Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • Le plaisir de courir, courir pour vivre de plaisir
  • : Mes entraînements, compétitions et autres souvenirs.
  • Contact

 

Blog_certifie_Runnosphere_200_pixels

 

 

  colloque internet

  Un clic sur les images

Logo SDPO-mag Internet

 

trailball notice (Small)

 

Recherche

30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 16:30
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

Première participation aux Foulées de la Mer de Sable, 4ème édition, qui se déroulent dans le parc d'attraction La Mer de Sable à Ermenonville dans l'Oise à 1 heure en voiture de Paris.

 

Plusieurs distances pour petits et grands sont proposées, un 5 km à 9h30 puis 3 courses pour enfants et un 10 km à 11h15 pour finir. C'est sur le 10 km que nous nous sommes inscrits avec Didier, qui hélas ne partipera pas pour cause de syndrôme grippal qui l'a mis complètement KO les 2 jours précédents...

 

Dimanche 27 mars 2016, réveil à 8h pour petit déjeuner et vers 9h nous prenons la route direction d'Ermenonville sous un ciel pas très engageant, surtout qu'il a bien plu toute la nuit. Mais ce n'est pas plus mal pour courir dans le sable, il sera moins mou.

Nous arrivons un peu avant 10h, plus beaucoup de places sur le parking bien boueux.

Nous trouvons tout de même à nous garer puis nous entrons dans le parc. Cela fait belle lurette que je n'y avais pas mis les pieds dans ce parc de la Mer de Sable ! J'en ai de vagues souvenirs de mon enfance puis ensuite avec mes enfants ;)

 

Les courses pour enfants sont en cours, au micro je reconnais la voix de l'animateur Harry Bignon. Il y a du vent et il ne fait pas très chaud alors il fait bon quand nous entrons dans le bâtiment pour retirer nos dossards avec présentation d'une pièce d'identité. Nous avons droit à un tee-shirt de la course d'un bel orange fluo marqué de tous les sponsors dans le dos. Didier va rendre de suite sa puce puisqu'il ne va pas courir.

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

Nous retournons à la voiture et je me prépare tranquillement lorsque j'entends quelqu'un m'appeler... Ce sont deux collègues de travail de Didier, Jipé et Abdel de la Team Running Airbus Sporting Club. Nous nous donnons rendez-vous sur l'aire de départ.

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.Les Foulées de la Mer de Sable 2016.Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

10h45 Je suis prête. Nous assistons au départ de la Course des Aventuriers (2200m).

Je vais confier mon appareil photo à Didier pour le reportage, en espérant qu'il ne pleuve pas ;)

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

11h00 Je pars pour un petit échauffement sur la courte portion bitumée du parcours, ça monte mais nous ferons cette partie en descente. Seulement 810m et 7' que j'ai terminés en compagnie d'Abdel et Jipé.

Parcours échauffement

Parcours échauffement

Avant le départ
Avant le départ

Avant le départ

Départ du 10 km

Départ du 10 km

11h19 Le départ est donné pour environ 400 participants précédés des deux cow boys !

Pas facile de démarrer dans le sable ! et puis ça commence directement par une longue montée et plus d'un kilomètre dans le sable avant d'arriver dans le sous bois sur un terrain sablonneux plus dur. Heureusement qu'il y a  la descente dans le sable pour faire baisser le cardio ;) ça permet de pouvoir relancer un peu.

