Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sylvounette

imanche 28 septembre 2008, 31ème édition de la course Paris-Versailles et ma 5ème participation.

Pourtant l'an dernier, vu le problème d'engorgement à l'arrivée, je m'étais dit que je ne le referais pas........Mais Poess pensait y participer, c'était l'occasion de faire connaissance de visu, je me suis donc inscrite. Mais hélas elle a eu un empèchement, pas grave ce sera pour une autre année.....

6h00 ce matin, je me lève pour petit déjeuner comme d'habitude. La veille j'ai dîné des spaghettis, et ce matin je mange en plus un gâteau de riz aux raisins secs et une part de mon gâteau sport. Et je prends aussi 1g de sel en pastilles.
Après une bonne douche, je prépare mes affaires dans un petit sac à dos, je prends le minimum pour me changer car je devrais rentrer chez moi en footing, pour compléter cette sortie longue.

7h39 Je monte dans le bus qui a quelques minutes de retard......il devait passer à 7h35. Bon, c'est pas grave puisque je n'ai pas loupé le métro ensuite.

8h10 Je débarque au Trocadéro et je suis toujours émerveillée par la vue sur la Dame de Fer



Je traverse la Seine et je vais directement au stade pour me changer, déposer mon sac à la consigne où un jeune bénévole agrafe un ticket sur mon sac et mon dossard avant de le déposer dans la camionnette pour Versailles, départ à 9h.

Puis en attendant de commencer mon échauffement, je me promène tout en prenant quelques photos. Il est 8h40 quand je repasse devant la ligne de départ et il y a déjà de nombreux coureurs qui attendent. Je ne sais pas comment ils font pour rester sur place ainsi jusqu'à 10h00 !

9h05 Je pars m'échauffer dans les jardins au pied de la Tour Eiffel. Il commence à y avoir plus de monde, et les touristes arrivent aussi pour faire la queue devant les guichets. 15' avec quelques éducatifs à la fin, puls 133/165 et 2 km. Je n'ai aucune mauvaises sensations dans les jambes, c'est super et je me sens en bonne forme, alors les moins de 1h30 que je me suis fixée me semblent réalisables...........

9h30 Je vais me placer, c'est noir de monde jusqu'au niveau du feu ! Et il y aura encore bien des concurrents derrière moi. Maintenant c'est l'attente........J'ai retiré mon coupe-vent en papier, la chaleur humaine tient chaud, mais je garde mes gants.
La météo est parfaite pour courir aujourd'hui, le ciel est tout bleu et il y a un léger vent frais, donc je ne devrais pas souffrir de la chaleur, surtout qu'une bonne partie du parcours sera à l'ombre.

9h45 Un premier départ est lancé, ça avance d'un cran. Je pense que ce sont les handicapés qui sont partis devant, j'ai croisé les Dunes d'Espoir et puis aussi une équipe de pompiers ( Massy je crois) avec des joélettes.

10h00 Le départ par vague est donné, toutes les 30 secondes.  Ce sont de jeunes bénévoles qui nous comptent au passage dans le sas et 15 secondes plus tard nous pouvons nous élancer. Il est 10h22 lorsque je passe le tapis détecteur de puces.


Aujourd'hui j'ai décidé de courir les parties plates au plus proche du seuil, les côtes en fonction des sensations dans mes mollets et les descentes à fond relâchée.
Je suis donc passée au km5 en 25'49 puls 180 11,62km/h. La partie en côte commence au niveau du rond-point où on tourne à gauche pour rejoindre la côte de la Route des Gardes. Au début j'arrive encore à courir bien mais plus ça monte plus ça devient raide et plus mes mollets tirent, alors je n'insiste pas car je veux garder des forces pour la relance sur la plateau. Première partie de côte en 7'03 puls 182, puis un petit faux-plat le temps de souffler et soulager les mollets. Et c'est reparti dans la route pavée qui mène au château de Meudon, puis virages avec deux côtes, dur dur les mollets ! 7'52 puls 185, avant d'atteindre la route Royale. Voilà le plus dur est passé ! Maintenant il faut reprendre de la vitesse, difficile de relancer la machine car il y a du monde, et puis ceux qui sont montés trop vite ralentissent et le peloton se tasse. J'ai un peu de mal à me frayer un passage, et puis vient le passage du ravitaillement où là aussi ça coince un peu. De plus il faut faire attention de ne pas glisser sur le sol bien mouillé et éviter les peaux d'oranges ! Cette partie ne comporte qu'une petite côte pour passer sous la N118, mais la vitesse diminue quand même, et arrive le km10 56'38 puls 187 et 10,6 km/h. J'aime bien tout ce passage car je suis sur mes parcours d'entraînement.
Puis vient la belle descente de la route des Fonds de la Chapelle. Waouh ! ça fait du bien de ne plus pousser sur les jambes. Je me laisse aller les bras complètement relâchés, les jambes souples. Ensuite c'est plus ou moins vallonné, et reste la dernière difficulté à affronter, la côte du cimetière de Viroflay, courte mais qui tue les mollets après 13km dans les jambes ! Au niveau du restaurant de la Chaumière se trouve le km14 1h18 puls 186. Reste plus que deux bornes ! Une dernière petite descente avant de remonter vers les octrois où est installée une arche, qu'il ne faut pas prendre pour l'arrivée, et c'est le km15 1h23'14 puls 187 10,8 km/h. Maintenant il ne reste plus qu'à trouver de l'énergie pour finir fort ce dernier long kilomètre en faux-plat. Et je vais la trouver en me motivant pour remonter le plus de coureurs devant moi. J'espère que les photographes auront le temps de me cadrer pour la photo !!!
Dans la dernière moitié, je pousse encore plus fort sur mes jambes, c'est dur mais j'y arrive et je passe l'arrivée en 1h28'24 à mon chrono, puls 196.
Super j'ai fait mieux que je n'espérais et en plus j'ai mis presque 3' de mieux que l'an dernier, sans toutefois battre mon record de 2005. J'ai réussi à finir les derniers 2 km en 10'20 soit 11,6 km/h.

