/2011 14:31



 


   Merci Véro Oui super le salé, les boudins antillais et accras, les petits fours sucrés, c'étaient délicieux



zaza 08/03/2011 21:43



Et oui pas si souvent que tu te lèves "aussi tard" que 8h30!Bravo pour ta course!Ta médaille on dirait qu'elle est en chocolat!



Sylvounette 09/03/2011 10:37



 


Ah gourmande


Ben en ce moment si, je me lève de plus en plus tard C'est pour ça que
c'était bien cette course de l'après-midi



valcox 08/03/2011 21:42



Super, Sylvie ! Tu as une précision de métronome . Comme toujours, tu as superbement géré ta course, et ton résultat en
est le beau reflet. Bravo



Sylvounette 09/03/2011 10:34



 


Merci Valérie Maintenant c'est semaine allégée



jecoursparis 08/03/2011 19:09



Bravo pour le temps! je pense que c'est plus amusant une course qui commence dans l'apres midi. J'ai détesté de me réveiller à 7h00 pour la semi de paris. A bientôt



Sylvounette 08/03/2011 20:49



 


Merci Salvio


C'est vrai qu'en hiver c'est agréable une course en début d'après-midi.