Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 16:25

 

600283 609772805719426 1955517607 n

 

Dimanche 6 octobre 2013

 

C'est le jour J

Ce 10 km sera la première course sur route que je ferai en chaussures minimalistes "zéro drop" avec les Inov8BareXLite 150.

DSC03707 (Medium)


  5h30 Le réveil sonne, j'ai encore bien dormi cette nuit. Quand j'arrive dans la salle du restaurant, il y a déjà pas mal de marathoniens attablés. Je petit déjeune tranquillement, la même chose que chaque matin, pour 10 km pas besoin de plus. Puis je remonte pour finir de préparer mes affaires (tenue de course, pastilles de sucre Isostar, une fiole d'eau et une autre avec mon gel Isostar dilué), un sac à dos avec ma veste à capuche au cas la pluie survienne. Je me douche et me repose en attendant de partir.

  Apparemment il ne devrait pas pleuvoir, le ciel est dégagé et les quelques nuages ne sont pas trop menaçant.

 

WP_004433--Medium--copie-1.jpg

7h50 En route en footing d'échauffement le long des berges du Rhône. Mes sensations dans les jambes sont bonnes. La marche et la sortie vélo des jours précédents ne semblent pas avoir eu de mauvais effet, et aucune douleur sous les pieds.

WP_004434--Medium-.jpg

Sur mon retour, peut-être verrais-je passer l'un des marathoniens à ce km34 qui n'est pas loin de mon hôtel...?

WP_004435--Medium-.jpg

  21'25 puls 137/153 pour ces 3,6 km de mise en jambes.

C'est encore assez calme lorsque j'arrive sur la zone de départ, par contre un peu plus d'animation sur le village. Je me dirige vers la zone de consignes-bagages. Je n'ai pas à chercher longtemps car une bénévole, voyant mon numéro de dossard, me dit d'aller tout au bout de la zone Pas de file d'attente, j'accroche l'étiquette fournie et confie mon sac à dos jaune fluo au bénévole.

 

WP_004436--Medium-.jpg WP_004438--Medium-.jpg

8h20 Je retourne vers le Pont de la Guillotière pour retrouver mes lièvres, Giao nous ayant donné rendez-vous vers 8h30. Je repère au passage l'entrée du sas jaune.

Les sas sont encore bien vides, et nombreux sont ceux qui s'échauffent dans les rues alentours.

WP_004439--Medium-.jpg WP_004440--Medium-.jpg

Mais en peu de temps, les coureurs vont s'y présenter et ne voyant venir ni Giao ni Thando, je décide d'aller me placer dans le sas jaune. Je contacte Giao pour lui signaler.

WP_004441--Medium-.jpg

8h45 En attendant je participe à l'échauffement collectif à l'intérieur du sas, sas dans lequel d'ailleurs on entre sans être contrôlé...

En fait, c'est un peu perturbant ces sas avec les trois courses en même temps. Entre la couleur correspondant à la course et celle du sas sur les dossards, certains se demandent s'ils sont bien dans le bon sas

Finalement Giao arrive à me retrouver parmi la foule. J'essaie de contacter Thando mais pas de réponse. Je me dis qu'il n'a sans doute pas son téléphone sur lui... Je me rendrai compte à l'arrivée qu'il m'avait laissé un message, mais pas entendu le bip...

Tant pis, j'aurais au moins un lièvre

WP_004442--Medium-.jpg

 

parcours-10km-runinlyon2013--Large-.jpg 

9h00 Le départ est donné mais ça ne bouge toujours pas

Puis un premier mouvement de masse en avant et en même temps des coureurs entrent dans le sas jaune par une entrée sur la droite... bizarre ou alors on atteint l'entrée du sas précédent Ensuite piétinement, puis petite marche, puis trot puis footing

Ce qui fait 7' avant de passer sous l'arche et sur le tapis

Que de monde et le fait de partir tous ensembles pour les trois distances, ça n'arrange pas pour trouver son allure. Passage du Pont Bonaparte puis à droite en suivant les quais de la Saône par la route. J'essaie de suivre du mieux possible Giao qui se faufile entre les coureurs. Pendant 2 kilomètres j'ai l'impression de faire un footing. Je ne vois pas le panneau du km1. C'est Giao qui me dit qu'on est à 5'20 Pfff

Au Km2 10'40 depuis le départ, bin oui c'est ça 5'20/km

Après le passage de la petite côte du Pont Koenig, où Giao m'a bien devancée  plus à l'aise que moi pour accélérer dans les côtes  la circulation est plus fluide ce qui me permet de le rejoindre, ça fait du bien  Km3 4'47. Le passage des travaux n'est pas top, comme je m'en doutais la veille au cours de mon repérage à vélo. Km4 4'50.

