Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 10:20


Cross de la Sablière à Viroflay
Dimanche 6 février 2011


BULLETIN (Small)

Le départ du cross long auquel je vais participer n’est donné qu’à 11h30. Je me suis donc réveillée vers 7h pour prendre mon petit déjeuner et ensuite recouchée jusqu’à 9h, et il me restait une heure pour préparer mes affaires. J’avais décidé de me rendre sur place à vélo étant donné la bonne météo.

10h00 Me voici partie à vélo. Heureusement que j’ai mis double couche partout car il ne fait pas si chaud que ça avec le vent. Je ne suis pas passée par la forêt mais par la route de Vélizy. Je m’étais dit que de partir à vélo me servirait de pré échauffement, et bien avec le vent ce fut un bon échauffement pour mes cuisses
Acces Depart Arrivee
 

 

10h30 Arrivée au niveau du carrefour des 3  Barrières, j’ai la surprise de constater qu’il y a des travaux et donc le village n’est pas installé là mais plus loin, au Belvédère de la Sablière, comme il y a 3 ans. Du coup, je me souviens que le parcours est légèrement modifié, et donc un peu plus long, 10480m au lieu 9940m. Je n’étais pas retournée sur le site depuis que j’avais téléchargé mon bulletin, sinon je l’aurais su avant de partir et j’aurais pu revoir le chrono que j’avais fait en 2008, mais bon tant pis…
En chemin j’ai croisé Jean-Luc du TUVB qui m’a dit avoir vu Noël de mon club, il vient faire ce cross pour sa prépa Ultra Eco Trail de Paris.
sabliere 11 adulte web


10h40 J’ai accroché mon vélo derrière le podium et je suis allée chercher mon dossard.
DSC00191 (Small) DSC00190 (Small)
DSC00192 (Small)
 

10h45 Départ du cross court.
DSC00189 (Small)
Une fois en tenue, j’ai déposé mon sac à dos à la consigne. Le bénévole m’a dit que ce numéro pair 78 me porterait chance 
J’ai juste gardé une veste pour l’échauffement et je l’attacherai ensuite à mon vélo.
DSC00193 (Small)

11h00 Echauffement avec mes pointes sur le début du parcours et une portion vers l’arrivée.
Partie la plus boueuse du parcours, dans l’allée cavalière juste après le départ.
DSC00195 (Small)
Pendant ce petit tour j’ai aperçu tout un groupe du triathon Vélizy dont la vétérane qui a toujours fini devant moi, alors c’est bien cette année j’aurai un lièvre facile à suivre avec son super beau maillot coloré.
J’ai terminé par quelques exercices de gamme de course avant de me placer derrière la ligne de départ.
Quelques minutes avant nous, ce sont deux joélettes des Dunes d’Espoir qui ont pris le départ sous nos applaudissements. Tous les ans ils sont présents à cette course.
DSC00196 (Small)
 

 

11h30 Pan  C’est notre tour et en quelques secondes nous nous retrouvons tous dans ce chemin étroit pour quitter le belvédère. C’est la bousculade comme d’habitude. C’est mieux quand le départ est au carrefour des 3 Barrières, l’allée est bien plus large. Enfin ça ne dure pas trop longtemps et au carrefour des Bertisettes, nous prenons l’allée cavalière boueuse. Maintenant je peux commencer à prendre de la vitesse. Il n’y a aucune côte pendant  un bon bout alors il faut que j’en profite. Avant que nous arrivions au carrefour des 3 Barrières, je dépasse la vétérane triathlon. Je suis étonnée et pense que ce n’est peut-être pas celle à laquelle je pensais. Je continue dans ma lancée, je dépasse une première joélette, puis au moment de passer la deuxième, je suis encouragée par Jean-Luc qui nous dépasse tout en encourageant les coureurs Dunes d’Espoir qu’il semble bien connaître.
Quelques passages un peu boueux avant d’arriver à la grande descente caillouteuse en bas de laquelle il faut virer à droite en angle droit et de suite en montée. Et maintenant commence la rude partie vallonnée avec le passage de l’escalier en rondins de bois bien usés. Heureusement le sol n’est pas trop gras et c’est assez facile à passer. Mais c’est dans le haut de la petite butte qui suit, que le bout de mon pied gauche, plutôt les pointes ont ripé sur un caillou sous la terre et du coup je me suis retrouvée à genoux  Sans mal heureusement, mais plutôt gênant pour les concurrents derrière moi qui ce sont gentiment inquiétés de mon état. Mais tout allait bien et je suis repartie pour un passage en descente encore bien pentu. Puis de nouveau ça remonte, c’est dur mais je sais qu’ensuite il y a un long passage roulant avant d’atteindre la fameuse côte de la Chaumière. Je dépasse quelques coureurs même si je sais que certains me repasseront dans la côte. Et à la sortie de la forêt, la voici la côte, nous sommes vivement encouragés par les quelques personnes à cet endroit. Comme d’habitude je débute en courant puis quand mes mollets tirent trop je passe en marche, en fait vers la moitié de la côte. J’entends une petite fille qui demande à sa mère «Pourquoi elle marche la dame ?». Je n’ai pas entendu la réponse de sa mère mais je n’ai pas ralenti non plus pour lui répondre. Un peu avant la fin de la côte, je suis repartie en mode course. Et en route pour une deuxième boucle !

