Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sylvounette


imanche 15 novembre 2009, Course de l’Espoir à Meudon, au profit de l’Association Dunes d’Espoir.


C'est la quatrième fois que je participe à cette Course de l'Espoir.

6h45 Je suis réveillée par ce doux bruit de la pluie, et ça tombe bien ! Diable, pourvu que ça ne dure pas !
Je petit déjeune et me prépare. Je prends quand même un vêtement de pluie, sinon j’ai prévu de courir en collant, tee-shirt manches courtes + manchettes + gants et casquette. Je dilue mon gel dans une mini gourde et je prends une barre Gerblé abricot que je mangerai avant l’échauffement.

Entre temps je m’aperçois que Nadine a essayé de me joindre……Ouh là ! pourvu qu’elle ne m’annonce pas qu’elle annule à cause du mauvais temps……. Je la rappelle donc…..Eh bien non ! Elle va venir et compte bien sur une éclaircie 
Elle aura bien fait car la pluie s’était déjà calmée et ensuite nous aurons du soleil pour  la course  mais hélas du vent

8h30 Véro étant arrivée après Nadine, c’est avec sa voiture que nous nour rendons sur les lieux de la course. Le départ n’est qu’à 10h45 mais  les inscriptions sur place n’ont lieu que de 9h à 10h, et comme je sais que c’est plutôt galère pour se garer, il valait mieux arriver tôt.
Il se peut aussi qu’une autre crewer de l’ARP Guyancourt, Valérie, nous rejoigne vers 9h30.

8h50 Nadine et Véro vont s’inscrire. Elles sont tout aussi surprise de recevoir la médaille avant d’avoir terminé la course  
Et puis chacune vérifie bien qu’elle a sa puce……



Ensuite une petite visite du parc pour montrer à Véro la belle vue sur Paris depuis l’esplanade, et un petit tour par  l’Orangerie, avant de retourner à la voiture déposer leurs sachets plastiques avec les cadeaux.



Comme il est encore trop tôt pour nous échauffer, nous allons marcher jusqu’en haut de la première côte, pour que Véro se fasse une idée.
Sur le retour, grâce aux travaux et à un tas de pierres, j’ai pu enfin voir ce qu’il y avait derrière le mur de cette côte dans l'avenue Marcellin Berthelot.



9h45 L’heure tourne et nous n’avons toujours pas d’appel de Valérie, peut-être qu’elle ne viendra pas, car en fait son mari a couru la veille la course des Flambeaux……Alors je tente un coup de fil, elle me répond et puis ça coupe…..et tout d’un coup j’entends Nadine qui s’exclame “Ils sont là, j’ai vu passer leur voiture” (enfin je crois que c’est ça qu’elle a dit !). Donc je rappelle pour lui dire où nous sommes, et là voilà qui sort de sa voiture pendant que son mari va se garer. Nous retournons avec elle aux inscriptions.
Pendant ce temps Véro va au pipiroom.



10h00 Retour à la voiture cette fois-ci pour se mettre en tenue de course. Et puis là c’est le gag ! Véro a perdu sa puce ! Pourtant elle l’avait bien mise dans une poche fermée et ensuite déposée dans le coffre dans le sac plastique avec le tee-shirt……..Alors nous voilà en train de fouiller partout dans le coffre, dans les sacs de chacune, regarder par terre, refouiller ses poches……..rien……introuvable la puce !
Si ça se trouve c’est la sienne qui était annoncée au micro lorsque je suis sortie de la tente des inscriptions avec Valérie, mais la fin du numéro ne me semblait pas correspondre……On va quand même aller se renseigner, tout en regardant par terre……Rien sur le chemin……Véro finit par trouver la personne qui avait fait l’annonce au micro mais ce n’était pas la sienne. Cette personne va donc convaincre les responsables de lui donner un autre dossard et une autre puce……..Au pire Véro aurait couru sans……

Pendant ce temps nous avions commencé à nous échauffer, chacune à notre allure et puis j’ai rejoint Véro vers la ligne d’arrivée. Le départ des joélettes Dunes d’Espoir n’allait pas tarder à être donné. Valérie nous rejoint ensuite, manquait plus que Nadine……en fait elle s’était déjà placée plus en avant mais je ne l’avais pas vu en passant…..