Place des Terreaux, il y a un ravitaillement mais je ne m'arrête pas, je prends ma pastille de sucre Isostar. Je suis toujours dans les pas de Giao. Nouveau rétrécissement dans la rue près de l'Opéra et avant de passer le Pont Morand, un(e) bénévole annonce dans son mégaphone "10 km à gauche !" . Km5 5'36 et 25'56.

Traversée du pont, et de nouveau un mégaphone pour séparer le 10 km du semi et du marathon, ces derniers partant vers le parc de la Tête d'Or par les berges du Rhône.

C'est là que nos chemins se séparent avec Giao et je lui souhaite un bon semi Merci pour son aide, parce qu'avec cette cohue du départ, je pense que j'aurais baisser les bras  Et c'était bien sympa de courir ces 5 kms ensemble malgré la foule 

Bon, mais maintenant va pas falloir perdre le rythme, déjà que j'ai du retard pour terminer en moins de 50' Nous descendons sur les berges du Rhône également. Je me sens bien et mes jambes ne demandent qu'à accélérer. Comme je sais qu'entre le km7 et km8 le passage va se rétrécir, je profite de ce passage large pour dépasser. Km6 4'34.

Km7 4'51. Je prends mon gel. Km8 3'49 Ah là c'est pas possible Bin oui, le panneau est à droite avant le retour en épingle à cheveux, donc je reprends un lap dans l'autre sens, + 1'04, et c'est déjà plus cohérent Km8 4'53 Pour remonter vers le Pont de l'Université, des pavés et une petite côte, pour quitter les berges, qui me ralentit un peu. Km9 5'00. Puis une autre après le court souterrain qui mène sur le Pont de la Guillotière. Virage à gauche et en voyant l'Arbre à fleurs je sais que c'est la fin, je donne tout ce que je peux pour atteindre mon objectif. Tout le long de cette fin de parcours, beaucoup de monde pour nous encourager. J'ai encore des jambes pour sprinter vers la ligne d'arrivée, et de loin j'ai la surprise de reconnaitre derrière son objectif le photographe Christophe Jullien de Photorunning.fr

arriveeruninlyon2013

Trop contente de voir une tête connue juste à l'arrivée

Je lui fais un grand coucou au passage.

2013-10-06_09-56-58CJ2360--Medium-.jpg

En même temps j'entends une voix féminine crier "Allez Sylvie !" mais je ne sais pas si c'est vraiment une connaissance (les amies de Thando ?) ou bien quelqu'un qui a lu mon prénom sur le dossard

Je franchis la ligne en moins de 50' mais c'était limite, heureusement que c'était fluide pour ce dernier kilo Km10 4'37 et 49'53 à mon chrono

 

Objectif atteint et sans douleur sous le pied

Je suis contente de constater que mon niveau sur 10 km  n'est pas pire qu'au printemps après ma blessure métatarsalgique sous le pied gauche

Pour une première compétition sur route en chaussures minimalistes, je suis satisfaite du résultat, en espérant ne pas avoir de bursite dans les jours à venir

 

WP_004444--Medium-.jpg

Après la zone d'arrivée, collation sur la Place Bellecour.

Impressionnant la quantité mais je m'inquiète pour les derniers du semi et marathon car déjà tous les aliments salés sont mis en place sur les tables J'espère que les quantités ont été bien calculées... Et heureusement qu'il ne pleut pas

WP_004446--Medium-.jpg

WP_004448--Medium-.jpg WP_004451--Medium-.jpg

 

Ensuite je récupère rapidement mon sac à dos et retrouve le "champion coureur pieds nus" de la région, Emmanuel Pillet, qui termine ce 10 km en 33'28 et 9ème au scratch Impressionnant, bravo

WP_004455--Medium-.jpg

 

Je reste jusque vers 11h en sa compagnie et une de ses collègues (venue surtout pour voir ses pieds ). J'essaie de joindre Giao avant de partir mais aucune réponse.

