Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 18:33

 

LUNDI

 

Cette troisième semaine de mon plan est consacrée à une période de récupération et ça tombe bien vu la tuile qui m'est arrivée avec mon genou droit. Dimanche après-midi je n'ai pas cessé d'osculter mon genou et comprendre où j'avais mal exactement, comment et dans quelle position. J'ai glacé à plusieurs reprises mais sans me masser

 

Lundi matin je me suis réveillée toujours avec cette douleur, donc j'ai annulé ma sortie prévue d'une heure en endurance, et j'ai pris rendez-vous chez mon médecin pour le mardi matin. Après avoir bien cerné mon mal, parce que le médecin allait me poser plein de questions, les symptômes constatés encore tout au long de cette journée furent : douleur violente à la descente d'escalier, douleur en me relevant d'une longue position assise (devant PC) qui s'atténue après quelques pas, douleur en courant et en marchant vite. La douleur était plutôt localisée sur le côté droit de ma rotule.

A part ça je pouvais appuyer sur mon genou ou bouger ma rotule sans douleur, même me baisser, et ça allait mieux lorsque je reposais ma jambe allongée.

Je me suis hydratée un max toute la journée avec la potion de ma copine Véro et mes tisanes et eaux  habituelles

 

MARDI

 

J'ai passé une bonne nuit, sans douleur et quand je me suis levée je ne sentais plus rien dans mon genou, c'était bon signe

Repos course à pied prévu dans mon plan.

Et visite médicale avec le verdict suivant : syndrome rotulien.

Le médecin m'a testé le genou dans tous les sens mais je n'avais plus aucune douleur, donc je m'en sors bien, j'ai de la chance d'après lui et il faut que je sois prudente à l'avenir.

Une semaine de repos suffira vu la petite gravité de mon mal. Mais il faudra que j'évite les sols durs et les parcours vallonnés avec fortes descentes.

J'en ai conclus que : une course la veille au soir enchaînée le lendemain matin par une sortie longue a été la goutte d'eau qui fait déborder le vase

Mais dans un sens c'est un mal pour un bien car maintenant je sais que mon cartilage commence à s'user donc il faut que je me ménage. Donc si jamais cela se reproduisait trop souvent au cours de ma prépa 100 km, je pense qu'il sera plus raisonnable d'annuler cet objectif parce que si mon genou ne supporte pas l'entrainement, il ne supportera pas les 100 kms, et pas question et impossible pour moi de courir avec cette douleur

Je ne pense pas tenir une semaine sans sport, donc je vais encore m'accorder la journée de mercredi en repos, et jeudi à la place des 50' endurance, je ferai du vélo. Si tout va bien je retenterai la course à pied vendredi matin.

 

Voici un lien qui explique simplement ce syndrome et des exercices à faire pour le renforcement musculaire (heureusement que j'en fais la plupart régulièrement )

 

Maintenant je croise les doigts pour que ce syndrome me laisse tranquille au moins jusqu'à la fin de mon objectif Et au plus jusqu'à ce que je sois V4

 

  grenouille repos

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Entrainements
commenter cet article

commentaires

nadine 01/06/2011 16:30



tiens bon ma sylvounette.... le repos forcé est désagréable mais là c'est pour une bonne cause !! tu feras ton 100k et après tu reviendras sur des 10!! le surentrainement est vraiment notre bête
noire - bizz