Quelques foulées le temps de reprendre du souffle, que mes mollets tirent moins et je relance pour cette longue portion roulante. Mais je sens tout de même que ma vitesse est moindre qu’au premier tour, mais toujours au-dessus de 12 km/h donc ça va (au premier j’étais à 13 km/h). Je dépasse quand même des concurrents. Il y a des filles loin devant et je me motive pour les rattraper. Au cours de ce deuxième passage bien vallonné, je suis toujours dépassée dans les côtes mais je regagne dans les descentes. Et c’est dans la dernière portion de côte, alors que je me fixais sur une jeune fille pas loin devant, que la vétérane triathlon arrive à ma hauteur et me dépasse. Mais pas question de la lâcher, je la suis puis nous sommes ensembles un moment et je finis par prendre les devants. De toute façon je sais que dans la côte de la Chaumière, elle va me dépasser, donc je prends de l’avance. Et dans le début de la côte nous nous retrouvons toutes les 2 avec la jeune fille. Petit à petit elle nous devance, je reste un moment à côté de la jeune fille qui commence à souffrir, je l’encourage mais je ne veux pas laisser partir trop loin  la vétérane. Alors j’en mets un coup dans mes bras, pas question de marcher cette fois-ci 

Merci à tous les gens qui nous ont encouragés pour finir cette côte
Maintenant reste plus que les 340m pour atteindre l’arrivée. Quand l’arrivée est au carrefour des 3 Barrières, c’est plus long et ça donne le temps de retrouver de  la force dans les jambes, mais là c’est court et pas aussi direct. Mais je m’accroche et donne tout ce que je peux. Un homme court aux côtés de la vétérane, ce doit être son mari ou autre qui est là pour l’aider à finir et sûrement lui dire de ne pas flancher car l’écart diminue  Pfff  ça va être dur  Juste avant le virage, elle a son fan club familial qui l’encourage aussi à se dépêcher  Et juste après la petite butte, elle est abandonnée par son lièvre qui ne peut poursuivre, et là je pousse sur mes gambettes et tire sur mes bras pour démarrer mon sprint final. Je la passe en lui disant «Allez dépêche-toi ! ». Nous finissons au coude à coude dans un magnifique sprint  Et  j’ai eu le dernier mot  C’était super  Nous nous félicitons mutuellement. Nous avons offert une belle arrivée aux spectateurs et le responsable nous a même photographié ensemble juste après l’arrivée.
Je dois dire que je ne sais pas comment j’ai retrouvé autant d’énergie
DSC00194 (Small)


A mon chrono 56’03 pour ces 10480m. Je n’ai pas couru aussi vite que l’an dernier mais mon temps est meilleur que celui de 2008 sur ce même parcours. J'ai quand même tenu 30 minutes à plus de 12 km/h, vitesse mini que je m'étais donnée pour les portions roulantes.