Je repars donc vers mon hôtel pieds nus, après avoir fait tout un tour de la Place Bellecour pour trouver une issue de sortie... J'ai dû demander à quelqu'un du coin pour me réorienter et pouvoir regagner les berges du Rhône

C'est donc en marche et course pieds nus que je reprends le parcours en croisant les marathoniens. Hélas, non loin de mon hôtel, j'ai dû remonter sur le haut des quais, les bénévoles ne voulant pas que je continue sur le parcours

WP_004457--Medium-.jpg

Du coup je rechausse, mes pieds sont trop fatigués pour supporter la terre caillouteuse. Un peu plus loin, je peux redescendre sur les berges et j'ai la chance de voir passer Mangeur de Cailloux, pas très loin derrière la flamme jaune 3h15, et après l'orchestre militaire, en bonne forme apparemment

WP_004460--Medium-.jpg

Mon trajet se termine après le groupe des Pom Pom Girls.

Marche/course : 4 km et 28min dont 16' pieds nus.

Douche et petit en-cas avant de payer ma note d'hôtel et prendre la route pour le Gard, sans encombre pour quitter Lyon. J'ai d'ailleurs vu passer quelques marathoniens esseulés dans le quartier de Gerland. Vu l'heure, je me suis dit que j'aurais pu être l'un d'eux

WP 004462 (Medium)

 

Voilà un superbe week-end à Lyon même si la météo n'était pas toujours au beau fixe

Et ravie d'avoir passée de bon moments avec mes amis sportifs

Les récits de la Runnosphère ici et celui de Thando .

 

Cette grande course Run In Lyon est toute même assez bien organisée.

Par contre, je trouve qu'il y a trop de monde avec les trois courses pour la largeur des rues au départ, ça fait 5 km dans la foule (c'est sans doute bien pour les marathoniens) et si on n'est pas placé en sas élite, pas facile de combler le retard. Bon, je n'y allais pas pour battre un record, mais là du coup, même en temps officiel je n'ai pas atteint le temps de qualif Sinon le parcours est joli, roulant, mis à part cette épingle à cheveux du km8. Quant aux passages de travaux, ce n'est que temporaire...

 

Résultats sur 8792 arrivants au 10 km

run in lyon 2013 diplome

 

En temps réel pour ma catégorie je serais classée 4ème V2F sur 240.

run in lyon 2013 resultats

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sydoky - dans 10 km
commenter cet article

commentaires

rohnny 08/11/2013 21:55


Superbe post pour un super chrono, bravo à toi Sylvie

Sydoky 09/11/2013 19:05



 


Merci Rohnny



julien 04/11/2013 11:27


Ah ce meneur d'allure des 3h15... Je l'ai eu en ligne de mire pendant 42 kilomètres !

valcox 03/11/2013 20:54


Ah mais oui, c'est juste ce que dit Nadine, j'avais zappé : 4e sur une course aussi populaire que ça, wow ! Chapeau bas 

Nadine 02/11/2013 17:17


bravo Sylvie mais si je comprends bien tu as failli faire un podium sur une grande course 4ème.... c'est dingue quand même tu as récupéré un super niveau.... par contre tu as raison le départ ça
a l'air un peu le souk... tes photos en pleine action sont très chouettes. bizzz

Sydoky 03/11/2013 18:53



 


  Merci Nadine



valcox 02/11/2013 17:03


Bravo Sylvie  ! Tu as pu atteindre ton objectif malgré cette foule au départ et les premiers kilomètres bien
ralentis . C'est comme à Lucerne, et je trouve aussi que ces départs groupés sont agaçants. Pour les distances
rapides, ça fait perdre un temps considérable, et pour les marathoniens, ils se retrouvent seuls sur la dernière partie du parcours, là où on aimerait se sentir moins seul ... M'enfin, faut faire
avec , ce que tu as très bien fait ! 

Sydoky 03/11/2013 18:52



 


Merci Valérie


Comme tu dis "faut faire avec" C'était la première fois que je participais à
une course avec ce départ des trois distances tous dans le même sas/vitesse. Je crois que j'éviterais à l'avenir...