ésultats officiels : 1h28'24, classement général 7201 sur 13658 arrivants, catégorie V2F 61ème sur 363, Féminine 502ème sur 2419.



Après avoir franchi tous les contrôles, sans bouchon ni cohue cette année, je cherche un endroit bien ensoleillé pour me changer. J'ai pris deux bouteilles d'eau de 750ml et je vais pratiquement en boire une, le restant remplira mon petit bidon. Je mange deux des trois barres de céréales qui étaient dans le sac donné à l'arrivée. Je réussis à caser la deuxième bouteille dans mon sac à dos et je prends le chemin du retour, après une pause pipi. Je vais marcher jusqu'au niveau de l'arche d'arrivée pour prendre une photo et ensuite c'est reparti pour une heure de footing. Il est 12h30.

Au niveau du km14, près de la Chaumière, je prends par la forêt mais je marche toute la côte 5'31 à 6km/h, environ  550m puis ce sera plat jusque chez moi.
A la montée d'escalier de la passerelle j'ai bien senti mes quadriceps ! Comme je passe devant l'hôtel Ibis, des personnes me voyant courir avec le tee-shirt de la course, m'applaudissent, me demandent mon temps et me félicitent au passage.

Mon cardio bipe l'heure juste comme je traverse le parc du Tronchet. 1h puls 149 et 8,1 km. Alors vu le temps magnifique, je me pose sur la pelouse et je fais ma série d'étirements. Je lézarde encore un peu tout en mangeant la dernière barre de céréales et la pomme. De retour chez moi, je pèse mon sac à dos : 3,2 kg !

Et bien voilà une belle journée de prépa marathon de Lausanne !

Cette année la médaille porte sur la mythologie grecque, Atalante et Hippomène.

Pour mon reportage photos, cliquez ici.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Belle course et félicitations pour ton chrono..........Il y a  pas à dire la retraite à 50 ans ça a du bon.........
Répondre
S


 Merci pour ton sms d'encouragement et merci pour tes félicitations !
Et oui je suis plus reposée et je m'entraîne dans de meilleures conditions ;)


S
Félicitation pour ton parcours Sylvie et merci pour le compte rendu et pour les superbes photos qui donnent bien envie d'aller voir Paris un jour et pourquoi pas d'essayer le Paris-Versailles ;-)
Répondre
S

Merci Svip. Continue  à bien t'entraîner......même si tu dois courir comme un escargot ! C'est la base pour une bonne
progression.


J
Bonsoir Sylvie, belle performance.ON s'est loupé de peu je suis parti dans la vague de 10h15 :-)
Répondre
S

Merci Jeje77. Et oui malgré ta grande taille je n'ai pas réussi à apercevoir ta tête au-desssus de la foule ;)


M
bravo Sylvietu as la superforme , c'est bien d'améliorer ton temps . Tu vas faire un bon marathon à Lausanne à bientôt le plaissir de te revoier
Répondre
S


 Merci Mariecke ! Justement faut que je t'envoie un mail......


V
Objectif lartement atteint dis donc, bravo !!! Tu as comme toujours très bien géré ta course (il faudrait vraiment que j'en prenne de la graine), et une bonne grosse sortie au final ! Tu tiens décidément la forme, plus rien ne t'arrête, génial !
Répondre
S


 Merci Valérie ! Ben il faut que je l'aie la forme si je ne veux pas que tu me dépasses à Lausane ! Hi hi !!!


V
BRAVOQu'elle belle journée tu as passée avec un super temps de course2' d'écart avec le chrono officiel c'est bcp, non ?52' d'attente sur la ligne de départ, cela doit-être bien longTu l'avais bien préparé et penser aussi cette course : courir au seuil sur le plat, les montées comme tu peux, les descentes à fond la caisse. Et pour finir une petite heure de récup ; en courant bien sur, Je sens que ca va payer pour LausanneJe te préviens je rentre pas en courant Dimanche prochain hihihi  
Répondre
S


 Oups !! j'ai fait une faute de frappe ! Pour une fois mon chrono et le chrono officiel sont exactement identiques........Je vais de ce pas corriger mon erreur ! Merci encore
Véro !