Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sylvounette

 

10 Bornes de la Saint-Médard à Brunoy

Samedi 5 juin 2010

 

10bornes10.jpg
Je me suis inscrite à cette course en pensant réaliser moins de 48’ sur ce parcours roulant, mais c’était sans compter la grosse chaleur estivale, et encore heureusement le départ du 10 km n’était prévu qu’à 20 h.
pied10.jpg
16h30 Chantal passe me prendre chez moi. Elle va courir aussi pour voir où elle en est sur 10 km depuis son marathon de Paris. Quelques bouchons sur la N6 avant d’arriver à Yerres, puis quelques petits détours avant d’arriver à Brunoy après une bonne heure de route. Nous avons la chance de trouver une place à environ 500m du stade municipal, et à l’ombre.
10bornes10
17h45 Nous croisons les marcheurs qui viennent de prendre le départ de la course 1 km solidarité.
BRUNOY001--Small-.JPG
Nous entrons dans le stade, nous allons consulté le panneau d’affichage pour connaître notre numéro de dossard, et nous récupérons un sac contenant pas mal de pubs avec le dossard et la puce électronique.

BRUNOY005--Small-.JPG

A un autre stand nous avons droit à un beau tee-shirt microfibre noir , alors que celui du 5 km est en coton rouge.
tee-shirt-brunoy001--Small-.JPG
18h00 Petit tour des stands et pause goûter.
BRUNOY016--Small-.JPG
18h10 Nous assistons à la première course enfants de 1 km.
BRUNOY020--Small-.JPG
Un passage par les vestiaires, douches et toilettes avant de retourner vers la voiture pour nous mettre en tenue. En chemin, le clown animateur de cette course de la Saint-Médard nous prend en photo.
BRUNOY055--Small-.JPG
Il fait vraiment très chaud, c’est donc en short et débardeur du club que nous allons courir. J’avais prévu de diluer mon gel dans ma mini gourde, mais vu la chaleur je préfère mettre uniquement de l’eau, car je n’ai prévu qu’une seule gourde.

BRUNOY057 (Small)
19h00 C’est parti pour notre échauffement à travers les rues dont un bout du parcours, avec passage par le stade pour voir la fin avec l’arrivée sur la piste.
Après 20’ de footing, retour vers la voiture afin que Chantal mette son maillot du club et fasse une nouvelle pause pipi derrière un buisson

BRUNOY061--Small-.JPG
Et nous repartons vers une rue ombragée non loin de la ligne de départ pour faire les gammes de courses. En chemin nous sommes klaxonnées par un motard que nous ne reconnaissons pas de suite…….C’est aussi un coureur du CCR92, Pierre, à qui Chantal avait parlé de cette course.
pied10
19h50 Nous nous rendons vers l’arche de départ, et là surprise ! Je croise mes deux coachs de La Minière, Benoît et Monique du club EASQY. Et quelques instants plus tard, c’est Mariecke et son mari que je vois arriver. Pas le temps de beaucoup discuter, le départ va bientôt être donné. Les meneurs d’allure se mettent en place, et avec Chantal nous sommes placées bien devant, car encore une fois pas de tapis pour la puce au départ, et cette fois-ci il y aura moins d’écart entre mon chrono et le temps scratch.
BRUNOY064--Small-.JPG
20h00 Pan ! C’est parti pour deux boucles de 5 km. Il fait un peu moins chaud qu’à notre arrivée mais chaud quand même pour courir et espérer faire un record sur 10 km, mais 30’’ de mieux qu’à Vitry , soit 47’30 ça me satisferait bien !
Je pars vite, peut-être un peu trop d’ailleurs. Dans cette première ligne droite, les meneurs d’allure en 40’ et  45’ vont me dépasser, normal 

Le tout c’est que le suivant, celui des 50’ ne me dépasse pas !


Après le km1, je sens que Chantal ne me suis plus. Je reste dans les pas d’un groupe de 3 coureurs du même club pendant un certain temps, leur allure proche des 13 km/h me convient bien. Mais bon, avec la chaleur, la baisse de régime viendra vite après les deux premiers kilomètres. Je vais finir par passer devant ce groupe malgré tout. Nous sommes bien encouragés sur ce parcours et même aspergés d’eau par un habitant avec son tuyau d’arrosage, ça fait du bien. Je surveille le balisage des kilomètres pour vérifier que je reste bien en dessous des 5min au km, tout en m’accrochant à des coureurs devant moi. Beaucoup de monde encore pour nous encourager à l’approche du stade que nous contournons par une rue en légère descente. Puis une courte et petite pente pour entrer sur la piste, environ 100 mètres et nous ressortons pour une deuxième boucle. Au ravitaillement je prends un gobelet d’eau, je bois une gorgée et je mouille ma tête, plutôt mon bandana, ensuite j’avale mon gel en le diluant avec une grosse gorgée d’eau.

Passage du km5 en 24’.