10h45 Les joélettes sont parties et nous sommes invités à bien les encourager tout le temps du tour dans le parc.
Bon, Valérie et moi, au milieu de la foule de coureurs, sommes trop petites pour les voir passer, mais nous applaudissons

10h50 Coup de klaxon et c’est à notre tour de nous élancer……enfin pas tout de suite ! quelques pas d’abord puis petit trot avant de passer sous l’arche bleue.
Au passage je vois le mari de Valérie et lui demande où est Nadine. Elle est bien devant et je la rattrappe. Je pensais accompagner mes copines jusqu’après la côte mais en fait elles couraient trop doucement. Je suis donc partie seule devant mais prudemment. Je me suis donnée comme objectif de faire dans les 50 minutes.

Une fois sortie du parc, et la zone pavée franchie, je passe le km1 en 5’31 donc vraiment pas vite et ensuite commence la première côte du parcours, la plus dure. Je ne force pas et certains me dépassent, donc évidemment mon temps de passage baisse, km2 en 5’40. Maintenant c’est la Route Royale avec une bonne portion en faux-plat et le vent de face, j’augmente l’allure mais j’ai du mal quand même à atteindre les 12 km/h et mes puls sont déjà bien trop hautes arrivée au km3. Tant pis, je veux pouvoir finir en accélérant les trois derniers kilomètres, et surtout après la dernière petite côte dans le km8.

Après la deuxième côte, nous prenons sur la droite en longeant la N118 et à cet endroit nous pouvons voir de l’autre côté les autres concurrents. Et devant moi, une coureuse du groupe Route 109 se dirige carrément contre la grille pour faire des signes à tout un autre groupe Route 109, facilement repérable de loin avec leur joli maillot orange. Et tout comme je la regardais faire, en restant sur le chemin, j’ai reconnu Véro, je l’ai vu tourner la tête et j’ai donc fait aussi de grands signes, sans m’arrêter, mais elle ne m’a pas vue…..

Pour une fois je n’ai pas pris d’eau sur moi, seulement mon gel, et je boirais bien un coup. Il me faudra attendre le km5. En attendant je me concentre sur ma vitesse, et malgré tout, même si je ne suis pas dans l’allure prévue, je dépasse toujours des coureurs,donc mon moral ne baisse pas. Et puis de nouveau le vent se fait bien sentir dans  ce chemin après le restaurant de la Mare aux Canards.

Je passe le km5 en  26’56 et là déception, pas de ravit’eau ! Je me dis qu’il sera plus loin, après la passerelle….. eh bien non ! Alors tant pis je bois une gorgée de mon gel que j’avais prévu pour le km7. Alors je ne sais pas si c’est ça qui m’a perturbée ou bien le faux-plat en direction de la tour hertzienne qui ne m’a pas réussi mais j’ai passé le km6 en 5’33

Du coup une fois la tour hertzienne passée, je décide d’accélérer, un peu avant le km7 donc. Et à partir de là, je vais m’accrocher à un coureur en tee-shirt noir imprimé “DBM15” (ou bien MDB15 ou DMB15….je ne sais plus trop). Km7 effectué en 5’00.
Bon maintenant je ne dois plus faiblir ! quand bien même je sais que je n’atteindrai plus mon objectif de 50’
Dans le deuxième passage sous la N118, je me relâche et souffle bien dans la descente et la petite pente qui suit passe bien, et je peux relancer assez facilement. Je suis toujours dans le sillage de ce coureur au tee-shirt noir.

Au km8 je me motive de nouveau pour accélérer. Arrivée sur la Route Royale, la fin approche avec le km9, et je dépasse ce coureur qui reste à mes côtés. J’en dépasse d’autres, en fait depuis le km6, je ne fais que dépasser !
Je prends mon lap au km9, 4’53 ! Super ! Maintenant avec la descente je devrais faire le dernier aussi bien…..

Donc encore un peu plus vite et la descente hyper relâchée, plus longue que la précédente, je dépasse encore des coureurs. Arrivée en bas, ce qui n’est pas cool, c’est le virage en épingle à cheveux, ça fait perdre tout son élan   Et là le vent de face s’en mèle, alors je me câle derrière le coureur en noir qui m’a redépassée pour me protéger. Puis il accélère, mais là je suis à fond et mes puls aussi   Reste le passage pavé en légère montée, pour la fin c’est dur mais je m’accroche. Devant je vois une équipe joélette qui passe l’entrée du parc, je me motive pour les rattrapper, et une fois passée la grille d’entrée je sprinte derrière eux en profitant des encouragements qui leur sont adressés  Le coureur , partenaire de mes derniers kilomètres en fait de même et nous passons la ligne d’arrivée juste derrière les Dunes d’Espoir. Et avant de rendre ma puce, ce coureur est venu vers moi me serrer la main et ainsi j’ai pu le remercier.