Après le passage du contrôle du code-barre, on pouvait voir les résultats sur l’ordinateur. Nous sommes arrivées 2ème et 3ème V2F. Nous nous sommes donc retrouvées sur le podium avec la 1ère qui était 2ème l’année dernière, mais je ne me souvenais pas de son visage.
C’est la troisième fois de suite que je monte sur le podium de cette course, ce que n’a pas manqué de préciser l’animateur en disant que j’étais une habituée,

j'ai fait toutes les places

A l’arrivée nous avons eu droit aux petits pains habituels et pommes bio, et un buff. Et pour le podium, une coupe et une serviette éponge.
cadeaux (Medium)
Avant que je ne reparte, la vétérane est revenue vers moi en voyant que j’avais mis mon casque vélo. Nous avons discuté un moment, elle m’a parlé de leur club  Vélizy triathlon. Pourquoi pas  Mais je ne suis pas très VTT et malgré mes années de natation avant la course à pied, je n'aime plus trop la piscine, mais bon peut-être plus tard quand j'aurai fini de progresser sur marathon

Mon collègue de club, Noël, a terminé 1er V1M en 41'09 et 8ème sur 378.

Bravo pour une première sur ce cross


Voilà pour ce compte-rendu de ma 6ème participation à ce cross qui est toujours aussi difficile mais bien organisé

Ce fut donc mon dernier de la saison, puisque je ne suis pas qualifiée pour la suite des championnats de cross, alors maintenant place à ma préparation marathon de Nantes



ani018-R.gifésultats officiels : 56'00. 197ème sur 378.

2ème V2F sur 11.

 

Relevé de mon cardio 
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  56'03 10,47
  11,2

    179 / 192

 

Voici mes quelques photos,

pour mon podium il faudra attendre celle des organisteurs. 

DSC00199 (Small)

DSC00200 (Small)DSC00201 (Small)

DSC00202 (Small)DSC00204 (Small)

DSC00206 (Small)DSC00209 (Small)

 

Photos des organisateurs

Sabliere2011cp_c7_078.jpg

Sabliere2011cp_c7_200.jpg

Sabliere2011cp_c7_201.jpg

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Cross
commenter cet article

commentaires

Nadine 10/02/2011 15:21



mé non la sieste ne t'aurait pas fait être 1ère.... par contre je ne dis pas que c'est à cause des photos que tu as mal aux triceps (!!) rires. bizz



Sylvounette 10/02/2011 16:29



 


  Mais non pas forcément première, mais
meilleur chrono parce que ça fait quand même beucoup de minutes pour 500 m de plus


Si ça se trouve oui, mes triceps sont courbaturés à cause de mon APNR qui est trop lourd, j'y avais pas pensé à ça 



valcox 09/02/2011 18:04



Eh bien, quel bel esprit de compétition ! Tu m'épates, tu as de sacrées ressources . Quant au chrono, je pense qu'il
est difficile de comparer d'une année sur l'autres, les conditions changent, le terrain n'est pas le même ... Alors un immense bravo pour cet superbe perf ! (ceci dit, ça n'a vraiment pas l'air
évident, ces cross )



Sylvounette 09/02/2011 18:38



 


Merci Valérie


En effet c'est un peu différent chaque année, mais je pense que j'aurais pu faire un p'tit peu mieux si j'avais fait une sieste la veille mais là je suis allée encourager mes copines à la place



Chantal 09/02/2011 12:37



Bravo la miss pour ton podium Superbe course digne d'une grande championne pas par la taille mais par les résultats. bisssss 



Sylvounette 09/02/2011 15:32



 


Merci Chantal



VEROBROCQ 09/02/2011 10:52



Bravo Sylvie quel beau podium


Il avait raison ce bénévole ce dossard t'as porté chance, qu'elle belle bagarre pour cette 2è place.


En lisant ton récit je tirais sur les bras également en espérant que tu allais la passer


Ah bon pas qualifiée



Sylvounette 09/02/2011 11:16



 


Merci Véro Oui c'était une belle arrivée


J'ai toujours mal aux bras



Nadine 08/02/2011 16:52



wouahhh chapeau bas miss Sylvounette quelle pêche!!!! bizz



zaza 08/02/2011 15:27



Bravo Sylvounette!Maintenant tu commences à penser au triathlon?Alors là chapeau!!!!!On ne t'arrêtera jamais...............



Sylvounette 08/02/2011 20:09



 


Merci Zaza


Ben oui pourquoi pas Quand mes gambettes ne supporteront plus la course à
pied Mais avant il faudra que je me réconcilie avec les piscines et puis que j'abandonne le cyclotourisme pour le VTT,
ça c'est plus costaud