Je croise en sens inverse le mari de Mariecke, il m’encourage au passage.
Je sais déjà que je n’atteindrai pas mon objectif mais je continue comme si. Je suis régulière dans mes passages à chaque kilomètre, je dépasse quand même des concurrents petit à petit.
Mais il me tarde d’arriver ! Au km8, j’essaie d’aller plus vite mais pas de force, je finis mon eau et je regrette de n’avoir pris qu’une mini gourde  Pour le dernier kilomètre, toujours du monde pour nous encourager dans le virage pour contourner le stade. Donc les encouragements et la légère descente me redonnent un coup de fouet. J’arrive sur la piste, là aussi beaucoup de monde à nous encourager pour ce demi tour. J’ai du mal à lancer mon sprint mais j’y arrive et dépasse plusieurs coureurs. Je franchis la ligne bien contente d’en avoir terminé par cette chaleur. A mon chrono 48’30, une minute de plus que mon objectif prévu et seulement 30’’ de plus qu’à Vitry, donc pas trop mécontente au final parce que ces dernières années, par une telle chaleur, j’étais plutôt largement au dessus des 50’.
pied10
Un bénévole récupère la puce. Je croise Pierre qui  a terminé en 47’ et des poussières, et aussi Marcel que je n’ai pas revu depuis longtemps à La Minière. Je passe au stand de collation boire un verre d’eau et manger de la banane en attendant l’arrivée de Chantal.
Je croise également d’autres membres du TUVB. Et puis un coureur m’aborde pour me dire, tout en souriant, qu’il n’était pas content que je l’ai dépassé
Tout le monde a bien souffert de la chaleur pour cette 12ème édition des 10 Bornes de la Saint-Médard !
BRUNOY067 (Small)
21h00 Je retrouve Chantal au stand collation, elle a terminé en moins de 50’, puis nous allons chercher nos affaires pour prendre une bonne douche. En chemin nous croisons Mariecke que nous encourageons
BRUNOY069--Small-.JPG
21h30 Nous consultons les résultats et je vois que je suis 2ème de ma catégorie. Mais comme je pense qu’il n’y a des récompenses que pour les premiers de chaque catégorie, nous n’attendons pas. Nous retournons tranquillement  à la voiture et en chemin il me semble entendre que l’on appelle une deuxième féminine sénior, du coup nous nous dépêchons pour relire le bulletin d’inscription et en effet, ce n’est pas ce que j’avais cru lire sur le site, les trois premiers sont récompensés.
BRUNOY071 (Small)
21h40 Donc vite fait nous retournons en voiture vers le stade et nous arrivons lorsque les V1F sont sur le podium, dont Moumoune de l’EASQY  2ème et qui de plus a fait un double podium car elle est aussi classée au scratch dans le top 10, bravo Monique !

Et bravo aussi à Benoît, 2ème au scratch et 1er de la catégorie sénior

Ensuite vient mon tour, dommage pour la photo que la troisième soit déjà partie. J’ai reçu un joli bouquet de fleurs, une belle coupe et un petit sac contenant des produits énergétiques.

Et Chantal tient absolument à me photographier auprès de Dominique Chauvelier parrain de cette édition.
BRUNOY087--Small-.JPG

22h00 Il est temps de repartir, mais avant, une dernière photo avec mes champions de coach de l’ARP Guyancourt.
BRUNOY090--Medium-.JPG


ani018-R.gifésultats officiels : 48’36. 321ème sur 660 participants.
24ème féminine sur 139.
2ème V2F sur 19.


sylvie1859-BRUNOY2010.png
Chantal termine en 49’57. 362ème sur 660 et 11ème V1F sur 50.

Bravo et merci pour les photos !
Et notre copain de club Pierre : 47’09. 272ème sur 660. 43ème V2M sur 108.

pied10

Ce fut donc une belle compétition bien organisée. Nous avons fait une bonne course malgré la chaleur et passé un agréable moment. Et bien contentes d’avoir croisé des connaissances, mais dommage que nous n’ayons pas revu Mariecke et son mari après leur arrivée pour papoter un peu plus…..

 

Un clic sur ma coupe pour voir toutes les autres photos

brunoy001--Small--copie-1.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z


C'est vrai ça je fatigue:3 fautes de frappe sur 7 mots  il faut le faire quand même!!!!



Répondre
S


 


Courage c'est bientôt les vacances



N


mé non Zaza n'est pas fatiguée mais c'est la pluie.. quand elle a écrit y'avait un gros orage et j'étais dessous à faire mon fractionné!! BRAVO pour cette course sous la chaleur et bizz à
Chantal.



Répondre
Z


QUE DIR EDE PLUD QUE ENCORE BRAVO!!!!!!!



Répondre
S


 


Merci Zaza


Mais tu sembles fatiguée, tu as du mal avec les touches de ton clavier



M


Encore un grand Bravo Sylvie pour ta course et pour ta belle coupe .


C'était pas facile avec cette chaleur et tu as vraiment du mérite !


moi j'ai enragé d'être 4 è V3 car c'est une place que je déteste et vraiment j'ai marché entre le 6 è et 8è km tellement j'avais chaud .


dommage que Jean Luc se soit blessé ( déchirure musculaire avec au moins 3 semaines d'arret , car c'est une course sympa à faire .


dommage aussi que n'ayons pas eu davantage le temps de discuter mais à remettre la prochaine fois


bonne continuation et bisous à partager avec tes copines



Répondre
S


 


Merci beaucoup Mariecke


C'est vrai que c'est un parcours intéressant pour un chrono. Elle est loin devant toi la 3ème V3 ? La 1ère V2 est quand même 5' devant moi, c'est pas
mal, et plus âgée que moi Mais je me maintiens sur la distance, c'est déjà ça



R


C'est vrai que la chaleur n'est pas l'amie du coureur ou de la coureuse!! Mais bravo car malgré ton départ rapide, tu as su être régulière dans ton allure... Et c'est dommage que tu ais craqué
dans le 8ème! Belle course et encore bravo pour le résultat et la coupe!!



Répondre
S


 


Eh oui j'ai faibli, il m'aurait fallu un bon lièvre pour les deux derniers kilomètres, j'ai eu beau remonter des coureurs, je n'allais pas assez vite
Merci Racoon