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

Après cette petite boucle sableuse qui m'a rappelé les Foulées de la Soie en Chine, nous faisons une grande boucle vallonnée en sous bois. Environ 800m de plat, Jipé est 50m devant moi et Abdel va me dépasser dans la côte  vers le km2 en m'encourageant mais je le reprendrai ensuite. Puis vient une longue descente sableuse où je dépasse quelques coureurs. Je me rapproche de Jipé. Nous arrivons sur la partie bitumée avec un raidillon puis la descente. J'ai rattrapé Jipé. Un petit coucou au photographe Didier :)

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

Et c'est reparti pour une traversée de la mer de sable ! Juste avant d'attaquer la montée, il y a un bénévole qui nous encourage avec sa musique, la montée est rude mais je la passe encore une fois en courant. Une fois en haut ça continue de grimper jusqu'au virage où nous attendent des bénévoles avec un ravitaillement en eau, fruits secs et orange. Je prends un abricot sec et  puis redescente vers la mer de sable direction le sous bois. C'est là que je vais lâcher Jipé ;)

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

Je relance dans la partie roulante du sous-bois en dépassant quelques participants. Mais ensuite dans ce deuxième passage en côte je vais marcher quelques mètres sur la fin, trop dur pour mes gambettes, je préfère en garder pour la suite. Evidemment je me fais doubler à ce moment là ;)  J'accélère de nouveau dans la belle descente sablonneuse puis dans la descente bitumée je dépasse deux autres coureurs. Didier est là pour la photo :)

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

Mais ce n'est pas fini, il faut encore traverser la mer de sable et remonter une troisième fois la côte ! Là je sens bien le vent de face puis de côté dans la côte, ça souffle tellement que je me sens dévier sur la droite. Les tours précédents j'avais couru tout du long mais ce troisième passage a eu raison de mes gambettes, j'ai fini en marchant sur la fin et sur le début de la côte  en sous-bois. Les bénévoles nous encouragent bien ici aussi. Au ravitaillement je prends un gobelet d'eau, il me restait encore de quoi dans ma gourde mais c'était du maté sucré, je n'en avais plus envie. Dans la dernière descente j'accélère, puis la petite butte et nous revoilà dans le sable, dernière ligne droite, dur dur !

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

L'animateur Harry Bignon m'annonce dans son micro lorsque je passe devant lui. Il ne reste plus que quelques mètres mais là c'est impossible de sprinter dans le sable ! :))

Je passe la ligne d'arrivée en 1h03 bien contente d'avoir terminé ce 10 km des Foulées de la Mer de Sable !

 

Des bénévoles nous retirent la puce, nous remettent la médaille et nous donnent des pommes.

Je retrouve Didier juste à la sortie de l'aire d'arrivée.

 

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

Quelques minutes plus tard arrivent la Team Running Airbus Sporting Club. Nous allons prendre ensemble une boisson chaude et des crèpes dans le bâtiment du retrait des dossards. Il faisait soleil dehors mais le vent n'encourageait pas à s'intaller en terrasse, surtout que nous étions bien humides de transpiration.

 

Didier a bien regretté d'être tombé malade juste avant cette course, du coup on y reviendra sûrement l'année prochaine ;)

Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.
Les Foulées de la Mer de Sable 2016.

Résultat officiel FFA : 1h03'30

236ème sur 363 participants

23ème Féminine sur 69

12ème Master F sur 30

2ème Master2F sur 5

 

 

Tous les résultats sur le site FFA par ici

Diplôme Top Chrono

Diplôme Top Chrono

Ce fut vraiment une belle matinée, la météo impeccable pour courir et une belle découverte de ces Foulées de la Mer de Sable. Le parcours avec ses passages dans le sable change vraiment des autres courses natures auxquelles j'ai participé.

C'était bien sympa d'avoir retrouvé des connaissances, j'ai même croisé un des coureurs qui étaient présents à la sortie Brooks fin février (j'ai oublié son prénom).

J'ai couru avec les Brooks Puregrit4, très bien pour cette course sur terrain varié.

Nous ne sommes pas restés pour la remise des récompenses, seulement les premiers de chaque catégorie étaient récompensés.

 

 

 

Toutes mes photos et celles de Jipé dans un album

en cliquant ICI

La médaille

La médaille

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rohnny 04/04/2016 17:59

Bravo Sylvie pour cette course assez physique :-)

Sydoky 05/04/2016 15:31

Merci Rohnny :) Physique oui et ça change de la route.