Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

25 octobre 2006 3 25 /10 /octobre /2006 22:16

undefinedimanche 4 avril 2004, c'est le grand jour pour moi sur cette distance mythique de 42,195 km qu'est le marathon !

 

 

Voici donc mon compte-rendu :

Vous n'allez pas le croire, mais ce matin je ne me suis pas réveillée à l'heure prévue 5h00 mais 1h30 plus tard et des amis devaient me prendre en voiture à 6h35 ! Impossible de les joindre sur le portable. J'ai donc du réveiller mon fils aîné pour lui demander de faire le gué à la fenêtre et leur dire de ne pas m'attendre et que je prendrai le métro ! ! ! Du coup une douche et un petit déjeuner rapides, heureusement que toutes mes affaires étaient bien préparées la veille !

Je suis donc arrivée aux vestiaires vers 8h50 et il ne pleuvait plus. Et j'ai retrouvé mes chauffeurs manqués devant leur stand de la RATP. Je me suis rendue avec eux vers les SAS de départ, et là une foule pour accéder au petit passage surveillé ! D'ailleurs je n'ai pas vu Germaine (du forum de J.I), elle ne devait pas contrôler celui des 4h00. Et en attendant le départ j'en ai vu plusieurs (même des femmes) escalader le grillage ! des inconscients qui risquaient de se blesser, déchirer leur maillot !.


Avant le coup de départ les ballons verts étaient à mon niveau un peu à l'opposé. Je me suis dit que c'était bien et que je pourrai les suivre mais le temps de franchir la ligne de départ il s'est écoulé 10 minutes et ils étaient bien loin. J'ai donc couru en surveillant ma FC.

Comme les habitués du marathon et les coaches de ce forum avaient bien conseillés de ne pas descendre trop vite les Champs Elysées, je suis partie un peu comme un échauffement et je pense être passée en plus de 6min ( j'ai franchement du mal à me rappeler mes temps de passage, mes neurones vieillissent !). Il y avait un beau soleil pour les premiers kilomètres et je commençais à avoir chaud, heureusement ensuite le temps s?est un peu couvert avec de temps en temps un peu de vent.

J'ai surveillé régulièrement ma FC pour rester le plus régulièrement à 85% (puls de 170 à 175), parfois mon cardio affichait des FC vers 230 dues je pense à des interférences avec d?autres coureurs ( FC max relevée 239 ! mais c?est pas moi).

J'ai passé le 10 km vers 57min puis le semi en 2h02min,là déjà je me suis dit " c'est fini pour faire 4 heures zéro zéro ! ". Enfin la moitié est faite, vais-je tenir l'autre ?

Vers le 25ème j'ai entendu une voix crier " Sylvie ! Sylvie ! ", je me tourne et je suis très contente d'apercevoir une de mes collègues. C'est vrai que ça motive bien les supporters, tout comme les fanfares tout au long du parcours.
Ensuite nous sommes rentrés dans un tunnel dont je ne voyais pas la fin ! il faisait noir, chaud, j'ai pas du tout aimé ce passage ! (je crois que c'est celui des Tuileries).
Nous approchions du 30ème et ma FC était toujours dans la bonne zone, je n'étais pas du tout essoufflée, j'étais bien.
Au 30ème km on nous annonçait de prendre un gel de je ne sais plus quelle marque, alors j'ai sorti le mien que j'ai bu avec plein d?eau comme me l'avait conseillé Oldcoach (du forum de J.I), en tout cas c'est hyper sucré, je n'en avais jamais essayé avant ! Mais je n'ai pas pris que ça, tous les 5km je prenais ma pastille de sucre, toutes les heures à peu près une barre de figue, une bouteille d?eau à chaque ravitaillement dans laquelle je rajoutais un peu de sel (petit sachet que mes collègues m'avaient rapporté du self) et à chaque stand de bassines d'eau je trempais dedans mes mains gantées pour me rafraîchir ensuite.

C'est donc à partir du 33ème km que j'ai ressenti des difficultés dans les jambes, et ma FC tombée vers les 165 puls et impossible de remonter. Je suis donc restée à cette allure. J'avançais quand même, c'est le principal alors que beaucoup d'autres déjà marchaient, s'arrêtaient pour s'étirer. Et c'est vrai que jusqu'à la fin c'était l'hécatombe et je me posais vraiment des questions, quand viendra mon tour ? Mais je me remotivais en me disant " non Sylvie, tu ne marcheras pas, tu n'as mal nulle part ! "

Puis passé le 35ème je savais que je devais avoir d'autres supporters (mes parents et une autre collègue), alors j'ai guetté parmi tout ce monde qui nous encourageait pour les derniers km.
Je suis arrivée au 40 ème km en 4h00, sans les voir dommage !...
Pour faire un temps de 04h04min04 c'était aussi perdu ! mais qu'à cela ne tienne, Oldcoach m'avait dit de compter plutôt 04h10min alors j'ai mis le turbo, là mes jambes m'ont obéi et j'ai remonté beaucoup de coureurs. Puis juste avant le 42ème j'entends de nouveau " Sylvie ! Sylvie ! ", c'était ma collègue et toute sa famille, quelle joie ! j'ai fini les 195 derniers mètres en sprintant aussi vite que j'ai pu, car tout de même du monde devant moi, et j'ai franchi la ligne d?arrivée en 04h10min38 à mon chrono ! ! ! ! !

HOURRA !!!!   JE SUIS MARATHONIENNE ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! !

 

undefined  4h10min35, 735ème VF1 sur 1725, classement général 19886ème sur 29700 arrivants / 34500 participants.

cliquez ici

drapeaux.gif

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Sylvounette - dans Marathons
commenter cet article

commentaires

Sylvounette 10/11/2006 22:36

Oh oui ! et je remercie encore Sissi d'avoir réussi à être là pour mon arrivée, ça fait chaud au coeur, après une telle épreuve ! 

zaza 10/11/2006 20:32

Je pense que cette course restera à jamais ton meilleur souvenir