Jeudi 9 août 2012 4 09 /08 /Août /2012 17:24

 

mollet-droit-20120808.jpg

 

De retour du Gard en bonne forme, hier soir je suis partie pour une séance course à pied d'endurance active. J'étais contente de retrouver mes sentiers mais hélas je n'en ai guère profité A peine 10' d'effort que j'ai senti une douleur poindre au niveau du tendon d'Achille droit mais qui est montée plus haut et m'oblige à stopper. Je masse un peu la zone douloureuse, je repars mais la douleur m'empéchait de pousser sur le pied droit

9'22 et 1,64 km à 10,5 km/h puls 146, c'était pourtant pas rapide

J'ai cru que je n'allais pas pouvoir rentrer, même en boitillant tellement c'était douloureux. J'ai de suite glacé en arrivant chez moi et repos.

 

Je ne comprends pas trop comment ça m'est arrivé ce truc, je n'en ai pourtant pas trop fait pendant mon séjour à Meynes Le matin j'avais fait ma séance de gym habituelle sans aucun souci, même avec les sauts sur place, et avant de partir courir également mes petits échauffements. Peut-être que mes pieds ne veulent plus des chaussures avec amorti, ou alors je ne me suis pas assez hydratée pendant ces deux semaines à plus de 30 degrés chaque jour, et mes muscles et tendons n'étaient pas bien prêts du coup à repartir pour un plan d'entrainement... Par contre je n'ai pas repensé à mettre mes Booster pour cette sortie...

 

Bref, du coup aujourd'hui consultation chez le médecin.

Au réveil ce matin je n'avais plus la grosse douleur au toucher. Je pouvais me remettre sur la pointes des pieds mais je ne pouvais toujours pas marcher normalement. La descente des escaliers fut difficile En boitillant je me suis rendue chez le médecin, je n'ai jamais mis autant de temps, je ne pouvais que mettre un pied devant l'autre

Et comme d'habitude quand ça va mieux, impossible de lui dire exactement l'endroit où j'avais mal quand il me palpait le mollet. C'était profond. Après tous ses tests de flexion et extension, seul un mouvement était douloureux (celui ayant pour action de pousser avec mon pied, son verdict a été en faveur d'une élongation du jumeau interne zone 1/3 inférieur, avec probablement une petite déchirure. Mais vu mon état, rien de très grave ce qui ne nécessite pas d'échographie.

 

Je suis donc bonne de nouveau pour un repos forcé de trois semaines avec des séances kiné et ultra son, massage et rééducation Je dois attendre l'avis du kiné pour recourir.

Décidément depuis mon syndrome de l'essuie-glace, il m'arrive un pépin tous les 6 mois environ Alors comme en février dernier, je pense que je vais retrouver les joies de l'aquajogging jusqu'à la fin du mois

 

Pour l'instant je me repose tant que je ne marche pas normalement et que je ne tiens pas l'équilibre sur la pointe du pied droit tout seul

 

Orchidee-DSC02085--Medium-.JPG

Ecrire un commentaire - Publié dans : Divers - Communauté : Runners & bloggers ! - Voir les 7 commentaires
Par Sydoky
Retour à l'accueil

Partager

Overblog

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés