Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 12:01

undefinedroisième participation le 25 septembre 2005 à la course Paris-Versailles pour une distance de 16,3 km.

Comme chaque année le départ se fait par vagues au pied de la Tour Eiffel.

N'en maîtrisant pas encore très bien le fonctionnement, que de petits ennuis j'ai eu avec mon nouveau cardio ! Non seulement je me suis aperçue en cours de route que l'accéléromètre s'était éteint (longue attente dans le sas de départ), mais en plus à un moment en regardant ma montre je ne voyais plus ma FC (Fréquence Cardiaque) ! Et bien ma ceinture avait glissé à la taille et je n'avais rien senti !!! Enfin, en tout cas cela m'a bien aidé de pouvoir surveiller mon allure. Mais c'est vrai que cette côte des Gardes fait bien baisser la moyenne surtout sur la fin où elle est plus forte, et ensuite comme cela continue de montée doucement c'est dificile de revenir à 5' le km. Mais à chaque fois que c'était plat je me suis efforcée d'être en dessous de 5'. Après la bonne descente des Fonds de la Chapelle, et bien il y avait quelqu'un d'allongé sur le bas côté avec la croix rouge, j'espère que ce n'était pas trop grave. Il y a deux ans il y avait eu un mort. Après la côte du cimetière de Viroflay, j'ai commencé à accélérer. L'arrivée sur l'avenue de Paris semble interminable ! A mon chrono je finis en 1h24min56, donc mieux qu'il y a deux ans. Je ne peux qu'être satisfaite !

Quand je suis repartie à pied j'ai croisé beaucoup de coureurs qui n'en pouvaient plus, j'en ai même vu une courir en chaussettes !! les chausssures à la main. J'ai croisé aussi les voitures balais, devant elles il y avait une femme qui courait tout doucement, la pauvre, je n'aimerais pas être à sa place, j'aurais l'impression d'être poussée !

Cette année j'ai trouvé qu'il y avait bien plus de monde, c'était moins fluide pour dépasser et parfois j'ai dû ralentir ou zigzaguer.

 

 

undefined

 

undefined Résultats : 1h24min56, 108ème VF1 sur 1043, 314ème Féminine sur 3059, 7157ème sur 18301 arrivants.

 

un clic ici

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Publié par Sylvounette - dans Autres distances
commenter cet article

commentaires