Résultat à mon chrono :  52’09.
Bon, un peu déçue d’être si loin des 50’ mais contente de n’avoir pas flanché après le km6

Je fais un saut rapide au stand collation et je retourne vers la zone pavée pour attendre mes copines et les prendre en photos.



La première qui se présente c’est Valérie, vient ensuite Véronique puis Nadine. Une photo de chacune au passage avec mes encouragements à accélérer, et j’ai accompagné Nadine jusqu’à l’arrivée pour une dernière photo, hélas je ne l’ai eue que de dos




Je n’ai pas vu Véro et Valérie une fois passée la ligne d’arrivée,
mais en tous cas Nadine, elle, elle était cuite




Mais un passage au stand collation a redonné la forme à tout le monde !






  
Temps Distance km Vitesse km/h FC Moy / Max
  52'09
10,1
11,5        182 / 195




ésultats officiels : 52’35.
342ème/625 participants.
9ème V2F/31. 38ème Féminine/177.


Valérie : 1h03, Véro : 1h06 et Nadine 1h07

Voilà pour cette course de reprise après marathon. Il va falloir bien rebosser la vitesse !
Pourtant en 2005, j’avais fait mieux sur cette course
un mois après le marathon de Vannes….
Ce n’est pas grave, je tenterai de faire mieux à la Corrida de Thiais

Nous avons passé un bon moment et puis surtout une grande chance côté météo !

Et également de la chance pour Véro qui a retrouvé sa puce dans le sachet plastique réservé à ses runnings !
Le seul qu’elle n’avait pas recontrôlé 
Elle est donc allée la rendre aux organisateurs, bien contents eux aussi.

Pour voir les autres photos, cliquez sur celle-ci.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R

Bravo pour cette course!!! Un peu dommage pour le chrono, mais les conditions n'étaient pas top ce week end... même si vous avez eu la chance que la pluie vous épargne!! Bonne récup'


Répondre
S

Merci Racoon
Oui c'est vrai, je ferai mieux le prochain 10 km


Z

Bravo les filles pour votre course!Sylvounette j'avais oublié de te dire qu'Alex est selectionnée une nouvelle fois pour la suite du cross des collèges.Ca se passe demain,je te tiens au courant.


Répondre
S


Merci Zaza
Alors souhaite bonne chance à Alex de ma part


V

Pour finir de mettre à jour : Véro officiel 1'06"04, réel 1'05'33
Valérie officiel 1'03"34. bonne récup à toi aussi.


Répondre
S


Merci Véro
Je vais aller consulter les résultats. Bonne récup à toi aussi


N

je suis contente d'avoir fait cette course avec mes 3 copines!!! euh Sylvounette tu ne devais pas faire la côte avec nous?? (hihihi). j'ai trouvé tous ces faux plats très durs d'où les 1h07'24.. je
reste dans ma moyene habituelle mais pas de sprint à l'arrivée gt trop cassée... Véro me dit que je devrai faire des rallyes mais pas avec mes pieds, mais en voiture-j'adorerai!! A dimanche aux
4châteaux où je serai bébévole. bizzz


Répondre
S


Merci de me préciser ton chrono, je vais mettre à jour dans mon CR
Récupère bien et à bientôt


V

Peut-être y avait-il moins de vent en 2005, car par moment ça soufflait bien.
Tu as fais une belle course avec 11.5 de moyenne et une très belle 9è place VF2.
Merci à la pluis de nous avoir épargné, merci aux copines pour les encouragements.


Répondre
S


En effet je ne me souviens pas avoir souffert du vent les autres éditions, mais bon ça
n'excuse pas tout.....Alors disons 1' à cause du vent et 1' parce qu'il faut bien récupérer d'un marathon


M

bravo Sylvie , c'est un bon temps car ça grimpait pas mal .
j'aurais plutôt été avec tes copines dans les 1h et queques ....
à bientôt pour les 4 châteaux


Répondre
S

Merci Mariecke